Apocryphes (en général)
  1. ACERBI, A., « Gli apocrifi tra ‘auctoritas’ e ‘veritas’ », dans La Bibbia nel Medioevo (La Bibbia nella storia 16), G. CREMASCOLI – C. LEONARDI (éd.), Bologna, Edizioni Dehoniane, 1996, p. 109-139 [6 ; 1996].
  2. ADAMCZYK, M. – RZEPKA, W. R. – WYDVA, W., [Les apocryphes du NT en vieux polonais], Poznan, 1996, 364 p [7 ; 1996].
  3. ADLER, W., « Introduction », dans The Jewish Apocalyptic Heritage in Early Christianity, J. C. VANDERKAM – W. ADLER (éds) (Compendia Rerum Iudicarum ad Novum Testamentum. Jewish Traditions 4), Assen, Van Gorcum – Minneapolis, Fortress Press, 1996, p. 1-31 [7 ; 1996].
  4. Augustinianum, 29 (1989): numéro consacré aux Sogni, visioni e profezie nell’antico cristianesimo (XVII Incontro di Studiosi dell’Antichità Cristiana, Roma, 5-7 maggio 1988) [1 ; 1988].
  5. BAARDA, T., et alii, Text and Testimony. Essays on New Testament and Apocryphal Literature in Honour of A. F. J. Klijn, Kampen 1988 [2 ; 1988].
  6. BACKUS, I., La réception des apocryphes aux 16e et 17e siècles (monographie en préparation) [6 ; 2050].
  7. BACKUS, I., Lettres de Jésus, de la Vierge Marie et de Pilate. Correspondances apocryphes médievales (Apocryphes), Turnhout, Brepols (en préparation) [6 ; 2050].
  8. BACKUS, I., « Les apocryphes néotestamentaires et la pédagogie luthérienne des XVIe-XVIIe siècles » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’Ecole des Hautes Etudes, Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 263-276 [13 ; 2002].
  9. BACKUS, I., « Praetorius’ Anthology of New Testament Apocrypha (1595) », Apocrypha 12 (2001), p. 211-236 [11 ; 2001].
  10. BACKUS, I., « Christoph Scheurl and his Anthology of New Testament Apocrypha », Apocrypha 9 (1998), p. 133-156 [8 ; 1998].
  11. BACKUS, I., « The Renaissance Conceptions of New Testament Apocrypha, Jacques Lefèvre and his Epigones », The Renaissance Quarterly 51 (1998) [7 ; 1998].
  12. BAUDRY, G.-H., « Le péché originel dans les pseudépigraphes de l’Ancien Testament », Mélanges de science religieuse 49 (1992), p. 163-192 [3 ; 1992].
  13. BERDER, M., « Ce que nous enseignent les apocryphes », Monde de la Bible 109 (1998), p. 52-54 [8 ; 1998].
  14. BERGREN, T. A., « Ezra and Nehemiah Square off in the Apocrypha and Pseudepigrapha », dans Biblical Figures Outside the Bible, M. E. STONE – Th. BERGREN (éds), Harrisburg, Trinity Press International, 1998, p. 340-365 [9 ; 1998].
  15. BERTRAND, D., « Les Mages à Bethléem : un cas d’explosion de l’imaginaire », dans Les Mémoires de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, Lyon, Académie de Lyon (1999) [10 ; 1999].
  16. BORSJE, J., From Chaos to Enemy: Encounters with Monsters in Early Irish Texts. An Investigation Related to the Process of Christianization and the Concept of Evil (Instrumenta patristica 29), Turnhout, Brepols, 1996 [6 ; 1996].
  17. BOVON, F. – GEOLTRAIN, P., « Introduction générale », dans Écrits apocryphes chrétiens I, F. BOVON – P. GEOLTRAIN (éds) (Bibliothèque de la Pléiade 442), Paris 1997, p. XVII-LVIII [7 ; 1997].
  18. BOVON, F. – GEOLTRAIN, P., Écrits apocryphes chrétiens I (Bibliothèque de la Pléiade 442), Paris 1997 [7 ; 1997].
  19. BOVON, F., « Jesus’ Missionary Speech as Interpreted in the Patristic Commentaries and the Apocryphal Narratives », dans Texts and Contexts. Biblical Texts in Their Textual and Situational Contexts. Essays in Honor of Lars Hartman, T. FORNBERG – D. HELLHOLM (éd.), Oslo, Scandinavian University Press, 1995, p. 871-886 [5 ; 1995].
  20. BOVON, F. – NORELLI, E., « Dal Kerygma al canone. Lo statuto degli scritti neotestamentari nel secondo secolo », Cristianesimo nella storia 15 (1994), p. 525-540 [5 ; 1994].
  21. BOVON, F., « La structure canonique de l’Évangile et de l’Apôtre », Cristianesimo nella storia 15 (1994), p. 559-576 [5 ; 1994].
  22. BOVON, F., « Le discours missionnaire de Jésus : réception patristique et narration apocryphe », Études Théologiques et Religieuses 68 (1993), p. 481-497 [4 ; 1993].
  23. BOVON, F., Révélations et Écritures. Nouveau Testament et littérature apocryphe chrétienne (Le monde de la Bible 26), Genève 1993 [4 ; 1993].
  24. BOVON, F., Révélations et Écritures. Nouveau Testament et littérature apocryphe chrétienne (Le monde de la Bible), Genève 1993 [3 ; 1993].
  25. CAMPBELL, Jonathan G., « ‘Rewritten Bible’ and ‘Parabiblical Texts’: A Terminological and Ideological Critique », dans CAMPBELL, Jonathan G. – LYONS, William John – PIETERSEN, Lloyd K. (éds), New Directions in Qumran Studies. Proceedings of the Bristol Colloquium on the Dead Sea Scrolls, 8-10 September 2003 (Library of Second Temple Studies 52), London / New York, T & T Clark, 2005, p. 43-68.[15 ; 2005].
  26. CAMPBELL, Jonathan G., « ‘Rewritten Bible’ and ‘Parabiblical Texts’. A Terminological and Ideological Critique », dans CAMPBELL, Jonathan G. – LYONS, William John – PIETERSEN, Lloyd K. (éds), New Directions in Qumran Studies. Proceedings of the Bristol Colloquium on the Dead Sea Scrolls, 8-10 September 2003 (Library of Second Temple Studies 52), London / New York, T & T Clark, 2005, p. 43-68[17 ; 2005].
  27. CEMING, Katharina – WERLITZ, Jürgen, Die verbotenen Evangelien. Apokryphe Schriften, Wiesbaden, Marix Verlag, 2004. [15 ; 2004].
  28. CHARLESWORTH, J. H. – EVANS, C. A. (éd.), The Pseudepigrapha and Early Biblical Interpretation (Journal for the Study of the Pseudepigrapha. Supplement Series 14 ; Studies in Scripture in Early Judaism and Christianity 2), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1993 [5 ; 1993].
  29. Christianisme, apocryphe. Littérature apocryphe et divinatoire dans les Balkans. Catalogue d’exposition à la Bibliothèque nationale de Sofia, 2000 [10 ; 2000].
  30. CHAZON, Esther G. – SATRAN, David – CLEMENTS, Ruth A. (éds), Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), Leiden / Boston, Brill, 2004. [15 ; 2004].
  31. CHAZON, Esther G. – SATRAN, David – CLEMENTS, Ruth A. (éds), Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), Leiden / Boston, Brill, 2004. [15 ; 2004].
  32. CHAZON, Esther G. – SATRAN, David – CLEMENTS, Ruth A. (éds), Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), Leiden / Boston, Brill, 2004. [15 ; 2004].
  33. CLIVAZ, C., « La troisième quête du Jésus historique et le canon: le défi de la réception communautaire. Un essai de relecture historique », dans Jésus de Nazareth. Nouvelles approches d’une énigme, D. MARGUERAT – E. NORELLI – J.-M. POFFET (éds) (Le Monde de la Bible 38), Genève 1998, p. 541-558 [8 ; 1998].
  34. COLPE, C., « ‘Vertraulich – Verborgen – Verboten – Verraten’ : Zur Psychologie der Geheimhaltung und der Erforschung ‘Apokrypher’ Schriften » dans For the Children Perfect Instruction. Studies in Honor of Hans-Martin Schenke on the Occasion of the Berliner Arbeitskreis für koptisch-gnostische Schriften’s Thirtieth Year (Nag Hammadi and Manichaean Studies 54), H.-G. BETHGE – S. EMMEL – K. L. KING –I. SCHLETTERER (éds), Leiden, Brill, 2002, p. 27-46 [13 ; 2002].
  35. DAVILA, James R., « (How) Can We Tell if a Greek Apocryphon or Pseudepigraphon has been Translated from Hebrew or Aramaic? », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 15/1 (2005), p. 3-61. [15 ; 2005].
  36. DEL CERRO, G., « Los Hechos Apócrifos de los Apóstoles su Género Literario », Estudios Bíblicos 51 (1993), p. 207-232 [4 ; 1993].
  37. DENIS, A.-M. et collaborateurs, avec le concours de J.-Cl. HAELEWYCK, Introduction à la littérature religieuse judéo-hellénistique, 2 vol. (Pseudépigraphes de l’Ancien Testament), Turnhout, Brepols, 2000 [12 ; 2000].
  38. DENIS, A.-M. (éd.), Concordance latine des Pseudépigraphes d’Ancien Testament (Corpus Christianorum. Thesaurus Patrum Latinorum. Supplementum), Turnhout, Brepols, 1993 [5 ; 1993].
  39. DENIS, A.-M. (éd.), Thesaurus Patrum Latinorum Supplementum. Concordance latine des Pseudepigraphes d’Ancien Testament (Corpus Christianorum 51), Turnhout 1993 [4 ; 1993].
  40. DESREUMAUX, Alain, « Voyage dans la diversité chrétienne », dans Le monde de la Bible. Art, Histoire, Archéologie 174 (nov.-déc. 2006), p. 29-32[17 ; 2006].
  41. DESREUMAUX, A. – SCHMIDT, F., Moïse géographe. Recherches sur les représentations juives et chrétiennes de l’espace (Études de Psychologie et de Philosophie 24), Paris, J. Vrin, 1988 [1 ; 1988].
  42. DUBOIS, J.-D., « Une lecture chrétienne des ‘Écrits intertestamentaires’ », Cahiers bibliques de Foi et Vie 29 (1990), p. 11-18 [1 ; 1990].
  43. ELLIOTT, J. K., « Christian Apocrypha in Art and Texts », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 283-292 [13 ; 2003].
  44. ELLIOTT, J. K., « Apocrypha, Christian », dans The Oxford Companion to Christian Thought, A. HASTINGS et alii (éds), Oxford, Oxford University Press, 2000, p. 30-31 [10 ; 2000].
  45. ELLIOTT, J. K., « Apocryphal New Testament », dans Encyclopedia of the Dead Sea Scrolls, L. H. SCHIFFMANN – J. C. VANDERKAM (éds), Oxford – New York, Oxford University Press, 2000, p. 39-42 [10 ; 2000].
  46. ELLIOTT, J. K., The Apocryphal Jesus. Legends of the Early Chruch, Oxford, University Press, 1996 [6 ; 1996].
  47. ENNS, P., « Expansions of Scripture », dans Justification and Variegated Nomism. Volume I. The Complexities of Second Temple Judaism (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament, 2. Reihe 140), D. A. CARSON – P. T. O’BRIEN – M. A. SEIFRID (éds), Tübingen – Grand Rapids, Mohr Siebeck – Baker Academic, 2001, p. 73-98 [12 ; 2001].
  48. ELGVIN, Torleif, « Jewish Christian Editing of the Old Testament Pseudepigrapha », dans SKARSAUNE, Oskar – HVALVIK, Reidar (éds), Jewish Believers in Jesus. The Early Centuries, Peabody (Mass.), Hendrickson Publishers, 2007, p. 278-304[17 ; 2007].
  49. EVANS, C. A., « The Interpretation of Scripture in the New Testament Apocrypha and Gnostic Writings », dans A History of Biblical Interpretation. Volume 1. The Ancient Period, A. J. HAUSER – D. F. WATSON (éds), Grand Rapids – Cambridge, William B. Eerdmans, 2003, p. 4430-456 [14 ; 2003].
  50. FAERBER, R., « L’ermite de Thèbes et le diable », Apocrypha 9 (1998), p. 225-261 [8 ; 1998].
  51. FAESSLER, M., « Kérygme et imaginaire », Apocrypha 7 (1996), p. 235-241 [6 ; 1996].
  52. FEGHALI, P., « Textes canoniques et textes apocryphes de l’Ancien Testament » [en arabe], Al-Maçarrat 73 (1987), p. 653-674 [6 ; 1987].
  53. FEGHALI, P., « Textes canoniques et textes apocryphes dans le Nouveau Testament » [en arabe], Al-Maçarrat 69 (1983), p. 288-307 [6 ; 1983].
  54. FÉGHALY, P., Œuvres philosophiques et sapientielles [Ahiqar, 3Mc, 4Mc, Phocilides, Ménandre Phocylides] (En marge du livre 1), Liban, Fédération Biblique, 2001 [11 ; 2001].
  55. FERREIRO, A., « Ediciones y estudios sobre apocrifos en los ultimos diez anos, » Anuario de Historia de la Iglesia 6 (1997), p. 269-274 [8 ; 1997].
  56. FLINT, P. W., « "Apocrypha", Other Previously-Known Writings, and "Pseudepigrapha" in the Dead Sea Scrolls », dans The Dead Sea Scrolls after Fifty Years. A Comprehensive Assessment. Volume Two, P. W. FLINT – J. C. VANDERKAM – A. E. ALVAREZ (éds), Leiden, Brill, 1999, p. 24-66 [10 ; 1999].
  57. FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007[17 ; 2007].
  58. GARCIA, Hugues, « Les diverses dimensions d’apocryphité. Le cas du cycle de la nativité de Jésus dans le plafond peint de l’église Saint-Martin de Zillis », Apocrypha 15 (2004), p. 201-234. [15 ; 2004].
  59. GEERARD, M., Clavis Apocryphorum Novi Testamenti (CCSA), Turnhout 1992 [3 ; 1992].
  60. GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005. [15 ; 2005].
  61. GEOLTRAIN, P., « Lettre à Sarah. Sur la diversité des corpus », Cahiers bibliques de Foi et Vie 29 (1990), p. 3-9 [1 ; 1990].
  62. GISEL, P., « Apocryphes et canon : leurs rapports et leur statut respectif – Un questionnement théologique », Apocrypha 7 (1996), p. 225-234. [6 ; 1996].
  63. GISEL, Pierre, « Le christianisme antique: quel statut, quelle fonction et quelle forme du religieux? Libres considérations d’un systématicien », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 7-40[17 ; 2007].
  64. GOUNELLE, Rémi, « Traductions de textes hagiographiques et apocryphes latins en grec », Apocrypha 16 (2005), p. 35-74. [15 ; 2005].
  65. GOUNELLE, Rémi, « Le Christ des apocryphes », dans BASLEZ, Marie-Françoise (éd.), Les premiers temps de l’Église de saint Paul à saint Augustin, Paris, Gallimard, 2004, p. 241-245. [15 ; 2004].
  66. GOUNELLE, R., « Ungewöhnliche Grabgeschichten. Die Auferstehung Christi in den Apokryphen », Welt und Umwelt der Bibel 27 (2003), p. 48-51 [13 ; 2003].
  67. GOUNELLE, R., « Jésus dans les Évangiles apocryphes. Un Christ ‘si humble et si noble’ », Le Monde de la Bible 147 (2002), p. 12-15 [12 ; 2002].
  68. GOUNELLE, R., « Un Christ ‘si humble et si noble’. Jésus dans les évangiles apocryphes », Le Monde de la Bible 147 (2002), p. 13-15 [13 ; 2002].
  69. GOUNELLE, R., La résurrection du Christ dans les apocryphes », Le Monde de la Bible 125 (2000), p. 39-42 [10 ; 2000].
  70. GOUNELLE, R., « Les apocryphes chrétiens dans la vie des Églises », Le Protestant (juin-juillet 1995, p. 5) [5 ; 1995].
  71. GOUNELLE, R., « Sens et usage d’apocryphus dans la Légende dorée », Apocrypha 5 (1994), p. 189-210 [5 ; 1994].
  72. GUEVARA LLAGUNO, Miren Junkal, « Los nuevos ‘apócrifos’. De caballos, códigos, prioratos y otras revelaciones », Proyección. Teología y Mundo Actual 53/3 (2006), p. 73-100. [15 ; 2006].
  73. HAELEWYCK, J.-Cl., Clavis Apocryphorum Veteris Testamenti (Corpus Christianorum), Turnhout, Brepols, 1998 [9 ; 1998].
  74. HALLBÄCK, G., « How to Read an Apocalypse. Deconstruction and Reconstruction », Studia Theologica 47 (1993), p. 91-100 [4 ; 1993].
  75. HARRINGTON, D. J., Invitation to the Apocrypha, Grand Rapids – Cambridge, William B. Eerdmans, 1999 [12 ; 1999].
  76. HERR, M. D., « Les raisons de la conservation des restes de la littérature juive de l’époque du Second Temple », Apocrypha 1 (1990), p. 219-230 [1 ; 1990].
  77. HILHORST, Ton, « Romantic Fantasies: Early Christians Looking Back on the Apostolic Period », dans HILHORST, A. (éd.), The Apostolic Age in Patristic Thought (Supplements to Vigiliae Christianae 70), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 28-40. [15 ; 2004].
  78. HUDRY, M., « Les apocryphes dans l’iconographie des églises et chapelles savoyardes », Apocrypha 2 (1991), p. 249-259 [1 ; 1991].
  79. ILAN, T., « Biblical Women’s Names in the Apocryphal Traditions », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 11 (1993), p. 3-67 [6 ; 1993].
  80. JONES, F. Stanley, « Abdias, Apostolic History of » ; « Abgarus, Epistles of Christ and » ; « Andrew, Fragmentary Story of » ; « Apostles, Epistle of the » ; « Apostolic Constitutions and Canons » ; « Armenian Gospel of the Infancy » ; « Epistles, Apocryphal » dans DOOB SAKENFELD, Katharine et al. (éds), The New Interpreter’s Dictionary of the Bible, vol. 1, Nashville, Abingdon, 2006[17 ; 2006].
  81. JUNOD, É., « Le mystère apocryphe ou les richesses cachées d’une littérature méconnue », dans Le mystère apocryphe. Introduction à une littérature méconnue (Essais Bibliques 26), J.-D. KAESTLI – D. MARGUERAT (éd.), Genève, Labor et Fides, 1995, p. 9-25 [5 ; 1995].
  82. JUNOD, É., « "Apocryphes du Nouveau Testament: une appellation erronée et une collection artificielle. Discussion de la nouvelle définition proposée par W. Schneemelcher, Apocrypha 3 (1992), p. 17-46 [3 ; 1992].
  83. JUNOD, É., « Apocryphes du Nouveau Testament : une appellation erronée et une collection artificielle », Apocrypha 3 (1992), p. 17-46 [1 ; 1992].
  84. JUNOD, É., « Entre le boeuf et l’âne gris », Les Cahiers protestants 6 (1992), p. 19-23 [3 ; 1992].
  85. JUNOD, É., « La littérature apocryphe chrétienne constitue-t-elle un objet d’études? », Revue des Études anciennes 93 (1991), p. 397-414 [3 ; 1991].
  86. KAESTLI, Jean-Daniel – MARGUERAT, Daniel (éds), Le mystère apocryphe. Introduction à une littérature méconnue (Essais bibliques 26), 2e édition revue et augmentée, Genève, Labor et Fides, 2007[17 ; 2007].
  87. KAESTLI, J.-D., « Corpus Christianorum Series Apocryphorum. Une collection au profil original, portée par un projet de recherche collectif », dans Corpus Christianorum 1953-2003. Xenium Natalicium. Fifty Years of Scholarly Editing, J. LEEMANS (éd.), Turnhout, Brepols, 2003, p. 174-189 [13 ; 2003].
  88. KAESTLI, J.-D., « La littérature apocryphe peut-elle être comprise comme ‘littérature au second degré’ (G. Genette) ? », dans Intertextualités. La Bible en échos (Le Monde de la Bible 40), D. MARGUERAT – A. CURTIS (éd.), Genève, Labor et Fides, 2000, p. 288-304 [11 ; 2000].
  89. KAESTLI, J.-D., « Traditions apocryphes et histoire », Monde de la Bible 109 (1998), p. 55-57 [9 ; 1998].
  90. KAESTLI, J.-D. – MARGUERAT, D. (éd.), Le mystère apocryphe. Introduction à une littérature méconnue (Essais Bibliques 26), Genève, Labor et Fides, 1995 [5 ; 1995].
  91. KAESTLI, J.-D., « Les écrits apocryphes chrétiens. Pour une approche qui valorise leur diversité et leurs attaches bibliques », dans Le mystère apocryphe. Introduction à une littérature méconnue (Essais Bibliques 26), J.-D. KAESTLI – D. MARGUERAT (éd.), Genève, Labor et Fides, 1995, p. 27-42 [5 ; 1995].
  92. KAESTLI, J.-D., « La diversité des écrits apocryphes chrétiens », Les Cahiers protestants 1992, 6, p. 11-18 [3 ; 1992].
  93. KARAVIDOPOULOS, Ioannis D., Απόκρυφα χριστιανικά κείμενα. B’. Απόκρυφες πράξεις, Επιστολές, Αποκαλύψεις. Apocryphal Christian Texts. II. Apocryphal Acts, Epistles, Apocalypses (Βίβλικα βιβλιοθήκη 29), Thessaloniki, P. Pournaras Press, 2004. [15 ; 2004].
  94. KEE, H. C., « Appropriating the History of God’s People: A Survey of Interpretations of the History of Israel in the Pseudepigrapha, Apocrypha and the New Testament », dans The Pseudepigrapha and Early Biblical Interpretation (Journal for the Study of the Pseudepigrapha. Supplement Series 14 ; Studies in Scripture in Early Judaism and Christianity 2), J. H. CHARLESWORTH – C. A. EVANS (éd.), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1993, p. 44-64 [5 ; 1993].
  95. KRAFT, Robert A., « Reviving (and Refurbishing) the Lost Apocrypha of M. R. James », dans CHAZON, Esther G. – SATRAN, David – CLEMENTS, Ruth A. (éds), Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 37-51. [15 ; 2004].
  96. KUGEL, J., « Biblical Apocrypha and Pseudepigrapha and the Hebrew of the Second Temple Period », dans Diggers at the Well. Proceedings of a Third International Symposium on the Hebrew of the Dead Sea Scrolls and Ben Sira (Studies on the Texts of the Desert of Judah 36), T. MURAOKA – J. F. ELWOLDE (éds), Leiden, Brill, 2000, p. 166-177 [12 ; 2000].
  97. LALLEMAN, P. J., « Apocryphal Epistles and Acts », dans Dictionary of New Testament Background, C. A. EVANS – S. E. PORTER (éds), Downers Grove, Inter Varsity Press, 2000, p. ###-### [10 ; 2000].
  98. LANDES, R. – PAUPERT, C., Naissance d’apôtre. La Vie de Saint Martial de Limoges. Un apocryphe de l’an Mil (Mémoires premières), s. l., Brepols, 1991 [1 ; 1991].
  99. LE BOULLUEC, A., « Écrits ‘contestés’, ‘inauthentiques’ ou ‘impies’ ? (Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique, III, 25 » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’École des Hautes Études. Section des Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 153-165 [13 ; 2002].
  100. LEONARDI, L. – SANTI, F., « La letteratura religiosa », dans Storia della letteratura italiana. I : Dalle origini a Dante, Rome, Salerno Editrice, 1995, p. 339-404 [5 ; 1995].
  101. LÉTOURNEAU, P., « Les apparitions du Sauveur dans la littérature apocryphe chrétienne », dans Résurrection. L’après-mort dans le monde ancien et le Nouveau Testament (Le Monde de la Bible 45), MAINVILLE, O. – MARGUERAT, D. (éds), Genève – Montréal, Labor et Fides – Médiaspaul, 2001, p. 255-275 [12 ; 2001].
  102. LONGÈRE, J., « Récits apocryphes chrétiens. Éléments pour une approche biblio-graphique », dans Marie dans les récits apocryphes chrétiens. Tome I (Études Mariales), J. LONGÈRE (éd.), Paris – Montréal, Médiaspaul, 2004, p. 53-61 [14 ; 2004].
  103. MARGUERAT, D., « Pourquoi lire les apocryphes? », dans Le mystère apocryphe. Introduction à une littérature méconnue (Essais Bibliques 26), J.-D. KAESTLI – D. MARGUERAT (éd.), Genève, Labor et Fides, 1995, p. 141-145 [5 ; 1995].
  104. MARKSCHIES, C., « ’Neutestamentliche Apokryphen’ – Bemerkungen zur Geschichte und Zukunft einer von Edgar Hennecke im Jahr 1904 begründeten Quellensammlung », Apocrypha 9 (1998), p. 97-132 [8 ; 1998].
  105. MARTIN, A., « L’historienne et les Apocryphes », Apocrypha 13 (2002), p. 9-27 [13 ; 2002].
  106. MCNAMARA, M., « Midrash, Apocrypha, Culture Medium and Development of Doctrine. Some Facts in Quest of a Terminology », Apocrypha 6 (1995), p. 127-164 [5 ; 1995].
  107. McNamara, M., « Two Decades of Study on Irish Biblical Apocrypha », Hiberno-Latin Newsletter 2 (1991) [1 ; 1991].
  108. MIMOUNI, S. C., « Le concept d’apocryphité dans le christianisme ancien et médiéval. Réflexions en guise d’introduction » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’École des Hautes Études. Section des Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 1-30 [13 ; 2002].
  109. MIMOUNI, S., « Les origines de Jésus dans la littérature chrétienne apocryphe », dans Aux origines du christianisme, P. GEOLTRAIN (éd.), Paris, Gallimard, 2000, p. 524-529 [10 ; 2000].
  110. MITTMANN-RICHERT, U., Einführung zu den Jüdischen Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit. Historische und legendarische Erzählungen (Jüdische Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit 6.1.1), Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2000 [12 ; 2000].
  111. NICKELSBURG, George W. E., « Torah and the Deuteronomic Scheme in the Apocrypha and Pseudepigrapha. Variations on a Theme and Some Noteworthy Examples of its Absence », dans SÄNGER, Dieter – KONRADT, Matthias (éds), Das Gesetz im frühen Judentum und im Neuen Testament. Festschrift für Christoph Burchard zum 75. Geburtstag (Novum Testamentum et Orbis Antiquus 57), Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, Fribourg, Academic Press, 2006, p. 222-235[17 ; 2006].
  112. NICKELSBURG, G. W. E., « Why Study the Extra-Canonical Literature? A Historical and Theological Essay », dans George W. E. Nickelsburg in Perspective. An Ongoing Dialogue of Learning (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 80/1), A. J. AVERY-PECK – J. NEUSNER (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 687-713 [14 ; 2003].
  113. NICKELSBURG, G. W. E., « Judgment, Life-After-Death, and Resurrection in the Apocrypha and the Non-Apocalyptic Pseudepigrapha », dans Judaism in Late Antiquity. Part Four. Death, Life-After Death, Resurrection and the World-to-Come in the Judaisms of Antiquity (Handbuch der Orientalistik 49), J. NEUSNER – A. J. AVERY-PECK (éds), Leiden, Brill, 2000, p. 141-162 [12 ; 2000].
  114. NICKLAS, Tobias, « Écrits apocryphes chrétiens: ein Sammelband als Spiegel eines weitreichenden Paradigmenwechsels in der Apokryphenforschung », Vigiliae Christianae 61 (2007), p. 70-95[17 ; 2007].
  115. NICKLAS, Tobias, « Semiotik — Intertextualität — Apokryphität: Eine Annäherung an den Begriff ‘christlicher Apokryphen’ », Apocrypha 17 (2006), p. 55-77. [15 ; 2006].
  116. NICKLAS, T., Christliche Apokryphen lesen : Definition – hermeneutisches und methodi-sches Programm. Mit einer Interpretation des ‘unbekannten Evangeliums’ auf P.Egerton 2 (en préparation) [14 ; 2050].
  117. NICKLAS, T., « Fragmente christlicher Apokryphen und die Textgeschichte des Neuen Testaments », Zeitschrift für die Neutestamentliche Wissenschaft 96 (2005) (sous presse) [14 ; 2005].
  118. NORELLI, E., « ’Apocryphes de l’Ancien Testament’ ? Le troisième volume d’apocryphes de l’Ancien Testament de Paolo Sacchi », Apocrypha 12 (2001), p. 263-271 [11 ; 2001].
  119. NORELLI, E., « Apocrifi cristiani antichi », Dizionario di omiletica, M. SODI – A. M. TRIACCA (éds), Leumann (Torino), Elle Di Ci, 1998, p. 102-111 [11 ; 1998].
  120. NORELLI, E., « La question des sources », dans Jésus de Nazareth. Nouvelles approches d’une énigme, D. MARGUERAT – E. NORELLI – J.-M. POFFET (éds) (Le Monde de la Bible 38), Genève 1998, p. 567-572 [8 ; 1998].
  121. NORELLI, E., « Pertinence théologique et canonicité : les premières apocalypses chrétiennes », Apocrypha 8 (1997), p. 147-164 [7 ; 1997].
  122. NORELLI, E., « Avant le canonique et l’apocryphe : aux origines des récits sur l’enfance de Jésus », Revue de Théologie et de Philosophie 126 (1994), p. 305-324 [5 ; 1994].
  123. OUTTIER, B., « Préface », dans J.-Cl. PICARD, Le continent apocryphe : Essai sur les littératures apocryphes juive et chrétienne (Instrumenta patristica 36), Turnhout, Brepols, 1999, p. IX-X [10 ; 1999].
  124. PATLAGEAN, É., « Remarques sur la diffusion et la production des apocryphes dans le monde byzantin », Apocrypha 2 (1991), p. 155-163 [1 ; 1991].
  125. PAUPERT, C. et alii, Iconographie des Apocryphes en Tarentaise et Maurienne. Introduction et textes (Aux frontières du Nouveau Testament 1), Turnhout, Brepols, 1998 [8 ; 1998].
  126. PAUPERT, C., « L’apocryphe, fable catéchétique », Apocrypha 7 (1996), p. 249-251 [6 ; 1996].
  127. PAUPERT, C., « Présence des apocryphes dans la littérature monastique occidentale ancienne », Apocrypha 4 (1993), p. 113-123 [4 ; 1993].
  128. PEÑA FERNÁNDEZ, Francisco, José Saramago o la intertextualidad inversa. Transformación de la tradición apócrifa en O Evanghelo segundo Jesus Cristo (ʿIlu. Revista de ciencias de las religiones anejos. Serie de secesivas monografías 14), Madrid, Universidad Complutense, 2006[17 ; 2006].
  129. PÉRÈS, J.-N., « Apocryphité et canonicité dans la contestation de la Gnose par les Pères », Connaissance des Pères de l’Église 66 (1997), p. 49-56 [8 ; 1997].
  130. PÉRÈS, J.-N., « Apocryphes en poche », Positions luthériennes 42 (1994), p. 374-378 [5 ; 1994].
  131. PERKINS, J. B., « Space, Place, Voice in the Acts of the Martyrs and the Greek Romance », dans Mimesis and Intertextuality in Antiquity and Christianity (Studies in Antiquity and Christianity), D. R. MACDONALD (éd.), Harrisburg, Trinity Press International, 2001, p. 117-137 [12 ; 2001].
  132. PERVO, R. I., Profit with Delight. The Literary Genre of the Acts of the Apostles, Philadelphia, Fortress Press, 1987 [1 ; 1987].
  133. PICARD, J.-C., « Comment découvrir pratiquement l’existence et certains caractères du continent apocryphe », dans IDEM, Le continent apocryphe : essai sur les littératures apocryphes juive et chrétienne, Turnhout, Brepols Publishers, 1999, p. 7-10 [10 ; 1999].
  134. PICARD, J.-C., Le continent apocryphe : essai sur les littératures apocryphes juive et chrétienne (Instrumenta Patristica 36), Turnhout, Brepols, 1999 [10 ; 1999].
  135. PICARD, J.-C., « Mémoire des origines chrétiennes », dans F. BOVON – H. KOESTER, Genèse de l’écriture chrétienne (Mémoires premières), s. l., Brepols, 1991, p. 7-22 [1 ; 1991].
  136. PICARD, J.-C., « L’apocryphe à l’étroit : notes historiographiques sur le corpus d’apocryphes bibliques », Apocrypha 1 (1990), p. 69-117 [1 ; 1990].
  137. PICCALUGA, G., « Pietro, Paolo e i valori di Roma nei testi apocrifi », dans Pietro e Paolo. Il loro rapporto con Roma nelle testimonianze antiche. XXIX Incontro di studiosi dell’ antichità cristiana. Roma, 4-6 maggio 2000 (Studia Ephemeridis Augustinianum 74), Roma, Institutum Patristicum Augustinianum, 2001, p. 29-40 [11 ; 2001].
  138. PIOVANELLI, Pierluigi, « Le recyclage des textes apocryphes à l’heure de la petite ‘mondialisation’ de l’Antiquité tardive (ca. 325-451). Quelques perspectives littéraires et historiques », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 277-295[17 ; 2007].
  139. PIOVANELLI, Pierluigi, « Qu’est-ce qu’un ‘écrit apocryphe chrétien’, et comment ça marche? Quelques suggestions pour une herméneutique apocryphe », dans MIMOUNI, Simon C. – ULLERN-WEITÉ, Isabelle (éds), Pierre Geoltrain ou comment « faire l’histoire » des religions? Le chantier des « origines », les méthodes du doute et la conversation contemporaine entre les disciplines (Histoire et prosopographie de la section des sciences religieuses 2), Turnhout, Brepols, 2006, p. 173-186. [15 ; 2006].
  140. PIOVANELLI, Pierluigi, « What Is a Christian Apocryphal Text and How Does It Work? Some Observations on Apocryphal Hermeneutics », Nederlands Theologisch Tijdschrift 59 (2005), p. 31-40. [15 ; 2005].
  141. PIOVANELLI, P., « Les aventures des apocryphes en Éthiopie », Apocrypha 4 (1993), p. 197-224 [4 ; 1993].
  142. POFFET, J.-M. – COUSIN, H., « La littérature apocryphe chrétienne. Encadré: La littérature gréco-romaine », Cahiers Évangile. Supplément 108 (1999), p. 15-24 [10 ; 1999].
  143. PLISCH, Uwe-Karsten, Was nicht in der Bibel steht. Apokryphe Schriften des frühen Christentums (Brennpunkt Bibel 3), Stuttgart, Deutsche Bibelgesellschaft, 2006.[15 ; 2006].
  144. PRIEUR, J.-M., Apocryphes chrétiens. Un regard inattendu sur le christianisme ancien, Aubonne, Éditions du Moulin, 1995 [5 ; 1995].
  145. PROCKTER, L. J., « Intertestamental Studies: Problems and Prospects », Old Testament Essays 7 (1994), p. 214-220 [6 ; 1994].
  146. PUIG, A. et al., Apòcrifs del Nou Testament (Classicx del Cristianisme 17), Barcelone 1990 [3 ; 1990].
  147. QUANTIN, J.-L., « Apocryphorum nimis studiosi ? Dodwell, Mill, Grabe et le problème du canon néo-testamentaire au tournant du XVIIe et XVIIIe siècle » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’École des Hautes Études. Section des Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 285-306 [13 ; 2002].
  148. QUESNEL, M., « Les sources littéraires de la vie de Jésus », Monde de la Bible 109 (1998), p. 15-19 [8 ; 1998].
  149. REBELL, W., « Les apocryphes – textes concurrentiels du Nouveau Testament », Apocrypha 7 (1996), p. 243-247 [6 ; 1996].
  150. REINHARTZ, A., « The Apocrypha », dans The Biblical World. Volume I, J. BARTON (éd.), London – New York, Routledge, 2002, p. 15-27 [12 ; 2002].
  151. ROESSLI, J.-M., « L’Introduction à la littérature religieuse judéo-hellénistique d’Albert-Marie DENIS et collaborateurs », Apocrypha 13 (2002), p. 257-278 [12 ; 2002].
  152. RORDORF, W., « Terra incognita. Recent Research on Christian Apocryphal Literature, especially on some Acts of Apostles », dans IDEM, Lex orandi – lex credendi. Gesammelte Aufsätze zum 60. Geburtstag (Paradosis), Fribourg 1993, p. 432-448 [4 ; 1993].
  153. RUDHARDT, J., « Le fictif et le faux, l’authentique et le vrai dans l’histoire des religions », Revue de l’Histoire des Religions 213 (1996), p. 5-23 [6 ; 1996].
  154. SACCHI, P., « Il problema degli apocrifi dell’Antico Testamento », Henoch 21 (1999), p. 97-130 [10 ; 1999].
  155. SACCHI, P. – SHORT, W. J. (trad.), Jewish Apocalyptic and Its History (Journal for the Study of the Pseudepigrapha. Supplement Series 20), Sheffield 1997 [7 ; 1997].
  156. SCHABERG, J., The Illegitimacy of Jesus: A Feminist Theological Interpretation of the Infancy Narratives, San Francisco 1987 [3 ; 1987].
  157. SCHMIDT, F., « John Toland, critique déiste de la littérature apocryphe », Apocrypha 1 (1990), p. 119-145 [1 ; 1990].
  158. SEGRE, C., Fuori del mondo. I mondi nella follia e nelle immagini dell’aldilà (Einaudi Paperbacks), Turin, Einaudi, 1989 [1 ; 1989].
  159. SHOEMAKER, Stephen J., « Early Christian Apocrypha » dans Oxford Handbook of Early Christian Studies, Oxford, Oxford University Press, 2007 (sous presse).[15 ; 2007].
  160. SIRTSOVA, O., « Apokryficna apokalyptyka. Osoblyvosti retseptsiji v riznych slov’jans’kych tradytsijach », Nasledie Kievskoj Rusi v menjaju šcemsja mire, Odessa 1997 [7 ; 1997].
  161. SIRTSOVA, O., « Apokalypsys Bogorodytsi v ukrajins’kych rukopysach », III Miznarodnyj kongres ukrajinistiv, Charkiv 26-29 serpnja 1996. Filosofija, istorija, kultura, osvita, Charkiv 1996, p. 221-226 [7 ; 1996].
  162. SIRTSOVA, O., « Apokalipsis Bogoroditsy v kontekste patristiki », Byzantine Studies (1995/96) [7 ; 1995].
  163. SIRTSOVA, O., « Filosofs’ka etymologija Grygorija Skovorody. Im’ja Boga, Poslidgennja, rozvidky, materialy, I. S., SKOVORODA, Kiev, Naukova dumka, 1993, p. 156-164 (en ukrainien) [7 ; 1993].
  164. SIRTSOVA, O., « Kanon i apokryf », Slovo i cas 3 (1990), p. 40-44 [7 ; 1990].
  165. Slovar’, kniznikov i kniznosti drevnej Rusi, fasc. I, Léningrad 1987 (Notices bibliographiques sur les apocryphes russes, XIIe-XIVe s.) [1 ; 1987].
  166. STAROWIEYSKI, Marek, Barwny świat apokryfów, Poznán, Ksiegarnia Sw. Wojciecha, 2006. [15 ; 2006].
  167. STAROWIEYSKI, M., Les apocryphes du NT, vol. 3 : Lettres et Apocalypses, Cracovie, 2001 (en polonais) [11 ; 2001].
  168. STAROWIEYSKI, M., « Quelques remarques sur la méthode apocryphe », Studia patristica 30 (1997), p. 102-113 [6 ; 1997].
  169. STAROWIEYSKI, M., « Éléments apologétiques dans les apocryphes », dans Les Apologistes chrétiens et la culture grecque, B. POUDERON – J. DORÉ (éds) (Théologie historique), Paris 1997 (en polonais dans Warszawskie studia teologiczne 9 (1996) [7 ; 1996].
  170. STAROWIEYSKI, M. – NOWAK, E., [Traduction polonaise du Ps-Abdias], Cracovie 1995 [6 ; 1995].
  171. STAROWIEYSKI, M., « Kronika apokryfów [chronique des apocryphes] », Warzawskie Studia Teologiszne 5 (1992), p. 219-223 ; 6 (1993) ; 7 (1994) .. [5 ; 1994].
  172. STAROWIEYSKI, M., « Les apocryphes dans la tragédie Christus Patiens », Apocrypha 5 (1994), p. 269-288 [5 ; 1994].
  173. STONE, M. E. – BERGREN, Th. A. (éd.), Biblical Figures Outside the Bible, Harrisburg, Trinity Press International, 1998 [9 ; 1998].
  174. STONE, M. E., Texts and Concordances of the Armenian Adam Literature. Volume I. Genesis 1-4. Penitence of Adam. Book of Adam (Society of Biblical Literature. Early Judaism and Its Literature 12), Atlanta, Scholars Press, 1996 [7 ; 1996].
  175. STROUMSA, G., « Paradosis : traditions ésotériques dans le Christianisme des premiers siècles », Apocrypha 2 (1991), p. 133-153 [1 ; 1991].
  176. SVENCICKAJA, I. – TROFIMOVA, M., Apokrify drevnikh khristian, Moscou, Institut d’athéisme scientifique, 1989. (Apocryphes du NT et textes de Nag Hammadi en traduction russe, avec introductions et notes; un deuxième volume est prévu avec des apocryphes slaves) [1 ; 1989].
  177. THIERRY, N., L’illustration des apocryphes dans les église de Cappadoce », Apocrypha 2 (1991), p. 217-247 [1 ; 1991].
  178. ULLERN-WEITÉ, M., « Pour une compréhension de la signification apocryphe dans le ‘continent scripturaire’ », Apocrypha 6 (1995), p. 235-278 [5 ; 1995].
  179. VAN DIJK, Jacobus, « Early Christian Apocrypha and the Secret Books of Ancient Egypt », dans HILHORST, Anthony – VAN KOOTEN, George H. (éds), The Wisdom of Egypt. Jewish, Early Christian and Gnostic Essays in Honour of Gerard P. Luttikhuizen (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 59), Leiden / Boston, Brill, 2005, p. 419-428. [15 ; 2005].
  180. VAN UNNIK, W. C., Das Selbstverständnis der jüdischen Diaspora in der hellenistisch-römischen Zeit [P. W. VAN DER HORST (éd.)] (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 17), Leyde 1993 [4 ; 1993].
  181. VEREŠCAGIN, E. M., Hristianskaja kinžiost’ Drevienj Rusi, Moscou 1996 [7 ; 1996].
Pseudo-Abdias
  1. ALIBERT, Dominique – BESSON, Gisèle – BROSSARD-DANDRÉ, Michèle – MIMOUNI, Simon C., « Passion de Jacques frère de Jean », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 771-788. [15 ; 2005].
  2. ALIBERT, Dominique – BESSON, Gisèle – BROSSARD-DANDRÉ, Michèle – MIMOUNI, Simon C., « Passion de Jacques frère du Seigneur », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 747-760. [15 ; 2005].
  3. ALIBERT, Dominique – BESSON, Gisèle – BROSSARD-DANDRÉ, Michèle – MIMOUNI, Simon C., « Passion de Matthieu », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 809-835. [15 ; 2005].
  4. ALIBERT, Dominique – BESSON, Gisèle – BROSSARD-DANDRÉ, Michèle – MIMOUNI, Simon C., « Passion de Philippe », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 761-770. [15 ; 2005].
  5. ALIBERT, Dominique – BESSON, Gisèle – BROSSARD-DANDRÉ, Michèle – MIMOUNI, Simon C., « Passion de Simon et Jude », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 837-864. [15 ; 2005].
  6. ALIBERT, D., « Vision du monde et imaginaire dans quelques textes de la collection dite du Pseudo-Abdias », Apocrypha 11 (2000), p. 207-226 [10 ; 2000].
  7. BESSON, G., « La collection dite du Pseudo-Abdias. Un essai de définition à partir de l’étude des manuscrits », Apocrypha 11 (2000), p. 181-194 [10 ; 2000].
  8. BROSSARD-DANDRÉ, M., « La passion de Jacques le Mineur selon le Pseudo-Abdias et ses sources » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’École des Hautes Études. Section des Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 229-242 [13 ; 2002].
  9. BROSSARD-DANDRÉ, M., « La collection du Pseudo-Abdias. Approche narrative et cohérence interne », Apocrypha 11 (2000), p. 195-205 [10 ; 2000].
  10. JONES, F. Stanley, « Abdias, Apostolic History of », dans DOOB SAKENFELD, Katharine et al. (éds), The New Interpreter’s Dictionary of the Bible, vol. 1, Nashville, Abingdon, 2006[17 ; 2006].
  11. JUNOD, É., art. « Abdias », dans Lexikon für Theologie und Kirche 1 (Freiburg, Herder, 1993), col. 18 [3 ; 1993].
  12. ROSE, Els, « Pseudo-Abdias and the Problem of Apostle Apocrypha in the Latin Middle Ages. A Literary and Liturgical Perspective », Sanctorum. Rivista dell’associazione per lo studio della santità, dei culti e dell’agiografia 4 (2007), p. 129-146[17 ; 2007].
Vie d’Abel
  1. GLENTHOJ, J. B., Cain and Abel in Syriac and Greek Writers (4th-6th Centuries) (Corpus scriptorum christianorum orientalium. Subsidia 567/95), Lovanii, Peeters, 1997 [8 ; 1997].
Cycle d’Abgar
  1. AMERISE, M., « La scrittura e l’immagine nella cultura tardoantica : il caso dio Abgar di Edessa », Orientalia Christiana Periodica 67 (2001), p. 437-445 [12 ; 2001].
  2. CASADEI, Monica, Didascalia di Adda (Testi cristiani siriaci antichi ; Testi dei padri della Chiesa 87), Magnano (Bi), Qiqajon, 2007[17 ; 2007].
  3. CASADEI, Monica, « Il canone neotestamentario in un documento siro-occidentale del IV secolo: la Didascalia di Addai », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 199-219[17 ; 2007].
  4. CASADEI, Monica, « La Siria, terra di missione nella Didascalia di Addai. Il viaggio e l’apostolo », Quaderni di storia religiosa 13 (2006)[17 ; 2006].
  5. DESREUMAUX, Alain, « Enseigner, prêcher, évangéliser : le kérygme dans la Doctrina Addai », Warszawskie Studia Teologiczne 20 (2007) [Miscellanea patristica reverendissimo domino Marco Starowieyski septuagenario professori illustrissimo viro amplissimo ac doctissimo oblata], p. 51-62[17 ; 2007].
  6. DESREUMAUX, Alain, « Jacques de Jérusalem, figure du notaire apostolique. Quelques notes sur un personnage de la Doctrine d’Addaï syriaque », The Harp. A Review of Syriac and Oriental Ecumenical Studies 20 (2006), p. 361-386[17 ; 2006].
  7. DESREUMAUX, A. – PALMER, A. – BEYLOT, R., Histoire du roi Abgar et de Jésus. Présentation et traduction du texte syriaque intégral de La Doctrine d’Addaï. Traduction d’une version grecque et traduction d’une version éthiopienne (Apocryphes), Turnhout 1993 [4 ; 1993].
  8. DESREUMAUX, A., « Les titres des œuvres apocryphes chrétiennes et leur corpus. Le cas de la "Doctrine d’Addai" syriaque », dans La formation des canons scripturaires, M. TARDIEU (éd.) (Patrimoines), Paris 1993, p. 203-217 [4 ; 1993].
  9. DESREUMAUX, A., « Les titres des œuvres apocryphes chrétiennes et leur corpus. Le cas de la "Doctrine d’Addai" syriaque », dans La formation des canons scripturaires (Patrimoines), M. TARDIEU (éd.), Paris 1993, p. 203-217 [3 ; 1993].
  10. DESREUMAUX, A., Histoire du roi Abgar et de Jésus (Brepols poche. Apocryphes), Turnhout 1993 [3 ; 1993].
  11. DESREUMAUX, A., « La Doctrina Addai : le chroniqueur et ses documents », Apocrypha 1 (1990), p. 249-267 [1 ; 1990].
  12. DESREUMAUX, A., « Doctrine de l’Apôtre Addaï », dans Écrits apocryphes chrétiens I, F. BOVON – P. GEOLTRAIN (éds) (Bibliothèque de la Pléiade 442), Paris 1997, p. 1471-1525 [7 ; 1525].
  13. DRIJVERS, H. J. W. – DRIJVERS, J. W., The Finding of the True Cross. The Judas Kyriakos Legend in Syriac. Introduction, Text and Translation (Corpus scriptorum christianorum orientalium. Subsidia 565/93), Louvain, Peeters, 1997 [8 ; 1997].
  14. GONZÁLEZ NÚÑEZ, J., La leyenda del rey Abgar y Jesús. Orígenes del cristianismo en Edesa (Apócrifos cristianos 1), Madrid 1995 [5 ; 1995].
  15. ILLERT, Martin, « Ein Städtegleichnis des Makarios/Symeon », Zeitschrift für antikes Christentum 9/3 (2005), p. 561-565. [15 ; 2005].
  16. JONES, F. Stanley, « Abgarus, Epistles of Christ and », dans DOOB SAKENFELD, Katharine et al. (éds), The New Interpreter’s Dictionary of the Bible, vol. 1, Nashville, Abingdon, 2006[17 ; 2006].
  17. KANAAN, Marlène, « Jésus et le roi Abgar », Connaissance des Pères de l’Église 94 (2004), p. 12-20.[15 ; 2004].
  18. KARAULASHVILI, I., « The Date of the Epistula Abgari », Apocrypha 13 (2002), p. 85-111 [13 ; 2002].
  19. OUTTIER, B., « Une forme enrichie de la Légende d’Abgar en arménien », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 129-145 [9 ; 1999].
  20. RAMELLI, Ilaria, « Possible historical traces in the Doctrina Addai », Hugoye: Journal of Syriac Studies 9/1 (2006). [15 ; 2006].
  21. SALOMONS, Rob, « The Correspondence between Abgar and Jesus: A Re-Edition of a Bodleian Papyrus », dans LARDINOIS, A. P. M. H. – VAN DER POEL, M. G. M. – HUNINK, V. J. C. (éds), Land of Dreams. Greek and Latin Studies in Honour of A. H. M. Kessels, Leiden / Boston, Brill, 2006, p. 299-307. [15 ; 2006].
  22. SULLIVAN, Kevin P. – WILFONG, Terry G., « The Reply of Jesus to King Abgar. A Coptic New Testament Apocryphon Reconsidered (P.Mich. Inv. 6213) », Bulletin of the American Society of Papyrologists 42 (2005), p. 107–123, pl. 2–3.[15 ; 2005].
  23. TCHKHIKVADZE, N., Epistula Abgari. Les anciennes rédactions georgiennes, textes d’après 9 manuscrits, recherches, index et dictionnaire, Tbilissi (sous presse) [en géorgien]. [14 ; 2050].
  24. TCHKHIKVADZÉ, N., « La source primaire des lettres appocryphes entre Abgar et Jésus Christ. », Matsné, Série de la langue et de la littérature 1 (1992), p. 102-116 [3 ; 1992].
  25. TCHKHIKVADZÉ, N., « Versions géorgiennes de l’apocryphe d’Abgar », Matsné, Série de la langue et de la littérature 4 (1992), p. 64-82 [3 ; 1992].
Abraham
  1. NAZOR, A., Još jedan glagoljski tekst apokrifa o Abrahamovoj smrti [Encore un texte glagolitique d’un apocryphe sur la mort d’Abraham] », dans Filologia e letteratura nei paesi slavi. Studi in onore di Sante Graciotti, G. Brogi Bercoff et al. (éd.), Roma 1990, p. 55-63 [3 ; 1990].
  2. NICKELSBURG, G. W. E., « Abraham the Convert: A Jewish Tradition and Its Use by the Apostle Paul », dans Biblical Figures Outside the Bible, M. E. STONE – Th. BERGREN (éds), Harrisburg, Trinity Press International, 1998, p. 151-175 [9 ; 1998].
  3. NICKELSBURG, G. W. E., « Patriarchs Who Worry about Their Wives. A Haggadic Tendency in the Genesis Apocyphon », dans Biblical Perspectives: Early Use and Interpretation of the Bible in Light of the Dead Sea Scrolls. Proceedings of the First International Symposium of the Orion Center for the Study of the Dead Sea Scrolls and Associated Literature, 12-14 May, 1996 (Studies on the Texts of the Desert of Judah 28), M. E. STONE – E. G. CHAZON (éds), Leiden, Brill, 1998, p. 137-158 [9 ; 1998].
Apocalypse d’Abraham
  1. BAUDRY, G.-H., « La responsabilité d’Ève dans la chute. Analyse d’une tradition », Mélanges de Science Religieuse 53 (1996), p. 293-320 [6 ; 1996].
  2. CRAWFORD, C. D., « On the Exegetical Function of the Abraham/Ravens Traditions in Jubilees 11 » Harvard Theological Review 97 (2004), p. 91-97 [14 ; 2004].
  3. KAESTLI, J.-D., « Abraham visionnaire apocalyptique. Lectures midrashiques de Genèse 15 », dans Abraham. Nouvelle jeunesse d’un ancêtre (Essais Bibliques 28), Th. C. RÖMER – D. BANON et alii (éds), Genève, Labor et Fides, 1997, p. 35-52 [8 ; 1997].
  4. KULIK, A., « Jubilees The Gods of Nahor: A Note on the Pantheon of the Apocalypse of Abraham », Journal for of Jewish Studies 54 (2003), p. 228-232 [14 ; 2003].
  5. KULIK, A., « Interpretation and Reconstruction : Retroverting the Apocalypse of Abraham », Apocrypha 13 (2002), p. 203-226 [13 ; 2002].
  6. LINDER, P.-A., The Apocalypse of Adam, Nag Hammadi Codex V,5, Considered from Its Egyptian Background (Lund Studies in African and Asian Religions 7), Ödeshög 1991 [3 ; 1991].
  7. POIRIER, John C., « The Ouranology of the Apocalypse of Abraham », Journal for the Study of Judaism 35/4 (2004), p. 391-408. [15 ; 2004].
Testament d’Abraham
  1. POIRIER, John C., « The Ouranology of the Apocalypse of Abraham », Journal for the Study of Judaism 35/4 (2004), p. 391-408. [15 ; 2004].
  2. ALLISON, Jr., Dale C., « Resurrecting a Calf. The Origin of Testament of Abraham 6:5 », The Journal of Theological Studies 55/1 (2004), p. 103-116. [15 ; 2004].
  3. ALLISON, Jr., D. C., « Resurrecting a Calf. The Origin of Testament of Abraham 6:5 », The Journal of Theological Studies 55 (2004), p. 103-116 [14 ; 2004].
  4. ALLISON, D. C., « Abraham’s Oracular Tree (T. Abr. 3 :1-4) », Journal of Jewish Studies 54 (2003), p. 51-61 [13 ; 2003].
  5. ALLISON, D. C., Testament of Abraham (Commentaries on Early Jewish Literature), Berlin – New York, Walter de Gruyter, 2003 [13 ; 2003].
  6. BUNTA, Silviu, « One Man (ϕως) in Heaven: Adam-Moses Polemics in the Romanian Versions of The Testament of Abraham and Ezekiel the Tragedian’s Exagoge », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 16/2 (2007), p. 139-165. [15 ; 2007].
  7. DOCHHORN, Jan, « Die Verschonung des samaritanischen Dorfes (Lk 9. 54-55). Eine kritische Reflexion von Elia-Überlieferung im Lukasevangelium und eine frühjüdische Parallele im Testament Abrahams », New Testament Studies 53 (2007), p. 359-378[17 ; 2007].
  8. ELLUL, D., « Le Testament d’Abraham: mémoire et source d’imaginaire, la pesée des âmes », Cahiers bibliques de Foi et Vie 29 (1990), p. 72-82 [1 ; 1990].
  9. LUDLOW, Jared W., « Humor and Paradox in the Characterization of Abraham in the Testament of Abraham », dans BRANT, Jo-Ann A. – HEDRICK, Charles W. – SHEA, Chris (éds), Ancient Fiction. The Matrix of Early Christian and Jewish Narrative (Society of Biblical Literature. Symposium Series 32), Atlanta, Society of Biblical Literature, 2005, p. 199-214. [15 ; 2005].
  10. LUDLOW, J. W., Abraham Meets Death. Narrative Humor in the Testament of Abraham (Journal for the Study of the Pseudepigrapha. Supplement Series 43), London – New York, Sheffield Academic Press, 2002 [13 ; 2002].
  11. LUDLOW, J. W., « The Testament of Abraham : Which Came First – Recension A or Recension B », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 13 (2002), p. 3-15 [13 ; 2002].
  12. MARTIN, T. W., « The TestAbr and the Background of 1Pet 3,6 », Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 90 (1999), p. 139-146 [9 ; 1999].
Adam - Vie d’Adam et Ève - littérature adamique
  1. ANDERSON, G. A., « The Resurrection of Adam and Eve », dans In Dominico Eloquio — In Lordly Eloquence. Essays on Patristic Exegesis in Honor of Robert Louis Wilken, P. M. BLOWERS – A. R. CHRISTMAN – D. G. HUNTER – R. D. YOUNG (éds), Grand Rapids / Cambridge, William B. Eerdmans Publishing Company, 2002, p. 3-34 [14 ; 2002].
  2. ANDERSON, G. – STONE, M. E. – TROMP, J. (éds), Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), Leiden – Boston, Brill, 2000 [10 ; 2000].
  3. ANDERSON, G. A., « Ezekiel 28, the Fall of Satan and the Adam Books », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 133-147 [10 ; 2000].
  4. ANDERSON, G. A., « The Exaltation of Adam and the Fall of Satan », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 83-110 [10 ; 2000].
  5. ANDERSON, G. A., « The Original Form of the Life of Adam and Eve: A Proposal », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 215-231 [10 ; 2000].
  6. ANDERSON, G. A., « The Penitence Narrative in the Life of Adam and Eve », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 3-42 [10 ; 2000].
  7. ANDERSON, G. A., « The Punishment of Adam and Eve in the Life of Adam and Eve », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 57-81 [10 ; 2000].
  8. ANDERSON, G. A., « Adam and Eve in the ‘Life of Adam and Eve’ », dans Biblical Figures Outside the Bible, M. E. STONE – Th. BERGREN (éds), Harrisburg, Trinity Press International, 1998, p. 7-32 [9 ; 1998].
  9. ANDERSON, G. A. – STONE, M. E. (éd.), A Synopsis of the Books of Adam and Eve (Society of Biblical Literature. Early Judaism and Its Literature 5), Atlanta, Scholars Press, 1994 [6 ; 1994].
  10. BAUDRY, G.-H., « La responsabilité d’Ève dans la chute. Analyse d’une tradition », Mélanges de science religieuse 53 (1996), p. 293-320 [7 ; 1996].
  11. BERTRAND, D. A., « Fragments évangéliques », dans Écrits apocryphes chrétiens I, F. BOVON – P. GEOLTRAIN (éds) (Bibliothèque de la Pléiade 442), Paris 1997, p. 393-495 [7 ; 1997].
  12. BERTRAND, D. A., « Adam prophète », dans Figures de l’Ancien Testament chez les Pères (Cahiers de Biblia Patristica 2), Strasbourg, CADP, 1989, p. 61-81 [1 ; 1989].
  13. COLLINS, John J., « Before the Fall: The Earliest Interpretations of Adam and Eve », dans NAJMAN, Hindy – NEWMAN, Judith H. (éds), The Idea of Biblical Interpretation. Essays in Honor of James L. Kugel (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 83), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 293-308. [15 ; 2004].
  14. COLLINS, J. J., « Before the Fall: The Earliest Interpretations of Adam and Eve », dans The Idea of Biblical Interpretation. Essays in Honor of James L. Kugel (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 83), H. NAJMAN – J. H. NEWMAN (éds), Leiden – Boston, Brill, 2004, p. 293-308 [14 ; 2004].
  15. COUSLAND, J. R. C., « ’Her Flesh Was as Grass’: Vita Adam et Evae 10.1 », Biblica 81 (2000), p. 507-510 [12 ; 2000].
  16. DÍAZ ARAUJO, Magdalena, « El problema del medio de origen y la datación de la Vida griega de Adán y Eva », Epiméleia. Revista de Estudios sobre la Tradición, Centro de Investigaciones en Filosofía e Historia de las Religiones (CIFHIRE). Universidad Argentina John F. Kennedy, Buenos Aires, Argentina.[15 ; ].
  17. DE JONGE, M., Pseudepigrapha of the Old Testament as Part of Christian Literature. The Case of the Testaments of the Twelve Patriarchs and the Greek Life of Adam and Eve (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 18), Leiden – Boston, Brill, 2003 [14 ; 2003].
  18. DE JONGE, M., « The Washing of Adam in the Acherusian Lake (Greek Life of Adam and Eve 37:3) in the Context of Early Christian Nations of Afterlife », dans Early Christianity and Classical Culture. Comparative Studies in Honor of Abraham J. Malherbe (Novum Testamentum. Supplements 110), J. T. FITZGERALD – T. H. OLBRICHT – L. M. WHITE (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 609-635 [14 ; 2003].
  19. DE JONGE, M., « The Christian Origin of the Greek Life of Adam and Eve », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 347-363 [10 ; 2000].
  20. DE JONGE, M., « The Literary Development of the Life of Adam and Eve », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 239-250 [10 ; 2000].
  21. DOCHHORN, Jan, Die Apokalypse des Mose. Text, Übersetzung, Kommentar (Texte und Studien zum antiken Judentum 106), Tübingen, Mohr Siebeck, 2005. [15 ; 2005].
  22. DOCHHORN, J., « ‘Sie wird dir nicht ihre Kraft geben’. Adam, Kain und der Ackerbau in 4Q423 23 und Apc Mos 24 » dans The Wisdom Texts from Qumran and the Development of Sapiential Thought (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lova-niensium 159), C. HEMPEL – A. LANGE – H. LICHTENBERGER (éds), Leuven, Leuven University Press, 2002, p. 351-364 [13 ; 2002].
  23. DOCHHORN, J., « Adam als Bauer, oder: Die Ätiologie des Ackerbaus in Vita Adae 1-21 und die Redaktionsgeschichte der Adamviten », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 315-346 [10 ; 2000].
  24. ELDRIDGE, M. D., Dying Adam with his Multiethnic Family. Understanding the Greek Life of Adam and Eve (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 16), Leiden, Brill, 2001 [12 ; 2001].
  25. EVANS, C. A., « Scripture-Based Stories in the Pseudepigrapha », dans Justification and Variegated Nomism. Volume I. The Complexities of Second Temple Judaism (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament, 2. Reihe 140), D. A. CARSON – P. T. O’BRIEN – M. A. SEIFRID (éds), Tübingen – Grand Rapids, Mohr Siebeck – Baker Academic, 2001, p. 57-72 [12 ; 2001].
  26. GIBSON, J. B., « Another Look at Why Jesus ‘Sighs Deeply’: anastenazw in Mark 8: 12a », The Journal of Theological Studies 47 (1996), p. 131-140 [6 ; 1996].
  27. KAESTLI, Jean-Daniel, « La Vie d’Adam et Ève: Un enchaînement d’intrigues épisodiques au service d’une intrigue unifiante », dans FOCANT, Camille – WÉNIN, André (éds), Analyse narrative et Bible. Deuxième colloque international du RRENAB, Louvain-la-Neuve, avril 2004 (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 191), Leuven, Leuven University Press, Leuven / Paris / Dudley, Uitgeverij Peeters, 2005, p. 321-336. [15 ; 2005].
  28. KAESTLI, J.-D., « Le mythe de la chute de Satan et la question du milieu d’origine de la Vie d’Adam et Ève », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 341-354 [13 ; 2003].
  29. KNITTEL, T., Das griechische « Leben Adams und Evas ». Studien zu einer narrativen Anthropologie im frühen Judentum (Texte und Studien zum antiken Judentum 88), Tübingen, Mohr Siebeck, 2002 [12 ; 2002].
  30. LEVISON, John R., « Adam and Eve in Romans 1.18-25 and the Greek Life of Adam and Eve », New Testament Studies 50/4 (2004), p. 519-534. [15 ; 2004].
  31. LEVISON, J. R., « The Primacy of Pain and Disease in the Greek Life of Adam and Eve », Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 94 (2003), p. 1-16 [14 ; 2003].
  32. LEVISON, J. R., « The Exoneration and Denigration of Eve in the Greek Life of Adam and Eve », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 251-275 [10 ; 2000].
  33. MATTHEWS, JR., E. G., « Isaac of Antioch and the Literature of Adam and Eve », dans Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), E. G. CHAZON – D. SATRAN – R. A. CLEMENTS (éds), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 331-344 [14 ; 2004].
  34. MEISER, M., « Sünde, Buße und Gnade in dem Leben Adams und Evas », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 297-313 [10 ; 2000].
  35. MERK, Otto – MEISER, Martin, « Das Leben Adams und Evas (JSHRZ II/5) », dans OEGEMA, Gerbern S., Einführung zu den Jüdischen Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit. Unterweisung in erzählender Form (Jüdische Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit 6.1.2), Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2005, p. 151-194. [15 ; 2005].
  36. NIKOLSKY, Ronit, « The Adam and Eve Traditions on The Journey of Zosimos », dans CHAZON, Esther G. – SATRAN, David – CLEMENTS, Ruth A. (éds), Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 345-356. [15 ; 2004].
  37. NIR, Rivka, « The Aromatic Fragrances of Paradise in the Greek Life of Adam and Eve and the Christian Origin of the Composition », Novum Testamentum 46/1 (2004), p. 20-45. [15 ; 2004].
  38. PETTORELLI, J.-P., « Essai sur la structure primitive de la Vie d’Adam et Ève », Apocrypha 14 (2003), p. 237-256 [13 ; 2003].
  39. PETTORELLI, J.-P., « Deux témoins latins singuliers de la Vie d’Adam et Ève Paris, BNF, Lat. 3832 & Milan, B. Ambrosiana, O 35 Sup. », Journal for the Study of Judaism 33 (2002), p. 1-27 [14 ; 2002].
  40. PETTORELLI, J.-P., « La Vie latine d’Adam et Ève. Analyse de la tradition manuscrite », Apocrypha 10 (1999), p. 195-296 [9 ; 1999].
  41. PETTORELLI, J.-P., « Vie latine d’Adam et Ève. La recension de Paris, BNF, lat. 3832 », Archivum Latinitatis Medii Aevi 57 (1999), p. 5-52 [10 ; 1999].
  42. PETTORELLI, J.-P., « La Vie latine d’Adam et Ève », Archivum Latinitatis Medii Aevi 56 (1998), p. 5-104 [10 ; 1998].
  43. PHILONENKO, M., « ’Les cieux et la terre obéiront à Son Messie’ (4Q521, 2, II, 1 et Vie latine d’Adam et Ève) », Revue d’histoire et de philosophie religieuses 82 (2002), p. 115-122 [12 ; 2002].
  44. PIÑERO, A., « Angels and Demons in the Greek Life of Adam and Eve », Journal for the Study of Judaism 24 (1993), p. 191-214 [4 ; 1993].
  45. SMIT, Peter-Ben, « Incense Revisited: Reviewing the Evidence for Incense as a Clue to the Christian Provenance of The Greek Life of Adam and Eve », Novum Testamentum 46/4 (2004), p. 369-375. [15 ; 2004].
  46. SPRINKLE, Preston, « The Afterlife in Romans. Understanding Paul’s Glory Motif in Light of the Apocalypse of Moses and 2 Baruch », dans LABAHN, Michael – LANG, Manfred (éds), Lebendige Hoffnung — ewiger Tod?! Jenseitsvorstellungen im Hellenismus, Judentum und Christentum (Arbeiten zur Bibel und ihrer Geschichte 24), Leipzig, Evangelische Verlagsanstalt, 2007, p. 201-233. [15 ; 2007].
  47. STONE, M. E. – ANDERSON, G. A. – TROMP, J., Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Collection Studia in Veteris Testamenti pseudepigrapha 15), Leyde, E. J. Brill, 2000 [7 ; 2000].
  48. STONE, M. E., « Selections from On the Creation of the World by Yovhannes T’lkuranc’i : Translation and Commentary », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 167-213 [10 ; 2000].
  49. STONE, M. E., « The Angelic Prediction in the Primary Adam Books », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 111-131 [10 ; 2000].
  50. STONE, M. E., « The Fall of Satan and Adam’s Penance: Three Notes on The Books of Adam and Eve », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 43-56 [10 ; 2000].
  51. STONE, M. E., « The Legend of the Cheirograph of Adam », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 149-166 [10 ; 2000].
  52. STONE, M. E., « Adam, Eve, and the Incarnation », St. Nersess Theological Review 2 (1997), p. 167-179 [6 ; 1997].
  53. STONE, M. E., Armenian Apocrypha Relating to Adam and Eve (Studia in Veteris Testamenti pseudepigrapha 14), Leiden, E. J. Brill, 1996 [6 ; 1996].
  54. STONE, M. E., Texts and Concordances of the Armenian Adam Literature, vol. 1 : Genesis 1-4 ; Penitence of Adam ; Book of Adam Lieu (Early Judaism and Its Literature 12), Atlanta, Scholars Press, 1996 [6 ; 1996].
  55. STONE, M. E., « Jewish Tradition, the Pseudepigrapha and the Christian West », dans The Aramaic Bible Targums in their Historical Context (Journal for the Study of the Old Testament. Supplement Series 166), D. R. G. BEATTIE – M. J. MCNAMARA (éd.), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1994, p. 431-449 [5 ; 1994].
  56. STONE, M. E., « The Fall of Satan and Adam’s Penance: Three Notes on The Books of Adam and Eve », The Journal of Theological Studies 44 (1993), p. 143-156 [4 ; 1993].
  57. TROMP, Johannes, The Life of Adam and Eve in Greek. A Critical Edition (Pseudepigrapha Veteris Testamenti Græce 6), Leiden / Boston, Brill, 2005. [15 ; 2005].
  58. TROMP, Johannes, « The Story of our Lives: The qz-Text of the Life of Adam and Eve, the Apostle Paul, and the Jewish-Christian Oral Tradition concerning Adam and Eve », New Testament Studies 50/2 (2004), p. 205-223. [15 ; 2004].
  59. TROMP, J., « Origen on the Assumption of Moses », dans Jerusalem, Alexandria, Rome. Studies in Ancient Cultural Interaction in Honour of A. Hilhorst (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 82), F. GARCÍA MARTÍNEZ – G. P. LUTTIKHUIZEN (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 323-340 [14 ; 2004].
  60. TROMP, J., « The Role of Omissions in the History of the Literary Development of the Greek Life of Adam and Eve », Apocrypha 14 (2003), p. 257-275 [13 ; 2003].
  61. TROMP, J. « On Human Disobedience to the Order of Creation(4Q521, fr. 2 and Latin Life of Adam and Eve 29c) », Revue de Qumran 21 (2003), p. 109-115 [13 ; 2003].
  62. TROMP, J., « The Textual History of the Life of Adam and Eve in the Light of a Newly Discovered Latin Text-Form », Journal for the Study of Judaism 33 (2002), p. 28-41 [14 ; 2002].
  63. TROMP, J., « Cain and Abel in the Greek and Armenian/Georgian Recensions of the Life of Adam and Eve », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 277-296 [10 ; 2000].
  64. TROMP, J. – DE JONGE, M., The Life of Adam and Eve and Related Literature (Guides to the Apocrypha and Pseudepigrapha 4), Sheffield 1997, 94 p [7 ; 1997].
  65. TROMP, J., « Literary and Exegetical Issues in the Story of Adam’s Death and Burial » (GLAE 31-42) », dans The Book of Genesis in Jewish and Oriental Christian Interpretation, J. FRISHMAN – L. VAN ROMPAY (éds) (Traditio exegetica graeca 5), Leuven 1997 [7 ; 1997].
  66. TRUMBOWER, J. A., « Traditions Common to the Primary Adam and Eve Books and On the Origin of the World (NHC II.5) », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 14 (1996), p. 43-54 [7 ; 1996].
  67. WITAKOWSKI, Witold, « On Adam and Satana’el, or The Vienna Protology », Warszawskie Studia Teologiczne 20 (2007) [Miscellanea patristica reverendissimo domino Marco Starowieyski septuagenario professori illustrissimo viro amplissimo ac doctissimo oblata], p. 329-342[17 ; 2007].
Ælfric
  1. BIGGS, Frederick M., « ‘Righteous People According to the Old Law’: Aelfric on Anne and Joachim », Apocrypha 17 (2006), p. 151-177. [15 ; 2006].
  2. FAERBER, Robert, « Les Acta apocrypha apostolorum dans le corpus homilétique vieil-anglais (Xe-XIe s.). Aelfric: De passione apostolorum Petri et Pauli et Cathedra Petri », Apocrypha 15 (2004), p. 259-292. [15 ; 2004].
  3. O’LEARY, A. M., « An Orthodox Old English Homiliary? Ælfric’s Views on the Apocryphal Acts of the Apostles », Neuphilologische Mitteilungen 100 (1999), p. 15-26 [11 ; 1999].
Agrapha - fragments évangéliques
  1. BAUER, J. B. – FELBER, A., Studien zu Bibeltext und Väterexegese (Stuttgarter Biblische Aufsatzbände. Neues Testament 23), Stuttgart 1997 [7 ; 1997].
  2. BERNHARD, Andrew E., Other Early Christian Gospels. A Critical Edition of the Surviving Greek Manuscripts (Library of New Testament Studies 315), London / New York, T & T Clark, 2006. [15 ; 2006].
  3. DORAN, R., « The Agraphon at Liber graduum 3.3 », Catholic Biblical Quarterly 63 (2001), p. 298-303 [13 ; 2001].
  4. GIANOTTO, Claudio, « La storia della tradizione delle ‘parole di Gesù’ », Rivista Biblica 54/1 (2006), p. 77-82. [15 ; 2006].
  5. HEUSER, M. – KLIMKEIT, H.-J., Studies in Manichaean Literature and Art (Nag Hammadi and Manichaean Studies 46), Leiden, Brill, 1998 [9 ; 1998].
  6. KRAUS, T. J. – PORTER, S. E., « Fragmente unbekannter Evangelien », dans Antike christliche Apokryphen, Tübingen, J. C. B. Mohr (P. Siebeck) (à paraître) [13 ; 2050].
  7. NICKLAS, Tobias, « Zur Problematik der so genannten ‘Agrapha’: eine Thesenreihe », Revue Biblique 113/1 (2006), p. 78-93. [15 ; 2006].
  8. NICKLAS, Tobias, « Fragmente christlicher Apokryphen und die Textgeschichte des Neuen Testaments », Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 96/1-2 (2005), p. 129-142. [15 ; 2005].
  9. NORELLI, Enrico, « Étude critique: Une collection de paroles de Jésus non comprises dans les évangiles canoniques », Apocrypha 17 (2006), p. 223-244. [15 ; 2006].
Aigle
  1. CZACHESZ, I., « The Eagle on the Tree: A Homeric Motif in Jewish and Christian Litera-ture », dans Jerusalem, Alexandria, Rome. Studies in Ancient Cultural Interaction in Honour of A. Hilhorst (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 82), F. GARCÍA MARTÍNEZ – G. P. LUTTIKHUIZEN (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 87-99 [14 ; 2003].
Aldhelm
  1. CASIDAY, A. M., « St Aldhelm on Apocrypha », The Journal of Theological Studies 55 (2004), p. 147-157 [14 ; 2004].
Roman d’Alexandre
  1. LUSINI, G., « Osservazioni sulla versione copta del romanzo di Alessandro », Studi classici e orientali 42 (1992), p. 259-270 [5 ; 1992].
Alexandrie
  1. BERTRAND, D., « Le creuset alexandrin du discernement spirituel », Théophilyon 8 (2003), p. 487-516 [13 ; 2003].
  2. BIRNBAUM, E., « Allegorical Interpretation and Jewish Identity among Alexandrian Jewish Writers », dans Neotestamentica et Philonica. Studies in Honor of Peder Borgen (Novum Testamentum. Supplements 113), D. E. AUNE – T. SELAND – J. H. ULRICHSEN (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 307-219 [14 ; 2003].
  3. JAKAB, A., « Chronique alexandrine I », Adamantius 7 (2001), p. 98-114 [11 ; 2001].
  4. JAKAB, A., Ecclesia alexandrina. Evolution sociale et institutionnelle du christianisme alexandrin [IIe-IIIe siècles], (Christianismes anciens 1), Bern , Peter Lang, 2001 [11 ; 2001].
  5. JAKAB, A., « L’organisation de la communauté chrétienne d’Alexandrie d’après Clément », dans Anthropos laïkos. Mélanges Alexandre Faivre à l’occasion de ses 30 ans d’enseignement (Paradosis. Études de littérature et de théologie anciennes 44), M.-A. VANNIER – O. WERMELINGER – G. WURST (éds), Fribourg (Suisse), Éditions Universitaires, 2000, p. 131-139 [11 ; 2000].
  6. JAKAB, A., « Chrétiens d’Alexandrie. L’insertion sociale et l’’évolution institutionnelle’ d’une communauté chrétienne au IIe-IIIe siècles apr. J.-C. », Adamantius 5 (1999) [9 ; 1999].
  7. JAKAB, A., « Chrétiens d’Alexandrie. L’insertion sociale et l’"évolution institutionnelle" d’une communauté chrétienne au IIe-IIIe siècles », Adamantius 5 (1999), p. 92-104 [10 ; 1999].
  8. JAKAB, A., « Le judaïsme hellénisé d’Alexandrie. Depuis la fondation de la ville jusqu’à la révolte sous Trajan », Henoch. Studi storicofilologici sull’ebraismo 21 (1999), p. 147-163 [9 ; 1999].
  9. JAKAB, A., Chrétiens d’Alexandrie. Richesse et pauvreté aux premiers temps du christianisme (1er-3e siècles). Essai d’histoire sociale, 2 vol., Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 1999 [10 ; 1999].
  10. JAKAB, A., « Gnostiques ? Les premiers chrétiens d’Alexandrie », Acta antiqua Academiae scientiarum Hungaricae 38 (1998), p. 321-332 [9 ; 1998].
  11. LE BOULLUEC, A., « Dialogue interreligieux dans l’Alexandrie antique », dans Anthropos laïkos. « Religieux » et « profane » au matin du christianisme. Mélanges offerts au Professeur Alexandre Faivre à l’occasion de ses 30 ans d’enseignement, M.-A. VANNIER (éd.), Fribourg, Éditions universitaires, 2000 [10 ; 2000].
  12. LE BOULLUEC, A., « L’"école" d’Alexandrie », dans Histoire du christianisme, t. I, Paris, Desclée, 2000 [10 ; 2000].
  13. MARTIN, A., « Sarapis et les chrétiens d’Alexandrie : un réexamen », dans Colloque d’Alexandrie, novembre 2002 (Études alexandrines), Le Caire, IFAO (à paraître) [13 ; 2050].
  14. MARTIN, A., « Alexandrie : l’investissement chrétien de la ville », dans Colloque « Les chrétiens dans la ville », Rouen, 5-6 janvier 2000 (sous presse) [13 ; 2050].
  15. MARTIN, A., « Aux origines de l’Alexandrie chrétienne : typographie, liturgie, institutions », dans Origeniana octava. Origen and the Alexandrian Tradition (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 164), Leuven, Peeters, 2003, p. 105-120 [12 ; 2003].
  16. MARTIN, A. – CAMPLANI, A., « Lettres festales et listes épiscopales dans l’Église d’Alexandrie et d’Égypte. À propos de la liste épiscopale accompagnant la première lettre festale de Cyrille d’Alexandrie conservée en copte », Journal of Juristic Papyrology 30 (2000), p. 7-20 [12 ; 2000]. Livre de l’Alliance
Livre de l’Alliance
  1. LÜHRMANN, Dieter, Weisheitliche, magische und legendarische Erzählungen. Bundesbuch (Jüdische Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit. Neue Folge 2/12), Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2006. [15 ; 2006].
Ambroise
  1. CAVADINI, J. C., « Exegetical Transformations: The Sacrifice of Isaac in Philo, Origen and Ambrose », dans In Dominico Eloquio — In Lordly Eloquence. Essays on Patristic Exegesis in Honor of Robert Louis Wilken, P. M. BLOWERS – A. R. CHRISTMAN – D. G. HUNTER – R. D. YOUNG (éds), Grand Rapids/Cambridge, William B. Eerdmans Publishing Company, 2002, p. 35-49 [14 ; 2002].
  2. DUVAL, Y.-M., « Une réponse d’Ambroise à l’Empereur Gratien. (CPL 160A) Édition, traduction, commentaire », Vigiliae Christianae 58 (2004), p. 407-423 [14 ; 2004].
  3. MARKSCHIES, Christoph, Ambrosius von Mailand, De Fide [ad Gratianum]. Über den Glauben [an Gratian] (Fontes Christiani 47/1-3), 3 vol., Turnhout, 2005.[15 ; 2005].
  4. MARKSCHIES, C., « Ambrosius und Origenes. Bemerkungen zur exegetischen Hermeneutik zweier Kirchenväter », dans Origeniana Septima. Origenes in den Auseinandersetzungen des 4. Jahrhunderts, W. A. BIENERT – U. KÜHNEWEG (éds) (Bibliotheca Ephemeridum theologicarum Lovaniensium 137), Leuven, Peeters, 1999, p. 545-570 [8 ; 1999].
  5. MARKSCHIES, C., « Altkirchliche Christologie und Neues Testament. Beobachtungen zur Bibelhermeneutik des Ambrosius von Mailand », dans Christus als die Mitte der Schrift. Studien zur Hermeneutik des Evangeliums für Otfried Hofius zum sechzigsten Geburtstag, H. J. ECKSTEIN – H. LICHTENBERGER – Ch. LANDMESSER (éds) (Beihefte zur Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft 86), Berlin – New York 1997, p. 875-905 [8 ; 1997].
Amphiloque d’Iconium
  1. AMSLER, Frédéric, « Amphiloque d’Iconium, Contre les hérétiques encratites et apotactites. Traduction française », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 7-40[17 ; 2007].
Ananias
  1. BOVON, F. – ZACHARIADES-HOLMBERG, E., « The Martyrdom of the Holy Apostle Ananias (BHG 75y) », dans The Apocryphal Acts of the Apostles. Harvard Divinity School Studies (Religions of the World), F. BOVON – A. G. BROCK – C. R. MATTHEWS (éds), Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1999, p. 309-331 [11 ; 1999].
André
  1. JONES, F. Stanley, « Andrew, Fragmentary Story of », dans DOOB SAKENFELD, Katharine et al. (éds), The New Interpreter’s Dictionary of the Bible, vol. 1, Nashville, Abingdon, 2006[17 ; 2006].
  2. PRIEUR, Jean-Marc, « Actes de Pierre et André », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 521-538. [15 ; 2005].
  3. ROSE, E., « Apocriefe sporen in de liturgie van de heilige Andreas », Millennium. Tijdschrift voor middeleeuwse studies 16 (2002), p. 17-37 [13 ; 2002].
  4. SIRTSOVA, O., « Kanon apostolu Andreju Nauma Ochridskogo. Opyt filosofsko-apokrificeskogo kommentarija k poetike christianskoj gymnografii », Hiljada i osemdesiat godyny of smrtta ma sv., Sofia, Izdatelstvo na Balgarskata Akademia na naukite, 1993, p. 58-68 [7 ; 1993].
  5. STAROWIEYSKI, M., « La figure d’André, l’apôtre », Actes du Congrès du CIHEC, Lublin septembre 1996 [6 ; 1996].
  6. TRIGALET, M., « La crufixion de S. André inverso capite dans un fragment de légendier du prieuré de Chiny (Belgique) », Analecta Bollandiana 113 (1995), p. 317-320 [6 ; 1995].
  7. VINOGRADOV, A. Ju., Grečeskie predanija o sv. apostole Andree. Tom 1: Žitija (Biblioteka Christianskogo vostoka 3), S. -Peterburg, Izd. S. -Peterburgskogo univ, 2005[17 ; 2005].
Actes d’André
  1. ADAMIK, T., « Eroticism in the Liber de miraculis beati Andreae apostoli of Gregory of Tours », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 35-46 [12 ; 2000].
  2. BOLLÓK, J., « Poimandres and the Acta Andreae », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 104-109 [12 ; 2000].
  3. BOLYKI, J., « Triangles and What is Beyond Them. Literary, Historical, and Theological Systems of Coordinates in the Acts of Andrew », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 70-80 [12 ; 2000].
  4. BOVON, F., « The Words of Life in the Acts of Andrew », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 81-95 [12 ; 2000].
  5. BOVON, F., « The Words of Life in the Acts of Andrew », dans The Apocryphal Acts of Andrew, J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 81-95 [11 ; 2000].
  6. BOVON, F., « The Words of Life in the Acts of the Apostle Andrew », Harvard Theological Review 87 (1994), 139-154 [5 ; 1994].
  7. BOVON, F., « Les paroles de vie dans les Actes de l’apôtre André », Apocrypha 2 (1991), p. 99-117 [1 ; 1991].
  8. BREMMER, J. A. – LALLEMAN, P. J., « Bibliography of Acts of Andrew », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 186-189 [12 ; 2000].
  9. BREMMER, J. A., « Man, Magic, and Martyrdom in the Acts of Andrew », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 15-34 [12 ; 2000].
  10. BREMMER, J. N. (éd.), The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), Leuven, Peeters, 2000 [12 ; 2000].
  11. BREMMER, J. N., The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), Leuven, Peeters, 2000 [10 ; 2000].
  12. CALZOLARI BOUVIER, V., « La version arménienne du Martyre d’André », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 149-185 [10 ; 2000].
  13. CALZOLARI, V., « Particolarità sintattiche e lessicali della versione armena del "Martirio di Andrea", messa a confronto con Teone armeno », Le Muséon 106 (1993), p. 31-52 [4 ; 1993].
  14. CALZOLARI, V., Compte rendu de D. R. MACDONALD, The Acts of Andrew and the Acts of Andrew and Matthias in the City of the Cannibales (SBL. Christian Apocrypha 1; SBL. Text and Translations 33), Atlanta 1990, dans Le Muséon 106 (1993), p. 198-200 [4 ; 1993].
  15. CALZOLARI BOUVIER, V., « La versione armena del Martirio di Andrea : alcune osservazioni in relazione all’originale greco », Studi e ricerche sull oriente cristiano 16 (1993), p. 3-34 [5 ; 1993].
  16. CALZOLARI, V., La versione armena del martirio dell’apostolo Andrea, Lausanne 1990 (Mémoire de spécialisation en Histoire du Christianisme) [2 ; 1990].
  17. CZACHESZ, I., « ’Whatever goes in the Mouth...’ », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 56-69 [12 ; 2000].
  18. FAERBER, Robert, « Les Acta apocrypha apostolorum dans le corpus littéraire vieil-anglais: Acta Andreae », Apocrypha 16 (2005), p. 199-227. [15 ; 2005].
  19. HERCZEG, P., « Sermons of the Book of Acts and the Apocryphal Acts », dans The Apocryphal Acts of John, J. N. BREMMER (éd.) (SAAA 1), Kampen, Kok Pharos, 1995, p. 153-170 [6 ; 1995].
  20. HILHORST, A. – LALLEMAN, P. J., « The Acts of Andrew and Matthias: Is it part of the original Acts of Andrew? », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 1-14 [12 ; 2000].
  21. HILHORST, A., « The Apocryphal Acts as Martyrdom Texts: The Case of the Acts of Andrew », dans The Apocryphal Acts of John, J. N. BREMMER (éd.) (SAAA 1), Kampen, Kok Pharos, 1995, p. 1-14 [6 ; 1995].
  22. JAKAB, A., « Les Actes d’André et le christianisme alexandrin », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 127-139 [12 ; 2000].
  23. KARASSZON, I., « Old Testament Quotations in the Acts of Andrew and John », dans The Apocryphal Acts of John, J. N. BREMMER (éd.) (SAAA 1), Kampen, Kok Pharos, 1995, p. 57-71 [6 ; 1995].
  24. LALLEMAN, P. J. – BREMMER, J. N., « Bibliography of the Acts of Andrew », dans The Apocryphal Acts of Andrew, J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 186-189 [10 ; 2000].
  25. LALLEMAN, P. J. – HILHORST, A., « The Acts of Andrew and Matthias: Is it Part of the Original Acts of Andrew? », dans The Apocryphal Acts of Andrew, J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 1-14 [10 ; 2000].
  26. LALLEMAN, P. J., « The Acts of Andrew and the Acts of John », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 140-148 [12 ; 2000].
  27. LALLEMAN, P. J., « The Acts of Andrew and the Acts of John », dans The Apocryphal Acts of Andrew, J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 140-148 [10 ; 2000].
  28. LELOIR, L., « Les Actes apocryphes d’André », dans Manichaica Selecta. Studies presented to Professor Julien Ries on the occasion of his seventieth birthday (Manichaean Studies 1), A. VAN TONGERLOO – S. GIVERSEN (éd.), Louvain 1991, p. 191-201 [2 ; 1991].
  29. LUTTIKHUIZEN, G. P., « The Religious Message of Andrew’s Speeches », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 96-103 [12 ; 2000].
  30. MACDONALD, D. R., Christianizing Homer: The Odyssey, Plato, and the Acts of Andrew, New York, Oxford University Press, 1994 [3 ; 1994].
  31. MACDONALD, D. R., « Andrew and the Ant-People », The Second Century 8 (1991), p. 43-49 [1 ; 1991].
  32. MACDONALD, D. R., The Acts of Andrew and the Acts of Andrew and Matthias in the City of the Cannibals (SBL. Text and Translations. Christian Apocrypha), Atlanta 1990 [1 ; 1990].
  33. NASRALLAH, L. S., « ’She Became What the Words Signified’: The Greek Acts of Andrew’s Construction of the Reader-Disciple », dans The Apocryphal Acts of the Apostles. Harvard Divinity School Studies (Religions of the World), F. BOVON – A. G. BROCK – Ch. R. MATTHEWS (éds), Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1999, p. 233-258 [11 ; 1999].
  34. PAO, D. W., « Physical and Spiritual Restoration: The Role of Healing Miracles in the Acts of Andrew », dans The Apocryphal Acts of the Apostles. Harvard Divinity School Studies (Religions of the World), F. BOVON – A. G. BROCK – Ch. R. MATTHEWS (éds), Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1999, p. 259-280 [11 ; 1999].
  35. PAO, D. W., « The Genre of the Acts of Andrew », Apocrypha 6 (1995), p. 179-202 [5 ; 1995].
  36. PESTHY, M., « Aegeates, the Devil in Person », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 47-55 [12 ; 2000].
  37. PRIEUR, J.-M., « Actes d’André », dans Écrits apocryphes chrétiens I, F. BOVON – P. GEOLTRAIN (éds) (Bibliothèque de la Pléiade 442), Paris 1997, p. 875-972 [7 ; 1997].
  38. PRIEUR, J.-M., Actes d’André (Apocryphes 7), Turnhout, Brepols, 1995 [5 ; 1995].
  39. ROSE, Els, « Apocryphal Traditions in Medieval Latin Liturgy. A New Research Project Illustrated with the Case of the Apostle Andrew », Apocrypha 15 (2004), p. 115-138. [15 ; 2004].
  40. ROSE, E., « Apocriefe sporen in de liturgie van de heilige Andreas », Millenium 16.1 (2002) (sous presse) [12 ; 2050].
  41. SCHROEDER, C. T., « Embracing the Erotic in the Passion of Andrew. The Apocryphal Acts of Andrew, the Greek Novel, and Platonic Philosophy », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 110-126 [12 ; 2000].
  42. SCHWARTZ, Saundra, « From Bedroom to Courtroom: The Adultery Type-Scene and the Acts of Andrew », dans PENNER, Todd – VANDER STICHELE, Caroline (éds), Mapping Gender in Ancient Religious Discourses (Biblical Interpretation Series 84), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 267-311. [15 ; 2007].
  43. STAROWIEYSKI, M., [Traduction polonaise des Actes de St André de Grégoire de Tours], Warszawskie studia teologiczne 10 (1997) [7 ; 1997].
  44. VAN DEN BERG-ONSTWEDDER, Gonnie, « Les Actes apocryphes d’André en copte », dans BOUD’HORS, Anne et al., Études coptes IX. Onzième journée d’études (Strasbourg, 12–14 juin 2003) (Cahiers de la Bibliothèque copte 14), Lille, De Boccard, 2006, p. 375–379.[15 ; 2006].
Actes d’André et Matthieu
  1. ARANDA, G., – GARCÍA, C., Hechos de Andrés y Mateo en la ciudad de los antropófagos – Martirio del apóstol San Mateo(Apócrifos cristianos 4), Madrid, Ciudad Nueva, 2001 [13 ; 2001].
  2. ARANDA, G. –GARCÍA, C., Hechos de Andrés y Mateo en la ciudad de los antropófagos – Martirio del apóstol San Mateo(Apócrifos cristianos 4), Madrid, Ciudad Nueva, 2001 [13 ; 2001].
  3. GARCÍA LÁZARO, C., Hechos de Andrés y Mateo en la ciudad de los antropófagos. Martirio del apóstol San Mateo (Apócrifos Cristianos), Madrid, Ciudad Nueva, 2001 [13 ; 2001].
  4. PRIEUR, Jean-Marc, « Actes d’André et de Matthias », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 483-519. [15 ; 2005].
  5. ROIG LANZILLOTTA, Lautaro, « Cannibals, Myrmidonians, Sinopeans or Jews? The Five Versions of The Acts of Andrew and Matthias and Their Source(s) », dans LABAHN, Michael – LIETAERT PEERBOLTE, Bert Jan (éds), Wonders Never Cease. The Purpose of Narrating Miracle Stories in the New Testament and its Religious Environment (Library of New Testament Studies 288), London / New York, T & T Clark, 2006, p. 221-243. [15 ; 2006].
Animaux
  1. DE MARTIN DE VIVIÉS, Pierre, « Dites-le avec des bêtes. L’apocalypse animalière d’Hénoch et l’historiographie apocalyptique de la période grecque », dans ABADIE, Philippe (éd.), Mémoires d’Écriture. Hommage à Pierre Gibert s.j. offert par la Faculté de Théologie de Lyon (Le Livre et le Rouleau 25), Bruxelles, Éditions Lessius, 2006, p. 136-149. [15 ; 2006].
  2. ESCH, Elisabeth, « Thekla und die Tiere oder: Die Zähmung der Widerspenstigen », dans EBNER, Martin (éd.), Aus Liebe zu Paulus? Die Akte Thekla neu aufgerollt (Stuttgarter Bibelstudien 206), Stuttgart, Verlag Katholisches Bibelwerk, 2005, p. 159-179. [15 ; 2005].
  3. GILHUS, Ingvild Sælid, Animals, Gods and Humans. Changing Attitudes to Animals in Greek, Roman and Early Christian Ideas, London / New York, Routledge, 2006. [15 ; 2006].
  4. LINZEY, Andrew, « Jesus and Animals in Christian Apocryphal Literature », Modern Believing 48/1 (2007), p. 48-59. [15 ; 2007].
Anglais
  1. FAERBER, R., « Deux homélies de Pâques en anglais ancien », Apocrypha 6 (1995), p. 93-126 [5 ; 1995].
  2. FAERBER, R., Salomon et Saturne – Quatre dialogues en vieil-anglais (Apocryphes 6), Turnhout, Brepols 1995 [5 ; 1995].
Antéchrist
  1. FORD, J. M., « The Physical Features of the Antichrist », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 14 (1996), p. 23-41 [8 ; 1996].
  2. LOREIN, G. W., The Antichrist Theme in the Intertestamental Period (Journal for the Study of the Pseudepigrapha. Supplement Series 44), London – New York, T & T Clark, 2003 [14 ; 2003].
  3. MCNAMARA, M., « The Irish Legend of Antichrist », dans Jerusalem, Alexandria, Rome. Studies in Ancient Cultural Interaction in Honour of A. Hilhorst (JSJSup 80), F. GARCÍA MARTÍNEZ – G. P. LUTTIKHUIZEN, Leiden, Brill, 2003, p. 201-219 [13 ; 2003].
Antioche
  1. JEFFORD, C. N., « Reflections on the Role of Jewish Christianity in Second-Century Antioch », dans Le judéo-christianisme dans tous ses états. Actes du Colloque de Jérusalem 6-10 juillet 1998 (Lectio Divina. Hors Série 2), S. C. MIMOUNI – F. St. JONES (éds), Paris, Les Éditions du Cerf, 2001, p. 147-167 [11 ; 2001].
  2. JEFFORD, C. N., « Reflections on the Role of Jewish Christianity in Second-Century Antioch » dans Le judéo-christianisme dans tous ses états. Actes du Colloque de Jérusalem 6-10 juillet 1998 (Lectio Divina. Hors Série), S. C. MIMOUNI – J. F. STANLEY (éds), Paris, Les Éditions du Cerf, 2001, p. 147-167 [13 ; 2001].
  3. MONACI CASTAGNO, A., « I giudizzanti di Antiochia : bilancio e nuove prospettive di ricerca », dans G. FILORAMO – C. GIANOTTO, Verus Israel. Nuove prospettive sul giudeocristianesimo. Atti del Colloquio di Torino (4-5 novembre 1999), Brescia 2001, p. 304-338 [11 ; 2001].
Antoine
  1. BERTRAND, D., « Antoine du désert et la santé de l’homme », Mémoires de l’Académie des Sciences, Belles-lettres et Arts de Lyon, III/52 (1998), p. 53-67 [8 ; 1998].
  2. LENKAITYTE, M., « La foi (pistis) et la raison (logos) dans la conversation d’Antoine avec philosophes dans la Vie d’Antoine d’Athanase », Literatura 45 (2003), p. 79-89 [14 ; 2003].
Aphraate
  1. CASADEI, Monica, traduction et notes de l’Exposé II : Sur la charité, d’Aphraate dans LENZI, Giovanni, Afraate, Esposizioni, Magnano (Bi), Qiqajon (sous presse)[17 ; 2050].
  2. JOHNSTON, Steve – POIRIER, Paul-Hubert, « Nouvelles citations chez Éphrem et Aphraate de la correspondance entre Paul et les Corinthiens », Apocrypha 16 (2005), p. 137-147. [15 ; 2005].
  3. PIERRE, M.-J., « Un synode contestataire à l’époque d’Aphraate le Sage Persan », dans La controverse religieuse et ses formes, A. LE BOULLUEC (éd.), (Patrimoines. Religions du livre), Paris, Cerf, 1995, p. 243-279 [5 ; 1995].
  4. PIERRE, M.-J., « La parole du Sage, écho du Verbe de Dieu chez Aphraate le sage persan », dans Sagesses de l’Orient ancien et chrétien. La voie de vie et la conduite spirituelle chez les peuples et dans les littératures de l’Orient chrétien. Conférences I.R.O. 1991-1992, R. LEBRUN (éd.) (Sciences théologiques et religieuses 2), Paris 1993, p. 139- 168 [4 ; 1993].
  5. PIERRE, M.-J., Aphraate le sage persan – les exposés, t. I et II (Sources Chrétiennes 349 et 359), Paris, Cerf, 1988-89 [1 ; 1988].
Apocalyptique
  1. ABADIE, Ph., « L’Apocalyptique juive », Cahiers Évangile. Supplément 112 (2000), p. 5-12 [11 ; 2000].
  2. AITKEN, J. K., « Apocalyptic, Revelation and Early Jewish Wisdom Literature », dans New Heaven and New Earth Prophecy and the Millenium. Essays in Honour of Anthony Gelston (Vetus Testamentum. Supplements 77), P. J. HARLANDC. T. R. HAYWARD (éds), Leiden – Boston, Brill, 1999, p. 181-193 [10 ; 1999].
  3. ALEXANDER, Ph. S., « Enoch in Millennial Perspective. On the Counter-Cultural Biography of an Apocalyptic Hero », dans Apocalyptic and Eschatological Heritage. The Middle East and Celtic Realms, M. MCNAMARA (éd.), Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 1-19 [13 ; 2003].
  4. ALEXANDER, Ph. S., « Late Hebrew Apocalyptic : A Preliminary Survey », Apocrypha 1 (1990), p. 197-217 [1 ; 1990].
  5. AUNE, David E., Apocalypticism, Prophecy and Magic in Early Christianity. Collected Essays (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 199), Tübingen, Mohr Siebeck, 2006[17 ; 2006].
  6. BAUCKHAM, R. J., « Apocalypses », dans Justification and Variegated Nomism. Volume I. The Complexities of Second Temple Judaism (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament, 2. Reihe 140), D. A. CARSON – P. T. O’BRIEN – M. A. SEIFRID (éds), Tübingen – Grand Rapids, Mohr Siebeck – Baker Academic, 2001, p. 135-187 [12 ; 2001].
  7. BAUCKHAM, R., « 2 Peter and the Apocalypse of Peter », dans IDEM, The Fate of the Dead. Studies on the Jewish and Christian Apocalypses (Novum Testamentum. Supplements 93), Leiden, Brill, 1998, p. 290-303 [9 ; 1998].
  8. BAUCKHAM, R., « The Conflict of Justice and Mercy: Attitudes to the Damned in Apocalyptic Literature », Apocrypha 1 (1990), p. 181-196 [1 ; 1990].
  9. BEYERLE, Stefan, Die Gottesvorstellungen in der antik-jüdischen Apokalyptik (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 103), Leiden / Boston, Brill, 2005. [15 ; 2005].
  10. CAREY, J., « The Seven Heavens and the Twelve Dragons in Insular Apocalyptic », dans Apocalyptic and Eschatological Heritage. The Middle East and Celtic Realms, M. MCNAMARA (éd.), Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 121-136 [13 ; 2003].
  11. CAREY, G., « How To Do Things With (Apocalyptic) Words: Rhetorical Dimensions of Apocaylptic Discourse », Lexington Theological Quarterly 33 (1998), p. 85-101 [9 ; 1998].
  12. COLLINS, J. J., The Apocalyptic Imagination. An Introduction to Jewish Apocalyptic Literature (The Biblical Resource Series), Grand Rapids, Eerdmans, 19982 (19841) [9 ; 9841].
  13. COLLINS, J. J., « Journeys to the World Beyond in Ancient Judaism », dans Apocalyptic and Eschatological Heritage. The Middle East and Celtic Realms, M. MCNAMARA (éd.), Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 20-36 [13 ; 2003].
  14. COLLINS, J. J., « Apocalyptic Eschatology in Philosophical Dress in the Wisdom of Solomon » dans Shem in the Tents of Japhet. Essays on the Encounter of Judaism and Hellenism (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 74), J. L. KUGEL (éd.), Leiden – Boston, Brill, 2002, p. 93-107 [13 ; 2002].
  15. COLLINS, J. J., « Apocalypticism and Literary Genre in the Dead Sea Scrolls », dans The Dead Sea Scrolls after Fifty Years. A Comprehensive Assessment. Volume Two, P. W. FLINT – J. C. VANDERKAM – A. E. ALVAREZ (éds), Leiden, Brill, 1999, p. 431-460 [10 ; 1999].
  16. COLLINS, J. J., Apocalypticism in the Dead Sea Scrolls (The Literature of the Dead Sea Scrolls 19), London, Routlege, 1997 [8 ; 1997].
  17. COLLINS, A. Y., Cosmology and Eschatology in Jewish and Christian Apocalypticism (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 50), Leiden, E. J. Brill, 1996 [8 ; 1996].
  18. COLLINS, A. Y., Cosmology and Eschatology in Jewish and Christian Apocalypticism (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 50), Leyde, E. J. Brill, 1996 [7 ; 1996].
  19. DAVILA, James R., « The Ancient Jewish Apocalypses and the Hekhalot Literature », dans DECONICK, April D. (éd.), Paradise Now. Essays on Early Jewish and Christian Mysticism (Society of Biblical Literature. Symposium Series 11), Atlanta, Society of Biblical Literature, 2006, p. 105-125. [15 ; 2006].
  20. ELGVIN, T., « The Mystery to Come: Early Essene Theology of Revelation », dans Qumran between the Old and New Testaments (Journal for the Study of the Old Testament. Supplement Series 290), F. H. CRYER – Th. L. THOMPSON (éds), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1998, p. 113-150 [9 ; 1998].
  21. FRANKFURTER, D., « The Legacy of Jewish Apocalypses in Early Christianity. Regional Trajectories », dans The Jewish Apocalyptic Heritage in Early Christianity (Compendia rerum iudicarum ad Novum Testamentum. Jewish Traditions 4), J. C. VANDERKAM – W. ADLER (éds), Assen – Minneapolis, Van Gorcum – Fortress Press, 1996, p. 129-200 [8 ; 1996].
  22. FRÖHLICH, I., « Time and Times and Half a Time ». Historical Consciousness in the Jewish Literature of the Persian and Hellenistic Eras (Journal for the Study of the Pseudepigrapha. Supplement Series 19), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1996 [8 ; 1996].
  23. GARCÍA MARTÍNEZ, Florentino, « Apocalypticism in the Dead Sea Scrolls », dans GARCÍA MARTÍNEZ, Florentino – TIGCHELAAR, Eibert J. C. (éds), Qumranica Minora I. Qumran Origins and Apocalypticism (Studies on the Texts of the Desert of Judah 63), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 195-226. [15 ; 2007].
  24. GARCÍA MARTÍNEZ, F., « Iranian Influences in Qumran? », dans Apocalyptic and Eschatological Heritage. The Middle East and Celtic Realms, M. MCNAMARA (éd.), Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 37-49 [13 ; 2003].
  25. GIANOTTO, C. – CHARLESWORTH, J. H. – COLLINS, J. J. – NICKELSBURG, G. W. E. – SACCHI, P., « Ancora a proposito di apocalittica », Henoch 20 (1998), p. 89-106 [9 ; 1998].
  26. HAHN, F., Frühjüdische und urchristliche Apokalyptik. Eine Einführung (Biblisch-theologische Studien 36), Neukirchen-Vluyn, Neukirchener Verlag, 1998 [9 ; 1998].
  27. HILHORST A., « The Apocalypse of Paul: Previous History and Afterlife », dans Apocalyptic and Eschatological Heritage. The Middle East and Celtic Realms, M. MCNAMARA (éd.), Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 61-74 [13 ; 2003].
  28. HOFFMANN, H., Das Gesetz in der frühjüdischen Apokalyptik (Studien zur Umwelt des Neuen Testaments 23), Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1999 [10 ; 1999].
  29. KAESTLI, Jean-Daniel, « Les rapports entre apocalyptique et historiographie. Réflexions à partir du livre de Daniel », dans Ancient and Modern Scriptural Historiography – L’historiographie de la Bible, ancienne et moderne (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 207), BROOKE, George J. – RÖMER, Thomas (éds), Leuven, Peeters – University Press, 2007, p. 191-201[17 ; 2007].
  30. KERNER, J., Die Ethik der Johannes-Apokalypse im Vergleich mit der des 4. Esra. Ein Beitrag zum Verhältnis von Apokalyptik und Ethik (Beihefte zur Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 94), Berlin, Walter de Gruyter, 1998 [9 ; 1998].
  31. LAMBERT, P.-Y., « Visions of the Other World and Afterlife in Welsh and Breton Tradition », dans Apocalyptic and Eschatological Heritage. The Middle East and Celtic Realms, M. MCNAMARA (éd.), Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 98-120 [13 ; 2003].
  32. LESSES, R., « Speaking with Angels: Jewish and Greco-Egyptian Revelatory Adjurations », Harvard Theological Review 89 (1996), p. 41-60 [8 ; 1996].
  33. MACASKILL, Grant, Revealed Wisdom and Inaugurated Eschatology in Ancient Judaism and Early Christianity (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 115), Leiden / Boston, Brill, 2007[17 ; 2007].
  34. NOBILE, M., « La thématique eschatologique dans le livre de la Sagesse en relation avec l’apocalyptique », dans Treasures of Wisdom. Studies in Ben Sira and the Book of Wisdom. Festschrift M. Gilbert (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 143), N. CALDUCH BENAGES – J. VERMEYLEN (éds), Leuven, University Press – Peeters, 1999, p. 303-312 [12 ; 1999].
  35. NORELLI, E., « Apocalittica : come pensarne lo sviluppo ? Ricerche storico-bibliche 7 (1995), 163-200 [5 ; 1995].
  36. Ó HAODHA, D., « Some Remarks on the Happy Otherworld of the "Voyage of Bran" », dans Apocalyptic and Eschatological Heritage. The Middle East and Celtic Realms, M. MCNAMARA (éd.), Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 137-143 [13 ; 2003].
  37. OEGEMA, G. S., Einführung zu den Jüdischen Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit. Apokalypsen (Jüdische Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit 6, 1, 5), Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2001 [11 ; 2001].
  38. OEGEMA, G. S., « Kanon und Apokalyptik: Die Rolle der Apokalyptik in Kanonisierungsprozess der christlichen Bibel », dans The Interpretation of the Bible. The International Symposium in Slovenia (Journal for the Study of the Old Testament. Supplement Series 289), J. KRASOVEC (éd.), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1999, p. 277-295 [10 ; 1999].
  39. POLASKI, D. C., Authorizing an End. The Isaiah Apocalypse and Intertextuality (Biblical Interpretation Series 50), Leiden, Brill, 2001 [12 ; 2001].
  40. ROWLAND, C. C., « Apocalypticism » dans The Biblical World. Volume I, J. BARTON (éd.), London, Routledge, 2002, p. 129-148 [13 ; 2002].
  41. ROWLAND, C. C., « Apocalyptic: The Disclosure of Heavenly Knowledge », dans The Cambridge History of Judaism. Volume three: The Early Roman Period (The Cambridge History of Judaism 3), W. HORBURY – W. D. DAVIES – J. STURDY (éds), Cambridge, Cambridge University Press, 1999, p. 776-797 [10 ; 1999].
  42. SACCHI, P., « A New Step Towards a Deeper Knowledge of the Jewish Second Temple Thought », Henoch 19 (1997), p. 367-372 [8 ; 1997].
  43. STONE, M. E., « A Reconsideration of Apocalyptic Visions », Harvard Theological Review 96 (2003), p. 167-180 [13 ; 2003].
  44. SYRTSOVA, O., L’apocalyptique apocryphe. L’exégèse philosophique et la textologie, avec une édition de l’Apocalypse de la Théotokos d’après le manuscrit grec du XIe siècle, Ottobianus gr. 1, Kiiv, 2000 (en ukrainien) [10 ; 2000].
  45. TERMOLEN, R., Die Apokalypsen. Das Buch der geheimen Offenbarungen, Augsburg, Pattloch, 1999 [11 ; 1999].
  46. VEELENTURF, K., « Visions of the End and Irish High Crosses », dans Apocalyptic and Eschatological Heritage. The Middle East and Celtic Realms, M. MCNAMARA (éd.), Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 144-173 [13 ; 2003].
  47. YARBRO COLLINS, A., « The Apocalypse of John and Its Millennial Themes », dans Apocalyptic and Eschatological Heritage. The Middle East and Celtic Realms, M. MCNAMARA (éd.), Dublin, Four Courts Press, 2003, p. 50-60 [13 ; 2003].
Apollon
  1. BEATRICE, P. F., « Monophysite Christology in an Oracle of Apollo », International Journal of the Classical Tradition 4 (1997/98), p. 3-22 [8 ; 1997].
Apollonius de Tyre
  1. KORTEKAAS, G. A. A., « The Gesta Apollonii and its Greek Vocabulary and Glosses », dans Polyphonia Byzantina. Studies in Honour of W. J. Aerts, Groningen 1993, p. 221-237 [4 ; 1993].
  2. KORTEKAAS, G. A. A., Historia Apollonii Regis Tyri. Prolegomena, text edition of the two principal latin recensions, bibliography, indices and appendices (Mediaevalia groningana 3), Groningen 1984 [2 ; 1984].
Apologistes - Apologétique
  1. BEATRICE, P. F., « Diodore de Sicile chez les Apologistes », dans Les Apologistes et la culture grecque, B. POUDERON – J. DORÉ (éds) (Théologie historique), Paris 1997 [7 ; 1997].
  2. EDWARDS, M. – GOODMAN, M. – PRICE, S. (éds), Apologetics in the Roman Empire. Pagans, Jews and Christians, London, Oxford University Press, 2002 [14 ; 2002].
  3. NORELLI, E., « Gli apologisti cristiani del secondo secolo », dans Lo spazio letterario della Grecia antica, t. I, 3, G. CAMBIANO, L. CANFORA, D. LANZA (éd.), Rome 1994, p. 515-555 [5 ; 1994].
  4. POUDERON, B., « L’anthropologie des Apologistes grecs (IIe s.) », Connaissance des Pères de l’Église 87 (2002), p. 12-26 [13 ; 2002].
  5. POUDERON, B. – DORÉ, J., (éds), Les Apologistes chrétiens et la culture grecque (Théologie historique), Paris 1997 [7 ; 1997].
  6. POUDERON, B., « Réflexions sur la formation des élites chrétiennes au IIe siècle », dans Les Apologistes chrétiens et la culture grecque, B. POUDERON – J. DORÉ (éds) (Théologie historique), Paris 1997 [7 ; 1997].
  7. VAN CANGH, J.-M., « Les origines de l’Eucharistie. Le cas des Actes des Apôtres apocryphes », dans L’Évangile exploré. Mélanges offerts à Simon Légasse à l’occasion de ses soixante-dix ans (Lectio divina 166), A. MARCHADOUR (éd.), Paris, Cerf, 1996, p. 393-414 [7 ; 1996].
Actes apocryphes des apôtres
  1. ADAMIK, T., « The Influence of the Apocryphal Acts on Jerome’s Lives of Saints », dans The Apocryphal Acts of John, J. N. BREMMER (éd.) (SAAA 1), Kampen, Kok Pharos, 1995, p. 171-182 [6 ; 1995].
  2. ALOE SPADA, C., « Esempi di conversioni femminili negli atti Apocrifi degli Apostoli », dans Agathè elpis. Studi storico-religiosi in onore di Ugo Bianchi, G. SFAMENI GASPARRO, Roma, L’Erma di Bretschneider, 1994, p. 375-382 [6 ; 1994].
  3. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., « Evangelios canónicos y Acta Apostolorum apocrypha: estudio de algunos lugares paralelos », Filología Neotestamentaria 21-22 (1998), p. 25-42 [14 ; 1998].
  4. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., « Latinismos y Acta Apostolorum apocrypha », Helmantica 150 (1998), p. 287-307 [14 ; 1998].
  5. BARBIERI, E., « Per un censimento dei manoscritti degli ‘Atti degli Apostoli’ volgarizzati da Domenico Cavalca », Lettere italiane, 1997 [7 ; 1997].
  6. BASLEZ, Marie-Françoise, « Les ‘Envoyés au loin’: apport des Actes apocryphes », dans BASLEZ, Marie-Françoise (éd.), Les premiers temps de l’Église de saint Paul à saint Augustin, Paris, Gallimard, 2004, p. 426-432. [15 ; 2004].
  7. BOLYKI, J., « False Prophets in the Apocalypse of Peter », dans The Apocalypse of Peter, BREMMER, J. N. – CZACHESZ, I. (éds), Leuven, Uitgeverij Peeters, 2003, p. 52-62 [14 ; 2003].
  8. BOVON, F., « Canonical and Apocryphal Acts of Apostles », Journal of Early Christian Studies 11 (2003), p. 165-194 [13 ; 2003].
  9. BOVON, F. – BROCK, A. G. – MATTHEWS, Ch. R. (éds), The Apocryphal Acts of the Apostles. Harvard Divinity School Studies (Religions of the World), Cambridge (Mass.), 1999, p. 1-35 [11 ; 1999].
  10. BOVON, F., « Byzantine Witnesses for the Apocryphal Acts of the Apostles », dans The Apocryphal Acts of the Apostles. Harvard Divinity School Studies (Religions of the World), F. BOVON – A. G. BROCK – Ch. R. MATTHEWS (éds), Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1999, p. 87-98 [11 ; 1999].
  11. BOVON, F., « Editing the Apocryphal Acts of the Apostles », dans The Apocryphal Acts of the Apostles. Harvard Divinity School Studies (Religions of the World), F. BOVON – A. G. BROCK – Ch. R. MATTHEWS (éds), Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1999, p. 1-35 [11 ; 1999].
  12. BOVON, F., « Réception apocryphe de l’Évangile de Luc et lecture orthodoxe des Actes apocryphes des apôtres », Apocrypha 8 (1997), p. 137-146 [7 ; 1997].
  13. BOVON, F., « Milagro, magia y curación en los hechos apócrifos de los apóstoles », dans En la frontera de lo imposible. Magos, médicos y taumaturgos en el Mediterráneo antiguo en tiempos del Nuevo Testamento, A. PIÑERO (éd.), Cordoba – Madrid, El Amendro – Universidad Complutense, 2001, p. 265-287 (version espagnole de l’article paru en 1995 dans le Journal of Early Christian Studies) [11 ; 1995].
  14. BOVON, F., « Miracles, magie et guérison dans les Actes apocryphes des apôtres », Journal of Early Christian Studies 3 (1995), p. 245-259 [6 ; 1995].
  15. BOVON, F., « Évangiles synoptiques et Actes apocryphes des Apôtres », dans F. BOVON – H. KOESTER, Genèse de l’écriture chrétienne (Mémoires premières), s. l., Brepols, 1991, p. 107-138 [1 ; 1991].
  16. BOVON, F., » The Synoptic Gospels and the Noncanonical Acts of the Apostles », Harvard Theological Review 81 (1988), p. 19-36 [1 ; 1988].
  17. BREMMER, J. N., « The Apocryphal Acts: Authors, Place, Time and Readership », dans The Apocryphal Acts of Thomas (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 6), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2001, p. 149-170 [12 ; 2001].
  18. CHALMET, Philippe, « Le pouvoir de guérir. Connaissances médicales et action thaumaturge dans les plus anciens Actes apocryphes des Apôtres », dans BOUDON-MILLOT, Véronique – POUDERON, Bernard (éds), Les Pères de l’Église face à la science médicale de leur temps (Théologie historique 117), Paris, Beauchesne, 2005, p. 193-215. [15 ; 2005].
  19. CZACHESZ, I., Apostolic Commission Narratives in the Canonical and Apocryphal Acts of the Apostles, Leuven, Peeters, 2002 [12 ; 2002].
  20. DEL CERRO, G., « Los Hechos Apócrifos de los Apóstoles su Género Literario », Estudios Bíblicos 51 (1993), p. 207-232 [5 ; 1993].
  21. DROGE, A. J., « Discerning the Body. Early Christian Sex and Other Apocryphal Acts », dans Antiquity and Humanity. Essays on Ancient Religion and Philosophy Presented to Hans Dieter Betz on His 70th Birthday, M. M. Mitchell – A. Y. Collins (éds), Tübingen, Mohr Siebeck, 2001, p. 297-320 [14 ; 2001].
  22. GOUNELLE, Rémi, « Actes apocryphes des apôtres et Actes des apôtres canoniques. État de la recherche et perspectives nouvelles », Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses 84 (2004), p. 3-30 & 419-441. [15 ; 2004].
  23. HOUGHTON, Hugh A. G., « The Discourse of Prayer in the Major Apocryphal Acts of the Apostles », Apocrypha 15 (2004), p. 171-200. [15 ; 2004].
  24. JACOBS, A. S., « A Family Affair: Marriage, Class, and Ethics in the Apocryphal Acts of the Apostles », Journal of Early Christian Studies 7 (1999), p. 105-138 [9 ; 1999].
  25. JONES, F. St., « Principal Orientations on the Relations between the Apocryphal Acts (Acts of Paul and Acts of John; Acts of Peter and Acts of John), dans Society of Biblical Literature 1993 Seminar Papers, E. H. LOVERING, Jr. (éd.) (SBL. Seminar Papers 52), Atlanta (GA) 1993, p. 485-505 [4 ; 1993].
  26. KAESTLI, J.-D., « Fiction littéraire et réalité sociale : que peut-on savoir de la place des femmes dans le milieu de production des Actes apocryphes des Apôtres », Apocrypha 1 (1990), p. 279-302 [1 ; 1990].
  27. KAESTLI, J.-D., « Les Actes Apocryphes et la reconstitution de l’histoire des femmes dans le christianisme ancien », Cahiers bibliques de Foi et Vie 28 (1989), p. 71-79 [1 ; 1989].
  28. KLAUCK, Hans-Josef, Apokryphe Apostelakten. Eine Einführung, Stuttgart, Verlag Katholisches Bibelwerk, 2005. [15 ; 2005].
  29. LALLEMAN, P. J., recension de A. JENSEN, Tekla – de vrouwelijke apostel naast Paulus, et de A. F. J. KLIJN, Apocriefe Handelingen van de Apostelen, Soteria 18 (2001), p. 42-43 [12 ; 2001].
  30. LALLEMAN, P. J., « The Canonical and the Apocryphal Acts of the Apostles », dans Groningen Colloquia on the Novel IX, H. HOFMANN – M. ZIMMERMAN (éds), Groningen, 1998, p. 181-191 [10 ; 1998].
  31. LELOIR, L., Écrits apocryphes sur les Apôtres. Traduction de l’édition arménienne de Venise, t. II (CCSA 4), Turnhout 1992 [3 ; 1992].
  32. MACDONALD, D. R., « Which Came First? Intertextual Relationships Among the Apocryphal Acts of the Apostles », Semeia 80 (1997), p. 11-41 [9 ; 1997].
  33. MATTHEWS, Ch. R., « Articulate Animals: A Multivalent Motif in the Apocryphal Acts of the Apostles », dans The Apocryphal Acts of the Apostles. Harvard Divinity School Studies (Religions of the World), F. BOVON – A. G. BROCK – Ch. R. MATTHEWS (éds), Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1999, p. 205-232 [11 ; 1999].
  34. NOWAK, E. – STAROWIEYSKI, M., Dwunastu [Les Douze ; traduction polonaise du Ps-Abdias par E. N. et M. ST., introduction par M. ST.], Cracovie 1995 [5 ; 1995].
  35. O’LEARY, A. M., « An Irish Parabiblical History and the Calling of the Apostles » (en préparation) [11 ; 2050].
  36. O’LEARY, A. M., « Cynewulf’s Fates of the Apostles’ : a Critical Reinterpretation » (en préparation) [11 ; 2050].
  37. O’LEARY, A. M., « By the Bishop of Babylon? The Origins of the Collected Latin Apocryphal Acts of the Apostles », in The Legacy of M. R. James, L. DENNISON (éd.), Stamford, Paul Watkins, 2002, p. 128-138 [11 ; 2002].
  38. O’LEARY, A. M., Trials and Translations: The Latin Origins of the Irish Apocryphal Acts of the Apostles, (Mediaeval History and Culture series 1), Cambridge – Berkeley, ASC Press, 2001 [11 ; 2001].
  39. O’LEARY, A. M., « An Orthodox Old English Homiliary? Ælfric’s Views on the Apocryphal Acts of the Apostles », Neuphilologische Mitteilungen 100 (1999), p. 15-26 [11 ; 1999].
  40. PERKINS, Judith, « Fictional Narratives and Social Critique », dans BURRUS, Virginia (éd.), Late Ancient Christianity (A People’s History of Christianity 2), Minneapolis, Fortress Press, 2005, p. 46-69. [15 ; 2005].
  41. PERKINS, J. B., « This World or Another? The Intertextuality of the Greek Romances, the Apocryphal Acts and Apuleius’ Metamorphoses », Semeia 80 (1997), p. 247-260 [9 ; 1997].
  42. PERVO, R. I., « Egging on the Chickens: A Cowardly Response to Dennis MacDonald and Then Some », Semeia 80 (1997), p. 43-56 [9 ; 1997].
  43. PRIEUR, Jean-Marc, « L’eucharistie dans les Actes apocryphes des apôtres », dans GRAPPE, Christian (éd.), Le repas de Dieu — Das Mahl Gottes. 4. Symposium Strasbourg, Tübingen, Upsal. Strasbourg, 11-15 septembre 2002 (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 169), Tübingen, Mohr Siebeck, 2004, p. 253-269. [15 ; 2004].
  44. PRIEUR, Jean-Marc, « La prison et l’emprisonnement dans les Actes apocryphes des apôtres », dans BERTRAND-DAGENBACH, Cécile – CHAUVOT, Alain – SALAMITO, Jean-Marie – VAILLANCOURT, Denyse (éds), Carcer II. Prison et privation de liberté dans l’Empire romain et l’Occident médiéval. Actes du colloque de Strasbourg (décembre 2000) (Études d’archéologie et d’histoire ancienne), Paris, De Boccard, 2004, p. 185-200. [15 ; 2004].
  45. STAROWIEYSKI, Marek, « Alcune osservazioni sulla struttura letteraria degli Atti degli Apostoli apocrifi », dans ZANETTI, Ugo – LUCCHESI, Enzo (éds), Aegyptus Christiana. Mélanges d’hagiographie égyptienne et orientale dédiés à la mémoire du P. Paul Devos bollandiste (Cahiers d’Orientalisme 25), Genève, Patrick Cramer Éditeur, 2004, p. 19-28. [15 ; 2004].
  46. THOMAS, Christine M., « Die Rezeption der Apostelakten im frühen Christentum », Zeitschrift für Neues Testament 9/2 (2006), p. 52-63. [15 ; 2006].
  47. VAN ESBROECK, M., « Les Actes de Prochore en arménien : Un nouveau témoin, dans Armenian Texts Tasks and Tools (Acta Jutlandica 69), H. LEHMANN – J. J. S. WEITENBERG (éd.), Aarhus, Aarhus University Press, 1993, p. 86-91 [5 ; 1993].
  48. VAN KAMPEN, L., Apostelverhalen. Doel en Compositie van de oudste apokriefe handelingen der apostelen (Stories about Apostles. Intent and Composition of the Oldest Apocryphal Acts of the Apostels; with a Summary in English), Utrecht, Éditions Merweboek, 1990 [1 ; 1990].
  49. WARREN, D. H., « The Greek Language of the Apocryphal Acts: A Study in Style », dans The Apocryphal Acts of the Apostles. Harvard Divinity School Studies (Religions of the World), F. BOVON – A. G. BROCK – Ch. R. MATTHEWS (éds), Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1999, p. 101-124 [11 ; 1999].
  50. ZACHARIADES-HOLMBERG, E., « Philological Aspects of the Apocryphal Acts of the Apostles », dans The Apocryphal Acts of the Apostles. Harvard Divinity School Studies (Religions of the World), F. BOVON – A. G. BROCK – Ch. R. MATTHEWS (éds), Cambridge (Mass.), Harvard University Press, 1999, p. 125-142 [11 ; 1999].
Épître des Apôtres
  1. HARTENSTEIN, J., « Maria Magdalena in apokryphen Evangelien », Bibel und Kirche 55 (2000), p. 188-191 [11 ; 2000].
  2. HARTENSTEIN, J., Die zweite Lehre. Erscheinungen des Auferstandenen als Rahmenerzählungen frühchristlicher Dialoge (Texte und Untersuchungen 146), Berlin, Akademie Verlag, 2000 [11 ; 2000].
  3. HILL, C. E., « The Epistula Apostolorum: An Asian Tract from the Time of Polycarp », Journal of Early Christian Studies 7 (1999), p. 1-53 [10 ; 1999].
  4. HILLS, J., Tradition and Composition in the Epistula Apostolorum (Harvard Dissertations in Religion 24), Minneapolis, Fortress Press, 1990 [1 ; 1990].
  5. JONES, F. Stanley, « Apostles, Epistle of the », dans DOOB SAKENFELD, Katharine et al. (éds), The New Interpreter’s Dictionary of the Bible, vol. 1, Nashville, Abingdon, 2006[17 ; 2006].
  6. PÉRÈS, J.-N., « Correction fraternelle et amour de Dieu dans l’Épître des apôtres. De la Syrie à l’Éthiopie », dans Dieu Miséricorde, Dieu Amour, actes du VIIIe colloque du patrimoine syriaque, Antélias (Liban), Centre d’études et de recherches orientales/Ordre antonin maronite, 2003, vol. 1, p. 109-120 [résumé en arabe vol. 2, p. 241-242] [13 ; 2003].
  7. PÉRÈS, J.-N., « Un élément de christologie quartodécimane dans l’Épître des apôtres : l’agape pascale comme occurrence de solidarité », Apocrypha 13 (2002), p. 113-12 [13 ; 2002].
  8. PÉRÈS, J.-N., « L’interprétation de la parabole des dix vierges dans l’Épître des apôtres », dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’Ecole des Hautes Etudes, Sciences religieuses, 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 183-190 [13 ; 2002].
  9. PÉRÈS, J.-N., « L’Économie de la grâce. L’emploi du mot (mehrat) dans la version éthiopienne de l’Épître des apôtres », Warszawskie Studia Teologiczne XII, 2 (1999), p. 217-222 [11 ; 1999].
  10. PÉRÈS, J.-N., « Le prologue de l’Épître des apôtres comme exhortation parénétique », dans Entrer en matières. Les prologues, J.-D. DUBOIS – B. ROUSSEL (éds), Paris, Le Cerf, 1998, p. 103-109 [8 ; 1998].
  11. PÉRÈS, J.-N., « Epître des apôtres », dans Écrits apocryphes chrétiens I, F. BOVON – P. GEOLTRAIN (éds) (Bibliothèque de la Pléiade 442), Paris 1997, p. 357-392 [7 ; 1997].
  12. PÉRÈS, J.-N., « L’Épître des apôtres et l’Anaphore des apôtres : quelques convergences », Apocrypha 8 (1997), p. 89-96 [7 ; 1997].
  13. PÉRÈS, J.-N., L’Épître des Apôtres. Testament de notre Seigneur et notre Sauveur Jésus-Christ (Apocryphes 5), Turnhout, Brepols, 1994 [5 ; 1994].
  14. PÉRÈS, J.-N., « Le baptême des patriarches dans les Enfers », Études théologiques et religieuses 68 (1993), p. 341-346 [4 ; 1993].
Évangile des 12Apôtres
  1. EMMEL, Stephen, « Ein altes Evangelium der Apostel taucht in Fragmenten aus Ägypten und Nubien auf », Zeitschrift für antikes Christentum 9 (2005), p. 85–99.[15 ; 2005].
Listes d’apôtres et de disciples
  1. DOLBEAU, F., « Une liste d’apôtres et de disciples compilée en Italie du Nord », Analecta Bollandiana 116 (1998), p. 5-24 [9 ; 1998].
  2. DOLBEAU, F., « Nouvelles recherches sur le De ortu et obitu prophetarum et apostolorum », Augustianum 34 (1994), p. 91-107 [4 ; 1994].
  3. DOLBEAU, F., « Listes latines d’apôtres et de disciples, traduites du grec », Apocrypha 3 (1992), p. 259-279 [3 ; 1992].
  4. STAROWIEYSKI, M., [traduction polonaise des Vies et listes d’apôtres], Bobolanum 6 (1995), p. 132-154 [6 ; 1995].
  5. STAROWIEYSKI, M., « Zywoty i spisy aposto(ów [Vie et listes d’apôtres] », Bobolanum 6 (1995), p. 132-154 [5 ; 1995].
  6. VAN ESBROECK, M., « Neuf listes d’apôtres orientales », Augustianum 34 (1994), p. 109-199 [4 ; 1994].
Apulée
  1. PERKINS, J. B., « This World or Another? The Intertextuality of the Greek Romances, the Apocryphal Acts and Apuleius’ Metamorphoses », Semeia 80 (1997), p. 247-260 [9 ; 1997].
Arabe
  1. BAUSI, A., Compte-rendu de M. HEIDE, Die Testamente Isaaks und Jakobs. Edition und Übersetzung der arabischen und äthiopischen Versionen (Äthiopistische Forschungen 56), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2000, dans Journal for the Study of Judaism 34 (2003), p. 86-92 [14 ; 2003].
  2. BAUSI, A., « A First Evaluation of the Arabic Version of the Apocalypse of Paul », Parole de l’Orient 24 (1999), p. 131-164 [10 ; 1999].
  3. BAUSI, A., « Testi apocrifi etiopici di elevacione arabo-cristiana : Senodos, Qalementos, Gadla Hawaryat », Abbay 14, 1997 [7 ; 1997].
  4. COQUIN, R.-G.., « Langue et littérature arabes chrétiennes », dans Christianismes orientaux. Introduction à l’étude des langues et des littératures (Initiations aux langues et littératures du Proche-Orient chrétien), Paris 1993, p. 35-106 [4 ; 1993].
  5. DRINT, A., The Mount Sinai Arabic Version of IV Ezra (Corpus scriptorum christianorum orientalium. Scriptores Arabici 563-564/48-49), Louvain, Peeters, 1997 [8 ; 1997].
Araméen melkite
  1. DESREUMAUX, A., Codex sinaiticus Zosimi rescriptus. Description codicologique des feuillets araméens melkites des manuscrits Schøyen 35, 36 et 37 (Londres – Oslo) comprenant l’édition de nouveaux passages des Évangiles et des Catéchèses de Cyrille (Histoire du texte biblique 3), Lausanne, Zèbre, 1997 [7 ; 1997].
  2. DESREUMAUX, A., « Une inscription araméenne melkite sous une peinture copte du muséée du Louvre. Le texte araméen melkite », Oriens christianus 80 (1996), p. 82-97 [7 ; 1996].
  3. DESREUMAUX, A., « Une peinture copte sur bois inscrit en araméen christo-palestinien au musée du Louvre », Comptes rendus des séances de l’académie des inscriptions et des belles lettres (1992), p. 83-92 [3 ; 1992].
Chronique d’Arbèles
  1. JULLIEN, C. – JULLIEN, F., « La Chronique d’Arbèles. Propositions pour la fin d’une controverse », Oriens Christianus 85, 2001, p. 41-83 [14 ; 2001].
Acta Archelai
  1. SCOPELLO, M., « Vérités et contre-vérités : La vie de Mani selon les Acta Archelai », Apocrypha 6 (1995), p. 203-234 [5 ; 1995].
  2. SPÄT, E., « The ‘Teachers’ of Mani in the Acta Archelai and Simon Magus », Vigiliae Christianae 58 (2004), p. 1-23 [14 ; 2004].
Lettre d’Aristée
  1. BERTHELOT, K., Philantrôpia judaica. Le débat autour de la « misanthropie » des lois juives dans l’Antiquité (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 76), Leiden – Boston, Brill, 2003 [13 ; 2003].
  2. BERTHELOT, K., « L’interprétation symbolique des lois alimentaires dans la Lettre d’Aristée : une influence pythagoricienne », Journal of Jewish Studies 52 (2001), p. 253-268 [12 ; 2001].
  3. BICKERMAN, Elias J., « The Dating of Pseudo-Aristeas », dans BICKERMAN, Elias J. – TROPPER, Amram (éds), Studies in Jewish and Christian History. A New Edition in English including The God of the Maccabees. Volume One (Ancient Judaism and Early Christianity 68,1), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 108-133[17 ; 2007].
  4. COLLINS, N. L., The Library in Alexandria and The Bible in Greek (Vetus Testamentum. Supplements 82), Leiden – Boston, Brill, 2000 [10 ; 2000].
  5. DAVIES, Ph. R., « Didactic Stories », dans Justification and Variegated Nomism. Volume I. The Complexities of Second Temple Judaism (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament, 2. Reihe 140), D. A. CARSON – P. T. O’BRIEN – M. A. SEIFRID (éds), Tübingen – Grand Rapids, Mohr Siebeck – Baker Academic, 2001, p. 99-133 [12 ; 2001].
  6. FELDMEIER, R., « Weise hinter ‘eisernen Mauern’. Tora und jüdisches Selbstverständnis zwischen Akkulturation und Absonderung im Aristeasbrief », dans Die Septuaginta zwischen Judentum und Christentum (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 72), M. HENGEL – A. M. SCHWEMER (éd.), Tübingen, J. C. B. Mohr, 1994, p. 20-37 [5 ; 1994].
  7. GREENSPOON, L. J., « Jewish Bible Translation », dans The Biblical World. Volume I, J. BARTON (éd.), London – New York, Routledge, 2002, p. 397-412 [12 ; 2002].
  8. HACHAM, Noah, « The Letter of Aristeas: A New Exodus Story? », Journal for the Study of Judaism 36/1 (2005), p. 1-20. [15 ; 2005].
  9. MÜLLER, M., The First Bible of the Church. A Plea for the Septuagint (Journal for the Study of the Old Testament. Supplement Series 206), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1996 [6 ; 1996].
  10. MULZER, M., « Hebräische Tora in aramäischer Schrift? Zu §11 des Aristeabriefes », Biblische Notizen 77 (1995), p. 32-33 [6 ; 1995].
  11. OEGEMA, Gerbern S., « Aristeasbrief (JSHRZ II/1) », dans IDEM, Einführung zu den Jüdischen Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit. Unterweisung in erzählender Form (Jüdische Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit 6.1.2), Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2005, p. 49-65. [15 ; 2005].
  12. SAXER, V., « Cyrill von Jerusalem und die Heilige Schrift. Was er von ihr lehrt und wie er sie gebraucht », dans Stimuli. Exegese und ihre Hermeneutik in Antike und Christentum. Festschrift für Ernst Dassmann (Jahrbuch für Antike und Christentum. Ergänzungsband 23), G. SCHÖLLGEN – C. SCHOLTEN (éd.), Münster, Aschendorffsche Verlagsbuchhandlung, 1996, p. 344-356 [6 ; 1996].
  13. SOLLAMO, Raija, « The Letter of Aristeas and the Origin of the Septuagint », dans X Congress of the International Organization for Septuagint and Cognate Studies. Oslo 1998 (Society of Biblical Literature. Septuagint and Cognate Studies 51), B. A. TAYLOR (éd.), Atlanta, Society of Biblical Literature, 2001, p. 329-342 [12 ; 2001].
  14. TILLY, M., « Geographie und Weltordnung im Aristeasbrief », Journal for the Study of Judaism 28 (1997), p. 131-153 [8 ; 1997].
  15. VON LIPS, H., « Jüdische Weisheit und griechische Tugendlehre. Beobachtungen zur Aufnahme der Kardinaltugenden in hellenistisch-jüdischen Texten (Aristeasbrief, Sapientia Salomonis, 4. Makkabäerbuch) », dans Weisheit, Ethos und Gebot. Weisheits- und Dekalogtraditionen in der Bibel und im frühen Judentum (Biblisch-theologische Studien 43), H. G. REVENTLOW (éd.), Neukirchen-Vluyn, Neukirchener Verlag, 2001, p. 29-60 [12 ; 2001].
  16. WRIGHT III, Benjamin G., « Three Jewish Ritual Practices in Aristeas §§ 158-160 », dans LIDONNICI, Lynn – LIEBER, Andrea (éds), Heavenly Tablets. Interpretation, Identity and Tradition in Ancient Judaism (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 119), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 11-29[17 ; 2007].
Aristide
  1. POUDERON, B. – PIERRE, M.-J., Aristide. Apologie avec la collaboration de B. OUTTIER et M. GUIORGADZÉ (Sources Chrétiennes 470), Paris, Les Éditions du Cerf, 2003 [13 ; 2003].
  2. POUDERON, B., « Aristide et les Juifs. Sur l’authenticité d’Apol 14,2 Ba », Studia Patristica 36 (2001), p. 76-86 [12 ; 2001].
  3. POUDERON, B. – OUTTIER, B. – PIERRE, M. J., « A propos de l’Apologie d’Aristide. Recherches sur le prototype commun aux versions syriaque et arménienne », Revue des sciences religieuses 74 (2000)., p. 173-193 [8 ; 2000].
Aristobule
  1. HOLLADAY, C. R., Fragments from Hellenistic Jewish Authors. Volume III. Aristobulus (Society of Biblical Literature. Texts and Translation Series 39), Atlanta, Scholars Press, 1995 [6 ; 1995].
  2. RIAUD, Jean, « Pâque et sabbat dans les fragments I et V d’Aristobule », dans GRAPPE, Christian – INGELAERE, Jean-Claude (éds), Le Temps et les Temps dans les littératures juives et chrétiennes au tournant de notre ère (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 112), Leiden / Boston, Brill, 2006, p. 107-123. [15 ; 2006].
Ariston
  1. WEHNERT, J., art. « Aristo von Pella », Die Religion in Geschichte und Gegenwart 1 (Tübingen 1998), col. 728 [8 ; 1998].
Arménien
  1. BURCHARD, Ch., « Character and Origin of the Armenian Version of Joseph and Aseneth », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 73-90 [9 ; 1999].
  2. CALZOLARI, V., « Pensiero e letteratura religiosa dell’Armenia : secoli V-XI », dans Storia religiosa dell’Armenia. Una cristianità di frontiera tra fedeltà al passato e sfide del presente. Atti della XIII Settimana europea : Storia religiosa dell’Armenia, Gazzada (Varese), 4-8 sett. 2001 (sous presse) [12 ; 2050].
  3. CALZOLARI, Valentina, « The Armenians as a Chosen People According to Christian Apocryphal Texts in the Armenian Language », dans K. B. BARDAKJIAN (éd.), Actes du colloque international The Church of Armenia through the Ages (University of Michigan, Ann Arbor, 1-4 April 2004), Detroit, Wayne State University Press, 40 p. (à paraître).[15 ; ].
  4. CALZOLARI, Valentina, « La transmission des textes apocryphes chrétiens ou de l’‘excès joyeux’ de la ‘variance’. Variantes, transformations et problèmes d’édition (L’exemple du Martyre de Paul arménien) », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 129-160[17 ; 2007].
  5. CALZOLARI, Valentina, « Du pouvoir de la musique dans la version arménienne des Prolegomena de David le platonicien (Orphée et Alexandre le Grand) », dans KOLDE, Antje – LUKINOVICH, Alessandra – REY, André-Louis, Κορυφαίῳ ἀνδρί. Mélanges en l’honneur d’André Hurst (Recherches et rencontres 22), Genève, Droz, 2005, p. 417-431.[15 ; 2005].
  6. CALZOLARI, Valentina, « La transmission et la réception des apocryphes syriaques dans la tradition arménienne », dans DEBIÉ, Muriel – DESREUMAUX, Alain – JULLIEN, Christelle – JULLIEN, Florence (éds), Les apocryphes syriaques (Études syriaques 2), Paris, Geuthner, 2005, p. 169-195.[15 ; 2005].
  7. CALZOLARI, Valentina, « Martyre de Thaddée arménien », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 661-696. [15 ; 2005].
  8. CALZOLARI, Valentina, « Une traduction latine médiévale de la légende arménienne de Thècle et la translation du bras de la sainte de l’Arméno-Cilicie à Tarragone en 1321 », Analecta Bollandiana 123 (2005), p. 349-367.[15 ; 2005].
  9. CALZOLARI, Valentina, « [Les écrits apocryphes chrétiens en langue arménienne et leur valeur en tant que sources sur l’histoire du christianisme arménien ancien. (La doctrine encratite du Martyre de Philippe)] », dans Armenian Studies Today and Development Perspectives, Yerevan, Tigran Medz, 2004, p. 565-572 (en arménien).[15 ; 2004].
  10. CALZOLARI, Valentina, « Il rapporto della versione armena del Martirio di Paolo con l’originale greco: nuovi contributi sulla base di undici testimoni armeni inediti », dans CALZOLARI, Valentina – SIRINIAN, Anna – ZEKIYAN, Boghos Levon (éds), Bnagirk‘ yišatakac‘. Documenta Memoriae. Dall’Italia e dall’Armenia. Studi in onore di Gabriella Uluhogian, Bologna, Dipartimento di Paleografia e Medievistica, Università di Bologna, 2004, p. 23-43. [15 ; 2004].
  11. CALZOLARI, Valentina, « La citation du Ps 78 [77], 5-8 dans l’épilogue de l’Histoire de l’Arménie d’Agathange », Revue des Études Arméniennes 29 (2003-2004), p. 1-19. [15 ; 2004].
  12. CALZOLARI, V., « Documents sur l’histoire des rapports entre les Arméniens et la Suisse dans les archives et les bibliothèques suisses : premier bilan », dans Armenian History Materials in the Archivs of Central Europe, Yerevan, 2001, p. 75-107 [12 ; 2001].
  13. CALZOLARI, V., « La Bible et les apocryphes en Arménie », Connaissances des Pères de l’Église 81 (2001), p. 38-51 [11 ; 2001].
  14. CALZOLARI, V., « La tradition de sainte Thècle en Arménie », dans Armenia and the Christian Orient (Actes du Colloque international de l’Académie des Sciences de Yerevan, 15 – 18 septembre 1998), Erevan, 2000, p. 55-61 [en arménien] [10 ; 2000].
  15. CALZOLARI, V., « La version arménienne du Dialogue d’Athanase et Zachée du pseudo-Athanase d’Alexandrie. Analyse linguistique et comparaison avec l’original grec », Le Muséon 113 (2000), p. 125-147 [10 ; 2000].
  16. CALZOLARI, V., « La version arménienne du Martyre d’André », dans The Apocryphal Acts of Andrew (Studies on the Apocryphal Acts of the Apostles 5), J. N. BREMMER (éd.), Leuven, Peeters, 2000, p. 149-185 [10 ; 2000].
  17. CALZOLARI, V., « Tradizione indiretta di autori greci nelle versione armena dei Progymnasmata di Teone : Menandro, fr. 129 e 255 Kassel-Austin = 152 et 294 K », Lexis 17 (1999 [2000]), 247-258 [10 ; 2000].
  18. CALZOLARI BOUVIER, V. – KAESTLI, J.-D. – OUTTIER, B. (éds.), Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999 [9 ; 1999].
  19. CALZOLARI, V., « Un projet de répertoire des manuscrits arméniens contenant les textes apocryphes chrétiens », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 53-70 [9 ; 1999].
  20. CALZOLARI, V., « La trasmissione dei testi apocrifi cristiani in armeno : l’esempio degli Atti di Paolo e Tecla », dans A. VALVO (éd.), La diffusione dell’eredità classica nell’età tardoantica e medievale. Forme e modi di trasmissione (Atti del seminario nazionale. Trieste, 19-20 settembre 1996), Alessandria, 1997, p. 45-58 [7 ; 1997].
  21. CALZOLARI, V., « Les textes apocryphes chrétiens en langue arménienne : un aperçu », Bulletin du Centre protestant d’études de Genève 49/2-3, (1997), p. 17-25 [7 ; 1997].
  22. CALZOLARI, V., « Réécriture des textes apocryphes en arménien : l’exemple de la légende de l’apostolat de Thaddée en Arménie », Apocrypha 8 (1997), p. 97-110 [7 ; 1997].
  23. CALZOLARI, V., « Notes sur la traduction arménienne du texte syriaque des Actes de Thècles », dans Proceedings of the Fifth International Conference on Armenian Linguistics (McGill University, Montréal, Québec, Canada, May 1-5, 1995), D. SAKAYAN (éd.), Delmar (NY), Caravan Books, 1996, p. 233-243 [6 ; 1996].
  24. CALZOLARI BOUVIER, V., « La tradition arménienne des Pseudo-Clémentines. État de la question », Apocrypha 4 (1993), p. 263-293 [4 ; 1993].
  25. CALZOLARI, V., « L’école hellénisante », dans Ages et Usages de la langue arménienne, éd. M. NICHANIAN, Paris, Entente, 1989, p. 110-130 [1 ; 1989].
  26. CALZOLARI, V., « La versione armena di Theon, Progymn. IV [Spangel] », dans Rendiconti dell’Istituto Lombardo. Cl. di Lettere 123 (1989), p. 193-219 [3 ; 1989].
  27. COULIE, B., « Style et traduction : réflexions sur les versions arméniennes de textes grecs », Revue des études arméniennes N.S. 25 (1994-1995), p. 43-62 [8 ; 1995].
  28. COULIE, B., Répertoire des bibliothèques et des catalogues de manuscrits arméniens (Corpus Christianorum), Turnhout 1992 [3 ; 1992].
  29. COWE, S. P., « Text Critical Investigation of the Armenian Version of Third Corinthians », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 91-102 [9 ; 1999].
  30. ERVINE, R. R., « Antecedents and Parallels to Some Questions and Answers on Genesis in Vanakan Vardapet’s Book of Questions », Muséon 113 (2000), p. 417-428 [12 ; 2000].
  31. ERVINE, R. R., « Antecedents and Parallels to Some Questions and Answers on Genesis in Vanakan Vardapet’s Book of Questions », Le Muséon 113 (2000), p. 417-428 [11 ; 2000].
  32. HULTGÅRD, A., « The Vision of Enoch the Just and Medieval Apocalypses », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 147-158 [9 ; 1999].
  33. JONES, F. Stanley, « Armenian Gospel of the Infancy », dans DOOB SAKENFELD, Katharine et al. (éds), The New Interpreter’s Dictionary of the Bible, vol. 1, Nashville, Abingdon, 2006[17 ; 2006].
  34. LELOIR, L., Écrits apocryphes sur les Apôtres. Traduction de l’édition arménienne de Venise, t. II (CCSA 4), Turnhout 1992 [3 ; 1992].
  35. LELOIR, L., « Eghise and the Bible: Observations on his Homily on the Transfiguration », Journal of the Society for Armenian Studies 5 (1990-1991), p. 3-21 [2 ; 1991].
  36. LELOIR, L., « La Sagesse des Sentences arméniennes », Acta Orientalia Belgica 5 (1991), p. 243-260 [2 ; 1991].
  37. LELOIR, L., « Comment les premiers moines arméniens ont-ils lu la Bible ? », conférence donnée à Heidelberg (juillet 1990) [1 ; 1990].
  38. ORENGO, A., « Frammenti di testi apocrifi nei primi libri armeni a stampa », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 37-52 [9 ; 1999].
  39. OUTTIER, B., « Une forme enrichie de la Légende d’Abgar en arménien », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 129-145 [9 ; 1999].
  40. OUTTIER, B., « La sainte Samaritaine chez les Arméniens », dans C. B. Amphoux – A. Frey – U. Schattner-Rieser, Études sémitiques et samaritaines offertes à Jean Margain (Histoire du texte biblique 4), Lausanne 1998, p. 203-212 [10 ; 1998].
  41. OUTTIER, B., « Paralytique et ressuscité (CANT 85 et 62). Vie des apocryphes en arménien », Apocrypha 8 (1997), p. 111-119 [7 ; 1997].
  42. OUTTIER, B., « Appendice à : N. Mkrttchian, La version arménienne de l’’Histoire du jeune homme et de la jeune fille’ et son parallèle en caractères hébreux », Bulletin d’études karaïtes 3 (1993), p. 39-53 [4 ; 1993].
  43. POUTHIER, Jean-Luc – MAHÉ, Jean-Pierre – DALMAIS, Irénée-Henri – RENOUX, Charles – RAPTI, Ionna – DORFMANN-LAZAREV, Igor – DURANTON, Isabelle – LAURANT, Sophie, « Arménie. Première nation chrétienne », Monde de la Bible (2007), p. 5-74. [15 ; 2007].
  44. PROVERBIO, D. V., « Osservazioni sulla Vorlage greca della versione armena di CPG 4588 (In parabolam de ficu), Annali dell’Istituto Orientale di Napoli 15 (1995), p. 177-192 [6 ; 1995].
  45. RENOUX, Ch., « Langue et littérature arménienne », dans Christianismes orientaux. Introduction à l’étude des langues et des littératures (Initiations aux langues et littératures du Proche-Orient chrétien), Paris 1993, p. 107-166 [4 ; 1993].
  46. ROSENSTIEHL, J.-M., « ’Énosh, le premier...’, Moïse de Korène I, 4 et la traduction arménienne de la Genèse », Revue des études arméniennes 25 (1994-1995), p. 97-108 [7 ; 1995].
  47. ROSENSTIEHL, J.-M. – MÉLIK-HACOPIAN, N., « Brève histoire du prophète Élie (apocryphe arménien) », dans Le saint prophète Élisée d’après les Pères de l’Église (Spiritualité orientale 59), Abbaye de Bellefontaine 1992 [3 ; 1992].
  48. STONE, M. E. – KOUYMJIAN, D. – LEHMANN, H., Album of Armenian Paleography, Aarhus, University Press, 2002) [7 ; 2002].
  49. STONE, M. E., « Selections from On the Creation of the World by Yovhannes T’lkuranc’i : Translation and Commentary », dans Literature on Adam and Eve. Collected Essays (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 15), G. ANDERSON – M. STONE – J. TROMP (éds), Leiden – Boston, Brill, 2000, p. 167-213 [10 ; 2000].
  50. STONE, M. E., « Two Armenian Manuscripts and the Historia sacra », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 21-36 [9 ; 1999].
  51. STONE, N., « Apocryphal Stories in Armenian Manuscripts », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 161-169, pl. I-IX [9 ; 1999].
  52. STONE, M. E. – VAN LINT, Th. – NAZARIAN, J., « Further Armenian Inscriptions from Nazareth », Revue des Études Arméniennes 26 (1996-7), 321-337 [7 ; 1996].
  53. STONE, M. E. – VAN LINT, Th. « Two Unnoticed Armenian Inscriptions from Noravank’ » Revue des Etudes Arméniennes 26 (1996-7), p. 44-450 [7 ; 1996].
  54. STONE, M. E., « The Armenian Apocryphal Literature : Translation and Creation », dans Il Caucaso : Cerniera fra Culture dal Mediterraneo alla Persia (Secoli I-XI) (Settimane di Studio dal Centro Italiano de Studi sull’ Alto Medioevo 43) Spoleto, Presso la Sede del Centro, 1996, p. 612-646 [7 ; 1996].
  55. STONE, M. E., « The Armenian Apocryphal Literature: Translation and Creation », dans Il Caucaso: Cerniera fra Culture dal Mediterraneo alla Persia (Secoli I-XI) (Settimane di Studio dal Centro Italiano de Studi sull’Alto Medioevo 43) Spoleto, 1996, p. 612-646 [6 ; 1996].
  56. STONE, M. E., « Three Observations on Early Armenian Inscriptions from the Holy Land », dans From Byzantium to Iran : in Honour of Nina Garsoïan, R. W. THOMSON et alii (ed.), Atlanta 1996, p. 417-424 [7 ; 1996].
  57. STONE, M. E., Armenian Apocrypha Relating to Adam and Eve (Studia in Veteris Testamenti pseudepigrapha 14), Leiden, E. J. Brill, 1996 [6 ; 1996].
  58. STONE, M. E., Texts and Concordances of the Armenian Adam Literature, vol. 1 : Genesis 1-4 ; Penitence of Adam ; Book of Adam Lieu (Early Judaism and Its Literature 12), Atlanta, Scholars Press, 1996 [6 ; 1996].
  59. STONE, M. E., Texts and Concordances of the Armenian Adam Literature. Volume I. Genesis 1-4. Penitence of Adam. Book of Adam (Society of Biblical Literature. Early Judaism and Its Literature 12), Atlanta, Scholars Press, 1996 [7 ; 1996].
  60. STONE, M. E., « A New Edition and Translation of the Questions of Ezra », dans Solving Riddles and Untying Knots. Biblical, Epigraphic, and Semitic Studies in Honor of Jonas C. Greenfield, Z. ZEVIT – S. GITIN – M. SOKOLOFF (éd.), Winona Lake, Eisenbrauns, 1995, p. 293-316 [6 ; 1995].
  61. STONE, M. E., « Some Remarks on Vasn Ste(cman A((arhi (On the Creation of the World) by Yovhannes T(lkuranc(i », dans New Approaches to Medieval Armenian Language and Literature, J. J. S. WEITENBERG (éd.) (Dutch Studies in Armenian Language and Literature 3), Amsterdam – Atlanta, Rodopi, 1995, p. 63-78 [6 ; 1995].
  62. STONE, M. E., « The Textual Affinities of the Epitome of the Testaments of the Twelve Patriarchs in Matenadaran No. 2679 », Le Muséon 108 (1995), p. 265-277 [6 ; 1995].
  63. STONE, M. E., « Eight Manuscripts of the Testament of the Twelve Patriarchs », dans Text and Context. Studies in the Armenian New Testament. Papers presented to the Conference on the Armenian New Testament, May 22-28, 1992, S. AJAMIAN – M. E. STONE (éd.) (Armenian Texts and Studies 13), Atlanta, Scholars Press, 1994, p. 75-82 [6 ; 1994].
  64. STONE, M. E., « Travaux actuels sur la littérature apocryphe arménienne », Apocrypha 1 (1990), p. 303-311 [1 ; 1990].
  65. THIERRY, N., « Images cappadociennes atypiques du procès du Christ. L’intervention de la femme de Pilate – Le Christ en gloire – Caïphe déicide », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 179-187, pl. XVII-XXI [9 ; 1999].
  66. THOMSON, R. W., A Homily on the Passion of Christ Attributed to Elishe. Translated from the Classical Armenian with Introduction and Notes (Corpus Scriptorum Christianorum Orientalium. Eastern Christian Texts in Translation 5), Leuven, Peeters, 2000 [11 ; 2000].
  67. VAN LINT, Th. M., « Grigor Narekac`i’s Tal Yarut`ean The Throne Vision of Ezekiel in Armenian Art and Literature I », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 105-127 [9 ; 1999].
  68. ZAKARIAN, L., « La miniature du Vaspurakan et les apocryphes », dans Apocryphes arméniens : transmission – traduction – création – iconographie. Actes du colloque international sur la littérature apocryphe en langue arménienne (Genève, 18-20 septembre 1997) (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 1), V. CALZOLARI BOUVIER – J.-D. KAESTLI – B. OUTTIER (éds.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 1999, p. 171-178, pl. X-XVI [9 ; 1999].
  69. ZUCKERMANN, C., Repertory of Published Armenian Translations of Classical Texts, Jérusalem, Institute of African and Asian Studies, 1995 [6 ; 1995].
Artapanus
  1. JACOBSON, Howard, « Artapanus Judaeus », The Journal of Jewish Studies 57/2 (2006), p. 210-221. [15 ; 2006].
  2. KOSKENNIEMI, E., « Greeks, Egyptians and Jews in the Fragments of Artapanus », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 13 (2002), p. 17-31 [13 ; 2002].
  3. KUGLER, Rob, « Hearing the Story of Moses in Ptolemaic Egypt: Artapanus Accommodates the Tradition », dans HILHORST, Anthony – VAN KOOTEN, George H. (éds), The Wisdom of Egypt. Jewish, Early Christian and Gnostic Essays in Honour of Gerard P. Luttikhuizen (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 59), Leiden / Boston, Brill, 2005, p. 67-80. [15 ; 2005].
Ascèse
  1. BEATRICE, P. F., « Ascetical Fasting and Original Sin in the Early Christian Writers », dans Prayer and Spirituality in the Early Church, P. ALLEN – R. CANNING – L. Cross (éds), vol. I, Everton Park (Queensland) 2000, p. 211-228 [7 ; 2000].
  2. MORARD, F., « Le Codex des Visions : une perspective ascétique de l’engagement chrétien », dans Le Codex des Visions (Recherches et Rencontres 18), Genève, Droz, 2002, p. 61-69 [12 ; 2002].
Astrologie
  1. ATKINSON, Kenneth R., « Astrology and History in the Treatise of Shem: Two Astrological Pseudepigrapha and their Relevance for Understanding the Astrological Dead Sea Scrolls », The Qumran Chronicle 14/1-2 (2006), p. 37-55. [15 ; 2006].
  2. JONES, F. St., art. « Astrology », dans Eerdmans Dictionary of the Bible, D. N. FREEDMAN (éd.), Grand Rapids (Mich.), Eerdmans, 2000, p. 123-124 [12 ; 2000].
  3. VON STUCKRAD, K., Das Ringen um die Astrologie. Jüdische und christliche Beiträge zum antiken Zeitverständnis (Religionsgeschichtliche Versuche und Vorarbeiten 49), Berlin – New York, Walter de Gruyter, 2000 [11 ; 2000].
Athanase
  1. ARAGIONE, Gabriella, « La lettre festale 39 d’Athanase. Présentation et traduction de la version copte et de l’extrait grec », dans ARAGIONE, Gabriella – JUNOD, Éric – NORELLI, Enrico (éds), Le canon du Nouveau Testament. Regards nouveaux sur l’histoire de sa formation (Le Monde de la Bible 54), Genève, Labor et Fides, 2005, p. 197-219[17 ; 2005].
Pseudo-Athanase d’Alexandrie
  1. BERTRAND, D., « Le discernement des esprits et la portée théologique de la Vie d’Antoine par Athanase », dans La Tradition vive. Mélanges d’histoire des textes en l’honneur de Louis Holtz (Bibliologia 20), Turnhout, Brepols, 2003, p. 367-376 [13 ; 2003].
  2. CALZOLARI BOUVIER, V., « La version arménienne du Dialogue d’Athanase et Zachée du pseudo-Athanase d’Alexandrie. Analyse linguistique et comparaison avec l’original grec », Le Muséon 113 (2000), p. 125-147 [10 ; 2000].
Pseudo-Athanase d’Alexandrie
Athéisme
  1. BEATRICE, P. F., « L’accusation d’athéisme contre les Chrétiens », dans Hellénisme et christianisme (Mythes, Imaginaires, Religions), M. NARCY – E. REBILLARD (éds), Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2004, p. 133-152 [14 ; 2004].
Athénagore
  1. POUDERON, B., « Athénagore et la tradition savante alexandrinienne », dans Origeniana octava : Origen and the Alexandrian tradition = Origene e la tradizione alessandrina / Papers of the 8th International Origen Congress, Pisa, 27-31 August 2001, L. PERRONE (éd.), Leuven, Peeters – University Press, 2003, p. 201-229 [14 ; 2003].
  2. POUDERON, B., D’Athènes à Alexandrie. Études sur Athénagore (Bibliothèque copte de Nag Hammadi, Série Études 4), Paris – Louvain – Québec 1997 [7 ; 1997].
  3. POUDERON, B., D’Athènes à Alexandrie. Études sur Athénagore et les origines de la philosophie chrétienne (Bibliothèque copte de Nag Hammadi, série Études 4), Québec – Louvain, Presses de l’Université Laval – Peeters, 1997, p. XXII+415 [8 ; 1997].
  4. POUDERON, B., « Apologetica (suite et fin). Les arguments chronologiques et géographiques », Revue des sciences religieuses 70 (1996), p. 224-239 [6 ; 1996].
  5. POUDERON, B., « Le De resurrectione d’Athénagore face à la gnose valentinienne », Recherches Augustiniennes 28 (1996), p. 145-183 [6 ; 1996].
  6. POUDERON, B., « Apologetica (suite). Les divergences doctrinales », Revue des sciences religieuses 69 (1995), p. 194-201 [6 ; 1995].
  7. POUDERON, B., « Apologetica. Encore sur l’authenticité du traité sur la résurrection d’Athénagore », Revue des sciences religieuses 67 (1993), p. 23-40, 68 (1994), p. 19-38 et 69 (1995), p. 194-201 [5 ; 1995].
  8. POUDERON, B., « Le témoignage du codex Baroccianus 142 sur Athénagore et les origines de l’école d’Alexandrie », dans Science et vie intellectuelle à Alexandrie, Saint-Étienne 1995, p. 163-224 [5 ; 1995].
  9. POUDERON, B., « Les citations scripturaires chez Athénagore, leur origine et leur statut théologique », Vetera Christianorum 31 (1994), p. 111-153 [5 ; 1994].
  10. POUDERON, B., Athénagore et les origines de l’école d’Alexandrie (Bulletin du Centre E. Renan), Paris 1994 [5 ; 1994].
  11. POUDERON, B., « Athénagore chef d’école. A propos du témoignage de Philippe de Sidè », dans Studia patristica 26 (1993), p. 167-176 [4 ; 1993].
  12. POUDERON, B., « Histoire du texte imprimé d’Athénagore », dans Les Pères de l’Église au XVIIe s., Paris 1993, p. 139-150 [4 ; 1993].
  13. POUDERON, B., « L’utilisation des manuscrits grecs dans les éditions et traductions d’Athénagore », Revue d’histoire des textes 23 (1993), p. 31-56 [4 ; 1993].
  14. POUDERON, B., Athénagore. Supplique au sujet des Chrétiens. De la résurrection des morts (Sources chrétiennes 379), Paris 1992 [3 ; 1992].
Augustin
  1. BURNS, J. P., « From Persuasion to Predestination: Augustine on Freedom in Rational Creatures », dans In Dominico Eloquio — In Lordly Eloquence. Essays on Patristic Exegesis in Honor of Robert Louis Wilken, P. M. BLOWERS – A. R. CHRISTMAN – D. G. HUNTER – R. D. YOUNG (éds), Grand Rapids/Cambridge, William B. Eerdmans Publishing Company, 2002, p. 294-316 [14 ; 2002].
  2. DOLBEAU, F., « Un fragment fantôme de sermon augustinien », Revue bénédictine 114 (2004), p. 289-290 [14 ; 2004].
  3. DOLBEAU, F., « Un nouveau témoin du Sermon 20B d’Augustin sur la santé corporelle », Revue des Études Augustiniennes 49 (2003), p. 285-296 [14 ; 2003].
  4. HUNTER, D. G., « Reclaiming Biblical Morality: Sex and Salvation History in Augustine’s Treatment of the Hebrew Saints », dans In Dominico Eloquio — In Lordly Eloquence. Essays on Patristic Exegesis in Honor of Robert Louis Wilken, P. M. BLOWERS – A. R. CHRISTMAN – D. G. HUNTER – R. D. YOUNG (éds), Grand Rapids/Cambridge, William B. Eerdmans Publishing Company, 2002, p. 317-335 [14 ; 2002].
  5. LIENHARD, J. T., « Augustine, Sermon 51: St. Joseph in Early Christianity », dans In Dominico Eloquio — In Lordly Eloquence. Essays on Patristic Exegesis in Honor of Robert Louis Wilken, P. M. BLOWERS – A. R. CHRISTMAN – D. G. HUNTER – R. D. YOUNG (éds), Grand Rapids/Cambridge, William B. Eerdmans Publishing Company, 2002, p. 336-347 [14 ; 2002].
  6. ROESSLI, J.-M., Augustinus Afer. Saint Augustin : africanité et modernité. Actes du colloque international, Alger-Annaba, 1-7 avril 2001 (Paradosis 45/1-2), P.-Y. FUX – J.-M. ROESSLI – O. WERMELINGER (éds), Fribourg, Éditions universitaires, 2003 [13 ; 2003].
  7. ROESSLI, J.-M., « Augustin, les sibylles et les Oracles sibyllins » dans Augustinus Afer. Saint Augustin : africanité et modernité. Actes du colloque international, Alger-Annaba, 1-7 avril 2001 (Paradosis 45/1-2), P.-Y. FUX – J.-M. ROESSLI – O. WERMELINGER (éds), Fribourg, Éditions universitaires, 2003, p. 263-286 [13 ; 2003].
  8. ROESSLI, J.-M., « Fabula » dans Augustinus-Lexikon, Volume 2/7-8, C. MAYER (éd.), Basel – Stuttgart, Schwabe, 2002, col. 1221-1225 [13 ; 2002].
  9. VANNIER, Marie-Anne, « Qu’en est-il de la biographie d’Augustin ? », Connaissance des Pères de l’Église 94 (2004), p. 38-45.[15 ; 2004].
Baptême
  1. GOUNELLE, R., « Le baptême aux temps patristiques. Le cas de la Tradition Apostolique », Études Théologiques et Religieuses 70 (1995), p. 179-189 [5 ; 1995].
  2. PÉRÈS, J.-N., « Le baptême des patriarches dans les Enfers », Études théologiques et religieuses 68 (1993), p. 341-346 [3 ; 1993].
  3. ZELLER, Dieter, « Gibt es religionsgeschichtliche Parallelen zur Taufe für die Toten (1Kor 15,29)? », Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 98/1 (2007), p. 68-76. [15 ; 2007].
Mouvements baptistes
  1. MIMOUNI, S. C., « Un rituel ‘mystérique’ des baptistes judéo-chrétiens des premiers siècles de notre ère ? », dans Expérience et écriture mystiques dans les religions du livre. Actes d’un colloque international tenu par le Centre d’études juives, Université de Paris IV – Sorbonne 1994 (EJM 22), P. B. FENTON – R. GOETSCHEL (éds), Leiden, Brill, 2000, p. 55-74 [12 ; 2000].
  2. MIMOUNI, S. C., « Les communautés baptistes entre le Temple et le Désert », dans Sources, travaux historiques 38-39 (1995), p. 61-75 [7 ; 1995].
Bardésane
  1. JONES, F. St., « The Astrological Trajectory in Ancient Syriac-Speaking Christianity (Elchasai, Bardaisan, and Mani) », dans Manichaeism and Early Christianity. Atti del terzo Congresso Internazionale di Studi "Manicheismo e Oriente Cristiano Antico" : Arcavacata di Rende – Amantea, 31 agosto-5 settembre 1993 (Manichaean Studies 3), L. CIRILLO, A. VAN TONGERLOO (éds), Brepols, Turnhout, 1997, p. 183-200 [6 ; 1997].
  2. POIRIER, Paul-Hubert – CRÉGHEUR, Éric, « La parabole de l’ivraie (Matthieu 13,24-30.36-43) dans le Livre des lois des pays », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 297-305[17 ; 2007].
Barlaam et Josaphat
  1. KANAAN, Marlène, « Le Roman de Barlaam et Joasaph, transmutation d’un conte bouddhique en légende hagiographique », Parole de l’Orient 30 (2005), p. 199-210.[15 ; 2005].
Actes de Barnabé
  1. NORELLI, Enrico, « Actes de Barnabé », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 617-642. [15 ; 2005].
Épître de Barnabé
  1. BEATRICE, P. F., « Une citation de l’Évangile de Matthieu dans l’Épître de Barnabé », dans The New Testament in Early Christianity. La réception des écrits néotestamentaires dans le christianisme primitif (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 86), J.-M. SEVRIN, Louvain 1989, p. 231-245 [2 ; 1989].
  2. D’ANNA, A., « Sacrificio e Scrittura nell’Epistola di Barnaba », dans les Actes du XVIIIe Séminaire (année 2000) du ‘Gruppo Nazionale di Ricerca sulla Storia dell’esegesi cristiana e giudaica antica’, Annali di Storia dell’ Esegesi (sous presse) [11 ; 2050].
  3. D’ANNA, A., « Sacrificio e Scrittura nell’ Epistola di Barnaba », dans les Actes du XVIIIe Séminaire (année 2000) du ‘Gruppo Nazionale di Ricerca sulla Storia dell’esegesi cristiana e giudaica antica’, Annali di Storia dell’ Esegesi, Bologna, E.D.B., 2001, p. 181-195 [13 ; 2001].
  4. RHODES, J. N., The Epistle of Barnabas and the Deuteronomic Tradition. Polemics, Paraenesis, and the Legacy of the Golden-Calf Incident (Wissenschaftliche Unter-suchungen zum Neuen Testament. 2. Reihe 188), Tübingen, Mohr Siebeck, 2004 [14 ; 2004].
  5. RHODES, J. N., « Barnabas 4.6B: The Exegetical Implications of a Textual Problem », Vigiliae Christianae 58 (2004), p. 365-392 [14 ; 2004].
  6. STAROWIEYSKI, M., « Datation des Actes (Voyages de St Barnabé (BHG 225 – CANT 285) et du Panégérique de St Barnabé d’Alexandre le Moine (BHG 226 – CPG 7400 – CANT 286), dans Philohistor. Miscellanea in honorem C. Laga (OLA 60), A. SCHOORS – P. VAN DEUN (éds), Louvain 1994, p.193-198 [3 ; 1994].
  7. STAROWIEYSKI, M., « Datation des Actes (Voyages) de St Barnabé (BHG 6225, CANT 285) et du Panégyrique de St Barnabé par Alexandre le Moine (BHG 226, CPG 7400, CANT 286) », dans Philohistôr. Miscellanea in honorem C. Laga septuagenarii, Louvain, Peeters, 1994, p. 193-198 [= même article en polonais dans Meander 48 (1993), p. 319-323] [5 ; 1993].
  8. STAROWIEYSKI, M., « Sw. Barnaba w historii i legendzie », Analecta Craviensia 23 (1991), p. 391-413 (avec traduction polonaise des Voyages et martyre de St. Barnabé, p. 405-411) [3 ; 1991].
Évangile de Barnabé
  1. BLACKHIRST, R. « Barnabas and the Gospels: Was There an Early Gospel of Barnabas? », Journal of Higher Criticism 7 (2000), p. 1-22 [12 ; 2000].
  2. DEN HOLLANDER, August – SCHMID, Ulrich, « The Gospel of Barnabas, the Diatessaron, and Method », Vigiliae Christianae 61 (2007), p. 1-20[17 ; 2007].
  3. JOOSTEN, J., « The Gospel of Barnabas and the Diatessaron », Harvard Theological Review 95 (2002), p. 73-96 [12 ; 2002].
  4. JOOSTEN, J., « Jésus et l’aveugle-né (Jn 9,1-34) dans l’Évangile de Barnabas et dans le Diatessaron », Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses 80 (2000), p. 359-369 [11 ; 2000].
  5. MALZONI, Cláudio Vianney, « L’évangile de Barnabé et la tradition du Diatessaron en Occident. L’exemple de Jn 4,4-42 », Revue Biblique 113/4 (2006), p. 585-600. [15 ; 2006].
Barthélemy
  1. ALIBERT, Dominique – BESSON, Gisèle – BROSSARD-DANDRÉ, Michèle – MIMOUNI, Simon C., « Passion de Barthélemy », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 789-808. [15 ; 2005].
  2. BAUSI, Alessandro, « Prédication de Barthélemy dans la ville de l’Oasis et Martyre de Barthélemy », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 873-899. [15 ; 2005].
  3. CALZOLARI, Valentina, « The Armenians as a Chosen People According to Christian Apocryphal Texts in the Armenian Language », dans K. B. BARDAKJIAN (éd.), Actes du colloque international The Church of Armenia through the Ages (University of Michigan, Ann Arbor, 1-4 April 2004), Detroit, Wayne State University Press, 40 p. (à paraître).[15 ; ].
  4. LUCCHESI, Enzo, « Encore un fragment copte de l’‘Évangile de Barthélemy’ », Orientalia Lovaniensia periodica 31 (2000), p. 79–81.[15 ; 2000].
Actes de Barthélemy
  1. BEYLOT, R., « Bref aperçu des Actes de Bartalomewas, moine stéphanite du XVe siècle », Aethiopica 3 (2000), p. 116-119 [11 ; 2000].
Barthélemy : Livre de la résurrection de Jésus / Questions
  1. KAESTLI, J.-D. – CHERIX, P., « Livre de la résurrection de Jésus-Christ par l’apôtre Barthélemy », dans Écrits apocryphes chrétiens I, F. BOVON – P. GEOLTRAIN (éds) (Bibliothèque de la Pléiade 442), Paris 1997, p. 297-356 [7 ; 1997].
  2. KAESTLI, J.-D., « Questions de Barthélemy », dans Écrits apocryphes chrétiens I, F. BOVON – P. GEOLTRAIN (éds) (Bibliothèque de la Pléiade 442), Paris 1997, p. 255-295 [7 ; 1997].
  3. KAESTLI, J.-D., – CHERIX, P., L’évangile de Barthélemy d’après deux écrits apocryphes. I. Questions de Barthélemy (Texte présenté et traduit par J.-D. KAESTLI); II. Livre de la résurrection de Jésus-Christ par l’apôtre Barthélemy (Texte traduit et présenté par J.-D. KAESTLI et P. CHERIX) (Brepols poche. Apocryphes), Turnhout 1993 [4 ; 1993].
  4. KAESTLI, J.-D., « Où en est l’étude de l’Évangile de Barthélemy’? », Revue Biblique 95 (1988), p. 5-33 [1 ; 1988].
  5. MARKSCHIES, C., recension de M. WESTERHOFF, Auferstehung und Jenseits im koptischen ‘Buch der Auferstehung Jesu Christi, unseres Herrn’ (Orientalia Biblica et Christiana 11), Wiesbaden, 1999, dans Zeitschrift für Antikes Christentum 5 (2001), p. 175-178 [12 ; 2001].
Baruch
  1. LONGENECKER, B. W., « Locating 4 Ezra: A Consideration of Its Social Setting and Functions », Journal for the Study of Judaism 28 (1997), p. 271-293 [8 ; 1997].
  2. ORLOV, Andrei A., « The Flooded Arboretums: The Garden Traditions in the Slavonic Version of 3 Baruch and the Book of Giants », dans IDEM, From Apocalypticism to Merkabah Mysticism. Studies in the Slavonic Pseudepigrapha (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 114), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 289-308[17 ; 2007].
  3. ORLOV, A. A., « The Flooded Arboretums : The Garden Traditions in the Slavonic Version of 3 Baruch and the Book of Giants », Catholic Biblical Quarterly 65 (2003), p. 184-201 [13 ; 2003].
  4. WRIGHT, J. E., « Baruch: His Evolution from Scribe to Apocalyptic Seer », dans Biblical Figures Outside the Bible, M. E. STONE – Th. BERGREN (éds), Harrisburg, Trinity Press International, 1998, p. 264-289 [9 ; 1998].
  5. WRIGHT, J. E., « Baruch, the Ideal Sage », dans ’Go to the Land I Will Show You’. Studies in Honor of Dwight W. Young, J. E. COLESON – V. H. MATTHEWS (éds), Winona Lake, Eisenbrauns, 1996, p. 193-210 [7 ; 1996].
  6. WRIGHT, J. E., « Baruch, the Ideal Sage », dans « Go to the Land I Will Show You ». Studies in Honor of Dwight W. Young, J. E. COLESON – V. H. MATTHEWS (éds), Winona Lake, Eisenbrauns, 1996, p. 193-210 [8 ; 1996].
Apocalypse syriaque de Baruch
  1. BURKES, Sh., « ’Life’ Redefined: Wisdom and Law in Fourth Ezra and Second Baruch », Catholic Biblical Quarterly 63 (2001), p. 55-71 [12 ; 2001].
  2. CLAUSSEN, Carsten, « Das Gebet in Joh 17 im Kontext von Gebeten aus zeitgenössischen Pseudepigraphen », dans FREY, Jörg – SCHNELLE, Udo (éds), Kontexte des Johannesevangeliums. Das vierte Evangelium in religions- und traditionsgeschichtlicher Perspektive (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 175), Tübingen, Mohr Siebeck, 2004, p. 205-232. [15 ; 2004].
  3. DAVILA, James R., « The Ancient Jewish Apocalypses and the Hekhalot Literature », dans DECONICK, April D. (éd.), Paradise Now. Essays on Early Jewish and Christian Mysticism (Society of Biblical Literature. Symposium Series 11), Atlanta, Society of Biblical Literature, 2006, p. 105-125. [15 ; 2006].
  4. FEGHALI, P., Apocalypse de Baruch – Syriaque – Grec (En marge de la Bible), Liban, Fédération biblique catholique, 2000 (en arabe) [10 ; 2000].
  5. HENZE, Matthias, « From Jeremiah to Baruch: Pseudepigraphy in the Syriac Apocalypse », dans HEMPEL, Charlotte – LIEU, Judith M. (éds), Biblical Traditions in Transmission. Essays in Honour of Michael A. Knibb (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 111), Leiden / Boston, Brill, 2006, p. 157-177. [15 ; 2006].
  6. LAATO, A., « The Apocalypse of the Syriac Baruch and the Date of the End », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 18 (1998), p. 39-46 [9 ; 1998].
  7. LEUENBERGER, Martin, « Ort und Funktion der Wolkenvision und ihrer Deutung in der syrischen Baruchapokalypse. Eine These zu deren thematischer Entfaltung », Journal for the Study of Judaism 36/2 (2005), p. 206-246. [15 ; 2005].
  8. NIR, R., The Destruction of Jerusalem and the Idea of Redemption in the Syriac Apo-calypse of Baruch (Society of Biblical Literature. Early Judaism and Its Literature 50), Leiden – Boston, Brill, 2003 [14 ; 2003].
  9. RODDY, N., « ’Two Parts: Weeks of Seven Weeks’ : The End of the Age as Terminus ad Quem for 2 Baruch », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 14 (1996), p. 3-14 [7 ; 1996].
  10. SPRINKLE, Preston, « The Afterlife in Romans. Understanding Paul’s Glory Motif in Light of the Apocalypse of Moses and 2 Baruch », dans LABAHN, Michael – LANG, Manfred (éds), Lebendige Hoffnung — ewiger Tod?! Jenseitsvorstellungen im Hellenismus, Judentum und Christentum (Arbeiten zur Bibel und ihrer Geschichte 24), Leipzig, Evangelische Verlagsanstalt, 2007, p. 201-233. [15 ; 2007].
  11. WHITTERS, M. F., The Epistle of Second Baruch. A Study in Form and Message (Journal for the Study of the Pseudepigrapha. Supplement Series 42), London – New York, Sheffield Academic Press, 2003 [14 ; 2003].
  12. WRIGHT, J. E., « The Social Setting of the Syriac Apocalypse of Baruch », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 16 (1997), p. 81-96 [8 ; 1997].
Apocalypse grecque de Baruch
  1. FEGHALI, P., Apocalypse de Baruch – Syriaque – Grec (En marge de la Bible), Liban, Fédération biblique catholique, 2000 (en arabe) [10 ; 2000].
  2. GAYLORD, H., « Redactional Elements behind the Petrisov Zbornik of III Baruch », Slovo 37 (1987), p. 91-115 (Édition du meilleur témoin de la famille B en slave, Belgrade NB 651, et du ms Zagreb NSb R4001) [1 ; 1987].
  3. HARLOW, D. C., « The Christianization of Early Jewish Pseudepigrapha: The Case of 3 Baruch », Journal for the Study of Judaism 32 (2001), p. 416-444 [12 ; 2001].
  4. HARLOW, D. C., The Greek Apocalypse of Baruch (3 Baruch) in Hellenistic Judaism and Early Christianity (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 12), Leiden, E. J. Brill, 1996 [6 ; 1996].
Basile de Césarée
  1. POUDERON, B., « Le codex Parisinus graecus 1555A et sa recension de l’Épitomè byzantin d’histoire ecclésiastique », Revue des études byzantines 56 (1998), p. 169-191 [7 ; 1998].
  2. POUDERON, B., « Note critique sur le codex Parisinus graecus 1555. A propos d’une pseudo-histoire ecclésiastique de Basile de Césarée », Vigiliae Christianae 52 (1998), p. 204-206 [7 ; 1998].
Bethsabée
  1. PETIT, M., « Bethsabée ou de la manipulation », dans Rois et reines de la Bible au miroir des Pères (Cahiers de Biblia Patristica 6), Strasbourg, 1999, p. 53-64 [8 ; 1999].
  2. PETIT, M., « Bethsabée dans la littérature juive jusqu’au Talmudim », Judaica 47 (1991), p. 209-223 [2 ; 1991].
Bible
  1. BAUER, J. B., « Schriftrezeption in den neutestamentlichen Apokryphen », dans Stimuli. Exegese und ihre Hermeneutik in Antike und Christentum. Festschrift für Ernst Dassmann (Jahrbuch für Antike und Christentum. Ergänzungsband 23), G. SCHÖLLGEN – C. SCHOLTEN (éd.), Münster, Aschendorffsche Verlagsbuchhandlung, 1996, p. 43-48 [6 ; 1996].
  2. BERGER, K., « Die Bedeutung der zwischentestamentlichen Literatur für die Bibelauslegung », Zeitschrift für Neues Testament 4 (2001), p. 14-17 [12 ; 2001].
  3. BOVON, F., « L’Écriture comme promesse et comme clôture », dans Raconter, inter-préter, annoncer. Parcours de Nouveau Testament. Mélanges offerts à Daniel Marguerat pour son 60ème anniversaire (Le Monde de la Bible 47), E. STEFFEK – Y. BOURQUIN (éds), Genève, Labor et Fides, 2003, p. 15-26 [14 ; 2003].
  4. FRANZMANN, M., « Rejecting Scripture and Receiving the Word of God », Women – Church 10 (1992), p. 35-36 [3 ; 1992].
  5. LEONARDI, L., « I volgarizzamenti italiani della Bibbia (sec. XIII-XV). Status quaestionis e prospettive per un repertorio », Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge 105 (1993), p. 837-844 [5 ; 1993].
  6. MARGUERAT, D., « La Bible, une pomme de discorde ? », dans Le protestantisme et son avenir, D. MARGUERAT – B. REYMOND (éds), Genève, Labor et Fides, 1998, p. 41-59 [8 ; 1998].
  7. MARKSCHIES, Christoph, « Liturgisches Lesen und die Hermeneutik der Schrift », dans GEMEINHARDT, Peter – KÜHNEWEG, Uwe, Patristica et Oecumenica. Festschrift für Wolfgang A. Bienert zum 65. Geburtstag (Marburger Theologische Studien 85), Marburg, 2004, p. 77-88.[15 ; 2004].
  8. PAINCHAUD, L., « The Use of Scripture in Gnostic Literature », Journal of Early Christian Studies 4 (1996), p. 129-146 [6 ; 1996].
  9. QUESNEL, M. – GRUSON, Ph. (éds), La Bible et sa culture, 2 vol., Paris, Desclée de Brouwer, 2000 [11 ; 2000].
  10. REIMER, D. J., « The Apocrypha and Biblical Theology. The Case of Interpersonal Forgiveness », dans After the Exile. Essays in Honour of Rex Mason, J. BARTON – D. J. REIMER (éds), Macon, Mercer University Press, 1996, p. 217-229 [8 ; 1996].
  11. SAXER, V., « Cyrill von Jerusalem und die Heilige Schrift. Was er von ihr lehrt und wie er sie gebraucht », dans Stimuli. Exegese und ihre Hermeneutik in Antike und Christentum. Festschrift für Ernst Dassmann (Jahrbuch für Antike und Christentum. Ergänzungsband 23), G. SCHÖLLGEN – C. SCHOLTEN (éd.), Münster, Aschendorffsche Verlagsbuchhandlung, 1996, p. 344-356 [6 ; 1996].
        Actes des apôtres
  1. ALEXANDER, Loveday C. A., Acts in Its Ancient Literary Context. A Classicist Looks at the Acts of the Apostles (Library of New Testament Studies 289), London / New York, T & T Clark, 2005. [15 ; 2005].
  2. AMSLER, Frédéric, « Points de vue sur les origines. Les Actes des apôtres et Pseudo-Clément, Reconnaissances I, 27-71 », dans Regards croisés sur la Bible. Études sur le point de vue. Actes du IIIe colloque international du Réseau de recherche en narrativité biblique, Paris, 8-10 juin 2006 (Lectio Divina. Hors Série), Paris, Les Éditions du Cerf, 2007, p. 205-220[17 ; 2007].
  3. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., « Lc 19,1-10 – Hch 20,7-12 – Passio Pauli I (104.8-106.15). Análisis comparativo  », Filología Neotestamentaria 31-32 (2003), p. 49-67 [14 ; 2003].
  4. BAUCKHAM, R., « The Acts of Paul: Replacement of Acts or Sequel to Acts? », Semeia 80 (1997), p. 159-168 [9 ; 1997].
  5. BOVON, F., « Canonical and Apocryphal Acts of Apostles », Journal of Early Christian Studies 11 (2003), p. 165-194 [13 ; 2003].
  6. BOVON, F., « Studies in Luke-Acts: Retrospect and Prospect », Harvard Theological Review 85 (1992), p. 175-196 [4 ; 1992].
  7. BREYTENBACH, C. – SCHRÖTER, J. (éds), Die Apostelgeschichte und die hellenistische Geschichtsschreibung. Festschrift Eckhard Plümacher (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 57), Leiden, Brill, 2004 [14 ; 2004].
  8. BÜLLESBACH, C., « Das Verhältnis der Acta Pauli zur Apostelgeschichte des Lukas. Darstellung und Kritik der Forschungsgeschichte » dans Das Ende des Paulus. Historische, theologische und literaturgeschichtliche Aspekte (Beihefte zur Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 106), F. W. HORN (éd.), Berlin, Walter de Gruyter, 2001, p. 215-237 [13 ; 2001].
  9. GOUNELLE, Rémi, « Actes apocryphes des apôtres et Actes des apôtres canoniques. État de la recherche et perspectives nouvelles », Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses 84 (2004), p. 3-30 & 419-441. [15 ; 2004].
  10. HERCEG, P., « Sermons of the Book of Acts and the Apocryphal Acts », dans The Apocryphal Acts of John, J. N. BREMMER (éd.) (SAAA 1), Kampen, Kok Pharos, 1995, p. 153-170 [6 ; 1995].
  11. HILLS, J. V., « The Acts of Paul and the Legacy of the Lukan Acts » , Semeia 80 (1997), p. 145-158 [9 ; 1997].
  12. JONES, F. St., « An Ancient Jewish Christian Rejoinder to Luke’s Acts of the Apostles: Pseudo-Clementine Recognitions 7-71 », Semeia 80 (1997), p. 223-245 [9 ; 1997].
  13. JONES, F. St., « A Jewish Christian Reads Luke’s Acts of the Apostles: The Use of the Canonical Acts in the Ancient Jewish Christian Source behind Pseudo-Clementine Recognitions 1.27-71 », dans Society of Biblical Literature 1995 Seminar Papers, E. H. LOVERING, Jr. (éd.) (SBL. Seminar Papers 34), Atlanta (Ga.) 1995, p. 617-635 [6 ; 1995].
  14. KAESTLI, J.-D., « Luke-Acts and the Pastoral Epistles. The Thesis of a Common Authorship », dans Luke’s Literary Achievement. Collected Essays (Journal for the Study of the New Testament. Supplement Series 116), C. M. TUCKETT (éd.), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1995, p. 110-126 [4 ; 1995].
  15. KRAUS, T. J., « ‘Uneducated’, ‘ignorant’, or even ‘illiterate’ ? Aspects and Background for an Understanding of ?G??????OI (and ???O???) in Acts 4.13 », New Testament Studies 45 (1999), p. 434-449 [13 ; 1999].
  16. MARGUERAT, D., La première histoire du christianisme (Les Actes des apôtres). 2ème édition mise à jour (Lectio Divina 180), Paris – Genève, Les Éditions du Cerf – Labor et Fides, 2003 (19991) [14 ; 2003].
  17. MARGUERAT, D., The First Christian Historian. Writing the ‘Acts of the Apostles’ (Society for New Testament Studies. Monograph Series 121), Cambridge, Cambridge University Press, 2002 [traduit par Ken McKinney – Gregory J. Laughery – Richard Bauckham] [14 ; 2002].
  18. MARGUERAT, D., « L’évasion de Pierre et la mort du tyran (Actes 12) : un jeu d’échos intertextuels », dans D. MARGUERAT – A. CURTIS (éds), Intertextualités. La Bible en échos (Le Monde de la Bible 40), Genève, Labor et Fides, 2000, p. 215-236 [10 ; 2000].
  19. MARGUERAT, D., « The Enigma of the Silent Closing of Acts (28, 16-31) », dans Jesus and the Heritage of Israel. Luke’s Narrative Claim upon Israel’s Legacy, D. P. MOESSNER (éd.), Harrisburg, Pennsylvania, Trinity Press International, 1999, p. 284-304 [10 ; 1999].
  20. MARGUERAT, D., La première histoire du christianisme (Les Actes des apôtres) (Lectio Divina 180), Paris – Genève, Labor et Fides, 1999 [10 ; 1999].
  21. MARGUERAT, D., « Voyages et voyageurs dans le livre des Actes et dans la culture gréco-romaine », Revue d’histoire et de philosophie religieuses 78 (1998), p. 33-59 [8 ; 1998].
  22. MARGUERAT, D., « Actes de Paul et Actes canoniques : un phénomène de relecture », Apocrypha 8 (1997), p. 207-224 [7 ; 1997].
  23. MARGUERAT, D., « Le premier historien du christianisme (Luc-Actes) », Cahier biblique 36 de Foi et Vie (1997), p. 19-34 [8 ; 1997].
  24. MARGUERAT, D., « Magie, guérison et parole dans les Actes des apôtres », Études théologiques et religieuses 72 (1997), p. 197-208 [8 ; 1997].
  25. MARGUERAT, D., « The Acts of Paul and the Canonical Acts: A Phenomenon of Rereading », Semeia 80 (1997), p. 169-183 [9 ; 1997].
  26. MARGUERAT, D., « Juifs et chrétiens selon Luc-Actes », dans Le déchirement. Juifs et chrétiens au premier siècle, D. MARGUERAT (éd.) (Le Monde de la Bible 32), Genève, Labor et Fides, 1996, p. 151-178 [6 ; 1996].
  27. MARGUERAT, D., « Le Dieu du livre des Actes », dans L’Évangile exploré. Mélanges offerts à S. Légasse (Lectio divina 166), Paris, Cerf, 1996, p. 301-331 [6 ; 1996].
  28. MARGUERAT, D., « L’héritage de Paul en débat : Actes des apôtres et Actes de Paul », Cahier biblique de Foi et Vie 34 (1995), p. 87-97 [6 ; 1995].
  29. MATTHEWS, Ch. R., « The Acts of Peter and Luke’s Intertextual Heritage », Semeia 80 (1997), p. 207-222 [9 ; 1997].
  30. PRIEUR, J.-M., « Actes 2,42 et le culte réformé », Foi et Vie 94 (1995), p. 63-72 [5 ; 1995].
  31. REINMUTH, E., « Beobachtungen zur Rezeption der Genesis bei Pseudo-Philo (LAB 1-8) und Lukas (Apg 7.2-17) », New Testament Studies 43 (1997), p. 552-569 [8 ; 1997].
  32. REINMUTH, E., Pseudo-Philo und Lukas. Studien zum Liber Antiquitatum Biblicarum und seiner Bedeutung für die Interpretation des lukanischen Doppelwerks (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 74), Tübingen, J. C. B. Mohr, 1994 [6 ; 1994].
  33. RORDORF, W., « Paul’s Conversion in the Canonical Acts and in the Acts of Paul », Semeia 80 (1997), p. 137-144 [9 ; 1997].
  34. SCHRÖTER, Jens, « Actaforschung seit 1982. I. Forschungsgeschichte und Kommentare », Theologische Rundschau 72 (2007), p. 179-230[17 ; 2007].
  35. SCHRÖTER, Jens, « Actaforschung seit 1982. II. Sammelbände. Text- und Rezeptionsgeschichte », Theologische Rundschau 72 (2007), p. 293-345[17 ; 2007].
  36. WEHNERT, J., Die Reinheit des « christlichen Gottesvolkes » aus Juden und Heiden. Studien zum historischen und theologischen Hintergrund des sog. Aposteldekrets (FRLANT 173), Göttingen, 1997 [8 ; 1997].
  37. WEHNERT, J., « Shipwrecked. A commentary on a new thesis apout the shipwreck of Paul on his way to Rome (Acts 27-28) », dans St. Paul in Malta. A Compendium of Pauline Studies, M. GALEA – J. CIARLÒ (éd.), Zabbat (Malta) 1992, p. 5-38 [3 ; 1992].
  38. WEHNERT, J., « Gestrandet. Zu einer neuen These über den Schiffbruch des Apostels Paulus auf dem Wege nach Rom (Apg 27-28) », Zeitschrift für Theologie und Kirche 87 (1990), p. 67-99 [1 ; 1990].
        Aggée
  1. ZLATANOVA, Rumjana, « Zur Zusammensetzung der Texte mit Kommentarscholien im Bibelkorpus von Tarnovo. Das Buch des Propheten Aggaeus und seine Rekonstruktion », dans Die literarische Schule von Tarnovo, Bd. 8 : Hl. Euthymius, der Patriarch von Tarnovo und seine geistige Mission in Europa, Veliko Tarnovo, 2007, p. 249-281[17 ; 2007].
        Ancien Testament
  1. CHARLESWORTH, J. H., « The Interpretation of the Tanak in the Jewish Apocrypha and Pseudepigrapha », dans A History of Biblical Interpretation. Volume 1. The Ancient Period, A. J. HAUSER – D. F. WATSON (éds), Grand Rapids – Cambridge, William B. Eerdmans, 2003, p. 253-282 [14 ; 2003].
  2. DE JONGE, M., « The Authority of the ‘Old Testament’ in the Early Church: The Witness of the ‘Pseudepigrapha of the Old Testament’ », dans The Biblical Canons (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 163), J.-M. AUWERS – H. J. DE JONGE (éds), Leuven, Leuven University Press – Uitgeverij Peeters, 2003, p. 459-486 [14 ; 2003].
  3. KUGEL, J. L., « Biblical Authority in Judaism: The Problems of an ‘Aging Text’ », dans L’autorité de l’Écriture (Lectio Divina. Hors Série), J.-M. POFFET (éd.), Paris, Les Éditions du Cerf, 2002, p. 139-151 [14 ; 2002].
  4. LIENHARD, J. T. – CONTI, M., Esodo, Levitico, Numeri, Deuteronomio (La Bibbia Commentata dai Padri, Antico Testamento 2), Roma, Città Nuova editore, 2003 [14 ; 2003].
  5. MARKSCHIES, C., « ’und wenn wyr gleych hoch uns ruhmen, so sind wyr dennoch heyden’. Erfahrungen der Widerständigkeit und Fremdheit in den Epochen christlicher Auslegung des Alten Testamentes », Berliner theologische Zeitschrift 14 (1997), p. 33-58 [8 ; 1997].
  6. STONE, M. E. – CHAZON, E. G., Biblical Perspectives : Early Use and Interpretation of the Bible in the Dead Sea Scrolls, Leyde, E. J. Brill, 1997 [7 ; 1997].
        Apocalypse
  1. CANGEMI TROLLA, Barbara, « L’assenza della tribù di Dan nell’Apocalisse canonica (7, 5-8) alla luce delle tradizioni sul patriarca Dan e sui suoi discendenti », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 39-58[17 ; 2007].
  2. STRAWN, Brent A., « Why Does the Lion Disappear in Revelation 5? Leonine Imagery in Early Jewish and Christian Literatures », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 17 (2007), p. 37-74[17 ; 2007].
        Codex de Bèze
  1. BEATRICE, P. F., « Traces du texte occidental chez le païen de Macaire Magnès », dans Codex Bezae. Studies from the Lunel Colloquium. June 1994, D. C. PARKER – C. B. AMPHOUX (éds) (New Testament Tools and Studies 2), Leyde – New York – Cologne, E. J. Brill, 1996, p. 317-326 [7 ; 1996].
  2. OUTTIER, B., « Les prosermêneiai du Codex Bezae », dans Codex Bezae. Studies from the Lunel Colloquium. June 1994, D. C. PARKER – C. B. AMPHOUX (éds) (New Testament Tools and Studies 2), Leyde – New York – Cologne, E. J. Brill, 1996, p. 74-78 [7 ; 1996].
        Baruch
  1. BROOKE, George J., « The Structure of the Poem against Idolatry in the Epistle of Jeremiah (1 Baruch 6) », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 107-128[17 ; 2007].
        Canon
  1. ARANDA PEREZ, G., « Canon bíblico y comunion eclesial », Revista Aragonesa de Teología 2 (1995) [5 ; 1995].
  2. BARC, B., « Siméon le Juste, rédacteur de la torah ? », La formation des canons scripturaires, M. TARDIEU (éd.) (Patrimoines), Paris 1993, p. 123-154 [4 ; 1993].
  3. DORIVAL, G., « La formation du canon biblique de l’Ancien Testament. Position actuelle et problèmes », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 83-112 [14 ; 2004].
  4. GISEL, P., « Apocryphes et canon : leurs rapports et leur statut respectif – Un questionnement théologique », Apocrypha 7 (1996), p. 225-234. [6 ; 1996].
  5. GOUNELLE, R., « Le canon des Écritures (I-IX) », Le Protestant, juin 2004, octobre 2003 [14 ; 2003].
  6. JANSSEN, M., « Kanon und Gnosis — Überlegungen zur ‘Bibel der Häretiker’ », Zeit-schrift für Neues Testament 6 (2003), p. 39-49 [14 ; 2003].
  7. KAESTLI, J.-D., « Histoire du canon du Nouveau Testament », dans Introduction au Nouveau Testament. Son histoire, son écriture, sa théologie (Le Monde de la Bible 41), D. MARGUERAT (éd.), Genève, Labor et Fides, 2000, p. 449-474 [10 ; 2000].
  8. KAESTLI, J.-D., « La place du Fragment de Muratori dans l’histoire du canon. A propos de la thèse de Sundberg et Hahneman », Cristianesimo nella storia 15 (1994) p. 595-620 [4 ; 1994].
  9. LANGE, A., « The Parabiblical Literature of the Qumran Library and the Canonical History of the Hebrew Bible », dans Emanuel. Studies in Hebrew Bible, Septuagint and Dead Sea Scrolls in Honor of Emanuel Tov (Vetus Testamentum. Supplements 94/1), S. M. PAUL – R. A. KRAFT – L. H. SCHIFFMAN – W. W. FIELDS (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 305-321 [14 ; 2003].
  10. MARKSCHIES, C., « The Canon of the New Testament in Antiquity. Some New Horizons for Future Research », dans Homer, the Bible and Beyond. Literary and Religious Canons in the Ancient World (Jerusalem Studies in Religion and Culture 2), M. FINKELBERG – G. G. STROUMSA (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 175-194 [13 ; 2003].
  11. MARKSCHIES, Ch., « Neue Forschungen zur Kanonisierung des Neuen Testaments », Apocrypha 12 (2001), p. 237-262 [11 ; 2001].
  12. MARKSCHIES, Ch., « Hieronymus und die ‘Hebraica Veritas’ – ein Beitrag zur Archäologie des protestantischen Schriftverständnisses? », dans Die Septuaginta zwischen Judentum und Christentum, M. HENGEL – A. M. SCHWEMER (éd.) (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament, 1. Reihe 72), Tübingen, J. C. B. Mohr (P. Siebeck), 1994, p. 131-181 [6 ; 1994].
  13. NORELLI, E., « Le statut des textes chrétiens de l’oralité à l’écriture et leur rapport avec l’institution au IIe siècle », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 147-194 [14 ; 2004].
  14. NORELLI, E., « Il passaggio dai testi biblici al canone: la Bibbia cristiana », dans Chi ha scritto la Bibbia (a parte Dio)?. Come il libro è diventato testo sacro. Atti del Convegno nazionale: Urbino, 24-25 aprile 1999, Biblia. Associazione laica di cultura biblica, Firenze 2001, p. 57-112 [11 ; 2001].
  15. NORELLI, E., « Pertinence théologique et canonicité : les premières apocalypses chrétiennes », Apocrypha 8 (1997), p. 147-164 [7 ; 1997].
  16. QUANTIN, J.-L., « Apocryphorum nimis studiosi ? Dodwell, Mill, Grabe et le problème du canon néo-testamentaire au tournant du XVIIe et XVIIIe siècle » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’École des Hautes Études. Section des Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 285-306 [13 ; 2002].
  17. VENTER, P. M., « The Connection Between Wisdom Literature, Apocalypses and Canon », Old Testament Essays 15 (2002), p. 470-488 [13 ; 2002].
        Cantique des cantiques
  1. GOUNELLE, Rémi, « Cyrille de Jérusalem et le printemps de la résurrection (Ct 2, 11-12) », dans La résurrection chez les Pères (Cahiers de Biblia patristica 7), Strasbourg, 2003, p. 195-213.[15 ; 2003].
  2. RAINBOW, Jesse, « The Song of Songs and the Testament of Solomon. Solomon’s Love Poetry and Christian Magic », Harvard Theological Review 100 (2007), p. 249-274[17 ; 2007].
        Épîtres catholiques
  1. DAVIDS, P. H., « The Use of the Pseudepigrapha in the Catholic Epistles », dans The Pseudepigrapha and Early Biblical Interpretation (Journal for the Study of the Pseudepigrapha. Supplement Series 14 ; Studies in Scripture in Early Judaism and Christianity 2), J. H. CHARLESWORTH – C. A. EVANS (éd.), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1993, p. 228-245 [5 ; 1993].
        Épître aux Colossiens
  1. FOSSUM, J. E., « The Image of the Invisible God. Colossians 1.15-18a in the Light of Jewish Mysticism and Gnosticism », dans IDEM, The Image of the Invisible God. Essays on the Influence of Jewish Mysticism on Early Christology, Freiburg – Göttingen, Universitätsverlag – Vandenhoeck & Ruprecht, 1995, p. 13-39 [6 ; 1995].
        Chroniques
  1. GILLET-DIDIER, V., « Passé généalogique et passé électif : Usage comparé des généalogies dans les livres des Chroniques et le Livre des antiquités bibliques du Pseudo-Philon », Revue des études juives 161 (2002), p. 357-392 [13 ; 2002].
        Épîtres aux Corinthiens
  1. BECKER, E.-M., « Marcion und die Korintherbriefe nach Tertullian, Adversus Marcionem V », dans Marcion und seine kirchengeschichtliche Wirkung — Marcion and His Impact on Church History. Vorträge der Internationalen Fachkonferenz zu Marcion, gehalten vom 15.-18. August 2001 in Mainz (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 150), G. MAY – K. GRESCHAT (éds), Berlin – New York, Walter de Gruyter, 2002., p. 95-109 [14 ; 2002].
  2. HERMS, Ronald, « ‘Being Saved without Honour’: A Conceptual Link between 1 Corinthians 3 and 1 Enoch 50? », Journal for the Study of the New Testament 29/2 (2006), p. 187-210. [15 ; 2006].
  3. LATTKE, M., « Verfluchter Inzest: War der ‘Pornos’ von 1Kor 5 ein persischer ‘Magos’ ? », dans Peregrina Curiositas. Eine Reise durch den orbis antiquus. Zu Ehren von Dirk Van Damme, A. KESSLER – Th. RICKLIN – G. WURST (éd.) (Novum Testamentum et Orbis Antiquus 27), Fribourg – Göttingen 1994, p. 29-55 [4 ; 1994].
  4. RAKOTOHARINTSIFA, A., Conflits à Corinthe. Église et société selon 1 Corinthiens. Analyse socio-historique (Le Monde de la Bible 36), Genève, Labor et Fides, 1997 [8 ; 1997].
  5. ROBBINS, V. K., « The Legacy of 2 Corinthians 12:2-4 in the Apocalypse of Paul », dans Paul and the Corinthians. Studies on a Community in Conflict. Essays in Honour of Margaret Thrall (Novum Testamentum. Supplements 109), J. K. ELLIOTT – T. J. BURKE (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 327-339 [14 ; 2003].
  6. ROUKEMA, Riemer, « Paul’s Rapture to Paradise in Early Christian Literature », dans HILHORST, Anthony – VAN KOOTEN, George H. (éds), The Wisdom of Egypt. Jewish, Early Christian and Gnostic Essays in Honour of Gerard P. Luttikhuizen (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 59), Leiden / Boston, Brill, 2005, p. 267-283. [15 ; 2005].
  7. ZELLER, Dieter, « Gibt es religionsgeschichtliche Parallelen zur Taufe für die Toten (1Kor 15,29)? », Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 98/1 (2007), p. 68-76. [15 ; 2007].
        Daniel
  1. BACKUS, I., « The Beast. Interpretations of Daniel 7, 2-9 and Apocalypse 13, 1-4.11-12 in Lutheran, Zwinglian and Calvinist Circles in the late 16th century », Reformation and Renaissance Review 3 (2000), p. 59-77 [11 ; 2000].
  2. BERGMANN, C., « The Ability/Inability to Eat: Determining Life and Death in Bel et Draco », Journal for the Study of Judaism 35 (2004), p. 262-283 [14 ; 2004].
  3. BOCCACCINI, G., « The Solar Calendars of Daniel and Enoch » dans The Book of Daniel. Composition and Reception. Volume Two (Vetus Testamentum. Supplements 83), J. J. COLLINS – P. W. FLINT (éds), Leiden, Brill, 2001, p. 311-328 [13 ; 2001].
  4. BOHN, B., « Rape and the Gendered Gaze: Susanna and the Elders in Early Modern Bologna », Biblical Interpretation 11 (2001), p. 259-286 [12 ; 2001].
  5. KOCH, Klaus, « Der ‘Menschensohn’ in Daniel », Zeitschrift für die alttestamentliche Wissenschaft 119 (2007), p. 369-385[17 ; 2007].
  6. VENTER, P. M., « The Connection Between Wisdom Literature, Apocalypses and Canon », Old Testament Essays 15 (2002), p. 470-488 [13 ; 2002].
        Deutéronome
  1. ANDRIST, Patrick, « Les testimonia de l’Ad Quirinum de Cyprien et leur influence sur la polémique antijudaïque latine postérieure: proposition de méthode autour de Dt 28,66 et Nm 23,19 », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 175-198[17 ; 2007].
  2. HOFMANN, N. J., « Die Rezeption des Dtn im Buch Tobit, in der Assumptio Mosis und im 4. Esrabuch », dans Das Deuteronomium (Österreichische Biblische Studien 162), G. BRAULIK (éd.), Frankfurt a. M., Peter Lang, 2003, p. 311-342 [14 ; 2003].
  3. RÖMER, Thomas, « La mort de Moïse (Deut 34) et la naissance de la première partie du canon biblique », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 27-39[17 ; 2007].
        Ecclésiaste
  1. STAROWIEYSKI, M., « Le livre de l’Ecclésiaste dans l’antiquité chrétienne », dans Gregory of Nyssa, Homilies on Ecclesiastes. An English Version with Supporting Studies. Proceedings of the Seventh International Colloquium on Gregory of Nyssa (St Andrews, 5-10 September 1990), St. G. HALL (éd.), Berlin – New York 1993, p. 405-440 [4 ; 1993].
        Ésaïe
  1. MARKSCHIES, Christoph, « Jesus Christ as a Man before God: Two Interpretative Models for Isaiah 53 in the Patristic Literature and their Development », dans JANOWSKI, Bernd – STUHLMACHER, Peter (éds) – BAILEY, Daniel P. Bailey (trad.), The Suffering Servant. Isaiah 53 in Jewish and Christian Sources, Grand Rapids, Michigan / Cambridge, U. K., William B. Eerdmans Publishing Company, 2004, p. 225-323.[15 ; 2004].
  2. MARKSCHIES, Ch., « Der Mensch Jesus Christus im Angesicht Gottes. Zwei Modelle des Verständnisses von Jesaja 52,13-53,12 in der patristischen Literatur und deren Entwicklung », dans Der leidende Gottesknecht, B. JANOWSKI – P. STUHLMACHER (éd.) (Forschungen zum Alten Testament 14), Tübingen, J. C. B. Mohr (P. Siebeck), 1996, p. 187-236 [6 ; 1996].
        Esdras
  1. BOGAERT, P.-M., « Les livres d’Esdras et leur numérotation dans l’histoire du canon de la Bible latine », Revue bénédictine 110 (2000), p. 5-26 [10 ; 2000].
  2. WOJCIECHOWSKI, M., Apokryfy z Biblii greckiej. 3 i 4 Ksiega Machabejska, 3 Ksiega Ezdrasza, oraz Psalm 151 i Modlitwa Manassesa, Warszawa, Oficyna Wydawnicza « Vocatio », 2001 [13 ; 2001].
        Évangiles
  1. AMSLER, Frédéric, « Les sources des Évangiles synoptiques de Loisy à la recherche actuelle », dans Actes du colloque « Autour d’un petit livre. Alfred Loisy, cent ans après », Paris (sous presse).[15 ; ].
  2. BOVON, F., « The Gospel and the Apostle », Harvard Divinity Bulletin 23,2 (1994), p. 4-6 [4 ; 1994].
  3. BOVON, F., « The Role of Scriptures in the Composition of the Gospel Accounts », dans Luke and Acts, G. O’COLLINS – G. MARCONI (éd.), trad. de l’italien par M. J. O’CONNELL, New York 1993, p. 26-31 [4 ; 1993].
  4. BOVON, F., « Wetterkundliches bei den Synoptikern (Lk 12,54-56 par.) », Berliner Theologische Zeitschrift 10 (1993), p. 175-186 [4 ; 1993].
  5. BOVON, F., L’Évangile et l’Apôtre, Aubonne 1993 [4 ; 1993].
  6. CZACHESZ, I., « The Gospels and Cognitive Science », dans Learned Antiquity. Scholars and Society in the Near-East, the Greco-Roman World, and the Early Medieval West MACDONALD, Alaisdair A. – TWOMEY, Michael W. – REININK, Gerrit J. (éds), Leuven, Peeters, 2003, p. 25-36.
  7. FRANZMANN, M., « Of Food, Bodies and the Boundless Reign of God in the Synoptic Gospels », Pacifica 5 (1992), p. 17-31 [3 ; 1992].
  8. KOESTER, Helmut, « Gospels and Gospel Traditions in the Second Century », dans GREGORY, Andrew F. – TUCKETT, Christopher M. (éds), Trajectories Through the New Testament and the Apostolic Fathers, Oxford et alii, Oxford University Press, 2005, p. 27-44[17 ; 2005].
  9. LÜHRMANN, D., Die apokryph gewordenen Evangelien. Studien zu neuen Texten und zu neuen Fragen (Novum Testamentum. Supplements 112), Leiden – Boston, Brill, 2004 [14 ; 2004].
        Exode
  1. ANDREI, O., « The 430 Years of Ex. 12:40, from Demetrius to Julius Africanus. A Study in Jewish and Christian Chronography », Henoch 18 (1996), p. 9-67 [7 ; 1996].
  2. BEGG, Ch. T., « The Golden Calf Episode According to Pseudo-Philo », dans Studies in the Book of Exodus. Redaction – Reception – Interpretation (Bibliotheca ephemeridum theologicarum Lovaniensium 126), M. VERVENNE (éd.), Louvain, Presses universitaires, 1996, p. 577-594 [8 ; 1996].
  3. ORLOV, Andrei A., « Ex 33 on God’s Face. A Lesson from the Enochic Tradition », dans IDEM, From Apocalypticism to Merkabah Mysticism. Studies in the Slavonic Pseudepigrapha (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 114), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 311-325[17 ; 2007].
  4. VAN RUITEN, J., « The Rewriting of Exodus 24:12-18 in Jubilees 1:1-4 », Biblische Notizen 78 (1995), p. 25-29 [6 ; 1995].
        Ézéchiel
  1. GORMAN, M. M., « La plus ancienne édition commentée: The Ezechiel Fragment in Irish Minuscule, Now in Zurich (CLA 7.1008) », Revue bénédictine 114 (2004), p. 276-288 [14 ; 2004].
        Épître aux Galates
  1. SCOTT, J. M., Paul and the Nations. The Old Testament and Jewish Background of Paul’s Mission to the Nations with Special Reference to the Destination of Galatians (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 84), Tübingen, J. C. B. Mohr, 1995 [6 ; 1995].
        Genèse
  1. BARC, Bernard, « Essai d’interprétation du premier mot de la Torah », dans DELMAIRE, Danielle – GOBILLOT, Geneviève (éds), Exégèse et critique des textes sacrés. Judaïsme, christianisme, islam hier et aujourd’hui, Paris, Geuthner, 2007, p. 31-63[17 ; 2007].
  2. DORIVAL, Gilles, « Le patriarche Héber et la tour de Babel : un apocryphe dsiparu ? », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 181-201[17 ; 2007].
  3. KAESTLI, J.-D., « Abraham visionnaire apocalyptique. Lectures midrashiques de Genèse 15 », dans Abraham. Nouvelle jeunesse d’un ancêtre (Essais Bibliques 28), Th. C. RÖMER – D. BANON et alii (éds), Genève, Labor et Fides, 1997, p. 35-52 [8 ; 1997].
  4. KVANVIG, H. S., « Gen 6,3 and the Watcher Story », Henoch 25 (2003), p. 277-300 [14 ; 2003].
  5. LOUTH, A. – CONTI, M., Genesis 1-11 (La Bibbia Commentata dai Padri, Antico Testa-mento 1/1), Roma, Città Nuova editore, 2003 [14 ; 2003].
  6. NORRIS JR., R. A., « Two Trees in the Midst of the Garden (Genesis 2:9b): Gregory of Nyssa and the Puzzle of Human Evil », dans In Dominico Eloquio — In Lordly Eloquence. Essays on Patristic Exegesis in Honor of Robert Louis Wilken, P. M. BLOWERS – A. R. CHRISTMAN – D. G. HUNTER – R. D. YOUNG (éds), Grand Rapids/Cambridge, William B. Eerdmans Publishing Company, 2002, p. 218-241 [14 ; 2002].
  7. REINMUTH, E., « Beobachtungen zur Rezeption der Genesis bei Pseudo-Philo (LAB 1-8) und Lukas (Apg 7.2-17) », New Testament Studies 43 (1997), p. 552-569 [8 ; 1997].
  8. ROTHSTEIN, David, « «‘And Jacob Came (In)to [אל+בוא]…’. Spousal Relationships and the Use of a Recurring Syntagm in Genesis and Jubilees », Henoch 29 (2007), p. 91-103[17 ; 2007].
  9. SHERIDAN, M. – CONTI, M., Genesis 12-50 (La Bibbia Commentata dai Padri, Antico Testamento 1/2), Roma, Città Nuova editore, 2004 [14 ; 2004].
  10. VAN RUITEN, J. T. A. G. M., « The Four Rivers of Eden in the Apocalypse of Paul (Visio Pauli): The Intertextual Relationship of Gen 2:10-14 and the Apocalypse of Paul 23 », dans Jerusalem, Alexandria, Rome. Studies in Ancient Cultural Interaction in Honour of A. Hilhorst (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 82), F. GARCÍA MARTÍNEZ – G. P. LUTTIKHUIZEN (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 263-283 [14 ; 2003].
        Genèse 2, 24
  1. LE BOULLUEC, A., « L’exégèse de Genèse 2, 24 dans le christianisme antique (domaine grec principalement) », dans Le Commentaire entre tradition et innovation, M.-O. GOULET-CAZÉ (éd.), Paris, Vrin, 2000 [10 ; 2000].
        Genèse 6, 1-4
  1. DAVIES, Philip R., « And Enoch Was Not, For Genesis Took Him », dans HEMPEL, Charlotte – LIEU, Judith M. (éds), Biblical Traditions in Transmission. Essays in Honour of Michael A. Knibb (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 111), Leiden / Boston, Brill, 2006, p. 97-107. [15 ; 2006].
  2. HESSAYON, Ariel, « Og, re di Basan, Enoc e i libri di Enoc: testi non canonici e interpretazioni di Genesi 6,1-4 », Rivista di Storia e Letteratura Religiosa 41/2 (2005), p. 249-295. [15 ; 2005].
  3. KVANVIG, Helge S., « The Watcher Story and Genesis. An Intertextual Reading », Scandinavian Journal of the Old Testament 18/2 (2004), p. 163-183. [15 ; 2004].
  4. WAGNER, W. H., « Interpretations of Genesis 6:1-4 in Second-Century Christianity », Journal of Religious History 20 (1996), p. 137-155 [7 ; 1996].
  5. WRIGHT, Archie T., The Origin of Evil Spirits. The Reception of Genesis 6,1-4 in Early Jewish Literature (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 2. Reihe 198), Tübingen, Mohr Siebeck, 2005. [15 ; 2005].
        Genèse 9, 4-6
  1. GILDERS, William K., « Blood and Covenant. Interpretive Elaboration on Genesis 9.4-6 in the Book of Jubilees », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 15/2 (2006), p. 83-118. [15 ; 2006].
        Genèse 15
  1. FLETCHER-LOUIS, Crispin H. T., « The Aqedah and the Book of Watchers (1 Enoch 1-36) », dans HAYWARD, Robert – EMBRY, Brad (éds), Studies in Jewish Prayer (Journal of Semitic Studies Supplement 17), Oxford e. a., Oxford University Press, 2005, p. 1-31. [15 ; 2005].
  2. PROVERBIO, D. V., « Gen. XV, 19-21 = Jub. XIV, 18 : note miscellanee », Henoch 14 (1992), p. 261-272 [6 ; 1992].
        Genèse 22
  1. FITZMYER, J. A., « The Sacrifice of Isaac in Qumran Literature », Biblica 83 (2002), p. 211-229 [13 ; 2002].
  2. VERMES, G., « New Light on the Sacrifice of Isaac from 4Q225 », The Journal of Jewish Studies 47 (1996), p. 140-146 [7 ; 1996].
        Genèse 25, 23
  1. ASCHOFF, D., « MAIOR MINORI SERVIET. Zur Wirkungsgeschichte eines Genesisverses (Gen 25, 23) », dans Das Ende der Tage und die Gegenwart des Heils. Begegnungen mit dem Neuen Testament und seiner Umwelt. Festschrift für Heinz-Wolfgang Kuhn zum 65. Geburtstag (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 44), M. BECKER – W. FENSKE (éds), Leiden, Brill, 1999, p. 281-304 [10 ; 1999].
        Épître deJacques
  1. GRAY, Patrick, « Points and Lines: Thematic Parallelism in the Letter of James and the Testament of Job », New Testament Studies 50/3 (2004), p. 406-424. [15 ; 2004].
        Évangile de Jean
  1. BAUCKHAM, R., « Mary of Clopas (John 19:25) », dans Women in the Biblical Tradition, G. J. BROOKE (éd.), Lewiston -Queenston – Lampeter 1992, p. 231-255 [2 ; 1992].
  2. BEATRICE, P. F., « John 13,1-10 and Romans 13,1-7 in Irenaeus of Lyons. Two Test Cases for New Testament Textual Criticism », dans The New Testament Text in Early Christianity. Proceedings of the Lille colloquium, July 2000 / Le texte du Nouveau Testament au début du christianisme. Actes du colloque de Lille, juillet 2000 (Histoire du texte biblique 6), C. B. AMPHOUX – J. K. ELLIOTT (éds), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2003, p. 369-386 [14 ; 2003].
  3. BLANCHARD, Y.-M., « La mère de Jésus dans les apocryphes de la tradition johannique », dans Marie dans les récits apocryphes chrétiens. Tome I (Études Mariales), J. LONGÈRE (éd.), Paris – Montréal, Médiaspaul, 2004, p. 65-80 [14 ; 2004].
  4. BOVON, F., « The Gospel according to John, access to God, at the obscure origins of Christianity », Diogenes 146 (1990), p. 37-50 [1 ; 1990].
  5. BRAKKE, D., « Parables and Plain Speech in the Fourth Gospel and the Apocryphon of James », Journal of Early Christian Studies 7 (1999), p. 187-218 [9 ; 1999].
  6. CHARLESWORTH, James H., « Did the Fourth Evangelist Know the Enoch Tradition? », dans MRÁZEK, Jirí – ROSKOVEC, Jan (éds), Testimony and Interpretation. Early Christology in Its Judeo-Hellenistic Milieu. Studies in Honour of Petr Pokorný (Journal for the Study of the New Testament. Supplement Series 272), London / New York, T & T Clark, 2004, p. 223-239. [15 ; 2004].
  7. CLAUSSEN, Carsten, « Das Gebet in Joh 17 im Kontext von Gebeten aus zeitgenössischen Pseudepigraphen », dans FREY, Jörg – SCHNELLE, Udo (éds), Kontexte des Johannesevangeliums. Das vierte Evangelium in religions- und traditionsgeschichtlicher Perspektive (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 175), Tübingen, Mohr Siebeck, 2004, p. 205-232. [15 ; 2004].
  8. DE CONICK, A. D., Voices of the Mystics. Early Christian Discourse in the Gospels of John and Thomas and Other Ancient Christian Literature (Journal for the Study of the New Testament. Supplement Series 157), Sheffield, Sheffield Academic Press, 2001 [12 ; 2001].
  9. FRANZMANN, M., « Preparation for the Heavenly Journey: John 13:1-10 and the Footwashing of the Mandean Coronation Ritual », Zeitschrift für Religionswissenschaft 1 (1993), p. 79-92 [3 ; 1993].
  10. FRANZMANN, M. – Klinger, M., « The Call Stories of John 1 and John 21 », St. Vladimir’s Theological Quarterly 36 (1992), p. 7-15 [3 ; 1992].
  11. GIANOTTO, C., « Il commento di Eracleone al Vangelo di Giovanni », Ricerche storico-bibliche 1991/2, p. 147-159 [1 ; 1991].
  12. GORMAN, M. M., « From the Classroom at Fulda under Hrabanus: The Commentary on the Gospel of John prepared by Ercanbertus for his praeceptor Ruodulfus », Augustinia-num 44 (2004), p. 471-502 [14 ; 2004].
  13. HARSTINE, S., Moses as a Character in the Fourth Gospel. A Study of Ancient Reading Techniques (Journal for the Study of the New Testament. Supplement Series 229), London, Sheffield Academic Press, 2002 [13 ; 2002].
  14. KAESTLI, J.-D., « L’exégèse valentinienne du quatrième évangile », dans La communauté johannique et son histoire (Le Monde de la Bible 20), J.-D. KAESTLI – J.-M. POFFET – J. ZUMSTEIN (éds), Genève, Labor et Fides, 1990 [1 ; 1990].
  15. KAESTLI, J.-D., « Remarques sur le rapport du quatrième évangile avec la gnose et sa réception au 2e siècle », dans La communauté johannique et son histoire (Le Monde de la Bible 20), J.-D. KAESTLI, J.-M. POFFET et J. ZUMSTEIN (éds), Genève, Labor et Fides, 1990, p. 351-356 [1 ; 1990].
  16. MAGRI, Annarita, « Notes sur la réception de Jean au IIe siècle. L’idée gnostique de canon », dans ARAGIONE, Gabriella – JUNOD, Éric – NORELLI, Enrico (éds), Le canon du Nouveau Testament. Regards nouveaux sur l’histoire de sa formation (Le Monde de la Bible 54), Genève, Labor et Fides, 2005, p. 117-140[17 ; 2005].
  17. MALZONI, Cláudio Vianney, « L’évangile de Barnabé et la tradition du Diatessaron en Occident. L’exemple de Jn 4,4-42 », Revue Biblique 113/4 (2006), p. 585-600. [15 ; 2006].
  18. MCNAMARA, M., « The Biblical Text of Sankt Gallen Stiftsbibliothek codex 51: with Special Reference to the Fourth Gospel », dans Ogma. Essays in Celtic Studies in honour of Proinséas Ní Chatháin, M. RICHTER – J.-M. PICARD (éds), Dublin, Four Courts Press, 2002, p. 264-267 [13 ; 2002].
  19. NAGEL, Titus, Die Rezeption des Johannesevangeliums im 2. Jahrhundert. Studien zur vorirenäischen Aneignung und Auslegung des vierten Evangeliums in christlicher und christlich-gnostischer Literatur (Arbeiten zur Bibel und ihrer Geschichte 2), Leipzig, Evangelische Verlagsanstalt, 2000 (Compte-rendu par Annarita MAGRI dans Apocrypha 16 [2005], p. 275-277)[17 ; $$$$].
  20. NICKLAS, T., « Literarkritik und Leserrezption. Ein Beitrag zur Methodendiskussion am Beispiel Joh 3,22-4,3 », Biblica 83 (2002), p. 175-192 [14 ; 2002].
  21. OUTTIER, Bernard, « Dialogue du paralytique avec le Christ », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 61-74. [15 ; 2005].
  22. PESCE, M., « Isaia disse queste cose perché vide la sua gloria e parlò di lui (Gv 12,41): Il Vangelo di Giovanni e l’Ascensione di Isaia », Studia Patavina 50 (2003), p. 649-666 [14 ; 2003].
  23. PESCE, M., « Il Vangelo di Giovanni e le fasi giudaiche del giovannismo. Alcuni aspetti », dans G. FILORAMO – C. GIANOTTO, Verus Israel. Nuove prospettive sul giudeocristianesimo. Atti del Colloquio di Torino (4-5 novembre 1999), Brescia 2001, p. 47-67 [11 ; 2001].
  24. POIRIER, P.-H., « Une nouvelle hypothèse sur le titre des Psaumes manichéens dits de Thomas », Apocrypha 12 (2001), p. 9-27 [11 ; 2001].
  25. WALDSTEIN, M., « The Providence Monologue in the Apocryphon of John and the Johannine Prologue », Journal of Early Christian Studies 3 (1995), p. 369-402 [6 ; 1995].
  26. ZERVOS, George T., « Caught in the Act: Mary and the Adulteress », Apocrypha 15 (2004), p. 57-114. [15 ; 2004].
  27. ZUMSTEIN, J., « La référence au Jésus terrestre dans l’évangile selon Jean », dans Jésus de Nazareth. Nouvelles approches d’une énigme, D. MARGUERAT – E. NORELLI – J.-M. POFFET (éds) (Le Monde de la Bible 38), Genève 1998, p. 459-474 [8 ; 1998].
  28. ZUMSTEIN, J., « Le processus de relecture dans la littérature johannique », Études théologiques et religieuses 73 (1998), p. 161-176 [8 ; 1998].
  29. ZUMSTEIN, J., « Das Johannesevangelium : eine Strategie des Glaubens », Theologische Beiträge 28 (1997), p. 350-363 [8 ; 1997].
  30. ZUMSTEIN, J., « Johannes 19,25-27 », Zeitschrift für Theologie und Kirche 9 (1997), p. 131-154 [8 ; 1997].
  31. ZUMSTEIN, J., « Zur Geschichte des johanneischen Christentums », Theologische Literaturzeitung 122 (1997), p. 417-428 [8 ; 1997].
        Apocalypse de Jean
  1. BACKUS, I., « The Beast. Interpretations of Daniel 7, 2-9 and Apocalypse 13, 1-4.11-12 in Lutheran, Zwinglian and Calvinist Circles in the late 16th century », Reformation and Renaissance Review 3 (2000), p. 59-77 [11 ; 2000].
  2. BACKUS, I., Reformation Readings of the Apocalypse : Geneva, Zurich, Wittenberg (Oxford Studies in Historical Theology), New York – Oxford, Oxford University Press, 2000 [11 ; 2000].
  3. BAUCKHAM, R., The Climax of Prophecy: Studies on the Book of Revelation, Edinburgh 1993 [3 ; 1993].
  4. BAUCKHAM, R., The Theology of the Book of Revelation (New Testament Theology), Cambridge 1993 [2 ; 1993].
  5. BAUCKHAM, R., « Resurrection as Giving Back the Dead: A Traditional Image of Resurrection in the Pseudepigrapha and the Apocalypse of John », dans The Pseudepigrapha and Early Biblical Interpretation, J. H. CHARLESWORTH – C. A. EVANS (éd.) (Journal for the Study of the Pseudepigrapha. Supplement Series 14 = Studies in Scripture in Early Judaism and Christianity 2), Sheffield 1992, p. 269-291 [4 ; 1992].
  6. BOVON, F., « John’s Self Presentation in Revelation 1:9-10 », dans Criticism (Classical and Medieval Literature 63), L. M. ZOTT (éd.), Detroit, Gale Thomson, 2004, p. 334-338 [14 ; 2004].
  7. BOVON, F., « Jean se présente (Apocalypse 1, 9 en particulier) », dans 1900th Anniversary of St. John’s Apocalypse : Proceedings of the International and Interdisciplinary Symposium (Athens-Patmos, 17-26 September 1995), Holy Monastery of Saint John the Theologian in Patmos (éd.), Athens, 1999, p. 373-382 [11 ; 1999].
  8. JAKAB, A., « Réception et canonisation des textes chrétiens. Le cas de l’Apocalypse de Jean », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 133-145 [14 ; 2004].
  9. KARAVIDOPOULOS, J. – KYRTATAS, D., L’Apocalypse de Jean et les sept Églises d’Asie, Athènes, Editions Alexandreia, 1994, 173 p [7 ; 1994].
  10. MCNAMARA, M., « The Newly-identified Cambridge Apocalypse Commentary and the Reference Bible: A Preliminary Enquiry », Peritia 15 (2001), 208-60 [13 ; 2001].
  11. NORELLI, E., « I profeti nella comunità cristiana (I secolo) », Parola, spirito e vita 41 (Gennaio-giugno 2000) [= La profezia], Bologna 2000, p. 147-172 [11 ; 2000].
        Jérémie
  1. FEDER, F., Biblia Sahidica. Ieremias, Lamentationes (Threni), Epistula Ieremiae et Baruch (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 147), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2002 [14 ; 2002].
  2. OLSON, D. C., « Jeremiah 4.5-31 and Apocalyptic Myth », Journal for the Study of the Old Testament 73 (1997), p. 81-107 [8 ; 1997].
  3. PIOVANELLI, P., « Le texte de Jérémie utilisé par Flavius Josèphe dans le Xe livre des Antiquités Judaïques », Henoch 14 (1992), p. 11-36 [3 ; 1992].
  4. SIMONETTI, M. – CONTI, M., Job (Ancient Christian Commentary on Scripture), Downers Grove, InterVarsity Press, 2006 [14 ; 2006].
        Job
  1. ROSA, Pietro, « Giobbe ἀθλητής nei Padri della Chiesa: fortuna di un’immagine », Adamantius 13 (2007), p. 152-173[17 ; 2007].
  2. WAHL, H.-M., « Elihu, Frevler oder Frommer? Die Auslegung des Hiobbuches (Hi 32-37) durch ein Pseudepigraphon (TestHi 41-43) », Journal for the Study of Judaism 25 (1994), p. 1-17 [4 ; 1994].
        Épîtres johanniques
  1. LALLEMAN, P. J., « The Adversaries envisaged in the Johannine Epistles », Nederlands Theologisch Tijdschrift 53 (1999), p. 17-24 [10 ; 1999].
  2. SCHENKE, H.-M., Papyrus Michigan 3520 und 6868(a). Ecclesiastes, Erster Johannes-brief und Zweiter Petrusbrief im fayumischen Dialekt (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 151), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2003 [14 ; 2003].
  3. ZAMAGNI, C., « Le texte des épîtres de Jean d’après Origène », dans Origeniana octava. Origen and the Alexandrian Tradition / Origene e la tradizione alessandrina. Papers of the 8th International Origen Congress Pisa, 27-31 August 2001. Volume I (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 164), L. PERRONE – P. BERNARDINO – D. MARCHINI (éds), Leuven, Peeters, 2003, p. 789-811 [14 ; 2003].
        Épître de Jude
  1. BAUCKHAM, R., Jude and the Relatives of Jesus in the Early Church, Edinburgh 1990 [2 ; 1990].
  2. COZIJNSEN, B., A « Critical Contribution to the Corpus Hellenisticum Novi Testamenti: Jude and Hesiod », dans The Use of Sacred Books in the Ancient World (Contributions to Biblical Exegesis and Theology 22), L. V. RUTGERS – P. W. VAN DER HORST – H. W. HAVELAAR – L. TEUGELS (éds), Leuven, Peeters, 1998, p. 79-109 [9 ; 1998].
  3. FOSSUM, J. E., « Kyrios Jesus. Angel Christology in Jude 5-7 », dans IDEM, The Image of the Invisible God. Essays on the Influence of Jewish Mysticism on Early Christology, Freiburg – Göttingen, Universitätsverlag – Vandenhoeck & Ruprecht, 1995, p. 41-69 [6 ; 1995].
  4. MAZICH, E., « ‘The Lord Will Come with His Holy Myriads’. An Investigation of the Linguistic Source of the Citation of 1 Enoch 1,9 in Jude 14b-15 », Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 94 (2003), p. 276-281 [13 ; 2003].
  5. NIEBUHR, K.-W., « Tora ohne Tempel – Paulus und der Jakobusbrief im Zusammenhang frühjüdischer Torarezeption für die Diaspora », dans Gemeinde ohne Tempel. Community without Temple. Zur Substituierung und Transformation des Jerusalemer Tempels und seines Kults im Alten Testament, antiken Judentum und frühen Christentum (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 118), B. EGO – A. LANGE – P. PILHOFER (éds), Tübingen, Mohr Siebeck, 1999, p. 427-460 [10 ; 1999].
        Épître de Judith
  1. ROITMAN, A., « The Traditions about Abraham’s Early Life in the Book of Judith (5:6-9) », dans Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), E. G. CHAZON – D. SATRAN – R. A. CLEMENTS (éds), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 73-87 [14 ; 2004].
        Ketubim
  1. DE PURY, Albert, « The Ketubim, a Canon Within the Biblical Canon », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 41-56[17 ; 2007].
        Évangile de Luc
  1. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., « Lc 19,1-10 – Hch 20,7-12 – Passio Pauli I (104.8-106.15). Análisis comparativo  », Filología Neotestamentaria 31-32 (2003), p. 49-67 [14 ; 2003].
  2. BOVON, F., « Beda Venerabilis. In Lucae Euangelium Expositio », dans Corpus Christianorum 1953-2003. Xenium Natalicium. Fifty Years of Scholarly Editing, J. LEEMANS (éd.), Turnhout, Brepols, 2003, p. 259-263 [14 ; 2003].
  3. BOVON, F., « Apocalyptic Traditions in the Lukan Special Material : Reading Luke 18,1-8 », Harvard Theological Review 90 (1997), p. 383-391 [7 ; 1997].
  4. BOVON, F., « Réception apocryphe de l’Évangile de Luc et lecture orthodoxe des Actes apocryphes des apôtres », Apocrypha 8 (1997), p. 137-146 [7 ; 1997].
  5. BOVON, F., « Études lucaniennes : rétrospective et prospective », Revue de Théologie et de Philosophie 125 (1993), p. 113-125 [4 ; 1993].
  6. BOVON, F., « Le récit de la Passion de Jésus (Lc22-23) », dans The Synoptic Gospels. Source Critcism and the New Literary Criticism, C. FUCANT (éd.) (BEThL 110), Louvain 1993, p. 393-423 [4 ; 1993].
  7. BOVON, F., « Studies in Luke-Acts: Retrospect and Prospect », Harvard Theological Review 85 (1992), p. 175-190 [4 ; 1992].
  8. BOVON, F., art. « Lukasevangelium », dans Evangelisches Kirchenlexikon 3, Göttingen 1991, col. 188-191 [1 ; 1991].
  9. BOVON, F., L’Évangile selon saint Luc 1-9 (Commentaire du Nouveau Testament 3a), Genève 1991 [1 ; 1991].
  10. CARPINELLI, F. G., « ’Do This as My Memorial’ (Luke 22:19): Lucan Soteriology of Atonement », Catholic Biblical Quarterly 61 (1999), p. 74-91 [9 ; 1999].
  11. CLIVAZ, Claire, L’ange et la sueur de sang (Lc 22,43-44). Ou comment on pourrait bien encore écrire l’histoire, Université de Lausanne, 2007[17 ; 2007].
  12. DOCHHORN, Jan, « Die Verschonung des samaritanischen Dorfes (Lk 9. 54-55). Eine kritische Reflexion von Elia-Überlieferung im Lukasevangelium und eine frühjüdische Parallele im Testament Abrahams », New Testament Studies 53 (2007), p. 359-378[17 ; 2007].
  13. GREGORY, Andrew, « Prior or Posterior? The Gospel of the Ebionites and the Gospel of Luke », New Testament Studies 51/3 (2005), p. 344-360. [15 ; 2005].
  14. KAESTLI, J.-D., « Luke-Acts and the Pastoral Epistles. The Thesis of a Common Authorship », dans Luke’s Literary Achievement. Collected Essays (Journal for the Study of the New Testament. Supplement Series 116), C. M. TUCKETT (éd.), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1995, p. 110-126 [4 ; 1995].
  15. MANNS, F., « Un document judéo-chrétien : la source propre à Luc », Bibbia e oriente 38 (1996), p. 43-62 [6 ; 1996].
  16. MARGUERAT, D., « Le premier historien du christianisme (Luc-Actes) », Cahier biblique 36 de Foi et Vie (1997), p. 19-34 [8 ; 1997].
  17. NICKLAS, T., « Das Agraphon vom ‘Sabbatarbeiter’ und sein Kontext: Lk. 6:1-11 in der Textform des Codex Bezae Cantabrigiensis (D) », Novum Testamentum 44 (2002), p. 160-175 [12 ; 2002].
  18. REINMUTH, E., Pseudo-Philo und Lukas. Studien zum Liber Antiquitatum Biblicarum und seiner Bedeutung für die Interpretation des lukanischen Doppelwerks (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 74), Tübingen, J. C. B. Mohr, 1994 [6 ; 1994].
  19. WEYMANN, Marianne, « Zwei Frauen und keine Ende: zur gender-Diskussion um Maria und Martha im Lukasevangelium », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 59-81[17 ; 2007].
        1-2 Maccabées
  1. CAHILL, Lisa Sowle, « A ‘Mother of Sons’ in Israel and in Matthew’s Jewish-Christian Community », dans AVERY-PECK, Alan J. – HARRINGTON, Daniel – NEUSNER, Jacob (éds), When Judaism and Christianity Began. Essays in Memory of Anthony J. Saldarini. Volume I. Christianity in the Beginning (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 85/1), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 49-67. [15 ; 2004].
  2. EHRMANN, M., Klagephänomene in zwischentestamentlicher Literatur (Beiträge zur Erforschung des Alten Testaments und des Antiken Judentums 41), Frankfurt, P. Lang, 1997 [8 ; 1997].
  3. LIEU, J. M., « Not Hellenes but Philistines ? The Maccabees and Josephus defining the ‘Other’ », Journal of Jewish Studies 53 (2002), p. 246-263 [13 ; 2002].
  4. KAMPEN, John, « The Books of the Maccabees and Sectarianism in Second Temple Judaism », dans XERAVITS, Géza G. – ZSENGELLÉR, József (éds), The Books of the Maccabees. History, Theology, Ideology. Papers of the Second International Conference on the Deuterocanonical Books, Pápa, Hungary, 9-11 June, 2005 (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 118), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 11-30[17 ; 2007].
  5. NICKLAS, T., « Die ‘Fratze des Feindes’. Zur Charakterisierung des Nikanor in 2Makk 14-15 », Scandinavian Journal of the Old Testament 17 (2003), p. 141-155 [14 ; 2003].
  6. NICKLAS, T., « Aus erzählter Geschichte ‘lernen’. Eine narrative Analyse von 2Makk 8 », Journal for the Study of Judaism 32/1 (2001), p. 25-41 [14 ; 2001].
  7. ORTH, W., « Ptolemaios II. und die Septuaginta-Übersetzung » dans Im Brennpunkt : Die Septuaginta. Studien zur Entstehung und Bedeutung der Griechischen Bibel (Beiträge zur Wissenschaft vom Alten und Neuen Testament 153), H.-J. FABRY – U. OFFERHAUS(éds), Stuttgart, W. Kohlhammer, 2001, p. 97-114 [13 ; 2001].
  8. SHATZMAN, Israel, « Jews and Gentiles from Judas Maccabaeus to John Hyrcanus According to Contemporary Jewish Sources », dans COHEN, Shaye J. D. – SCHWARTZ, Joshua J. (éds), Studies in Josephus and the Varieties of Ancient Judaism. Louis H. Feldman Jubilee Volume (Ancient Judaism and Early Christianity 67), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 237-270[17 ; 2007].
  9. ZOLLSCHAN, L. T., « The Earliest Jewish Embassy to the Romans: 2 Macc. 4:11? », The Journal of Jewish Studies 55/1 (2004), p. 37-44. [15 ; 2004].
        Prière de Manassé
  1. OEGEMA, G. S., Poetische Schriften (Jüdische Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit 6.1.4), Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2002 [13 ; 2002].
  2. WOJCIECHOWSKI, M., Apokryfy z Biblii greckiej. 3 i 4 Ksiega Machabejska, 3 Ksiega Ezdrasza, oraz Psalm 151 i Modlitwa Manassesa, Warszawa, Oficyna Wydawnicza « Vocatio », 2001 [13 ; 2001].
        Évangile de Marc
  1. BOUD’HORS, A., « L’Évangile de Marc en copte-sahidique : Essai de clarification », dans Acts of the Fifth International Congress of Coptic Studies, Washington 12-15 August 1992, vol. I : Reports on Recent Research, T. ORLANDI (éd.), Rome, C.I.M., 1993, p. 53-65 [6 ; 1993].
  2. FREY, J., « Zu Text und Sinn des Freer-Logion », Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft 93 (2002), p. 13-34 [12 ; 2002].
  3. GIBSON, J. B., « Another Look at Why Jesus ‘Sighs Deeply’: anastenazw in Mark 8: 12a », The Journal of Theological Studies 47 (1996), p. 131-140 [6 ; 1996].
  4. JACKSON, H. M., « Why the Youth Shed His Cloak and Fled Naked: The Meaning and Purpose of Mark 14:51-52 », Journal of Biblical Literature 116 (1997), p. 273-289 [8 ; 1997].
  5. JAKAB, A, « L’évangéliste Marc ou les premiers temps du christianisme à Alexandrie (Mythe et réalité) » [en hongrois], Theologiai Szemle N.S. 40 (1997), p. 202-205 [8 ; 1997].
  6. PIOVANELLI, P., Pre- and Post-canonical Passion Stories. Insights into the Development of Christian Discourse on the Death of Jesus », Apocrypha 14 (2003), p. 99-128 [13 ; 2003].
  7. PIOVANELLI, P., « D’un récit de la passion (Marc 14-16) à l’autre (Livre du Coq). De la quête d’un sens théologique à la recherche d’un effet dramatique », dans La Bible en récits. L’exégèse biblique à l’heure du lecteur. Colloque international d’analyse narrative des textes de la Bibles, Lausanne (mars 2002) (Le Monde de la Bible 48), D. MARGUERAT (éd.), Genève, Labor et Fides, 2003, p. 431-441 [13 ; 2003].
  8. WEHNERT, J., « Die Teilhabe der Christen an der Herrschaft mit Christus – eine eschatologische Erwartung des frühen Christentums (zu Mk 12,1-12) », ZNW 88 (1997), p. 81-96 [8 ; 1997].
        Évangile de Matthieu
  1. BAUCKHAM, R., « The Parable of the Royal Wedding Feast (Matthew 22:1-14) and the Parable of the Lame Man and the Blind Man (Apocryphon of Ezekiel) », Journal of Biblical Literature 115 (1996), p. 471-488 [8 ; 1996].
  2. BEATRICE, P. F., « Une citation de l’Évangile de Matthieu dans l’Épître de Barnabé », dans The New Testament in Early Christianity. La réception des écrits néotestamentaires dans le christianisme primitif (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 86), J.-M. SEVRIN, Louvain 1989, p. 231-245 [2 ; 1989].
  3. BECKER, Hans-Jürgen – RUZER, Serge (éds), The Sermon on the Mount and Its Jewish Setting (Cahiers de la Revue Biblique 60), Paris, J. Gabalda et Cie, Éditeurs, 2005. [15 ; 2005].
  4. CAHILL, Lisa Sowle, « A ‘Mother of Sons’ in Israel and in Matthew’s Jewish-Christian Community », dans AVERY-PECK, Alan J. – HARRINGTON, Daniel – NEUSNER, Jacob (éds), When Judaism and Christianity Began. Essays in Memory of Anthony J. Saldarini. Volume I. Christianity in the Beginning (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 85/1), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 49-67. [15 ; 2004].
  5. KRAUS, Thomas J., « Manuscripts with the Lord’s Prayer – They Are More Than Simply Witnesses to that Text Itself », dans KRAUS, Thomas J. – NICKLAS, T. (éds), New Testament Manuscripts. Their Texts and Their World (Texts and Editions for New Testament Study 2), Leiden, Brill, 2006, p.227-266.[15 ; 2006].
  6. MANGOGNA, V., « Christus baptizatur : a proposito di Mt. 3.16 », dans Societas Studio-rum per Salvatore D’Elia (Pubblicazioni del Dipartimento di Filologia Classica 24), Napoli, Federico II, 2004, p. 117-122 [14 ; 2004].
  7. MARGUERAT, D., Le jugement dans l’Évangile de Matthieu (Le Monde de la Bible 6), Genève, Labor et Fides, 19952 [6 ; 9952].
  8. MARGUERAT, D., « Quand Jésus fait le procès des juifs : Matthieu 23 et l’antijudaïsme », dans Procès de Jésus, procès des Juifs ?, A. MARCHADOUR (Lectio divina), Paris, Cerf, 1998, p. 101-125 [8 ; 1998].
  9. MARGUERAT, D., « ’Pas un iota ne passera de la Loi...’ (Mt 5,18). La Loi dans l’évangile de Matthieu », dans La Loi dans l’un et l’autre Testament, C. FOCANT (éd.) (Lectio divina 168), Paris, Cerf, 1997, p. 140-174 [8 ; 1997].
  10. MCNAMARA, M., « Catechesis Celtica Homily on the Resurrection Narrative (Matt 28:1-15); Some New Evidence », Proceedings of the Irish Biblical Association 23 (2000), 67-87 [13 ; 2000].
  11. PAUL, Dagmar J., « Untypische » Texte im Matthäusevangelium? Studien zu Charakter, Funktion und Bedeutung einer Textgruppe des matthäischen Sonderguts (Neutestamentliche Abhandlungen. Neue Folge 50), Münster, Aschendorff, 2005. [15 ; 2005].
  12. PLISCH, U.-K., « Die Perikopen über Johannes den Täufer in der neuentdeckten mittelägyptischen Version des Matthäus-Evangeliums (Codex Schoyen) », Novum Testamentum 43 (2001), p. 368-392 [12 ; 2001].
  13. POIRIER, Paul-Hubert – CRÉGHEUR, Éric, « La parabole de l’ivraie (Matthieu 13,24-30.36-43) dans le Livre des lois des pays », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 297-305[17 ; 2007].
  14. VIVIANO, Benedict T., Matthew and His World. The Gospel of the Open Jewish Christians. Studies in Biblical Theology (Novum Testamentum et Orbis Antiquus 61), Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2007[17 ; 2007].
  15. ZUMSTEIN, J., « L’explication matthéenne de la parabole de l’ivraie (Mt 13,16-43) : Un cas de surinterprétation? », Variations herméneutiques 6 (1997), p. 87-96 [8 ; 1997].
        Nombres
  1. ANDRIST, Patrick, « Les testimonia de l’Ad Quirinum de Cyprien et leur influence sur la polémique antijudaïque latine postérieure: proposition de méthode autour de Dt 28,66 et Nm 23,19 », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 175-198[17 ; 2007].
        Nouveau Testament
  1. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., Compte-rendu de J. PELÁEZ (éd.), Diccionario Griego-Español del Nuevo Testamento (DGENT). Análisis semántico de los vocablos. Fascículo I: Ααρών - αἱματεκχυσία, Córdoba – Madrid, 2000, dans Myrtia 16 (2001), p. 356-359. [14 ; 2001].
  2. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., Compte-rendu de J. PELÁEZ – A. PIÑERO (éds), El Nuevo Testamento. Introducción al estudio de los primeros escritos cristianos, Madrid, 1994, dans Myrtia 10 (1995), p. 189-191 [14 ; 1995].
  3. BAUCKHAM, R., « The Relevance of Extra-Canonical Jewish Texts to New Testament Study », dans Hearing the New Testament. Strategies for Interpretation, J. B. GREEN, Grand Rapids, W. B. Eerdmans, 1995, p. 90-108 [6 ; 1995].
  4. BEATRICE, P. F., « Per la storia dell’Esegesi patristica del tetramorfo Evangelico », dans San Marco : Aspetti storici e agiografici, A. NIERO (ed. ), Venezia, Marsilio, 1996, p. 268-283 [7 ; 1996].
  5. BOLYKI, J., « False Prophets in the Apocalypse of Peter », dans The Apocalypse of Peter, BREMMER, J. N. – CZACHESZ, I. (éds), Leuven, Uitgeverij Peeters, 2003, p. 52-62 [14 ; 2003].
  6. BOVON, F., « The Church in the New Testament: Servant and Victorious », Ex Auditu 10 (1994), p. 45-54 [5 ; 1994].
  7. BOVON, F., Révélations et Écritures. Nouveau Testament et littérature apocryphe chrétienne (Le monde de la Bible), Genève 1993 [3 ; 1993].
  8. CZACHESZ, I., « Like a Net Thrown into the Sea. Aspects of Biblical Interpretation », dans Interpretation of Texts. Sacred and Secular. Proceedings of the International Conference organized by the Centre for Hermeneutical Research, Budapest, and the Institut für Hermeneutik und Religionsphilosophie, University of Zürich, Pázmány Péter Catholic University Pilicsaba, Hungary, 3-5 September 1998, P. BÜHLER – T. FABINY (éds), Zürich – Budapest, Pano Verlag – Centre for Hermeneutical Research, 1999, p. 33-43 [12 ; 1999].
  9. ELLIOTT, J. K., « The Influence of the New Testament Apocrypha », EPI TO AYTO. Studies in Honour of Petr Pokorny on his 65th Birthday, J. MRÁZEK et al. (éd.), Prague, Mlyn, 1998, p. 130-140 [8 ; 1998].
  10. ELLIOTT, J. K., « The Influence of the Apocrypha on Manuscripts of the New Testament », Apocrypha 8 (1997), p. 265-271 [7 ; 1997].
  11. ERLEMANN, K., « Papyrus Egerton 2: ‘Missing Link’ zwischen synoptischer und johanneischer Tradition », New Testament Studies 42 (1996), p. 12-34 [6 ; 1996].
  12. FAESSLER, M., « Kérygme et imaginaire », Apocrypha 7 (1996), p. 235-241 [6 ; 1996].
  13. FOSSUM, J. E., « Ascensio, Metamorphosis. The ‘Transfiguration’ of Jesus in the Synoptic Gospels », dans IDEM, The Image of the Invisible God. Essays on the Influence of Jewish Mysticism on Early Christology, Freiburg – Göttingen, Universitätsverlag – Vandenhoeck & Ruprecht, 1995, p. 71-94 [6 ; 1995].
  14. FRANZMANN, M. – LATTKE, M., « Gnostic Jesuses and the Gnostic Jesus of John », dans Gnosis-Forschung und Religionsgeschichte. Festschrift Kurt Rudolph, H. PREISSLER - H. SEIWERT (éd.), Marburg 1994, p. 143-154 [5 ; 1994].
  15. FREYNE, Sean, « Galilee as Laboratory: Experiments for New Testament Historians and Theologians », New Testament Studies 53 (2007), p. 147-164[17 ; 2007].
  16. HAYS, Richard B. – KIRK, J. R. Daniel, « Auferstehung in der gegenwärtigen amerikanischen Bibelwissenschaft », Zeitschrift für Neues Testament 10 (2007), p. 24-34[17 ; 2007].
  17. KRAUS, Thomas J. – NICKLAS, T. (éds), New Testament Manuscripts. Their Texts and Their World (Texts and Editions for New Testament Study 2), Leiden, Brill, 2006.[15 ; 2006].
  18. MARGUERAT, D. – MAINVILLE, O. (éds), Résurrection. L’après-mort dans le monde ancien et le Nouveau Testament (Le Monde de la Bible 45), Genève – Montréal, Labor et Fides – Médiaspaul, 2001 [11 ; 2001].
  19. MARGUERAT, D. (éd.), Introduction au Nouveau Testament. Son histoire, son écriture, sa théologie (Le Monde de la Bible 41), Genève, Labor et Fides, 2e éd. 2001 [11 ; 2001].
  20. MARGUERAT, D., – BOURQUIN, Y., La Bible se raconte. Initiation à l’analyse narrative, Paris – Genève – Montréal, Cerf -Labor et Fides – Novalis, 1998 [8 ; 1998].
  21. MARGUERAT, D., « Fils et filles d’Abraham selon le Nouveau Testament », dans Abraham. Nouvelle jeunesse d’un ancêtre, Th. RÖMER (éd.) (Essais bibliques 28), Genève, Labor et Fides, 1997, p. 61-77 [8 ; 1997].
  22. MARGUERAT, D., « La mystique de l’apôtre Paul », dans ACFEB, Paul de Tarse, J. SCHLOSSER (éd.) (Lectio divina 165), Paris 1996, p. 307-329 [7 ; 1996].
  23. MÜLLER, M. – TRONIER, H., The New Testament as Reception (Journal for the Study of the New Testament. Supplement Series 230), Sheffield, Sheffield Academic Press, 2002 [13 ; 2002].
  24. NICKLAS, Tobias, « Fragmente christlicher Apokryphen und die Textgeschichte des Neuen Testaments », Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 96/1-2 (2005), p. 129-142. [15 ; 2005].
  25. REEVES, J. C., Jewish Lore in Manichean Cosmogony. Studies in the Book of Giants Traditions (Hebrew Union College Monographs 14), Cincinnati, 1992 [6 ; 1992].
  26. ROBINSON, J. M., « Die Bedeutung der gnostischen Nag-Hammadi Texte für die neutestamentliche Wissenschaft », dans Religious Propaganda and Missionary Competition in the New Testament World. Essays Honoring Dieter Georgi (Novum Testamentum. Supplements 74), L. BORMANN – K. DEL TREDICI – A. STANDHARTINGER (éd.), Leiden – New York, E. J. Brill, 1994, p. 23-41 [6 ; 1994].
  27. THOMAS, Ch. M., « Canon and Antitype: The Relationship Between the Acts of Peter and the New Testament », Semeia 80 (1997), p. 185-205 [9 ; 1997].
  28. THEISSEN, Gerd, « Les quatre phases de la naissance du Nouveau Testament. Esquisse d’une histoire de la première littérature chrétienne », Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses 87/1 (2007), p. 19-53. [15 ; 2007].
  29. TOMSON, P. J., Jésus et les auteurs du Nouveau Testament dans leur relation au judaïsme (Initiations Bibliques), Paris, Les Éditions du Cerf, 2003 [traduit par Joseph Duponcheele] [14 ; 2003].
  30. VAN DEN HOEK, A., « Divergent Gospel Traditions in Clement of Alexandria and Other Authors of the Second Century », Apocrypha 7 (1996), 43-62 [6 ; 1996].
  31. WEHNERT, J., « Das Markusevangelium als Quelle der Apostelgeschichte », dans Historische Wahrheit und theologische Wissenschaft. Gerd Lüdemann zum 50. Geburtstag, A. Özen (éd.), Francfort, P. Lang, 1996, p. 21-40 [8 ; 1996].
  32. ZAMAGNI, C., « Citations patristiques et texte du Nouveau Testament : un état de la question », Henoch 25 (2003), p. 47-58 [13 ; 2003].
  33. ZAMAGNI, C., « Un art de l’‘optimisme textuel’ néotestamentaire ? Etude critique d’après un travail de K. D. Clarke », Rivista biblica 50 (2002), p. 421-443 [13 ; 2002].
        Osée
  1. LUSINI, Gianfrancesco, « La citation d’Osée 6:6 dans les Oracles Sibyllins », dans BONS, Eberhard (éd.), « Car c’est l’amour qui me plaît, non le sacrifice... ». Recherches sur Osée 6:6 et son interprétation juive et chrétienne (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 88), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 43-55. [15 ; 2004].
        Épîtres pastorales
  1. KAESTLI, J.-D., « Luke-Acts and the Pastoral Epistles. The Thesis of a Common Authorship », dans Luke’s Literary Achievement. Collected Essays (Journal for the Study of the New Testament. Supplement Series 116), C. M. TUCKETT (éd.), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1995, p. 110-126 [4 ; 1995].
  2. PORTER, Stanley E. (éd.), The Pauline Canon (Pauline Studies 1), Leiden / Boston, Brill, 2004. [15 ; 2004].
        Lettres de Paul
  1. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., Compte-rendu de S. VIDAL (éd.), Las cartas originales de Pablo, Valladolid, 1996, dans Myrtia 15 (2000), p. 290-293 [14 ; 2000].
  2. BOISMARD, M.-É., « Paul’s Letter to the Laodiceans », dans PORTER, Stanley E. (éd.), The Pauline Canon (Pauline Studies 1), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 45-57. [15 ; 2004].
  3. FÉGHALI, Paul, « Les épîtres de Saint Paul dans une des premières traductions en arabe » Parole de l’Orient 29 (2004), p. 83-102[17 ; 2004].
  4. PORTER, Stanley E. (éd.), The Pauline Canon (Pauline Studies 1), Leiden / Boston, Brill, 2004. [15 ; 2004].
  5. ROSE, E., « Eeen ‘nieuw’ handschrift voor de Egmondse abdij. Een Egmonds Paulushandschrift in de Utrechtse Universiteitsbibliotheek », dans In het spoor van Egbert. Aartsbisschop Egbert van Trier, de bibliotheek en geschiedschrijving van het klooster Egmond (Egmondse Studiën 3), G. N. M. VIS (éd.), Hilversum, 1997, p. 181-188 [12 ; 1997].
        Épîtres de Pierre
  1. KRAUS, T. J., Sprache, Stil und historischer Ort des zweiten Petrusbriefes (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 2. Reihe 136), Tübingen, Mohr Siebeck, 2001 [13 ; 2001].
  2. KRAUS, T. J., « ?a?? ??????, pa?? ????? oder omit in 2Petr 2,11 : Textkritik und Interpretation vor dem Hintergrund juristischer Diktion und der Verwendung von pa?? », Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft 91 (2000), p. 265-273 [13 ; 2000].
  3. MISSET-VAN DE WEG, M., « Een Vrouwenspiegel. I Petrus 3,1-6 », dans Proeven van Vrouwenstudies Theologie, A.-M. KORTE (éd.), vol. 4, Utrecht, 1996, p. 145-182 [6 ; 1996].
  4. SCHENKE, H.-M., Papyrus Michigan 3520 und 6868(a). Ecclesiastes, Erster Johannes-brief und Zweiter Petrusbrief im fayumischen Dialekt (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 151), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2003 [14 ; 2003].
        Prophètes
  1. FERREIRO, A. – CONTI, M., I Dodici Profeti (La Bibbia Commentata dai Padri, Antico Testamento 13), Roma, Città Nuova editore, 2005 [14 ; 2005].
  2. FERREIRO, A., (éd.), Ancient Christian Commentary on Scripture. The Twelve Prophets, Downers Grove, Intervarsity Press, 2003 [11 ; 2003].
  3. FERREIRO, A., Ancient Christian Commentary on Scripture. The Twelve Prophets (Old Testament 14), Downers Grove, InterVarsity Press, 2003 [14 ; 2003].
        Psaumes
  1. BAUSI, A., Compte-rendu de M. S. DEVENS, A concordance to Psalms in the Ethiopic Version (Aethiopistische Forschungen 59), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2001, dans Aethiopica. International Journal of Ethiopian and Eritrean Studies 6 (2003), p. 249-253 [14 ; 2003].
  2. CALZOLARI, Valentina, « La citation du Ps 78 [77], 5-8 dans l’épilogue de l’Histoire de l’Arménie d’Agathange », Revue des Études Arméniennes 29 (2003-2004), p. 1-19. [15 ; 2004].
  3. CARLETON PAGET, James, « The Four Among Jews », dans BOCKMUEHL, Markus – HAGNER, Donald A. (éds), The Written Gospel, Cambridge e. a., Cambridge University Press, 2005, p. 205-221. [15 ; 2005].
  4. GOUNELLE, R., « ’Il a placé sa tente dans le soleil.’ (Ps. 18 [19], 50 [69]) chez les écrivains ecclésiatiques des cinq premiers siècles », dans Le Psautier chez les Pères (Cahiers de Biblia Patristica 4), Strasbourg 1994, p. 197-220 [4 ; 1994].
  5. GRÜNBECK, E., Christologische Schriftargumentation und Bildersprache. Zum Konflikt zwischen Metapherninterpretation und dogmatischen Schriftbeweistraditionen in der patristischen Auslegung des 44. (45.) Psalms, Leyde – New York – Cologne, J. Brill, 1994 (compte-rendu par Ch. MARKSCHIES dans Theologische Literaturzeitung 121,4 [1996], col. 376-378) [6 ; 1996].
  6. KRAUS, Thomas J., « ‘Der Herr wird deinen Eingang und deinen Ausgang bewahren’: Über Herkunft und Fortleben von LXX Psalm CXX 8a », Vetus Testamentum 56/1 (2006), p. 58-75.[15 ; 2006].
  7. KRAUS, Thomas J., « Septuaginta-Psalm 90 in apotropäischer Verwendung: Vorüberlegungen für eine kritische Edition und (bisheriges) Datenmaterial », Biblische Notizen 125 (2005), p. 39-75.[15 ; 2005].
  8. KRAUS, Thomas J., « Ein byzantinisches Amulett-Armband im British Museum (London) mit Septuaginta-Psalm 90 und der Huldigung der Magier, Jahrbuch für Antike und Christentum (sous presse).[15 ; ].
        Source Q
  1. AMSLER, Frédéric, « Les sources des évangiles synoptiques de Loisy à la recherche actuelle », dans Alfred Loisy, cent ans après. Autour d’un petit livre. Actes du Colloque international tenu à Paris les 23-24 mai 2003 (Bibliothèque de l’École pratique des hautes études. Sciences religieuses 131; Histoire et prosopographie de la section des sciences religieuses 4), Turnhout, Brepols, 2007, p. 93-105[17 ; 2007].
  2. AMSLER, F., « L’Évangile avant les évangiles. La source des paroles de Jésus », Bulletin du Centre protestant d’études de Genève 53 (2001), p. 5-31 [12 ; 2001].
  3. AMSLER, F., L’évangile inconnu : la source des paroles de Jésus (Q) (Essais bibliques 30), Genève, Labor et Fides, 2001 [12 ; 2001].
  4. CAMERON, R., « On Comparing Q and the Gospel of Thomas », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 59-69 [13 ; 2003].
  5. KOESTER, H., « The Synoptic Sayings Gospel Q in the Early Communities of Jesus’ Followers », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 45-58 [13 ; 2003].
  6. LINDEMANN, A., The Sayings Source Q and the Historical Jesus (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 158), Leuven, University Press – Peeters, 2001 [12 ; 2001].
  7. LÜHRMANN, D., « Die Logienquelle und die Leben-Jesu-Forschung », dans The Sayings Source Q and the Historical Jesus (Bibliotheca EphemeridumTheologicarum Lovaniensum 158), A. LINDEMANN (éd.), Leuven, University Press – Peeters, 2001, p. 348-367 [12 ; 2001].
  8. LÜHRMANN, D., « Q: Sayings of Jesus or Logia? », dans The Gospel behind the Gospels: Current Studies on Q Research, R. A. PIPER (éd.) (Novum Testamentum. Supplement 75), E. J. Brill, Leyde, 1995, p. 97-116 [6 ; 1995].
  9. ROBINSON, J. M., « Jesus’ Theology in the Sayings Gospel Q », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 25-43 [13 ; 2003].
  10. ROBINSON, J. M. – HEIL, C., « P.Oxy.655 und Q. zum Diskussionsbeitrag von Stanley E. Porter » dans For the Children Perfect Instruction. Studies in Honor of Hans-Martin Schenke on the Occasion of the Berliner Arbeitskreis für koptisch-gnostische Schriften’s Thirtieth Year (Nag Hammadi and Manichaean Studies 54), H.-G. BETHGE – S. EMMEL – K. L. KING –I. SCHLETTERER (éds), Leiden, Brill, 2002, p. 411-423 [13 ; 2002].
  11. ROBINSON, J. M. – HOFFMANN, P. – KLOPPENBORG, J. S., The Critical Edition of Q. Synopsis including the Gospels of Matthew and Luke, Mark and Thomas with English, German, and French Translations of Q and Thomas, Leuven, Peeters, 2000 [12 ; 2000].
        Qohélet
  1. SCHENKE, H.-M., Papyrus Michigan 3520 und 6868(a). Ecclesiastes, Erster Johannes-brief und Zweiter Petrusbrief im fayumischen Dialekt (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 151), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2003 [14 ; 2003].
        Rois (3-4 Règnes)
  1. OUTTIER, Bernard, « Un nouveau témoin géorgien de l’Ancien Testament avec des notes marginales hexaplaires (4 Rois) », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 271-275[17 ; 2007].
        Épître aux Romains
  1. BEATRICE, P. F., « John 13,1-10 and Romans 13,1-7 in Irenaeus of Lyons. Two Test Cases for New Testament Textual Criticism », dans The New Testament Text in Early Christianity. Proceedings of the Lille colloquium, July 2000 / Le texte du Nouveau Testament au début du christianisme. Actes du colloque de Lille, juillet 2000 (Histoire du texte biblique 6), C. B. AMPHOUX – J. K. ELLIOTT (éds), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2003, p. 369-386 [14 ; 2003].
  2. BOVON, F., « Paul aux côtés d’Israël et des nations (Rm 9-11) », Bulletin du Centre protestant d’études (Genève) 44,7-8 (1992) p. 6-16 [4 ; 1992].
  3. LEVISON, John R., « Adam and Eve in Romans 1.18-25 and the Greek Life of Adam and Eve », New Testament Studies 50/4 (2004), p. 519-534. [15 ; 2004].
  4. MARKSCHIES, C., « Origenes und die Kommentierung des paulinischen Römerbriefseinige Bermerkungen zur Rezeption von antiken Kommentartechniken im Christentum des dritten Jahrhunderts und ihrer Vorgeschichte », dans Commentaries – Kommentare, G. W. MOST (éd.), Göttingen, Aporemata, 1999, p. 66-94 [10 ; 1999].
  5. NORELLI, E., « Marcione lettore dell’epistola ai Romani », Cristianesimo nella storia 15 (1994), p. 635-675 [5 ; 1994].
  6. SIDER, R. D., « Early Commentators in Erasmus’s Annotations on Romans », dans In Dominico Eloquio — In Lordly Eloquence. Essays on Patristic Exegesis in Honor of Robert Louis Wilken, P. M. BLOWERS – A. R. CHRISTMAN – D. G. HUNTER – R. D. YOUNG (éds), Grand Rapids/Cambridge, William B. Eerdmans Publishing Company, 2002, p. 118-143 [14 ; 2002].
        Samuel (1-2 Règnes)
  1. PETIT, M., « La rencontre de David et Bersabée (II Sam 11, 2-5. 26-27). Les interprétations des Pères des premiers sciècles », dans Kata tous o’ "Selon les Septante". Hommage à Marguerite Harl, G. DORIVAL – O. MUNNICH (éd.), Paris, Cerf, 1995, p. 473-481 [5 ; 1995].
        Sagesse
  1. COLLINS, J. J., « Apocalyptic Eschatology in Philosophical Dress in the Wisdom of Solomon » dans Shem in the Tents of Japhet. Essays on the Encounter of Judaism and Hellenism (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 74), J. L. KUGEL (éd.), Leiden – Boston, Brill, 2002, p. 93-107 [13 ; 2002].
  2. DRIJVERS, H. J. W., « Sapientia Salomonis, Psalmen Salomos und Oden Salomos », TRE 29 (1998), p. 730-732 [11 ; 1998].
  3. LIETAERT PEERBOLTE, Bert Jan, « The Wisdom of Solomon and the Gnostic Sophia », dans HILHORST, Anthony – VAN KOOTEN, George H. (éds), The Wisdom of Egypt. Jewish, Early Christian and Gnostic Essays in Honour of Gerard P. Luttikhuizen (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 59), Leiden / Boston, Brill, 2005, p. 97-114. [15 ; 2005].
  4. VON LIPS, H., « Jüdische Weisheit und griechische Tugendlehre. Beobachtungen zur Aufnahme der Kardinaltugenden in hellenistisch-jüdischen Texten (Aristeasbrief, Sapientia Salomonis, 4. Makkabäerbuch) », dans Weisheit, Ethos und Gebot. Weisheits- und Dekalogtraditionen in der Bibel und im frühen Judentum (Biblisch-theologische Studien 43), H. G. REVENTLOW (éd.), Neukirchen-Vluyn, Neukirchener Verlag, 2001, p. 29-60 [12 ; 2001].
        Septante
  1. BAUMGARTEN, A. I., « Bilingual Jews and the Greek Bible » dans Shem in the Tents of Japhet. Essays on the Encounter of Judaism and Hellenism (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 74), J. L. KUGEL (éd.), Leiden – Boston, Brill, 2002, p. 13-30 [13 ; 2002].
  2. COLLINS, N. L., The Library in Alexandria and The Bible in Greek (Vetus Testamentum. Supplements 82), Leiden – Boston, Brill, 2000 [10 ; 2000].
  3. HARL, M. – DOGNIEZ, C., « La Septante est née à Alexandrie », dans Aux origines du christianisme, P. GEOLTRAIN (éd.), Paris, Gallimard, 2000, p. 71-82 [10 ; 2000].
  4. HARL, M., « La Septante est née à Alexandrie », Monde de la Bible 111 (1998), p. 66-71 [8 ; 1998].
  5. JOOSTEN, Jan, « Le milieu producteur du Pentateuque grec », Revue des études juives 165/3-4 (2006), p. 349-361. [15 ; 2006].
  6. KAESTLI, Jean-Daniel, « La formation et la structure du canon biblique : que peut apporter l’étude de la Septante ? », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 99-113[17 ; 2007].
  7. MÉLÈZE-MODRZEJEWSKI, J., « Un judaïsme d’expression grecque », Monde de la Bible 111 (1998), p. 62-65 [8 ; 1998].
  8. MÜLLER, M., The First Bible of the Church. A Plea for the Septuagint (Journal for the Study of the Old Testament. Supplement Series 206), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1996 [8 ; 1996].
  9. OLOFSSON, S., « The Septuagint and Earlier Jewish Interpretative Tradition – Especially as Reflected in the Targums », Scandinavian Journal of the Old Testament 10 (1996), p. 197-216 [8 ; 1996].
  10. ORTH, W., « Ptolemaios II. und die Septuaginta-Übersetzung » dans Im Brennpunkt : Die Septuaginta. Studien zur Entstehung und Bedeutung der Griechischen Bibel (Beiträge zur Wissenschaft vom Alten und Neuen Testament 153), H.-J. FABRY – U. OFFERHAUS(éds), Stuttgart, W. Kohlhammer, 2001, p. 97-114 [13 ; 2001].
  11. PAPOUTSAKIS, Manolis, « Ostriches into Sirens: Towards an Understanding of a Septuagint Crux », The Journal of Jewish Studies 55/1 (2004), p. 25-36. [15 ; 2004].
  12. PEARSON, B. W. R., « Remainderless Translations? Implications of the Tradition Concerning the Translation of the LXX for Modern Translational Theory », dans Translating the Bible. Problems and Prospects (Journal for the Study of the New Testament. Supplement Series 173), St. E. PORTER – R. S. HESS (éds), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1999, p. 63-84 [9 ; 1999].
  13. RAHLFS, A. – FRAENKEL, D., Verzeichnis der griechischen Handschriften des Alten Testaments. Bd. I, 1. Die Überlieferung bis zum VIII. Jahrhundert (Septuaginta. Vetus Testamentum Graecum Supplementum I, 1), Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2004 [14 ; 2004].
  14. TROIANI, L., « Gli autori giudaico-ellenistici e la Settanta », Annali di scienze religiose (Milano) 2 (1997), p. 197-207 [8 ; 1997].
  15. VELTRI, G., « Ein Fasttag wegen der LXX ? », dans Gegenwart der Tradition. Studien zur jüdischen Literatur und Kulturgeschichte (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 69), Leiden, Brill, 2002, p. 144-150 [14 ; 2002].
  16. WRIGHT III, Benjamin G., « Translation as Scripture: The Septuagint in Aristeas and Philo », dans KRAUS, Wolfgang – WOODEN, R. Glenn (éds), Septuagint Research. Issues and Challenges in the Study of the Greek Jewish Scriptures (Society of Biblical Literature. Septuagint and Cognate Studies 53), Atlanta, Society of Biblical Literature, 2006, p. 47-61. [15 ; 2006].
        Siracide
  1. ARGALL, R. A., 1 Enoch and Sirach. A Comparative Literary and Conceptual Analysis of the Themes of Revelation, Creation and Judgment (Society of Biblical Literature. Early Judaism and Its Literature 8), Atlanta (Georgia), Scholars Press, 1995 [6 ; 1995].
  2. DORAN, R., « Jewish Education in the Seleucid Period » dans Second Temple Studies III. Studies in Politics, Class and Material Culture (Journal for the Study of the Old Testament. Supplement Series 340), P. R. DAVIES – J. M. HALLIGAN (éds), London – New York, Sheffield Academic Press, 2002, p. 116-132 [13 ; 2002].
  3. EHRMANN, M., Klagephänomene in zwischentestamentlicher Literatur (Beiträge zur Erforschung des Alten Testaments und des Antiken Judentums 41), Frankfurt, P. Lang, 1997 [8 ; 1997].
  4. FÉGHALI, Paul, « Le texte syriaque de Ben Sirach, fidèle témoin de l’hébreu », Parole de l’Orient 31 (2006), p. 47-56[17 ; 2006].
  5. FÉGHALI, Paul, « Versions arabes de Ben Sirach », Parole de l’Orient 30 (2005), p. 65-78[17 ; 2005].
  6. PETRAGLIO, R., « Le Siracide et l’Ancien Testament : relecture et tendances », Apocrypha 8 (1997), p. 287-301 [7 ; 1997].
  7. ROGERS, J., « Wisdom in Sirach », Journal of Northwest Semitic Languages 30 (2004), p. 61-79 [14 ; 2004].
  8. TILLER, P. A. – HORSLEY, R. A., « Ben Sira and the Sociology of the Second Temple » dans Second Temple Studies III. Studies in Politics, Class and Material Culture (Journal for the Study of the Old Testament. Supplement Series 340), P. R. DAVIES – J. M. HALLIGAN (éds), London – New York, Sheffield Academic Press, 2002, p. 74-107 [13 ; 2002].
  9. VENTER, P. M., « The Connection Between Wisdom Literature, Apocalypses and Canon », Old Testament Essays 15 (2002), p. 470-488 [13 ; 2002].
  10. WRIGHT, B. G., « ’Fear the Lord and Honor the Priest’. Ben Sira as Defender of the Jerusalem Priesthood », dans The Book of Ben Sira in Modern Research. Proceedings of the First International Ben Sira Conference 28-31 July 1996, Soesterberg, Netherlands (Beihefte zur Zeitschrift für die alttestamentliche Wissenschaft 255), P. C. BEENTJES (éd.), Berlin, Walter de Gruyter, 1997, p. 189-222 [8 ; 1997].
  11. WRIGHT III, B. G., « Wisdom, Instruction and Social Location in Sirach and 1 Enoch », dans Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), E. G. CHAZON – D. SATRAN – R. A. CLEMENTS (éds), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 105-121 [14 ; 2004].
        Targum
  1. HAYWARD, R., « Abraham as Proselytizer at Beer-Sheba in the Targums of the Pentateuch », The Journal of Jewish Studies 49 (1998), p. 24-37 [8 ; 1998].
        Épîtres aux Théssaloniciens
  1. LAMP, J. S., « Is Paul Anti-Jewish? Testament of Levi 6 in the Interpretation of 1 Thessalonians 2:13-16 », Catholic Biblical Quarterly 65 (2003), p. 408-427 [13 ; 2003].
        Épîtres de Timothée
  1. BEATTIE, Gillian A., « The Fall of Eve: 1 Timothy 2,14 as a Canonical Example of Biblical Interpretation », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 207-216[17 ; 2007].
        Tobie
  1. HOFMANN, N. J., « Die Rezeption des Dtn im Buch Tobit, in der Assumptio Mosis und im 4. Esrabuch », dans Das Deuteronomium (Österreichische Biblische Studien 162), G. BRAULIK (éd.), Frankfurt a. M., Peter Lang, 2003, p. 311-342 [14 ; 2003].
  2. NICKELSBURG, G. W. E., « The Search for Tobit’s Mixed Ancestry. A Historical and Hermeneutical Odyssey », Revue de Qumran 17 (1996), p. 339-349 [7 ; 1996].
  3. NICKLAS, T., « Marriage in the Book of Tobit : A Synoptic Approach », dans Kongressband der Tobit-Konferenz der Reformierten Theologischen Akademie Pápa/Ungarn, 20.-21. Mai 2004, G. XERAVITS (éd.) (en préparation) [14 ; 2050].
  4. NICKLAS, T. – WAGNER C., « Thesen zur Textgeschichte des Tobitbuches », Journal for the Study of Judaism 34 (2003), p. 141-159 [14 ; 2003].
        Traduction de la Bible
  1. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., « Griego neotestamentario y traducciones interesadas? », Myrtia 12 (1997), p. 89-100 [14 ; 1997].
  2. BARBIERI, E., « La Bibbia nel Medioevo in Italia. Prassi di traduzione fino al Concilio di Trento », dans La traduzione della Bibbia nella chiesa italiana, C. BUZZETTI – C. GHIDELLI, Cinisello Balsamo, Ed. San Paolo, 1998, p. 26-35 [8 ; 1998].
  3. BARBIERI, E., « Panorama delle traduzioni bibliche in volgare prima del Concilio di Trento. I Parte » Folia theologica » 8 (1997), p. 169-197 [8 ; 1997].
  4. BARBIERI, E., « Sulla storia della Bibbia volgare di Lione », La Bibliofilia 99 (1997), p. 211-233 [8 ; 1997].
  5. LEONARDI, L. (éd.), La Bibbia in italiano tra Medioevo e Renascimento. Verso un repertorio dei volgarizzamenti. Atti del Convegno di Firenze (8-9 nov. 1996), Firenze 1997 [7 ; 1997].
  6. LEONARDI, L., « ’A volerla bene volgarizzare... ’ Teorie della traduzione biblica in Italia (con appunti sull’’Apocalisse’) », Studi medievali 37 (1996), p. 171-201 [7 ; 1996].
Boèce
  1. BERTRAND, Dominique, « Sur le fondement de la différence dans le De Trinitate. Thomas d’Aquin interprète de Boèce » dans GALONNIER, Alain (éd.), Boèce ou la chaîne des savoirs. Actes du Colloque international de la Fondation Singer-Polignac, Paris 8-12 juin 1999 (Philosophes médiévaux 44), Louvain-la-Neuve, Éd. de l’Institut supérieur de philosophie, Leuven / Paris / Dudley, MA, Peeters, 2003, p. 679-696. [15 ; 2003].
Bogomiles
  1. RIGO, Antonio, « I vangeli dei Bogomili », Apocrypha 16 (2005), p. 163-197. [15 ; 2005].
Calcidius
  1. BEATRICE, P. F., « Ein Origeneszitat im Timaioskommentar des Calcidius », dans Origeniana Septima. Origenes in den Auseinandersetzungen des 4. Jahrhunderts, W. A. BIENERT – U. KÜHNEWEG (éds) (Bibliotheca Ephemeridum theologicarum Lovaniensium 137), Leuven, Peeters, 1999, p. 75-90 [8 ; 1999].
Jean Calvin
  1. GOUNELLE, R., « Jean Calvin et le décret sur les livres sacrés du Concile de Trente », dans Penser le Dieu vivant. Mélanges offerts à André Gounelle, M. BOSS – R. PICON (éds), Paris, Van Dieren, 2003, p. 315-326 [14 ; 2003].
Canibalisme
  1. NAGY, Agnes A., « Eucharisties hérétiques entre végétarisme et cannibalisme: un topos classique dans la littérature chrétienne antique », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 17-38[17 ; 2007].
Canon - recueil normatif
  1. ALEXANDER, Loveday C. A., « Canon and Exegesis in the Medical Schools of Antiquity », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 115-153[17 ; 2007].
  2. ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007[17 ; 2007].
  3. ALEXANDER, Philip S., « The Formation of the Biblical Canon in Rabbinic Judaism », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 57-80[17 ; 2007].
  4. BEATTIE, Gillian A., « The Fall of Eve: 1 Timothy 2,14 as a Canonical Example of Biblical Interpretation », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 207-216[17 ; 2007].
  5. BRISSON, L., « Le recueil des Oracles chaldaïques et sa réception », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chrétien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 11-24 [14 ; 2004].
  6. BROOKE, George J., « ‘Canon’ in the Light of the Qumran Scrolls », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 81-98[17 ; 2007].
  7. CANFORA, L., « La formation des ‘corpora’ », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 25-46 [14 ; 2004].
  8. DAVIES, Philip R., « How to Get Into the Canon and Stay There Or: The Philosophy of an Acquisitive Society », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 11-25[17 ; 2007].
  9. DE PURY, Albert, « The Ketubim, a Canon Within the Biblical Canon », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 41-56[17 ; 2007].
  10. DORIVAL, G., « La formation du canon biblique de l’Ancien Testament. Position actuelle et problèmes », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 83-112 [14 ; 2004].
  11. HIEKE, Thomas, « Das Petrusevangelium vom Alten Testament her gelesen. Gewinnbringende Lektüre eines nicht-kanonischen Textes vom christlichen Kanon her », dans KRAUS, Thomas J. – NICKLAS, Tobias (éds), Das Evangelium nach Petrus. Text, Kontexte, Intertexte (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 158), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2007, p. 91-115[17 ; 2007].
  12. JAKAB, A., « Réception et canonisation des textes chrétiens. Le cas de l’Apocalypse de Jean », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 133-145 [14 ; 2004].
  13. KAESTLI, Jean-Daniel, « La formation et la structure du canon biblique : que peut apporter l’étude de la Septante ? », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 99-113[17 ; 2007].
  14. LASH, Ephrem, « The Canon of Scripture in the Orthodox Church », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 217-232[17 ; 2007].
  15. MAGRI, Annarita, « Notes sur la réception de Jean au IIe siècle. L’idée gnostique de canon », dans ARAGIONE, Gabriella – JUNOD, Éric – NORELLI, Enrico (éds), Le canon du Nouveau Testament. Regards nouveaux sur l’histoire de sa formation (Le Monde de la Bible 54), Genève, Labor et Fides, 2005, p. 117-140[17 ; 2005].
  16. MARGUERAT, Daniel, « Des « canons » avant le canon ? », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 155-168[17 ; 2007].
  17. NAGY, Á. A., « La construction des listes de sacrifices humains et de cannibalisme dans les œuvres chrétiennes des IIe et IIIe siècles », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 69-80 [14 ; 2004].
  18. NORELLI, Enrico, « La notion de « mémoire » nous aide-t-elle à mieux comprendre la formation du canon du Nouveau Testament ? », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 169-206[17 ; 2007].
  19. NORELLI, E. (éd..), Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 147-194 [14 ; 2004].
  20. NORELLI, E., « Le statut des textes chrétiens de l’oralité à l’écriture et leur rapport avec l’institution au IIe siècle », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 147-194 [14 ; 2004].
  21. NORELLI, E. (éd.) , Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chrétien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004 [14 ; 2004].
  22. PICCIONE, Rosa Maria – PERKAMS, Matthias (éds), Selecta colligere. II. Beiträge zur Technik des Sammelns und Kompilierens griechischer Texte von der Antike bis zum Humanismus (Hellenica 18), Alessandria, Edizioni dell’Orso, 2005[17 ; 2005].
  23. ROESSLI, J.-M., « Catalogues de sibylles, recueil(s) de Libri Sibyllini et corpus des Oracula Sibyllina », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 47-68 [14 ; 2004].
  24. RÖMER, Thomas, « La mort de Moïse (Deut 34) et la naissance de la première partie du canon biblique », dans ALEXANDER, Philip S. – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), The Canon of Scripture in Jewish and Christian Tradition — Le canon des Écritures dans les traditions juive et chrétienne (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 4), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 27-39[17 ; 2007].
  25. STEMBERGER, G., « La formation et la conception du canon dans la pensée rabbinique », dans Recueils normatifs et canons dans l’Antiquité. Perspectives nouvelles sur la formation des canons juif et chré-tien dans leur contexte culturel. Actes du colloque organisé dans le cadre du programme plurifacultaire La Bible à la croisée des savoirs de l’Université de Genève, 11-12 avril 2002 (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 3), E. NORELLI (éd.), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004, p. 113-131 [14 ; 2004].
Domenico Cavalca
  1. BARBIERI, E., « Per un censimento dei manoscritti degli ‘Atti degli Apostoli’ volgarizzati da Domenico Cavalca », Lettere italiane 50 (1998), p. 55-62 [8 ; 1998].
Caverne de trésors
  1. KOURTSIKIDZÉ, C., – MAHÉ, J.-P., La caverne des trésors (CSCO, Scriptores Iberici 23 [édition de C. K.] et-24 [Traduction de J.-P. M. et Index nominum de C. K]), Louvain 1992 [3 ; 1992].
  2. SU-MIN RI, A., « Les prologues de la Caverne des trésors et la notion d’’apocryphe’ », dans Entrer en matière. Les prologues (Patrimoines. Religions du livre 2), J.-D. DUBOIS – B. ROUSSEL (éds), Paris, Cerf, 1998, p. 135-150 [9 ; 1998].
Cérinthe
  1. MARKSCHIES, C., « Kerinth – Wer war er und was lehrte er? », Jahrbuch für Antike und Christentum 41 (1998), p. 48-76 [8 ; 1998].
Césaire d’Arles
  1. FERREIRO, A., « Modèles laïcs de sainteté dans les sermons de Césaire d’Arles », dans Le baptême de Clovis. L’événement, son écho à travers l’histoire [colloque de Reims, 19-25 septembre 1996] (sous presse) [6 ; 2050].
  2. FERREIRO, A., « Petrine and Episcopal Authority in Caesarius of Arles », dans Fourteenth International Conference on Patristic Studies at the University of Oxford, 18-23 August 2003 (Studia Patristica) (sous presse) [14 ; 2050].
  3. FERREIRO, A., « Modèles laïcs de sainteté dans les sermons de Césaire d’Arles », dans Le baptême de Clovis. L’événement, son écho à travers l’histoire, 19-25 septembre 1996, Reims, Sorbonne, Université de Paris, 1998, p. 97-114 [8 ; 1998].
Chenouté
  1. EMMEL, Stephen, Shenoute’s Literary Corpus (Corpus scriptorum christianorum orientalium 599-600. Subsidia 111-112), Leuven, Peeters, 2004, 2 vol.[15 ; 2004].
Christianisme ancien - Antiquité tardive
  1. BACKUS, I., « Early Christianity in Michael Neander’s Greco-Latin Edition of Luther’s Catechism », dans History of Scholarship, C. LIGOTA – J.-L. QUANTIN (éds), Oxford, 2006, p. 197-230 [11 ; 2006].
  2. BAUCKHAM, R., Jude and the Relatives of Jesus in the Early Church, Edinburgh 1990 [2 ; 1990].
  3. Beatrice, P. F., « L’accusation d’athéisme contre les Chrétiens  », dans Hellénisme et christianisme (Mythes, Imaginaires, Religions), M. Narcy – E. Rebillard (éds), Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2004, p. 133-152. [14 ; 2004].
  4. BEATRICE, P. F., « Forgery, Propaganda and Power in Christian Antiquity. Some Methodological Remarks », dans Theoretical Frameworks for the Study of Graeco-Roman Religions, L. H. MARTIN – P. PACHIS (éds), Thessaloniki, University Studio Press, 2003, p. 23-39 [13 ; 2003].
  5. BEATRICE, P. F., « Forgery, Propaganda and Power in Christian Antiquity. Some Methodological Remarks », dans Alvarium. Festschrift für Christian Gnilka (Jahrbuch für Antike und Christentum. Ergänzungsband 33), W. BLÜMER – R. HENKE – M. MÜLKE (éds), Münster, Aschendorff, 2002, p. 39-51 [12 ; 2002].
  6. BEATRICE, P. F., « The Word ‘Homoousios’ from Hellenism to Christianity », Church History 71 (2002), p. 243-272 [12 ; 2002].
  7. BEATRICE, P. F., « Hellénisme et christianisme aux premiers siècles de notre ère. Parcours méthodologiques et bibliographiques », Kernos 10 (1997), p. 39-56 [7 ; 1997].
  8. BEATRICE, P. F., « La christianisation des campagnes pendant l’antiquité tardive dans les régions méditerranéennes. Bilan des recherches et questions de méthode », dans La christianisation des campagnes. Actes du colloque du C.I.H.E.C. (25-27 août 1994), J. P. MASSAUT (éd.), Bruxelles – Rome, Institut historique belge de Rome, 1996, p. 9-35 [7 ; 1996].
  9. BEATRICE, P. F. (éd.), L’intolleranza cristiana nei confronti dei pagani (Collana di studi religiosi), Bologna 1993) [3 ; 1993].
  10. BEATRICE, P. F., « "Antistes Philosophiae". Ein christenfeindlicher Propagandist am Hofe Diokletians nach dem Zeugnis des Laktanz », dans Ricerche patristiche in onore di Dom Basil Studer (= Augustinianum 33), Rome 1993, p. 31-47 [3 ; 1993].
  11. BEATRICE, P. F., L’eredità delle origini. Saggi sul cristianesimo primitivo (Dabar – Studi biblici e giudaistici 45), Genova 1992 [2 ; 1992].
  12. BOVON, F., Studies in Early Christianity (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament 161), Tübingen, Mohr Siebeck, 2003 [14 ; 2003].
  13. BOVON, F., « Names and Numbers in Early Christianity », New Testament Studies 47 (2001), p. 267-288 [11 ; 2001].
  14. BOVON, F., « L’éthique des premier chrétiens. Entre la mémoire et l’oubli », dans La mémoire et le temps. Mélanges offerts à Pierre Bonnard (Le monde de la Bible 23), éd. D. MARGUERAT – J. ZUMSTEIN, Genève 1991 [1 ; 1991].
  15. CHADWICK, H., Pensiero cristiano antico e tradizione classica, G. LUSINI (éd.), Florence, La nuova Italia, 1995 [5 ; 1995].
  16. DÖPP, H.-M., Die Deutung der Zerstörung Jerusalems und des Zweiten Tempels im Jahre 70 in den ersten drei Jahrhunderten n. Chr. (Texte und Arbeiten zum neutestamentlichen Zeitalter 24), Tübingen, Francke Verlag, 1998 [9 ; 1998].
  17. FERREIRO, A., Compte-rendu de A. M. C. M. JORGE, L’épiscopat de Lusitanie pendant l’Antiquité tardive (IIIe – VIIe siècles) (Trabalhos de Arqueologia 21), Lisboa, Instituto Por-tuguês de Arqueologia, 2002, dans Anuario de Historia de la Iglesia 12 (2003), p. 468-469. [14 ; 2002].
  18. GARCIA, H., « La polymorphie du Christ dans le christianisme ancien. Remarques sur quelques définitions et quelques enjeux », Apocrypha 10 (1999), p. 16-55 [9 ; 1999].
  19. JAKAB, A., « A kezdetek varázsa. Intézményes fejlödés az ókeresztény korban » [=Le mirage des origines. Evolution institutionnelle dans le christianisme ancien], Egyházfórum 1999 (en hongrois) [9 ; 1999].
  20. MARKSCHIES, Christoph, « Hohe Theologie und schlichte Frömmigkeit? Einige Beobachtungen zum Verhältnis von Theologie und Frömmigkeit in der Antike », dans HÖLSCHER, Andreas – MIDDELBECK-VARWICK, Anje (éds), Frömmigkeit. Eine verlorene Kunst (Theologie der Spiritualität 8), Münster, 2005, p. 29-48. [15 ; 2005].
  21. MARKSCHIES, Christoph, Warum hat das Christentum in der Antike überlebt? Ein Beitrag zum Gespräch zwischen Kirchengeschichte und Systematischer Theologie (Forum Theologische Literaturzeitung 12) Leipzig, Evangelische Verlagsanstalt, 2005.[15 ; 2005].
  22. MARKSCHIES, Christoph, « Apostolizität und andere Amtsbegründungen in der Antike », dans SCHNEIDER, Th. — WENZ, G. Das kirchliche Amt in apostolischer Nachfolge, vol. I : Grundlagen und Grundfragen (Dialog der Kirchen 12), Freiburg en Brisgau / Göttingen, Vandenhoek & Ruprecht, 2004, p. 296-334.[15 ; 2004].
  23. MARKSCHIES, C., « Der christliche Glaube und das Problem des Synkretismus in kirchengeschichtlicher Perspektive », dans Esoterik. Herausforderung für die christliche Kirche im 21. Jahrhundert, H. KRECH – U. HAHN (éds), Hanovre, 2003, p. 89-112 [13 ; 2003].
  24. MARKSCHIES, C., « Die Entstehung des Christentums als historischer Werdeprozess », dans Historische Werdeprozesse : Ideen, die Geschichte machen, K. E. MÜLLER (éd.), Freiburg, ?, 2003, p. 72-90 [13 ; 2003].
  25. MARKSCHIES, C., « Heis Theos — Ein Gott? Der Monotheismus und das antike Christen-tum », dans Polytheismus und Monotheismus in den Religionen des Vorderen Orients (AOAT 298), M. KREBERNIK – J. VAN OORSCHOT (éds), Münster, Ugarit-Verlag, 2002, p. 209-234 [14 ; 2002].
  26. MARKSCHIES, C., « Lehrer, Schüler, Schule: Zur Bedeutung einer Institution für das antike Christentum », dans Religiöse Vereine in der römischen Antike. Untersuchungen zu Organisation, Ritual und Raumordnung (STAC 13), U. EGELHAAF-GAISER – A. SCHÄFER (éds), Tübingen, Mohr Siebeck, 2002, p. 97-120 [14 ; 2002].
  27. MARKSCHIES, C., « ’Väter’ im Neuplatonismus und im antiken Christentum. Ein historischer Erkundungsgang mit aktuellen Hintergedanken », dans Leben und Kirche. Festschrift für Wilfried Härle zum 60. Geburtstag (Marburger Theologische Studien 70), U. ANDRÉE – F. MIEGE – Ch. SCHWÖBEL (éds), Marburg, N. G. Elwert, 2001, p. 51-66 [12 ; 2001].
  28. MARKSCHIES, C., « Heis Theos? Religionsgeschichte und Christentum bei Erik Peterson », dans Vom Ende der Zeit. Geschichtstheologie und Eschatologie bei Erik Peterson. Symposium Mainz, mit Beiträgen von K. Berger u. a. (Religion – Geschichte – Gesellschaft 16), B. NICHTWEISS (éd.), Münster, 2001 [12 ; 2001].
  29. MARKSCHIES, C., « Neue Forschungen zur sogenannten ‘Traditio Apostolica’ », dans Acts of the International Congress ‘Comparative Liturgy Fifty Years after Anton Baumstark (1872-1948)’, Rome, 25-29 September 1998 (Orientalia Christiana analecta 265), R. F. TAFT – G. WINKLER (éds), Roma, Pontificio Istituto Orientale, 2001, p. 583-598 [12 ; 2001].
  30. MARKSCHIES, C., « Taufe und Concupiscentia bei Augustinus », dans Gerecht und Sünder zugleich? Ökumenische Klärungen, Dialog der Kirchen (Veröffentlichungen des Ökumenischen Arbeitskreises evangelischer und katholischer Theologen 11), Th. SCHNEIDER – G. WENZ, Freiburg (éd.), 2001, p. 92-108 [12 ; 2001].
  31. MARKSCHIES, C., Estructuras del cristianismo antiguo. Un viaje entre mundos [traducción : J. A. PADILLA VILLATE], Madrid, Siglo Veintiumo de Espana Editores, 2001 [11 ; 2001].
  32. MARKSCHIES, C., « Die Bedeutung Jerusalems für die antike Christenheit », dans Provokation Jerusalem. Eine Stadt im Schnittpunkt von Religion und Politik (JThF 1), M. KONKEL – O. SCHUEGRAF (éds), Münster, Aschendorff, 2000, p. 80-120 [11 ; 2000].
  33. MARKSCHIES, C., Alta Trinita Beata. Gesammelte Studien zur Trinitätstheologie des antiken Christentums, Tübingen, 2000 [10 ; 2000].
  34. MARKSCHIES, C. – W. KINZIG – M. VINZENT, Tauffragen und Bekenntnis. Studien zur sogenannten Traditio Apostolica, zu den Interrogationes de fide und zum Römischen Glaubensbekenntnis, (Arbeiten zur Kirchengeschichte 74), Berlin – New York, de Gruyter, 1999 [11 ; 1999].
  35. MARKSCHIES, C., « Luther und die altkirchliche Trinitätstheologie », dans Martin Luther – zwischen den Zeiten. Eine Jenaer Ringvorlesung, C. MARKSCHIES – M. TROWITSCH (éds), Tübingen, Mohr-Siebeck, 1999, p. 37-85 [11 ; 1999].
  36. MARKSCHIES, C., « Vorwort », dans Guy G. STROUMSA, Kanon und Kultur. Zwei Studien zur Hermeneutik des antiken Christentums (Hans-Lietzmann-Vorlesungen 4), Berlin – New York, de Gruyter, 1999, p. VII-XXV [11 ; 1999].
  37. MARKSCHIES, C., « Vorwort », dans H. LIETZMANN, Geschichte der Alten Kirche (De Gruyter Studienbuch), Berlin – New York, de Gruyter, 1999, p. V-XXIII [11 ; 1999].
  38. MARKSCHIES, C., Between Two Worlds. Structures of Early Christianity (translated by John Bowden), London, 1999 [10 ; 1999].
  39. MARKSCHIES, C., « Das Christentum von den Anfängen bis in die Spätantike (VII Römische Religion 3) », dans Einleitung in die lateinische Philologie, unter Mitwirkung zahlreicher Fachgelehrter herausgegeben von F. GRAF (Einleitung in die Altertumswissenschaft), Stuttgart 1997, p. 520-533 [8 ; 1997].
  40. MARKSCHIES, C., « Stadt und Land. Beobachtungen zur Ausbreitung des Christentums in Palästina », dans Römische Reichsreligion und Provinzialreligion, H. CANCIK – J. RÜPKE (éds), Tübingen 1997, p. 264-298 [8 ; 1997].
  41. MARKSCHIES, C., Zwischen den Welten wandern. Strukturen des antiken Christentums (Fischertaschenbuch 60101), Francfort s/Main, 1997 [8 ; 1997].
  42. MARKSCHIES,C., « Wann endet das ‘Konstantinische Zeitalter’? », dans Die Weltlichkeit des Glaubens in der Alten Kirche. Festschrift für U. Wickert zum siebzigsten Geburtstag, in Verbindung mit B. ALAND und Ch. SCHÄUBLIN herausgegeben von D. WYRWA (Beihefte zur Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft 85), Berlin – New York 1997, p. 157-188 [8 ; 1997].
  43. MARKSCHIES, Ch., « Die platonische Metapher vom ‘inneren Menschen’: eine Brücke zwischen antiker Philosophie und altchristlicher Theologie », Zeitschrift für Kirchengeschichte 105 (1994), p. 1-17 [6 ; 1994].
  44. MAYEUR, J.-M. – PIETRI, Ch. et L. – VAUCHEZ, A., – Venard, M., Histoire du christianisme des origines à nos jours, t. 1 : Le nouveau peuple (des origines à 250), Paris, Desclée, 2000 [11 ; 2000].
  45. NORELLI, E., « La mémoire des origines chrétiennes: Papias et Hégésippe chez Eusèbe », dans L’historiographie de l’Église des premiers siècles, B. POUDERON – Y.-M. DUVAL (éds) (Théologie historique 114), Paris, Beauchesne, 2001, p. 1-22 [11 ; 2001].
  46. NORELLI, E. – MORESCHINI, C., Antologia della letteratura cristiana antica greca e latina, 2 vol., Brescia, Morcelliana 1999 [11 ; 1999].
  47. NORELLI, E. – MORESCHINI, C., Manuale di letteratura cristiana antica greca e latina, Brescia, Morcelliana, 1999 [11 ; 1999].
  48. Pouderon, B., « La conception virginale chez les premiers Pères de l’Église. Réflexions sur les rapports entre théologie et physiologie  », dans Regards sur le monde antique. Hommage à Guy Sabbah, M. Piot (éd.), Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2002, p. 229-255. [13 ; 2002].
  49. POUDERON, B. – DORÉ, J., (éds), Les Apologistes chrétiens et la culture grecque (Théologie historique), Paris 1997 [7 ; 1997].
  50. POUDERON, B., « Réflexions sur la formation des élites chrétiennes au IIe siècle », dans Les Apologistes chrétiens et la culture grecque, B. POUDERON – J. DORÉ (éds) (Théologie historique), Paris 1997 [7 ; 1997].
  51. POUDERON, B., Foi chrétienne et culture classique. Textes traduits, présentés par B. P., Paris – Turnhout 1997 [7 ; 1997].
  52. PRIEUR, J.-M., « La conception du temps aux premiers siècles du christianisme », Information-Evangélisation 1 (2000), p. 5-12 [11 ; 2000].
  53. PRIEUR, J.-M., « Martyrs et fiers de l’être », Historia 64 (2000), p. 48-51 [11 ; 2000].
  54. ROUSSELLE, Aline – SISSA, Giulia – THOMAS, Yvan, La famille dans la Grèce antique et à Rome, Bruxelles, Complexe, 2005. [15 ; 2005].
  55. ROUSSELLE, Aline, Tolérance et liberté. La persécution des chrétiens dans l’Empire romain (sous presse). [15 ; ].
  56. RUBIN, M., « The Language of Creation or the Primordial Language: A Case of Cultural Polemics in Antiquity », The Journal of Jewish Studies 49 (1998), p. 306-333 [9 ; 1998].
  57. SATRAN, D., « Deceiving the Deceiver: Variations on an Early Christian Theme », dans Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), E. G. CHAZON – D. SATRAN – R. A. CLEMENTS (éds), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 357-364 [14 ; 2004].
  58. STAPLES, P., « Structuralism and Symbolic Universes: Second Temple Judaism and the Early Christian Movement », dans Handbook of Early Christianity. Social Science Approaches, A. J. BLASI – J. DUHAIME – P.-A. TURCOTTE (éds), Waltnut Creek – Lanham – Oxford, Altamira Press, 2002, p. 197-219 [14 ; 2002].
  59. STAROWIEYSKI, M., « L’Autobiographie dans la littérature chrétienne ancienne », dans Autobiografizm, H. GOSK – A. ZIENIEWICZ (éds), Warszava, 2001, p. 57-68 (en polonais) [11 ; 2001].
  60. STAROWIEYSKI, M., « Les commentaires bibliques patristiques dans le De viris illustribus de S. Jérôme », Studia Patristica 34 (2001), p. 459-469 [11 ; 2001].
  61. STAROWIEYSKI, M., « Apofthegmata Poustnih Otcu z hlediska litararniho », Apoftegmata I (2000), 9-32 (en tchèque) [11 ; 2000].
  62. STAROWIEYSKI, M., « Le christianisme primitif face à la philosophie », dans Inspiracje platonskie w literaturze staropolskiej, A. NOWICKA-JEZOWA – T. STEPIEN (éds), Varsovie, 2000, p. 15-32 (en polonais) [11 ; 2000].
  63. STAROWIEYSKI, M., Les commentaires patristiques des évangiles de l’année liturgique C, Varsovie, 2000 (en polonais) [11 ; 2000].
  64. STAROWIEYSKI, M., « Problem apokryfów u pisarzy IV w. [Le problème des apocryphes chez les auteurs du 4e siècle] », Mender 1991, p. 496-501 [3 ; 1991].
  65. STAROWIEYSKI, M., « Le origini della poesia cristiana », AION sez. filologico-letteraria 12 (1990) [=Lirica greca e latina. Atti del convegno di studi polacco-italiano, Poznan 2-5 maggio 1990], p. 239-255 [3 ; 1990].
  66. THEISSEN, G., « Urchristentum als Bewegung. Von innerjüdischen Oppositions- und Erneuerungsbewegungen zur Entstehung einer neuen Religion im Römischen Reich », Cristianesimo nella Storia 24 (2003), p. 489-515 [14 ; 2003].
  67. TRIPOLITIS, A., Religions of the Hellenistic-Roman Age, Grand Rapids, William B. Eerdmans, 2002 [14 ; 2002].
  68. VILJOEN, F. P., « Song and Music in the Early Christian Communities. Paul’s Utilisation of Jewish Roman and Greek Musical Traditions to Encourage the Early Christian Communities to Praise God and to Explain his Arguments », dans Zwischen den Reichen: Neues Testament und Römische Herrschaft. Vorträge auf der Ersten Konferenz der European Association for Biblical Studies (Texte und Arbeiten zum neutestament-lichen Zeitalter 36), M. LABAHN – J. ZANGENBERG (éds), Basel, Francke Verlag, 2002, p. 195-213 [14 ; 2002].
  69. WISSE, F., « Indirect Textual Evidence for the History of Early Christianity and Gnosti-cism », dans For the Children Perfect Instruction. Studies in Honor of Hans-Martin Schenke on the Occasion of the Berliner Arbeitskreis für koptisch-gnostische Schriften’s Thirtieth Year (Nag Hammadi and Manichaean Studies 54), H.-G. BETHGE – S. EMMEL – K. L. KING – I. SCHLETTERER (éds), Leiden, Brill, 2002, p. 215-230 [14 ; 2002].
Christus patiens
  1. STAROWIEYSKI, M., « Les apocryphes dans la tragédie Christus Patiens », Apocrypha 5 (1994), p. 269-288 [5 ; 1994].
Chronologie - Chronographie - Calendrier
  1. ANDREI, O., « The 430 Years of Ex. 12:40, from Demetrius to Julius Africanus. A Study in Jewish and Christian Chronography », Henoch 18 (1996), p. 9-67 [8 ; 1996].
  2. ATKINSON, Kenneth R., « Astrology and History in the Treatise of Shem: Two Astrological Pseudepigrapha and their Relevance for Understanding the Astrological Dead Sea Scrolls », The Qumran Chronicle 14/1-2 (2006), p. 37-55. [15 ; 2006].
  3. BECKWITH, Roger T., Calendar, Chronology and Worship. Studies in Ancient Judaism and Early Christianity (Ancient Judaism and Early Christianity; Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 61), Leiden / Boston, Brill, 2005. [15 ; 2005].
  4. BECKWITH, R. T., Calendar and Chronology, Jewish and Christian. Biblical, Intertestamental and Patristic Studies (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 33), Leiden, E. J. Brill, 1996 [8 ; 1996].
  5. BERNER, Christoph, Jahre, Jahrwochen und Jubiläen. Heptadische Geschichtskonzeptionen im Antiken Judentum (Beihefte zur Zeitschrift für Altorientalische und Biblische Rechtsgeschichte 363), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2006. [15 ; 2006].
  6. HAMIDOVIC, David, « Les répartitions des temps, titre du Livre des Jubilés, dans les manuscrits de Qoumrân », dans GRAPPE, Christian – INGELAERE, Jean-Claude (éds), Le Temps et les Temps dans les littératures juives et chrétiennes au tournant de notre ère (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 112), Leiden / Boston, Brill, 2006, p. 137-145. [15 ; 2006].
  • WERMAN, Cana, « Epochs and End-Time: The 490-Year Scheme in Second Temple Literature », Dead Sea Discoveries 13/2 (2006), p. 229-255. [15 ; 2006].
  • Circoncision
    1. TROIANI, L., « La circoncisione nel Nuovo Testamento e la testimonianza degli autori greci e latini », dans G. FILORAMO – C. GIANOTTO, Verus Israel. Nuove prospettive sul giudeocristianesimo. Atti del Colloquio di Torino (4-5 novembre 1999), Brescia 2001, p. 95-107 [11 ; 2001].
    Clément d’Alexandrie
    1. ARAGIONE, Gabriella, « L’amor proprio dei Greci e la ricerca del vero maestro (Clemente d’Alessandria, Stromati, VI,5-27) », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 41-59[17 ; 2007].
    2. GLAD, C. E., « The Rhetoric of Moral Exhortation in Clement’s Pedagogue » dans Early Christian Paraenesis in Context (Beihefte zur Zeitschrift für die neutestamentliche Wissen-schaft und die Kunde der älteren Kirche 125), J. STARR – T. ENGEBERG-PEDERSEN (éds), Berlin – New York, Walter de Gruyter, 2004, p. 433-465 [14 ; 2004].
    3. JAKAB, A., « L’organisation ecclésiastique dans les œuvres de Clément d’Alexandrie », dans Anthropos laïkos. « Religieux » et « profane » au matin du christianisme. Mélanges offerts au Professeur Alexandre Faivre à l’occasion de ses 30 ans d’enseignement (Paradosis 44), M.-A. VANNIER – O. WERMELINGER – G. WURST (éd.), Fribourg, Éditions universitaires, 2000, p. 131-139 [9 ; 2000].
    4. JAKAB, A., « Le partage des biens d’après Clément d’Alexandrie », Choisir 489 (2000), p. 8-10 [10 ; 2000].
    5. JAKAB, A., « Une lettre ‘perdue’ de Clément d’Alexandrie ? Morton Smith et l’’Évangile secret’ de Marc » Apocrypha 10 (1999), p. 7-15 [9 ; 1999].
    6. LE BOULLUEC, Alain, « De l’Évangile des Égyptiens à l’Évangile selon Thomas en passant par Jules Cassien et Clément d’Alexandrie », dans LE BOULLUEC, Alain – CONTICELLO, Carmelo Giuseppe (éds), Alexandrie antique et chrétienne. Clément et Origène (Collection des Études Augustiniennes. Série Antiquité 178), Paris, Institut d’Études Augustiniennes, 2006, p. 255-274. [15 ; 2006].
    7. LE BOULLUEC, A., « La lettre sur l’« Évangile secret » de Marc et le Quis dives salvetur ? de Clément d’Alexandrie », Apocrypha 7 (1996), p. 27-41 [6 ; 1996].
    8. MARKSCHIES, C., « ‘Die wunderliche Mär von zwei Logoi.’ Clemens Alexandrinus, Fragment 23 — Zeugnis eines Arius ante Arium oder des arianischen Streits selbst? », dans Alta Trinità Beata. Gesammelte Studien zur altkirchlichen Theologie, Tübingen, Mohr Siebeck, 2000, p. 70-98 [14 ; 2000].
    9. VAN DEN HOEK, A., « Divergent Gospel Traditions in Clement of Alexandria and Other Authors of the Second Century », Apocrypha 7 (1996), 43-62 [6 ; 1996].
    Littérature Pseudo-Clémentine
    1. ADLER, W., « Abraham’s Refutation of Astrology: An Excerpt from Pseudo-Clement in the Chronicon of George the Monk », dans Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), E. G. CHAZON – D. SATRAN – R. A. CLEMENTS (éds), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 227-241 [14 ; 2004].
    2. ADLER, W., « Apion’s ‘Encomium of Adultery’: A Jewish Satire of Greek Paideia in the Pseudo-Clementine Homilies », Hebrew Union College Annual 64 (1993), p. 15-49 [5 ; 1993].
    3. AMSLER, Frédéric, « Points de vue sur les origines. Les Actes des apôtres et Pseudo-Clément, Reconnaissances I, 27-71 », dans Regards croisés sur la Bible. Études sur le point de vue. Actes du IIIe colloque international du Réseau de recherche en narrativité biblique, Paris, 8-10 juin 2006 (Lectio Divina. Hors Série), Paris, Les Éditions du Cerf, 2007, p. 205-220[17 ; 2007].
    4. AMSLER, Frédéric, « Les citations évangéliques dans le roman pseudo-clémentin. Une tradition indépendante du Nouveau Testament? », dans ARAGIONE, Gabriella – JUNOD, Éric – NORELLI, Enrico (éds), Le canon du Nouveau Testament. Regards nouveaux sur l’histoire de sa formation (Le Monde de la Bible 54), Genève, Labor et Fides, 2005, p. 141-167. [15 ; 2005].
    5. AMSLER, Frédéric, « Les Homélies du Pseudo-Clément ou comment justifier l’octroi d’une chaire d’enseignement à un croyant d’origine païenne », dans FOCANT, Camille – WÉNIN, André (éds), Analyse narrative et Bible. Deuxième colloque international du RRENAB, Louvain-la-Neuve, avril 2004 (Bibliotheca Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 191), Leuven, Leuven University Press, Leuven / Paris / Dudley, Uitgeverij Peeters, 2005, p. 337-350. [15 ; 2005].
    6. AMSLER, F., « Les Reconnaissances du Pseudo-Clément comme catéchèse romanesque », dans La Bible en récits. L’exégèse biblique à l’heure du lecteur. Colloque international d’analyse narrative des textes de la Bibles, Lausanne (mars 2002) (Le Monde de la Bible 48), D. MARGUERAT (éd.), Genève, Labor et Fides, 2003, p. 442-455 [13 ; 2003].
    7. BAUSI, A., « San Clemente e le tradizioni clementine nella letteratura etiopica canonico-liturgica », dans Studi su Clemente Romano. Atti degli incontri di Roma, 29 marzo e 22 novembre 2001 (Orientalia Christiana Analecta 268), P. LUISIER (éd.), Roma, Pontificio Istituto Orientale, 2003, p. 13-55 [14 ; 2003].
    8. BAUSI, A., Il Qalementos. La rivelazione di Pietro a Clemente. I libri 3-7 (Studi Africanistici. Serie Etiopica 2), Napoli 1992 [2 ; 1992].
    9. BAUSI, A., « Presenze clementine nella letterature etiopica », Studi classici e orientali, 40 (1990), p. 289-316 [1 ; 1990].
    10. BAZZANA, Giovanni Battista, « Il battesimo nel romanzo pseudo-clementino: contributo alla storia religiosa giudeo-cristiana », Annali di studi religiosi 5 (2004), p. 391-418. [15 ; 2004].
    11. BRAKMANN, Heinzgerd, « Pseudo-Clemens Romanus, homilia 3,72 als petrinisches Konsekrationsgebet der Kopten und der ägyptischen Melchiten », Zeitschrift für antikes Christentum 10 (2006), p. 233-251[17 ; 2006].
    12. BREMMER, Jan N., « Foolish Egyptians: Apion and Anoubion in the Pseudo-Clementines », dans HILHORST, Anthony – VAN KOOTEN, George H. (éds), The Wisdom of Egypt. Jewish, Early Christian and Gnostic Essays in Honour of Gerard P. Luttikhuizen (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 59), Leiden / Boston, Brill, 2005, p. 311-329. [15 ; 2005].
    13. CALVET-SEBASTI, Marie-Ange, « Dialoguer avec une femme. L’exemple du roman pseudo-clémentin », dans POUDERON, Bernard – PEIGNEY, Jocelyne (éds), Discours et débats dans l’ancien roman. Actes du Colloque de Tours, 21-23 octobre 2004 (Collection de la Maison de l’Orient Méditerannéen Ancien. Série littéraire et philosophique 10), Lyon, Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 2006, p. 217-230. [15 ; 2006].
    14. CALVET, M.-A., « Une île romanesque : Arados », dans Lieux, décors et paysages de l’ancien roman des origines à Byzance. Actes du 2e colloque de Tours, 24-26 octobre 2002 ( 34. Série littéraire et philosophique 8), B. POUDERON (éd.), Lyon, 2005, p. 87-99 [15 ; 2005].
    15. CALVET, M.-A., « Femmes du roman pseudo-clémentin », dans Les personnages du roman grec. Actes du Colloque de Tours, 18-20 novembre 1999 (Collection de la Maison de l’Orient 29 ; Série littéraire et philosophique 7), B. POUDERON (éd.) Lyon, 2001, Maison de l’Orient Méditerranéen, p. 285-295 [12 ; 2001].
    16. CALZOLARI, V., « La tradition arménienne des Pseudo-Clémentines. État de la question », Apocrypha 4 (1993), p. 263-293 [4 ; 1993].
    17. CIRILLO, Luigi, « Création, providence et thème de naissance. Le débat dans les Reconnaissances pseudo-clémentines, VIII, 5-34 et ses sources », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 161-179[17 ; 2007].
    18. CIRILLO, Luigi, « L’Écrit pseudo-clémentin primitif (‘Grundschrift’): une apologie judéo-chrétienne et ses sources », dans MIMOUNI, Simon C. – ULLERN-WEITÉ, Isabelle (éds), Pierre Geoltrain ou comment « faire l’histoire » des religions? Le chantier des « origines », les méthodes du doute et la conversation contemporaine entre les disciplines (Histoire et prosopographie de la section des sciences religieuses 2), Turnhout, Brepols, 2006, p. 223-237. [15 ; 2006].
    19. CIRILLO, Luigi – SCHNEIDER, André, « Roman pseudo-clémentin. Reconnaissances », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 1591-2003. [15 ; 2005].
    20. CIRILLO, Luigi, « Jacques de Jérusalem d’après le roman du Pseudo-Clément », dans MOTTE, A. – MARCHETTI, P. (éds), La figure du prêtre dans les grandes traditions religieuses. Actes du Colloque organisé en hommage à M. l’abbé Julien Ries à l’occasion de ses 80 ans par les Départements de Langues et littératures classiques et de Philosophie des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix en collaboration avec la Société belgo-luxembourgeoise d’Histoire des Religions (Namur, du 26-28 octobre 2000) (Collection d’études classiques 20), Louvain e. a., Éditions Peeters / Société des études classiques, 2005, p. 177-188. [15 ; 2005].
    21. CIRILLO, L., « L’antipaolinismo nelle Pseudoclementine. Un riesame della questione », dans G. FILORAMO – C. GIANOTTO, Verus Israel. Nuove prospettive sul giudeocristianesimo. Atti del Colloquio di Torino (4-5 novembre 1999), Brescia 2001, p. 280-303 [11 ; 2001].
    22. CIRILLO, L. – SCHNEIDER, A., Les Reconnaissances du pseudo Clément. Roman chrétien des premiers siècles (Apocryphes. Collection de poche de l’AELAC 10), Turnhout, Brepols, 1999 [10 ; 1999].
    23. COLA, S., Pseudo-Clemente. I Ritrovamenti (Recognitiones) (Collana di testi patristici 104), Rome, Città Nuova Editrice, 1993 [5 ; 1993].
    24. COOPER, K., « Matthidia’s Wish: Division, Reunion, and the Early Christian Family in the Pseudo-Clementine Recognitions, dans Narrativity in Biblical and Related Texts. La narrativité dans la Bible et les textes apparentés (BETL 149), G. J. BROOKE – J.-D. KAESTLI (éds), Louvain, Peeters, 2000, p. 243-264 [10 ; 2000].
    25. COTÉ, D., « Une critique de la mythologie grecque d’après l’Homélie pseudo-clémentine IV », Apocrypha 11 (2000), p. 37-57 [10 ; 2000].
    26. CÔTÉ, D., « La fonction littéraire de Simon le Magicien dans les Pseudo-Clémentines », Laval Théologique et Philosophique 37, 2001, p. 513-523 [11 ; 2001].
    27. CÔTÉ, D., Le thème de l’opposition entre Pierre et Simon dans les Pseudo-Clémentines (Études Augustiniennes 167), Paris, Institut d’Études Augustiniennes, 2001 [11 ; 2001].
    28. DRIJVERS, H. J. W., « Adam and the True Prophet in the Pseudo-Clementines », dans Loyalitätskonflikte in der Religionsgeschichte. Festschrift C. Colpe, Würzburg 1990, p. 314-323 [2 ; 1990].
    29. GEOLTRAIN, P., « Le Roman pseudo-clémentin depuis les recherches d’Oscar Cullmann », dans Le judéo-christianisme dans tous ses états. Actes du Colloque de Jérusalem 6-10 juillet 1998 (Lectio Divina. Hors Série 2), S. C. MIMOUNI – F. St. JONES (éds), Paris, Les Éditions du Cerf, 2001, p. 31-38 [11 ; 2001].
    30. GIANOTTO, C., « Alcune riflessioni a proposito di Recognitiones I, 27-71 : la storia della salvezza », dans Le judéo-christianisme dans tous ses états. Actes du Colloque de Jérusalem 6-10 juillet 1998 (Lectio Divina. Hors Série 2), S. C. MIMOUNI – F. St. JONES (éds), Paris, Les Éditions du Cerf, 2001, p. 213-230 [11 ; 2001].
    31. GIESCHEN, Ch. A., « The Seven Pillars of the World: Ideal Figure Lists in the True Prophet Christology of the Pseudo-Clementines », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 12 (1994), p. 47-82 [6 ; 1994].
    32. GRAPPE, Ch., « Baptême de Jésus et baptême des premiers chrétiens », Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses 73 (1993), p. 377-393 [5 ; 1993].
    33. HORN, Cornelia B., « The Pseudo-Clementine Homilies and the Challenges of the Conversion of Families », Lectio difficilior. European Electronic Journal for Feminist Exegesis 8 (2007) (http://www.lectio.unibe.ch)[17 ; 2007].
    34. HOWARD, G., « The Pseudo-Clementine Writings and Shem-Tob’s Hebrew Matthew », New Testament Studies 40 (1994), p. 622-628 [6 ; 1994].
    35. JONES, F. Stanley, « The Gospel of Peter in Pseudo-Clementine Recognitions 1,27-71 », dans KRAUS, Thomas J. – NICKLAS, Tobias (éds), Das Evangelium nach Petrus. Text, Kontexte, Intertexte (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 158), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2007, p. 237-244[17 ; 2007].
    36. JONES, F. Stanley, « Marcionism in the Pseudo-Clementines », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 225-244[17 ; 2007].
    37. JONES, F. Stanley, « The Pseudo-Clementines », dans JACKSON-MCCABE, Matt (éd.), Jewish Christianity Reconsidered. Rethinking Ancient Groups and Texts, Minneapolis, Fortress, 2007, p. 285-304, 331-333[17 ; 2007].
    38. JONES, F. Stanley, « Apostolic Constitutions and Canons », dans DOOB SAKENFELD, Katharine et al. (éds), The New Interpreter’s Dictionary of the Bible, vol. 1, Nashville, Abingdon, 2006[17 ; 2006].
    39. JONES, F. Stanley, « Jewish Christianity of the Pseudo-Clementines », dans MARJANEN, Antti – LUOMANEN, Petri (éds), A Companion to Second-Century Christian « Heretics » (Supplements to Vigiliae Christianae 76), Leiden / Boston, Brill, 2005, p. 315-334. [15 ; 2005].
    40. JONES, F. Stanley, « Pseudoklementinen », Die Religion in Geschichte und Gegenwart, 4e éd., H. D. BETZ et al. (éds), vol. 6, Tübingen, J. C. B. Mohr (Paul Siebeck), 2003, col. 1790.[15 ; 2003].
    41. JONES, F. S., « The Ancient Christian Teacher in the Pseudo-Clementines », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 355-364 [13 ; 2003].
    42. JONES, F. S., « Jewish-Christian Chiliastic Restoration in Pseudo-Clementine Recognitions 1.27-71 », dans Restoration. Old Testament, Jewish, and Christian Perspectives (Journal for the Study of Judaism.Supplement 72), J. M. SCOTT (éd.), Leiden, Brill, 2001, p. 529-547 [12 ; 2001].
    43. JONES, F. St., « Eros and Astrology in the Periodoi Petrou. The Sense of the Pseudo-Clementine Novel », Apocrypha 12 (2001), p. 53-87 [11 ; 2001].
    44. JONES, F. St., « Pseudo-Clementine Literature », dans Encyclopedia of the Dead Sea Scrolls, L. H. SCHIFFMAN – J. C. VANDER KAM (éds), New York, Oxford University Press, 2000 [10 ; 2000].
    45. JONES, F. St., « An Ancient Jewish Christian Rejoinder to Luke’s Acts of the Apostles: Pseudo-Clementine Recognitions 1.27-71 », dans The Apocryphal Acts of the Apostles in Intertextual Perspectives (Semeia 80), R. F. STOOPS, Jr. (éd.), Atlanta, Scholars, 1997 (published 1999) [10 ; 1999].
    46. JONES, F. St., « An Ancient Jewish Christian Rejoinder to Luke’s Acts of the Apostles: Pseudo-Clementine Recognitions 7-71 », Semeia 80 (1997), p. 223-245 [9 ; 1997].
    47. JONES, F. St., « PsCl Concordances : Mistakes/Corrections », Zeitschrift für antikes Christentum 1 (1997), p. 126-128 [7 ; 1997].
    48. JONES, F. St., « The Pseudo-Clementine Basic Writing and Its Sources », Annuaire de l’École Pratique des Hautes Études. Section des Sciences Religieuses 106 (1997/98), p. 321-23 [10 ; 1997].
    49. JONES, F. St., « A Jewish Christian Reads Luke’s Acts of the Apostles: The Use of the Canonical Acts in the Ancient Jewish Christian Source behind Pseudo-Clementine Recognitions 1.27-71 », dans Society of Biblical Literature 1995 Seminar Papers, E. H. LOVERING, Jr. (éd.) (SBL. Seminar Papers 34), Atlanta (Ga.) 1995, p. 617-635 [6 ; 1995].
    50. JONES, F. St., An Ancient Jewish Christian Source on the History of Christianity Pseudo-Clementine Recognitions 1.27-71 (Society of Biblical Literature. Texts and Translation Series 37), Atlanta, Scholars Press, 1995 [6 ; 1995].
    51. JONES, F. St., « Evaluating the Latin and Syriac Translations of the Pseudo-Clementine Recognitions », Apocrypha 3 (1992), p. 237-257 [3 ; 1992].
    52. JONES, F. St., art. « Pseudo-Clementines », dans Encyclopedia of Early Christianity, éd. E. FERGUSON, New York – London 1990, p. 768-769 [3 ; 1990].
    53. JONES, F. St., Pseudo-Clementine Recognitions 1.27-71 : Early Jewish Christian Perspectives on the Nature and History of Christianity, Ann Arbor (Michigan), U.M.I., 1989 [1 ; 1989].
    54. KELLEY, Nicole, Knowledge and Religious Authority in the Pseudo-Clementines. Situating the Recognitions in Fourth Century Syria (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 2. Reihe 213), Tübingen, Mohr Siebeck, 2006. [15 ; 2006].
    55. KELLEY, Nicole, « Problems of Knowledge and Authority in the Pseudo-Clementine Romance of Recognitions », Journal of Early Christian Studies 13/3 (2005), p. 315-348. [15 ; 2005].
    56. LE BOULLUEC, Alain – CALVET, Marie-Ange – CÔTÉ, Dominique – GEOLTRAIN, Pierre – POUDERON, Bernard – SCHNEIDER, André, « Roman pseudo-clémentin. Homélies », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 1193-1589. [15 ; 2005].
    57. LE BOULLUEC, A., « Hors de la monarcia pas de salut. Les refus de Pierre dans les Homélies pseudo-clémentines », dans les Actes du colloque "Nier les dieux, nier Dieu", organisé à Aix-en-Provence par G. Dorival et D. Pralon en avril 1999, Aix-Marseille, 2001 [10 ; 2001].
    58. LE BOULLUEC, A., « Les citations de la Septante dans l’Homélie XVI peudo-clémentine. Une critique implicite de la typologie ? », dans Kata tous o’ « Selon les Septante ». Hommage à Marguerite Harl, G. DORIVAL – O. MUNNICH (éd.), Paris, Cerf, 1995, p. 441-461 [4 ; 1995].
    59. MARKSCHIES, C., recension de F. Stanley JONES, An Ancient Jewish Christian Source on the History of Christianity. Pseudo-Clementine Recognitions 1.27-71 (SBL Texts and Translations 37. Christian Apocrypha Series 2), Atlanta (Georgia), 1995, dans Zeitschrift für Antikes Christentum 5 (2001), p. 361 [12 ; 2001].
    60. Pouderon, B., « Clément de Rome, Flavius Clemens et le Clément juif  », dans Studi su Clemente Romano. Atti degli incontri di Roma, 29 marzo e 22 novembre 2001 (Orien-talia Christiana Analecta 268), P. Luisier (éd.), Roma, Pontificio Istituto Orientale, 2003, p. 197-218. [14 ; 2003].
    61. POUDERON, Bernard, « La Genèse du Roman clémentin et sa signification théologique », dans YOUNG, F. – EDWARDS, M. – PARVIS, P. (éds), Papers Presented at the Fourteenth International Conference on Patristic Studies Held in Oxford 2003. Liturgia et Cultus, Theologica et Philosophica, Critica et Philologica, Nachleben, First Two Centuries (Studia patristica 40), Leuven / Paris / Dudley, MA, Peeters, 2006, p. 483-507 [17 ; 2006].
    62. POUDERON, B., « Aux origines du Roman clémentin. Prototype païen, refonte judéo-hellénistique, remaniement chrétien », dans Le judéo-christianisme dans tous ses états. Actes du Colloque de Jérusalem 6-10 juillet 1998 (Lectio Divina. Hors Série 2), S. C. MIMOUNI – F. St. JONES (éds), Paris, Les Éditions du Cerf, 2001, p. 231-256 [11 ; 2001].
    63. POUDERON, B., « Dédoublement et création de personnages dans le roman pseudo-clémentin », dans Les personnages du roman grec : Actes du Colloque de Tours, 18-20 novembre 1999 (Collection de la Maison de l’Orient 29 ; Série littéraire et philosophique 7), B. POUDERON (éd.), Lyon, Maison de l’Orient méditerranéen, 2001, p. 269-283 [12 ; 2001].
    64. POUDERON, B., « L’énigme Flavius Clemens, consul et martyr sous Domitien », Ktéma 26 (2001), p. 307-319 [12 ; 2001].
    65. POUDERON, B., « Origène, le pseudo-Clément et la structure des Periodoi Petrou », Apocrypha 12 (2001), p. 29-51 [11 ; 2001].
    66. POUDERON, B., « Temps fini et infinité du temps. La scansion du temps dans le roman pseudo-clémentin », Studi e Materiali di Storia delle Religioni 67 (2001), p. 37-52 [12 ; 2001].
    67. POUDERON, B., « L’évêque chef du peuple dans le roman pseudo-clémentin », dans Anthropos laïkos. Mélanges Alexandre Faivre à l’occasion de ses 30 ans d’enseignement (Paradosis. Études de littérature et de théologie anciennes 44), M.-A. VANNIER – O. WERMELINGER – G. WURST (éds), Fribourg (Suisse), Éditions Universitaires, 2000, p. 237-250 [12 ; 2000].
    68. POUDERON, B., « Flavius Clemens et le proto-Clément juif du roman pseudo-clémentin », Apocrypha 7 (1996), p. 63-79 [6 ; 1996].
    69. POUDERON, B., « Clément, évêque de Rome : de la réalité au roman (pseudo-clémentin) », Archipel Égéen n.s. 1 (1994-1995), p. 95-115 [4 ; 1995].
    70. RISCH, Franz Xaver, « Die Pseudoklementinen – Ein frühchristlicher Roman gegen die Astrologie », dans Antikes Christentum. Die griechischen christlichen Schriftsteller der ersten Jahrhunderte, Berlin, Brandenburgische Akademie der Wissenschaften, 2007, p. 28-30[17 ; 2007].
    71. RISCH, F. X., « Was tut ein Epitomator ? Zur Methode des Epitomierens am Beispiel der pseudoclementinischen epitome prior », Das Altertum 48 (2003), 241-255 [14 ; 2003].
    72. RISCH, F. X., « Zur Kritik der pseudoklementinischen Homilien aus ihren Epitomen », dans Textsorten und Textkritik (Veröffentlichungen der Kommisssion zur Herausgabe des Corpus der lateinischen Kirchenväter 21 ; Sitzungsberichte der Österreichischen Akademie der Wissenschaften, Philosophisch-historische Klasse 693), A. PRIMMER (éd.), Vienne, 2002, p. ###-### [11 ; 2002].
    73. RischMartyrium Clementis. Kritischer Text von Franz PASCHKE und Franz Xaver RISCH, in: http://www.bbaw.de/forschung/gcs/martyrium.pdf [14 ; 2002].
    74. RischMiraculum Clementis. Text aus dem Codex Parisinus graecus 1510. Übertragen von Franz Xaver RISCH, in: http://www.bbaw.de/forschung/gcs/mirClem.pdf [14 ; 2002].
    75. STANTON, Graham, « Jewish Christian Elements in the Pseudo-Clementine Writings », dans SKARSAUNE, Oskar – HVALVIK, Reidar (éds), Jewish Believers in Jesus. The Early Centuries, Peabody (Mass.), Hendrickson Publishers, 2007, p. 305-324[17 ; 2007].
    76. STRECKER, G., Die Pseudoklementinen, t. I: Homilien, herausgegeben von Bernhard REHM. 3., verbesserte Auflage von Georg STRECKER (GCS 42), Berlin 1992 [2 ; 1992].
    77. TEEPLE, H. M., The Prophet in the Clementines (Religion and Ethics Institute Occasional Papers 2), Evanston (Ill.), Religion and Ethics Institute, 1993 (avec une introduction de F. St. JONES) [6 ; 1993].
    78. VAN AMERSFOORT, Jaap, « Pagan Sources in the Pseudo-Clementine Novel », dans FRISHMAN, Judith – OTTEN, Willemien – ROUWHORST, Gerard (éds), Religious Identity and the Problem of Historical Foundation. The Foundational Character of Authoritative Sources in the History of Christianity and Judaism (Jewish and Christian Perspectives Series 8), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 265-274. [15 ; 2004].
    79. VERHEYDEN, J., De vlucht van de Christenen naar Pella. Ondersoek van het getuignis van Eusebius en Epiphanius (Verhandelingen van de Koninklijke Academie voor Wetenschappen, Letteren en Schone Kunsten van Belgie 127), Bruxelles 1988 [1 ; 1988].
    80. VIELBERG, M., Klemens in den pseudoklementinischen Rekognitionen. Studien zur literarischen Form des spätantiken Romans (Texte und Untersuchungen 145), Berlin, Akademie Verlag, 2000 [11 ; 2000].
    81. WEHNERT, Jürgen, « Petrus versus Paulus in den pseudoklementinischen Homilien 17 », dans ZANGENBERG, Jürgen – LABAHN, Michael (éds), Christians as a Religious Minority in a Multicultural City. Modes of Interaction and Identity Formation in Early Imperial Rome (European Studies on Christian Origins), London / New York, T & T Clark, 2004, p. 175-185. [15 ; 2004].
    82. WEHNERT, J., art. « Klementinen », Lexikon für Theologie und Kirche VI, Freiburg 1997, p. 128 [8 ; 1997].
    83. WEHNERT, J., compte rendu de F. St. JONES, An Ancient Jewish Christian Source on the History of Christianity. Pseudo-Clementine Recognitions 1.27-71, Atlanta 1995, dans Theologische Literaturzeitung 121 (1996), p. 681-683 [8 ; 1996].
    84. WEHNERT, J., « Abriss der Entstehungsgeschichte des pseudoklementischen Romans », Apocrypha 3 (1992), p. 211-235 [3 ; 1992].
    Constitutions apostoliques
    1. CHAZON, E. G., « A ‘Prayer Alleged to be Jewish’ in the Apostolic Constitutions », dans Things Revealed. Studies in Early Jewish and Christian Literature in Honor of Michael E. Stone (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 89), E. G. CHAZON – D. SATRAN – R. A. CLEMENTS (éds), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 261-277 [14 ; 2004].
    Conversion
    1. POUDERON, B., « La conversion chez les Apologistes grecs. Convention littéraire et expérience vécue », De la conversion, J.-C. ATTIAS (éd.) (Patrimoines. Religions du livre), Paris, Cerf, 1998, p. 143-168 [8 ; 1998].
    Copte
    1. BETHGE, Hans-Gebhard, « Neue Bibelfragmente: Ein Überblick », dans IMMERZEEL, Mat – VAN DER VLIET, Jacques (éds), Coptic Studies on the Threshold of a New Millennium. Proceedings of the Seventh International Congress of Coptic Studies, Leiden, 27 August-2 September 2000. I (Orientalia Lovaniensia analecta 133), Leuven / Paris / Dudley, Uitgeverij Peeters en Departement Oosterse Studies, 2004, p. 195-207. [15 ; 2004].
    2. BOUD’HORS, A., L’homélie sur l’église du Rocher attribuée à Timothée Aelure. Texte copte et traduction par A. Boud’hors. Deux textes arabes et traductions par Ramez Boutros (Patrologia Orientalis 49 fasc. 1, n° 217), Turnhout, Brepols, 2001 [11 ; 2001].
    3. BOUD’HORS, A. – BOUTROS, R., « La Sainte Famille à Gabal al-T?ayr et l’homélie du Rocher », dans Études Coptes VII. Neuvième journée d’études Montpellier 3-4 juin 1999 (Cahiers de la Bibliothèque copte 12), N. BOSSON (éd.), Paris – Louvain, Peeters, 2000, p. 59-76 [12 ; 2000].
    4. BOUD’HORS, A., Catalogue des fragments coptes de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg. I. Fragments bibliques (CSCO 571 ; Subsidia 99), Leuven, Peeters, 1998 [8 ; 1998].
    5. BOUD’HORS, A., « L’Évangile de Marc en copte-sahidique : Essai de clarification », dans Acts of the Fifth International Congress of Coptic Studies, Washington 12-15 August 1992, vol. I : Reports on Recent Research, T. ORLANDI (éd.), Rome, C.I.M., 1993, p. 53-65 [6 ; 1993].
    6. CHERIX, P., Lexique analytique du parchemin pBodmer VI. Version copte du Livre des Proverbes (IELOA 2), Lausanne, Zèbre, 2000 [10 ; 2000].
    7. CHERIX, P., Concordance des textes de Nag Hammadi : le Codex VI (Bibliothèque copte de Nag Hammadi. Section « Concordances »2), Louvain – Paris 1993 [4 ; 1993].
    8. CHOAT, Malcolm, « Thomas the ‘Wanderer’ in a Coptic List of the Apostles », Orientalia 74/1 (2005), p. 83-85. [15 ; 2005].
    9. COQUIN, R.-G.., « Langue et littérature coptes », dans Christianismes orientaux. Introduction à l’étude des langues et des littératures (Initiations aux langues et littératures du Proche-Orient chrétien), Paris 1993, p. 167-217 [4 ; 1993].
    10. DUBOIS, J.-D., « Une lettre manichéenne de Kellis (P. Kell. Copt. 18) », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 431-438 [13 ; 2003].
    11. DUBOIS, J.-D., « La version copte des Actes de Pilate », Apocrypha 8 (1997), p. 81-88 [7 ; 1997].
    12. ELANSKAYA, A. I., The Literary Coptic Manuscripts in the A. S. Pushkin State Fine Arts Museum in Moscow (VigChr.S 18), Leiden, E. J. Brill, 1994 [5 ; 1994].
    13. EMMEL, Stephen, « Ein altes Evangelium der Apostel taucht in Fragmenten aus Ägypten und Nubien auf », Zeitschrift für antikes Christentum 9 (2005), p. 85–99.[15 ; 2005].
    14. EMMEL, Stephen, « The Library of the Monastery of the Archangel Michael at Phantoou (al-Hamuli) », dans GABRA, Gawdat (éd.), Christianity and Monasticism in the Fayoum Oasis: Essays from the 2004 International Symposium of the Saint Mark Foundation and the Saint Shenouda the Archimandrite Coptic Society in Honor of Martin Krause, Cairo / New York, The American University in Cairo Press, 2005, p. 63–70. [15 ; 2005].
    15. EMMEL, Stephen, Shenoute’s Literary Corpus (Corpus scriptorum christianorum orientalium 599-600. Subsidia 111-112), Leuven, Peeters, 2004, 2 vol.[15 ; 2004].
    16. FEDER, F., Biblia Sahidica. Ieremias, Lamentationes (Threni), Epistula Ieremiae et Baruch (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 147), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2002 [14 ; 2002].
    17. FÖRSTER, Hans, Transitus Mariae. Beiträge zur koptischen Überlieferung. Mit einer Edition von P. Vindob. K 7589, Cambridge Add 1876 8 und Paris BN Copte 12917 ff. 28 und 29 (Die griechischen christlichen Schriftsteller der ersten Jahrhunderte. Neue Folge 14), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2006. [15 ; 2006].
    18. FÖRSTER, H., « ‘Ich habe dich dem Johannes gegeben, den ich liebe’. Edition von P. Vindob. K. 2644 », Zeitschrift für Antikes Christentum 7 (2003), p. 3-13 [13 ; 2003].
    19. FÖRSTER, H., Wörterbuch der griechischen Wörter in den koptischen dokumenta-rischen Texten (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 148), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2002 [14 ; 2002].
    20. FUNK, W.-P., « ‘Einer aus tausend, zwei aus zehntausend’ : Zitate aus dem Thomasevangelium in den koptischen Manichaica » dans For the Children Perfect Instruction. Studies in Honor of Hans-Martin Schenke on the Occasion of the Berliner Arbeitskreis für koptisch-gnostische Schriften’s Thirtieth Year (Nag Hammadi and Manichaean Studies 54), H.-G. BETHGE – S. EMMEL – K. L. KING –I. SCHLETTERER (éds), Leiden, Brill, 2002, p. 67-94 [13 ; 2002].
    21. FUNK, W.-P. – POIRIER, P.-H., Concordance des textes de Nag Hammadi, les Codices XIB, XII, XIII (Bibliothèque copte de Nag Hammadi. Concordances 7), Louvain – Paris, Éditions Peeters, 2002 [14 ; 2002].
    22. GIANOTTO, Cl., « Originali greci e traduzioni copte : il problema della diffusione dei testi religiosi nell’Egitto cristiano », dans La traduzione dei testi religiosi, C. MORESCHINI – G. MENESTRINA (éd.), Brescia, Morceliana, 1995, p. 225-241 [5 ; 1995].
    23. HAGEN, Joost L., « The Diaries of the Apostles: ‘Manuscript Find’ and ‘Manuscript Fiction’ in Coptic Homilies and Other Literary Texts », dans IMMERZEEL, Mat – VAN DER VLIET, Jacques (éds), Coptic Studies on the Threshold of a New Millennium. Proceedings of the Seventh International Congress of Coptic Studies, Leiden, 27 August-2 September 2000. I (Orientalia Lovaniensia analecta 133), Leuven / Paris / Dudley, Uitgeverij Peeters / Departement Oosterse Studies, 2004, p. 349-367. [15 ; 2004].
    24. HEDRICK, Charles W., « A Revelation Discourse of Jesus », Journal of Coptic Studies 7 (2005), p. 13–15 & pl. 1.[15 ; 2005].
    25. HUBAI, Péter, A Megváltó a keresztről – Kopt apokrifek Núbiából [The Savior concerning the Cross: Coptic Apocrypha from Nubia], Budapest, Szent István Társulat, 2006.[15 ; 2006].
    26. HUBAI, P., « Unbekannte koptische Apokryphen aus Nubien (vorläufiger Bericht) », dans Mélanges offerts à Édith Varga. « Le lotus qui sort de terre » (Bulletin du Musée Hongrois des Beaux-Arts Suppl. 2001), H. GYORY (éd.), Budapest, Musée Hongrois des Beaux-Arts, 2001, p. 309-323 [14 ; 2001].
    27. JONES, F. St. – MIRECKI, P. A., « Considerations on the Coptic Papyrus of the Didache (British Library Oriental Manuscript 9271) », dans The Didache in Context, C. N. JEFFORD (éd.) (Supplements to Novum Testamentum 77), Leyde, E. J. Brill, 1995, p. 47-87 [6 ; 1995].
    28. KASSER, Rodolphe, « Étude dialectale portant globalement sur les quatre textes coptes du Codex Tchacos », dans KASSER, Rodolphe – WURST, Gregor – MEYER, Marvin – GAUDARD, François, The Gospel of Judas together with the Letter of Peter to Philip, James, and a Book of Allogenes from Codex Tchacos. Critical Edition, Washington, D. C., National Geographic, 2007, p. 35-78[17 ; 2007].
    29. KASSER, R., « La Gnose en roman mélodramatique : ‘L’Histoire de l’Âme’ (NH II,6). Bibliothèque gnostique XI », Revue de théologie et de philosophie 128 (1996), p. 25-47 [6 ; 1996].
    30. KASSER, R., « L’Histoire de l’Âme (ou Exégèse de l’Âme, NH II, 6) en langue copte saïdique : passage contoversé (132,27-35) soumis à un nouvel examen », Göttinger Miszellen 147 (1995), p. 71-78 [6 ; 1995].
    31. KASSER, R., « La conjonction de coordination copulative awô en langue copte saïdique : proclitique ? », Göttinger Miszellen 144 (1995), p. 53-62 [5 ; 1995].
    32. KASSER, R., « Les sonantes portant l’accent tonique et les sonantes entièrement atones en usage ou non-usage dans l’orthographe spécifique des langues et (sub)dialectes coptes », dans Divitiae Aegypti. Koptologische und verwandte Studien zu Ehren von Martin Krause, Wiesbaden, L. Reichert, 1995, p. 181-199 [6 ; 1995].
    33. KASSER, R., « MA N ST HO apostrofè ou anacwrèsis ‘lieu de refuge, de retraite’ en langue copte saïdique », Discussions in Egyptology 32 (1995), p. 63-66 [6 ; 1995].
    34. KASSER, R. – BOSSON, N., « Paroles du Seigneur vétérotestamentaires en tradition à la fois paulinienne et mésokémique », dans Der Gottesspruch in der koptischen Literatur. Hans-Martin Schenke zum 65. Geburtstag, W. BELTZ (éd.) (Hallesche Beiträge zur Orientwissenschaft 15), Halle 1994, p. 59-74 [5 ; 1994].
    35. KASSER, R., « Approche de la langue copte proto-saïdique », dans Hommages à Jean Leclant, C. BERGER – G. CLERC – N. GRIMAL (éd.), (Bibliothèque d’étude 106), Le Caire, Institut français d’archéologie orientale, 1994, vol. 4, p. 153-162 [5 ; 1994].
    36. KASSER, R., « Démonstratifs et possessifs en copte », Bulletin de l’Institut français d’archéologie orientale 94 (1994), p. 287-301 [5 ; 1994].
    37. KASSER, R., « Ef’sôtf ou ef’sôtp de l’apodose, nouveaux exemples en dialecte copte P (dit ‘paléo-thébain’) », Discussions in Egyptology 30 (1994), p. 65-72 [5 ; 1994].
    38. KASSER, R., « Le dictionnaire copte en préparation à Genève, réalisation de sa composante copte-arabe, indispensable au même titre que les autres », Bulletin de la Fondation Max van Berchem 8 (1994), p. 6-8 [5 ; 1994].
    39. KASSER, R., « Le djinkim en usage dominant dans l’orthographe classique de la langue bohaïrique (aux XIIIe-XIVe siècles surtout) : parallèles, antécédents, principes et réalisation », Bulletin de la Société d’archéologie copte 33 (1994), p. 109-142 [5 ; 1994].
    40. KASSER, R., « Le tfê punisseur des Kellia (Basse-Égypte et langue bohaïrique) », Göttinger Miszellen 139 (1994), p. 43-51 [5 ; 1994].
    41. KASSER, R., « Le dialecte copte V, fayoumique sans lambdacisme, illustré par quelques extraits de son témoin principal, le P. Mich. Inv. No 3520 (encore inédit) », Enchoria 19/20 (1992/1993), p. 87-124 [5 ; 1993].
    42. KASSER, R. – QUECKE, H. – BOSSON, N., « Le second chapitre d’Aggée en bohaïrique B74 », Orientalia 61 (1992), p. 169-204 [3 ; 1992].
    43. KASSER, R., « La participation suisse au programme d’édition des textes manichéens coptes de la Chester Beatty Library », dans Studia Manichaica. II. Internationaler Kongreß zum Manichäismus, 6-10. August 1989, St. Augustin/Bonn, G. WIESSNER – H.-J. KLIMKEIT), Wiesbaden 1992, 76-79 [4 ; 1992].
    44. KASSER, R., « Sagesse de Mani célée ou manifeste », Bulletin de la Société d’archéologie copte 30 (1991), p. 29-41 [4 ; 1991].
    45. LUCCHESI, E., « Deux nouveaux fragments sahidiques du Panégyrique de Grégoire le Thaumaturge par Grégoire de Nysse », Analecta Bollandiana 122 (2004), p. 277-282 [14 ; 2004].
    46. LUCCHESI, E., « Une (pseudo-)Apocalypse d’Athanase en copte », Analecta Bollandiana 115 (1997), p. 241-248 [8 ; 1997].
    47. LUSINI, G., « Osservazioni sulla versione copta del Fisiologo », Egitto et vicino oriente 16 (1993), p. 67-72 [5 ; 1993].
    48. LUSINI, G., « Osservazioni sulla versione copta del romanzo di Alessandro », Studi classici e orientali 42 (1992), p. 259-270 [5 ; 1992].
    49. MARKSCHIES, C., recension de M. KRAUSE (éd.), Ägypten in spätantik-christlicher Zeit. Einführung in die koptische Kultur (Sprachen und Kulturen des christlichen Orients 4), Wiesbaden, 1998, dans Zeitschrift für Antikes Christentum 4 (2000), p. 396f [12 ; 2000].
    50. MORARD, Françoise, « Homélie sur la vie de Jésus et son amour pour les apôtres », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 101-134. [15 ; 2005].
    51. MORARD, F., « Homélie copte sur les apôtres au jugement dernier », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 417-430 [13 ; 2003].
    52. MORARD, F., « L’Évangile de Marie : un message ascétique ? », Apocrypha 12 (2001), p. 155-171 [11 ; 2001].
    53. MORARD, F., « La légende copte de Simon et Théonoé », Langues Orientales Anciennes. Philologie et Linguistique 4 (1993), p. 139-183 [4 ; 1993].
    54. PEARSON, B. A., Gnosticism and Christianity in Roman and Coptic Egypt (Studies in Antiquity and Christianity), New York – London, T & T Clark International, 2004 [14 ; 2004].
    55. PEARSON, B. A., « The Munier Enoch Fragments, Revisited » dans For the Children Perfect Instruction. Studies in Honor of Hans-Martin Schenke on the Occasion of the Berliner Arbeitskreis für koptisch-gnostische Schriften’s Thirtieth Year (Nag Hammadi and Manichaean Studies 54), H.-G. BETHGE – S. EMMEL – K. L. KING –I. SCHLETTERER (éds), Leiden, Brill, 2002, p. 375-383 [13 ; 2002].
    56. PÉRÈS, J.-N., « Littérature copte », dans P. MOUGIN – K. HADDAD-WOTLING (éds), Dictionnaire mondial des littératures, Paris, Larousse, 2002, p. 198-199 [13 ; 2002].
    57. PLISCH, U.-K., « Die Perikopen über Johannes den Täufer in der neuentdeckten mittelägyptischen Version des Matthäus-Evangeliums (Codex Schoyen) », Novum Testamentum 43 (2001), p. 368-392 [12 ; 2001].
    58. PROVERBIO, D. V., « Auctarium au dossier copte d’Éphrem », Orientalia 66 (1997), p. 78-85 [6 ; 1997].
    59. PROVERBIO, D. V., « Chrysostomus adversus Chalkedon. Note supplémentaire sur le codex FB du Monastère Blanc à la lumière du manuscrit éthiopien Comboniano H3 », Orientalia 63 (1994), p. 57-67 [6 ; 1994].
    60. PROVERBIO, D. V., « Patristica and Chrysostomica from Egypt to Ethiopia. A Survey », dans New Trends in Ethiopian Studies. Proceedings of the Twelfth International Conference of Ethiopian Studies, H. MARCUS (éd.), Lawrenceville (NJ), Red Sea Press, vol. 2, 1994 [6 ; 1994].
    61. PROVERBIO, D. V., « Coptica aquilana. Di un codice copto-arabo del convento di S. Giuliano », Studi di Egittologia e di Antichità Puniche 11 (1992), p. 47-59 [6 ; 1992].
    62. PROVERBIO, D. V., « Le recensioni copte del miracolo di Doroteo et Teopista : testimonia vaticane », Orientalia 61 (1992), p. 78-91 [6 ; 1992].
    63. RASSART-DEBERGH, M., « Littérature apocryphe et art copte », Apocrypha 7 (1996), p. 253-259 [6 ; 1996].
    64. ROQUET, G., « La « "réception" de l’image et du texte à motifs d’apocryphes dans les chrétientés d’Égypte et de Nubie » », Apocrypha 2 (1991), p. 181-215 [1 ; 1991].
    65. ROSENSTIEHL, Jean-Marc, « cōlp: ‘révéler’ – cōlp: ‘modeler’ (NH V,2/19,6b–7). Contribution à l’étude de l’Apocalypse copte de Paul », dans dans BOUD’HORS, Anne et al., Études coptes IX. Onzième journée d’études (Strasbourg, 12–14 juin 2003) (Cahiers de la Bibliothèque copte 14), Lille, De Boccard, 2006, p. 311–319. [15 ; 2006].
    66. ROSENSTIEHL, Jean-Marc – KALER, Michael, L’Apocalypse de Paul (NH V, 2) (Bibliothèque copte de Nag Hammadi. Section Textes 31), Québec, Presses de l’Université de Laval, Louvain / Paris, Éditions Peeters, 2005.[15 ; 2005].
    67. SCHENKE, H.-M., Papyrus Michigan 3520 und 6868(a). Ecclesiastes, Erster Johannes-brief und Zweiter Petrusbrief im fayumischen Dialekt (Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altchristlichen Literatur 151), Berlin / New York, Walter de Gruyter, 2003 [14 ; 2003].
    68. SHOEMAKER, S. J., « The Sahidic Coptic Homily on the Dormition of the Virgin Attributed to Evodius of Rome. An Edition from Morgan Manuscripts 596 and 598 with Translation », Analecta Bollandiana 117 (1999), p. 241-283 [10 ; 1999].
    69. SULLIVAN, Kevin P. – WILFONG, Terry G., « The Reply of Jesus to King Abgar. A Coptic New Testament Apocryphon Reconsidered (P.Mich. Inv. 6213) », Bulletin of the American Society of Papyrologists 42 (2005), p. 107–123, pl. 2–3.[15 ; 2005].
    70. TARDIEU, M., « La coupe de l’oubli » dans Études coptes VIII : dixième journée d’études (Cahiers de la bibliothèque copte 13), C. CANNUYER (éd.), Lille, Association française de coptologie, 2003, p. 305-309 [13 ; 2003].
    71. VAN DEN BERG-ONSTWEDDER, Gonnie, « Les Actes apocryphes d’André en copte », dans BOUD’HORS, Anne et al., Études coptes IX. Onzième journée d’études (Strasbourg, 12–14 juin 2003) (Cahiers de la Bibliothèque copte 14), Lille, De Boccard, 2006, p. 375–379.[15 ; 2006].
    72. VAN DEN BERG-ONSTWEDDER, G., « La Descente aux Enfers dans la littérature copte », dans Études coptes VI. Huitième journée d’études. Colmar 29-31 mai 1997 (Cahiers de la Bibliothèque copte 11), A. BOUD’HORS (éd.), Paris – Louvain, Éditions Peeters, 2000, p. 143-145 [12 ; 2000].
    73. VAN DER VLIET, J., « Satan’s Fall in Coptic Magic », dans Ancient Magic and Ritual Power (Religions in the Graeco-Roman World 129), M. MEYER – P. MIRECKI (éd.), Leiden, E. J. Brill, 1995, p. 401-418 [6 ; 1995].
    74. YOUSSEF, Y. N., « La translation des reliques des saints Jean et Siméon. Une contribution à l’étude de l’histoire de l’Église copte », dans Études Coptes VII. Neuvième journée d’études Montpellier 3-4 juin 1999 (Cahiers de la Bibliothèque copte 12), N. BOSSON (éd.), Paris – Louvain, Peeters, 2000, p. 339-350 [12 ; 2000].
    75. ZANETTI, Ugo, « Le roman de Bakhéos sur les Trois jeunes saints de Babylone. Fragments coptes sahidiques », dans JANSSENS, B. – ROOSEN, B. – VAN DEUN, P. (éds), Philomathestatos. Studies in Greek and Byzantine Texts Presented to Jacques Noret for his Sixty-Fifth Birthday / Études de patristique grecque et textes byzantins offerts à Jacques Noret à l’occasion de ses soixante-cinq ans (Orientalia Lovaniensia analecta 137), Leuven / Paris / Dudley, MA, Uitgeverij Peeters, 2004, p. 713-747. [15 ; 2004].
    Livre du coq
    1. LUCCHESI, Enzo, « La ‘Vorlage’ arabe du Livre du coq éthiopien », Orientalia 74/1 (2005), p. 91-92. [15 ; 2005].
    2. PIOVANELLI, Pierluigi, « The Book of the Cock and the Rediscovery of Ancient Jewish Christian Traditions in Fifth Century Palestine », dans HENDERSON, Ian H. – OEGEMA, Gerbern S. (éds), The Changing Face of Judaism, Christianity and Other Greco-Roman Religions in Antiquity, Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2006, p. 318-332. [15 ; 2006].
    3. PIOVANELLI, Pierluigi, « Livre du coq », dans GEOLTRAIN, Pierre – KAESTLI, Jean-Daniel (éds), Écrits apocryphes chrétiens II (Bibliothèque de la Pléiade 516), Paris, Gallimard, 2005, p. 135-203. [15 ; 2005].
    4. PIOVANELLI, P., Pre- and Post-canonical Passion Stories. Insights into the Development of Christian Discourse on the Death of Jesus », Apocrypha 14 (2003), p. 99-128 [13 ; 2003].
    5. PIOVANELLI, P., « D’un récit de la passion (Marc 14-16) à l’autre (Livre du Coq). De la quête d’un sens théologique à la recherche d’un effet dramatique », dans La Bible en récits. L’exégèse biblique à l’heure du lecteur. Colloque international d’analyse narrative des textes de la Bibles, Lausanne (mars 2002) (Le Monde de la Bible 48), D. MARGUERAT (éd.), Genève, Labor et Fides, 2003, p. 431-441 [13 ; 2003].
    6. PIOVANELLI, P., « Exploring the Ethiopic Book of the Cock. An Apocryphal Passion Gospel from Late Antiquity », Harvard Theological Review 96 (2003), p. 427-454 [13 ; 2003].
    7. PIOVANELLI, P., « Marius Chaîne, Joseph Trinquet et la version éthiopienne du Livre du coq », Transversalités 85 (2003), p. 51-62 [13 ; 2003].
    Coran
    1. HORN, Cornelia B., « Intersections: The Reception History of the Protoevangelium of James in Sources from the Christian East and in the Qu’rān », Apocrypha 17 (2006), p. 113-150. [15 ; 2006].
    2. SHOEMAKER, Stephen J., « Christmas in the Qur’an: The Qur’anic Account of Jesus’ Nativity and Palestinian Local Tradition », Jerusalem Studies in Arabic and Islam 28 (2003), p. 11-39.[15 ; 2003].
    Corfou
    1. KINDT, B., « La version longue du récit légendaire de l’évangélisation de Corfou par les saints Jason et Sosipatros. Entre mythe et réalité », Analecta Bollandiana 116 (1998), p. 253-295 [9 ; 1998].
    Légende de la Croix - symbole de la Croix
    1. DARLING, Gregory Joseph, The Cross Legends of the Leabhar Breac. A Critical Edition, Translation, and Commentary, Ann Arbor, UMI Dissertation Services, 2006. [15 ; 2006].
    2. DRIJVERS, H. J. W. – DRIJVERS, J. W., The Finding of the True Cross. The Judas Kyriakos Legend in Syriac. Introduction, Text and Translation (Corpus scriptorum christianorum orientalium. Subsidia 565/93), Louvain, Peeters, 1997 [8 ; 1997].
    3. PRIEUR, Jean-Marc, La croix dans la littérature chrétienne des premiers siècles (Traditio Christiana. Thèmes et documents patristiques 14), Bern e. a., Peter Lang, 2006. [15 ; 2006].
    4. PRIEUR, J.-M., « Les représentations théologiques de la croix dans la plus ancienne littérature chrétienne du deuxième siècle », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 365-376 [13 ; 2003].
    5. PRIEUR, J.-M., « La dimension cosmique de la crucifixion du Christ et de la croix dans la littérature chrétienne du deuxième siècle », Revue d’histoire et de philosophie religieuses 78 (1998), p. 39*-56* [=167-184] [8 ; 1998].
    Culte des Saints
    1. FERREIRO, A., « The Cult of Saints and Divine Patronage in Gallaecia before Santiago », dans The Piligrimage to Compostela in the Middle Ages (Garland Medieval Casebooks), M. J. DUNN – L. DAVIDSON (éd.), New York – Londres, Garland, 1996, p. 3-22 [6 ; 1996].
    Cynewulf
    1. O’LEARY, A. M., « Cynewulf’s Fates of the Apostles’ : a Critical Reinterpretation » (en préparation) [11 ; 2050].
    Cyprien de Carthage
    1. ANDRIST, Patrick, « Les testimonia de l’Ad Quirinum de Cyprien et leur influence sur la polémique antijudaïque latine postérieure: proposition de méthode autour de Dt 28,66 et Nm 23,19 », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 175-198[17 ; 2007].
    2. BAUSI, A., « L’Epistola 70 di Cipriano di Cartagine in versione etiopica », Aethiopica. Zeitschrift für Äthiopistik 1 (1998), p. 101-130 [8 ; 1998].
    3. DUNN, G. D., « The White Crown of Works: Cyprian’s Early Pastoral Ministry of Almsgiving in Carthage », Church History 73 (2004), p. 715-740 [14 ; 2004].
    4. JURISSEVICH, Elena, « Le prologue de la Vita Cypriani versus le prologue de la Passio Perpetuae et Felicitatis: de la prééminence du récit de la vie et du martyre d’un évêque sur le récit de la passion de simples catéchumènes et laïcs », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 131-148[17 ; 2007].
    Cyrille d’Alexandrie
    1. CASSEL, J. D., « Cyril of Alexandria as Educator », dans In Dominico Eloquio — In Lordly Eloquence. Essays on Patristic Exegesis in Honor of Robert Louis Wilken, P. M. BLOWERS – A. R. CHRISTMAN – D. G. HUNTER – R. D. YOUNG (éds), Grand Rapids / Cambridge, William B. Eerdmans Publishing Company, 2002, p. 348-368 [14 ; 2002].
    2. RIEDWEG, C., « Zur handschriftlichen Überlieferung der Apologie Kyrills von Alexandrien Contra Iulianum », Museum Helveticum 57 (2000), p. 151-165 [10 ; 2000].
    3. RIEDWEG, C. – OESTERHELD, C., « Scritto e controscritto: per una nuova edizione di Cirillo Alessandrino Contra Iulianum », Rudiae 10 (1998) [=dans Atti del Convegno Internazionale di Studi "Giuliano Imperatore. Le sue idee, i suoi amici, i suoi avversari" (Lecce, 10-12 Dicembre 1998)], p. 415-433 [10 ; 1998].
    Cyrille de Jérusalem
    1. DESREUMAUX, A., Codex sinaiticus Zosimi rescriptus. Description codicologique des feuillets araméens melkites des manuscrits Schøyen 35, 36 et 37 (Londres – Oslo) comprenant l’édition de nouveaux passages des Évangiles et des Catéchèses de Cyrille (Histoire du texte biblique 3), Lausanne, Zèbre, 1997 [7 ; 1997].
    2. GOUNELLE, Rémi, « Cyrille de Jérusalem et le printemps de la résurrection (Ct 2, 11-12) », dans La résurrection chez les Pères (Cahiers de Biblia patristica 7), Strasbourg, 2003, p. 195-213.[15 ; 2003].
    3. SAXER, V., « Cyrill von Jerusalem und die Heilige Schrift. Was er von ihr lehrt und wie er sie gebraucht », dans Stimuli. Exegese und ihre Hermeneutik in Antike und Christentum. Festschrift für Ernst Dassmann (Jahrbuch für Antike und Christentum. Ergänzungsband 23), G. SCHÖLLGEN – C. SCHOLTEN (éd.), Münster, Aschendorffsche Verlagsbuchhandlung, 1996, p. 344-356 [6 ; 1996].
    Dan
    1. CANGEMI TROLLA, Barbara, « L’assenza della tribù di Dan nell’Apocalisse canonica (7, 5-8) alla luce delle tradizioni sul patriarca Dan e sui suoi discendenti », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 39-58[17 ; 2007].
    Daniel
    1. ASMUSSEN, J. P., « A Judeo-Persian Daniel Apocalypse », dans In the Last Days. On Jewish and Christian Apocalyptic and its Period, K. JEPPESEN – K. NIELSEN – B. ROSENDAL (éd.), Aarhus, Aarhus University Press, 1994, p. 38-40 [6 ; 1994].
    2. BALZARETTI, Claudio, « L’Apocalisse del giovane Daniele (Syr Dan) », Rivista di Storia e Letteratura Religiosa 42/1 (2006), p. 109-129. [15 ; 2006].
    3. BEATRICE, P. F., « Pagans and Christians on the Book of Daniel », dans Studia Patristica 25 (1993), p. 27-45 [4 ; 1993].
    4. DITOMMASO, Lorenzo, « Pseudepigrapha Notes I. 1. Lunationes Danielis; 2. Biblical Figures outside the Bible », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 15/2 (2006), p. 119-144. [15 ; 2006].
    5. DITOMMASO, Lorenzo, The Book of Daniel and the Apocryphal Daniel Literature (Studia in Veteris Testamenti Pseudepigrapha 20), Leiden / Boston, Brill, 2005. [15 ; 2005].
    6. HENZE, Matthias, Apokalypsen und Testamente. Syrische Danielapokalypse (Jüdische Schriften aus hellenistisch-römischer Zeit. Neue Folge 1/4), Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2006. [15 ; 2006].
    7. KVANVIG, Helge S., « Throne Visions and Monsters. The Encounter Between Danielic and Enochic Traditions », Zeitschrift für die alttestamentliche Wissenschaft 117/2 (2005), p. 249-272. [15 ; 2005].
    8. VAN DEN HOEK, Annewies – HERRMANN, John J., Jr., « Celsus’ Competing Heroes: Jonah, Daniel, and their Rivals », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 307-339, p. 1-19[17 ; 2007].
    Démétrios de Phalère
    1. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., Pseudo-Demetrio: Tipos de cartas. Pseudo-Libanio: Clases de cartas (Classical and Byzantine monographs 59), Amsterdam, 2005 [14 ; 2005].
    Demetrius le chronographe
    1. BICKERMAN, Elias J., « The Jewish Historian Demetrios », dans BICKERMAN, Elias J. – TROPPER, Amram (éds), Studies in Jewish and Christian History. A New Edition in English including The God of the Maccabees. Volume Two (Ancient Judaism and Early Christianity 68,2), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 618-630[17 ; 2007].
    2. CLANCY, Frank, « Demetrius the Chronographer and 141 BCE », Scandinavian Journal of the Old Testament 19/1 (2005), p. 143-145. [15 ; 2005].
    3. DITOMMASO, L., « A Note on Demetrius the Chronographer, Fr. 2.11 (= Eusebius, PrEv 9.21.11) », Journal for the Study of Judaism 29 (1998), p. 81-91 [9 ; 1998].
    Denys d’Alexandrie
    1. JAKAB, A., « Denys d’Alexandrie, homme de concorde », Choisir 493 (2001), p. 13-15 [11 ; 2001].
    2. JAKAB, A., « Denys d’Alexandrie : réexamen des données biographiques », Recherches Augustiniennes 32 (2000), p. 3-37 [11 ; 2000].
    3. TISSOT, Y., « Le rapt de Denys d’Alexandrie et la chronologie des ses lettres festales », Revue d’histoire et de philosophie religieuses 77 (1997), p. 51-65 [7 ; 1997].
    Désert
    1. LELOIR, L., « Apophtegmes des Pères du Désert », dans Patrimoine littéraire européen, t. 1: Traditions juive et chrétienne. Anthologie en langue française, J.-Cl. POLET (éd.), Wesmael 1992, p. 352-357 [3 ; 1992].
    2. LELOIR, L., « Le problème du mal, tel que l’ont vu les Pères du Désert », Acta Orientalia Belgica 5 (1991), p. 261-271 [2 ; 1991].
    3. LELOIR, L., « L’image spirituelle du désert dans le Proche-Orient ancien », dans Le désert. image et réalité (Cahiers du CEPOA 3), Louvain 1990, p. 89-98 [1 ; 1990].
    Diable
    1. GOUNELLE, R., « Le diable dans la littérature chrétienne ancienne », OTRANTE – Art et Littérature Fantastique 2 (1992), p. 5-21 [3 ; 1992].
    2. MONACI CASTAGNO, A., Il diavolo e i suoi angeli. Testi e tradizioni (secoli I-III) (Biblioteca patristica 28), Fiesole, Nardini Editore, 1996 [8 ; 1996].
    Diatessaron
    1. BAARDA, T., « ’Siloam’ in John 5,2? Ephraem’s Commentary on the Diatessaron », Ephemerides theologicae Lovanienses 76 (2000), p. 136-148 [12 ; 2000].
    2. DEN HOLLANDER, August – SCHMID, Ulrich, « The Gospel of Barnabas, the Diatessaron, and Method », Vigiliae Christianae 61 (2007), p. 1-20[17 ; 2007].
    3. JOOSTEN, J., « The Gospel of Barnabas and the Diatessaron », Harvard Theological Review 95 (2002), p. 73-96 [12 ; 2002].
    4. JOOSTEN, J., « Tatian’s Diatessaron and the Old Testament Peshitta », Journal of Biblical Literature 120 (2001), p. 501-523 [12 ; 2001].
    5. JOOSTEN, J., « Jésus et l’aveugle-né (Jn 9,1-34) dans l’Évangile de Barnabas et dans le Diatessaron », Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses 80 (2000), p. 359-369 [11 ; 2000].
    6. MALZONI, Cláudio Vianney, « L’évangile de Barnabé et la tradition du Diatessaron en Occident. L’exemple de Jn 4,4-42 », Revue Biblique 113/4 (2006), p. 585-600. [15 ; 2006].
    Didachè
    1. JEFFORD, C. N., The Sayings of Jesus in the Teaching of the Twelve Apostles (Vig. Christ. Suppl. 11), Leyde 1989 [3 ; 1989].
    2. JONES, F. St. – MIRECKI, P. A., « Considerations on the Coptic Papyrus of the Didache (British Library Oriental Manuscript 9271) », dans The Didache in Context, C. N. JEFFORD (éd.) (Supplements to Novum Testamentum 77), Leyde, E. J. Brill, 1995, p. 47-87 [6 ; 1995].
    3. LELOIR, L., « Et laissez les prophètes rendre grâces autant qu’ils voudront (Didachè X,6) », dans Atti del IX Congresso tomistico internazionale, t. 5: Problemi teologici alla luce dell’Aquinate (Studi tomistici 44), Vatican 1991, p. 380-393 [2 ; 1991].
    4. VAN DE SANDT, Huub, « The Egyptian Background of the ‘Ointment’ Prayer in the Eucharistic Rite of the Didache (10.8) », dans HILHORST, Anthony – VAN KOOTEN, George H. (éds), The Wisdom of Egypt. Jewish, Early Christian and Gnostic Essays in Honour of Gerard P. Luttikhuizen (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 59), Leiden / Boston, Brill, 2005, p. 227-245. [15 ; 2005].
    5. VAN DE SANDT, H. – FLUSSER, D., The Didache. Its Jewish Sources and its Place in Early Judaism and Christianity (Compendia Rerum Iudaicarum ad Novum Testamentum. Section Three. Jewish Tradition in Early Christian Literature 5), Minneapolis, Fortress Press, 2002 [14 ; 2002].
    6. VOGT, P., « ‘One Bread Gathererd from Many Pieces’ (Did. 9:4): The Career of an Early Christian Allegory », dans Early Christian Voices. In Texts, Traditions and Symbols. Essays in Honor of François Bovon (Biblical Interpretation Series 66), D. H. WARREN – A. G. BROCK – D. W. PAO (éds), Boston – Leiden, Brill, 2003, p. 377-391 [13 ; 2003].
    7. YSEBAERT, Joseph, « The Eucharist as a Love-Meal (Agape) in Didache 9-10 and Its Development in the Pauline and in the Syrian Tradition », dans HILHORST, A. (éd.), The Apostolic Age in Patristic Thought (Supplements to Vigiliae Christianae 70), Leiden / Boston, Brill, 2004, p. 11-27. [15 ; 2004].
    Didyme l’aveugle
    1. BEATRICE, P. F., « Didyme l’aveugle et la tradition de l’allégorie », dans Origeniana Sexta. Origène et la Bible = Origen and the Bible. Actes du Colloquium Origenianum Sextum, Chantilly, 30 août – 3 septembre 1993, G. DORIVAL – A. LE BOULLUEC (éds) (BEThL 118), Leuven, 1995, p. 579-590 [4 ; 1995].
    2. LÜHRMANN, D., « Alttestamentliche Pseudepigraphen bei Didymos von Alexandrien », ZAW 104 (1992), p. 231-249 [3 ; 1992].
    Diodore de Sicile
    1. BEATRICE, P. F., « Diodore de Sicile chez les Apologistes », dans Les Apologistes et la culture grecque, B. POUDERON – J. DORÉ (éds) (Théologie historique), Paris, Beauchesne, 1998, p. 219-235 [8 ; 1998].
    Lettre à Diognète
    1. BEATRICE, P. F., « Der Presbyter des Irenäus, Polykarp von Smyrna und der Brief an Diognet », dans Pléroma Salus carnis. Miscelanea en Homenaje al P. Antonio Orbe, E. ROMERO-POSE (éd.), Santago di Compostela 1990, p. 179-202 [2 ; 1990].
    2. NORELLI, E., A Diogneto (Letture cristiane del primo millenio), Cinisello Balsamo (Milan) 1991 [1 ; 1991].
    3. PÉRÈS, J.-N., « Entre le monde qui passe et le monde qui advient, ou l’identité chrétienne selon l’Apologie à Diognète », Lumière et Vie 260 (2003), p. 59-66 [14 ; 2003].
    Dion de Pruse
    1. BETZ, H.-D., « Paraenesis and the Concept of God According to Oratio XII (Olympikos) of Dio of Prusa » dans Early Christian Paraenesis in Context (Beihefte zur Zeitschrift für die neutestamentliche Wissenschaft und die Kunde der älteren Kirche 125), J. STARR – T. ENGEBERG-PEDERSEN (éds), Berlin – New York, Walter de Gruyter, 2004, p. 217-234 [14 ; 2004].
    Divers
    1. ARTÉS HERNÁNDEZ, J. A., « La dualidad ΜΥΘΟΣ-ΛΟΓΟΣ en Del sentimiento trágico de la vida de Miguel de Unamuno  », Estudios Clásicos 116 (1999), p. 65-76. [14 ; 1999].
    2. ASSMANN, J. – STROUMSA, G. A. G. (éds), Transformations of the Inner Self in Ancient Religions (SHR 83), Leiden, Brill, 1999 [12 ; 1999].
    3. BACKUS, I., « Images du paganisme dans les histoires ecclésiastiques du XVIe siècle », dans Hellénisme et christianisme (Mythes, Imaginaires, Religions), M. NARCY – É. REBILLARD (éds.), Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2004, p. 171-191 [14 ; 2004].
    4. BACKUS, I., « Jesus and his Family in Erasmus’ Paraphrases on Luke and John » dans Holy Scripture speaks. The Production and Reception of Erasmus’ Paraphrases on the New Testament, H. M. PABEL – M. VESSEY (éds), Toronto, University of Toronto Press, 2002, p. 151-174 [13 ; 2002].
    5. BARCLAY, John M. G., « There is Neither Old Nor Young? Early Christianity and Ancient Ideologies of Age », New Testament Studies 53 (2007), p. 225-241[17 ; 2007].
    6. BEATRICE, P. F., plusieurs articles dans le Dizionario Patristico e di Antichità cristiane, A. DI BERARDINO (éd.), Torino, Marietti, 2006-2008 : « Ateismo », « Autobiografia », « Biografia », « Clemente (Lettere di ) », « De centesima, sexagesima, tricesima », « Dialogo », « Doroteo (Visione di) », « Giubileo », « Intolleranza (dei Cristiani) », « Istaspe (Libro di) », « Lavanda dei piedi », « Nonno di Panopoli », « Omero », « Peccato personale », « Porfirio (filosofo neoplatonico) », « Presbiteri Apostolici », « Sessualità », « Teosofia », « Tuniche di pelle » [13 ; 2008].
    7. BEATRICE, P. F., « Le corps-cadavre et le supplice des pirates tyrrhéniens », dans Kêpoi. De la religion à la philosophie. Mélanges offerts à André Motte (Kernos, Supplément 11), Liège, 2001, p. 269-283 [11 ; 2001].
    8. BEATRICE, P. F., « Hermagorica novitas. La testimonianza di Colombano sullo scisma dei Tre Capitoli », dans Aquileia e il suo Patriarcato. Atti del Convegno internazionale di Studio (Udine 21-23 ottobre 1999), Udine, Deputazione di Storia Patria per il Friuli, 2000, p. 75-94 [11 ; 2000].
    9. BEATRICE, P. F., art. « Sünde (Alte Kirche) », dans Theologische Realenzyklopädie 32, Berlin – New York, de Gruyter, 2000, p. 389-395 [11 ; 2000].
    10. BEATRICE, P. F., art. « Keuschheit, III. Historisch », dans Theologische Realenzyklopädie, t. 18 (Berlin 1989), p. 120-130 [2 ; 1989].
    11. BECKWITH, R. T., Calendar and Chronology, Jewish and Christian. Biblical, Intertestamental and Patristic Studies (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 33), Leyde, E. J. Brill, 1996 [7 ; 1996].
    12. BERTRAND, Dominique, « Poids théologique de la collection des Sources Chrétiennes », Esprit et vie 168 (mars 2007), p. 1-11[17 ; 2007].
    13. BERTRAND, Dominique, « Origine de l’âme et animation du corps humain », dans BOUDON-MILLOT, Véronique – POUDERON, Bernard (éds), Les Pères de l’Église face à la science médicale de leur temps (Théologie historique 117), Paris, Beauchesne, 2005, p. 299-320. [15 ; 2005].
    14. BERTRAND, Dominique, « La tradition du discernement spirituel », Warszawskie Studia Teologiczne 20 (2007) [Miscellanea patristica reverendissimo domino Marco Starowieyski septuagenario professori illustrissimo viro amplissimo ac doctissimo oblata], p. 37-50[17 ; 2007].
    15. BERTRAND, D., « The Society of Jesus and the Church Fathers in the Sixteenth and Seventeenth Century », The Reception of the Church Fathers in the West 2, Leyde – New York – Cologne, E. J. Brill, 1997, p. 889-950 [7 ; 1997].
    16. BESSON, G., « Pollux-Christus. Lecteurs chrétiens et mythologie païenne à la fin du Moyen-Âge, d’après la tradition manuscrite du Troisième Mythographe du Vatican » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’École des Hautes Études. Section des Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 243-253 [13 ; 2002].
    17. BICKERMAN, Elias J. – TROPPER, Amram (éds), Studies in Jewish and Christian History. A New Edition in English including The God of the Maccabees (Ancient Judaism and Early Christianity 68,1-2), 2 vol., Leiden / Boston, Brill, 2007[17 ; 2007].
    18. BOVON, F., « A Review of John Dominic Crossan’s The Birth of Christianity », Harvard Theological Review 94 (2001), p. 369-374 [11 ; 2001].
    19. BREGNI, Simone, « ‘Paradisus, locus amoenus’: immagini del paradiso nei primi cinque secoli dell’era cristiana », Rivista di Storia e Letteratura Religiosa 41/2 (2005), p. 297-328. [15 ; 2005].
    20. CASADIO, G., Ugo Bianchi. Una vita per la Storia delle Religioni (Compte-rendu par Annarita MAGRI dans Revue de l’histoire des religions 225 [2008], p. 129-133)[17 ; 2008].
    21. CHIRON, P., « L’épître dédicatoire de la Rhétorique à Alexandre : un faux si impudent » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’École des Hautes Études. Section des Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 51-76 [13 ; 2002].
    22. DESREUMAUX, Alain, « L’eucharistie dans les traditions nestoriennes. Les ources apocryphes du levain dit malka », The Harp. A Review of Syriac and Oriental Ecumenical Studies 19 (2006), Festschrift Prof. Dr. John Madey, p. 93-107[17 ; 2006].
    23. DUNDERBERG, I. – TUCKETT, CHR. – SYREENI, K. (éds), Fair Play: Diversity and Conflicts in Early Christianity. Essays in Honour of Heikki Räisänen (Novum Testa-mentum. Supplements 103), Leiden, Brill, 2002 [14 ; 2002].
    24. EGO, Beate – MERKEL, Helmut (éds), Religiöses Lernen in der biblischen, frühjüdischen und frühchristlichen Überlieferung (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 180), Tübingen, Mohr Siebeck, 2005. [15 ; 2005].
    25. FEIERTAG, J.-L., « Le thème littéraire du linceul et du suaire du Seigneur depuis les témoignages des apocryphes jusqu’à ceux des récits de pèlerinages », Apocrypha 10 (1999), p. 56-73 [9 ; 1999].
    26. FERREIRO, A. – DÍAZ MARTÍNEZ, P. de la C., Early Medieval Gallaecia, 400-800 (en préparation) [6 ; 2050].
    27. FERREIRO, A. (éd.), Early Medieval Iberia, vol. 1 (Medieval Mediterranean Studies Series), Leyde, E. J. Brill (en préparation) [8 ; 2050].
    28. FERREIRO, A., The Visigoths in Gaul and Iberia (A Supplemental Bibliography, 1984-2004) With Complete Bibliography pre-1984 to 2004 on CD Rom, Leiden, Brill (en préparation) [14 ; 2050].
    29. FERREIRO, A., « Sacred Scripture, Sacred Tradition, and Auctoritas at the Secound Council of Seville (619) », dans The Father of the Church and the Theological Schools in the Councils. VII Symposium of the School of Theology, Pontifical University of the Holy Cross, 6-7 March 2003, Rome (sous presse) [14 ; 2050].
    30. FERREIRO, A., « Patristics and Priestly Formation », The Priest (sous presse) [14 ; 2050].
    31. FERREIRO, A., art. « Suevos », Diccionário de História Religiosa de Portugal, Lisbonnne, 2000 [8 ; 2000].
    32. FERREIRO, A., Compte-rendu de R. L. STOCKING, Bishops, Councils, and Consensus in the Visigothic Kingdom, 589-633 (History, Languages, and Cultures of the Spanish and Portuguese Worlds 2), Ann Arbor, University of Michigan Press, 2000, dans Anuario de Historia de la Iglesia 12 (2003), p. 472-473. [14 ; 2000].
    33. FERREIRO, A. (éd.), The Visigoths. Studies in Culture and Society (Medieval Mediterranean Studies Series 20), Leyde, E. J. Brill, 1999 [8 ; 1999].
    34. FERREIRO, A. (éd.), The Devil, Heresy and Witchcraft in the Middle Ages. Essays in Honor of Jeffrey B. Russell, (Cultures Peoples and Beliefs Series 6), Leyde, E. J. Brill, 1998 [8 ; 1998].
    35. FERREIRO, A., The Visigoths in Gaul and Spain A.D. 418-711: A Bibliography, Leyde, E. J. Brill, 1998 [8 ; 1998].
    36. FERREIRO, A., « Veremundu r(eg)e : Revisting an inscription at San Salvador de Vairão (Portugal) », Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik 116 (1997), p. 263-272 [8 ; 1997].
    37. FORD, J. M., « The Physical Features of the Antichrist », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 14 (1996), p. 23-41 [7 ; 1996].
    38. FRANKFURTER, D., « The Legacy of Jewish Apocalypses in Early Christianity: Regional Trajectories », dans The Jewish Apocalyptic Heritage in Early Christianity, J. C. VANDERKAM – W. ADLER (éds) (Compendia Rerum Iudicarum ad Novum Testamentum. Jewish Traditions 4), Assen, Van Gorcum – Minneapolis, Fortress Press, 1996, p. 129-200 [7 ; 1996].
    39. GOUNELLE, R., « À propos des volailles cuites qui ont chanté lors de la passion du Christ », Recherches Augustiniennes 33 (2003), p. 19-63 [12 ; 2003].
    40. GOUNELLE, R., « À propos des volailles cuites qui ont chanté lors de la passion du Christ », Recherches Augustiniennes 33 (2003), p. 19-63 [14 ; 2003].
    41. GOUNELLE, R., « Les théologiens des IIe-IIIe siècle : les Pères de l’Église mettent de l’ordre », Historia thématique 64 (2000), p. 40-42 [10 ; 2000].
    42. GRANT, R. M., « Lions in Early Christian Literature », dans The Early Church in its Context. Essays in Honor of Everett Ferguson (Novum Testamentum. Supplements 90), A. J. MALHERBE – F. W. NORRIS – J. W. THOMPSON (éds), Leiden, Brill, 1998, p. 147-154 [9 ; 1998].
    43. HAMACHER, E., « Die Sabbatopferlieder im Streit um Ursprung und Anfänge der jüdischen Mystik », Journal for the Study of Judaism 27 (1996), p. 119-154 [7 ; 1996].
    44. HARLAND, Philip A., « Familial Dimensions of Group Identity (II): ‘Mothers’ and ‘Fathers’ in Associations and Synagogues of the Greek World », Journal for the Study of Judaism 38 (2007), p. 57-79[17 ; 2007].
    45. HARLAND, Philip A., « Familial Dimensions of Group Identity: ‘Brothers’ (‘᾿Aδελφοί’) in Associations of the Greek East », Journal of Biblical Literature 124 (2005), p. 491-513[17 ; 2005].
    46. HARTENSTEIN, J., Die zweite Lehre. Erscheinungen des Auferstandenen als Rahmenerzählungen frühchristlicher Dialoge (Texte und Untersuchungen 146), Berlin, Akademie Verlag, 2000 [11 ; 2000].
    47. JAKAB, A., « ’Atyaság’ az ókeresztény korban » [= « Paternité » dans le christianisme ancien, en hongrois], Vigilia 64 (1999) p. 734-738 [10 ; 1999].
    48. JAKAB, A., 20 siècles de prières chrétiennes (Croire & Comprendre), Strasbourg, Éditions du Signe, 1999 [10 ; 1999].
    49. KAESTLI, J.-D. – BROOKE, G. J. (éds), Narrativity in Biblical and Related Texts. La narrativité dans la Bible et les textes apparentés (BETL 149) Louvain, Peeters, 2000, p. 201-212 [10 ; 2000].
    50. KLAWANS, J., « Idolatry, Incest, and Impurity: Moral Defilement in Ancient Judaism », Journal for the Study of Judaism 29 (1998), p. 391-415 [9 ; 1998].
    51. KRAUS, T. J., « Acherousia und Elysion : Anmerkungen im Hinblick auf deren Verwendung auch im christlichen Kontext », Mnemosyne 56 (2003), p. 145-163 [13 ; 2003].
    52. KRAUS, T. J., « ‚Pergament oder Papyrus’ : Anmerkungen zur Signifikanz des Beschreibstoffes bei der Behandlung von Manuskripten », New Testament Studies 49 (2003), p. 425-432 [13 ; 2003].
    53. KRAUS, T. J., « (Il)literacy in non-literary Papyri from Graeco-Roman Egypt : Further Aspects to the Educational Ideal in Ancient Literary Sources and Modern Times », Mnemosyne 53 (2000), p. 322-341 [13 ; 2000].
    54. KRAUS, T. J., « ‘Slow Writers’ – ß?ade?? ??af??te? : What, How Much, and How Did They Write ? », Eranos 97 (1999), p. 86-97 [13 ; 1999].
    55. KREAHLING MCKAY, G., « Christ Polymorphism in Jerusalem, Taphou 14 : An Examination of Text and Image », Apocrypha 14 (2003), p. 177-191 [13 ; 2003].
    56. LALLEMAN, P. J., recension de C. P. THIEDE – M. D’ANCONA, The Quest for the True Cross, Evangel 20 (2002), p. 29-30 [12 ; 2002].
    57. LANGLOIS, C., « Les Derniers entretiens de Thérèse de Lisieux. Apocryphité ou inévitable réécriture ? » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’École des Hautes Études. Section des Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 307-323 [13 ; 2002].
    58. LELOIR, L., « Le Peuple de Dieu vis-à-vis de ses responsables », Pâque nouvelle 21,1 (1992), p. 5-11 [3 ; 1992].
    59. LIETAERT PEERBOLTE, L. J., The Antecedents of Antichrist. A Traditio-Historical Study of the Earliest Christian Views on Eschatological Opponents (Supplements to the Journal for the Study of Judaism 49), Leyde, E. J. Brill, 1996 [7 ; 1996].
    60. LINDAHL, C. – MCNAMARA, J. – LINDOW, J. (éds), Medieval Folklore. An Encyclopedia of Myths, Legends, Tales, Beliefs, and Customs, 2 vol., Santa Barbara – Denver – Oxford, ABC-CLIO, 2000 [10 ; 2000].
    61. LUCCA, Claudia, « Tratti profetici dei martiri nella Passio Mariani et Iacobi e nella Passio Montani et Lucii », dans D’ANNA, Alberto – ZAMAGNI, Claudio (éds), Cristianesimi nell’antichità. Fonti, istituzioni, ideologie a confronto (Spudasmata 117), Hildesheim, Olms, 2007, p. 149-173[17 ; 2007].
    62. MANIACI, M. – MUNAFÒ, P. F., Ancient and Medieval Book Materials and Techniques (Erice, 18-25 September 1992) (Studi e Testi 357-358), Rome 1993 [4 ; 1993].
    63. MARGUERAT, D., Le Dieu des premiers chrétiens (Essais Bibl iques 16), Genève, Labor et Fides, 19973 [8 ; 9973].
    64. MARGUERAT, D. – CURTIS, A., Intertextualités. La Bible en échos (Le Monde de la Bible 40), Genève, Labor et Fides, 2000 [10 ; 2000].
    65. MARGUERAT, D. – REYMOND, B. (éds), Le protestantisme et son avenir, Genève, Labor et Fides, 1998 [8 ; 1998].
    66. MARGUERAT, D., « Entrer dans le monde du récit. Une présentation de l’analyse narrative », Transversalités 59 (1996), p. 1-17 [8 ; 1996].
    67. MARGUERAT, D., Préface, dans G. THEISSEN, Histoire sociale du christianisme primitif (Le Monde de la Bible 33), Genève 1996, p. 151-178 [7 ; 1996].
    68. MARKSCHIES, C., « Griechische christliche Schriftsteller in lateinischer Sprache ? », dans Corpus Christianorum 1953-2003. Venium Natalium. Fifty Years of Scholarly Editing, J. LEEMANS (éd.), Turnhout, Brepols, 2003, p. 214-220 [13 ; 2003].
    69. MARKSCHIES, C., recension de P. HERZ – J. KOBES (éds), Ethnische und religiöse Minderheiten in Kleinasien. Von der hellenistischen Antike bis in das byzantinische Mittelalter (Mainzer Veröffentlichungen zur Byzantinistik 2), Wiesbaden, 1998, dans Zeitschrift für Antikes Christentum 5 (2001), p. 357 [12 ; 2001].
    70. MARKSCHIES, C., recension de St. E. PORTER (éd.), Handbook of Classical Rhetoric in the Hellenistic Period 330 B.C. – A.D. 400, Leiden, 1997, dans Zeitschrift für Antikes Christentum 5 (2001), p. 360-361 [12 ; 2001].
    71. MARKSCHIES, C., « Was ist lateinischer ‘Neunizänismus’? Ein Vorschlag für eine Antwort », Zeitschrift für Antike und Christentum 1 (1997), p. 73-95 [8 ; 1997].
    72. MARKSCHIES, C., art. « Innerer Mensch », dans Reallexikon für Antike und Christentum, E. DASSMANN (éd.), 18 (fasc. 138), Stuttgart 1997, col. 266-312 [8 ; 1997].
    73. MARKSCHIES, C., dans Der Neue Pauly. Enzyklopädie der Antike, H. CANCIK – H. SCHNEIDER (éds), tome 2, 1997, les articles : « Arnobius [2] », col. 22 ; « Athenagoras », col. 167 ; « Barnabas », col. 452 ; « Barnabasbrief », col. 453 ; « Basileios [1] B. der Grosse », col. 459-461 ; « Carmen contra paganos », col. 988 ; « Christlich-palästinische Sprache und Literatur », col. 1165-1166 ; dans le tome 3, 1997, « Collectio Avellana », col. 65 ; « Cyprian », col. 253-255 ; « Doketen », col. 729-730 ; « Domitianus 4 », col. 750 ; « Eirenaios », col. 750 ; « Epiphanios von Salamis », col. 1152-1153 ; « Episkopos/Episcopoi [2] », col. 1157-1160 [8 ; 1997].
    74. MARKSCHIES, C., dans Evangelisches Kirchenlexikon. Internationale Theologische Enzyklopädie, E. FAHLBUSCH e. a. (eds), tome 5, Göttingen 1997, les articles « Hieronymus », col. 252-253 ; « Isidor von Sevilla », col. 280 ; « Leo I. », col. 353-355 ; « Mani », col. 383 ; « Tertullian », col. 601-603 [8 ; 1997].
    75. MARKSCHIES, Ch., « Was bedeutet ousia? Zwei Antworten bei Origenes und Ambrosius und deren Bedeutung für ihre Bibelerklärung und Theologie », dans ORIGENES – Vir ecclesiasticus, W. GEERLINGS – H. KÖNIG (éd.), Bonn 1995, p. 59-82 [6 ; 1995].
    76. MARKSCHIES, Ch., « Nochmals: Wo lag Pepuza? Wo lag Tymion? Nebst einigen Bemerkungen zur Frühgeschichte des Montanismus », Jahrbuch für Antike und Christentum 37 (1994), p. 7-28 [6 ; 1994].
    77. MORESCHINI, C. – NORELLI, E. – ROUSSET, M. (trad.), Histoire de la littérature chrétienne antique grecque et latine. I. De Paul à l’ère de Constantin, Genève, Labor et Fides, 2000 [10 ; 2000].
    78. NIELSEN, H. S., « Men, Women and Marital Chastity: Public Preaching and Popular Piety at Rome », dans Early Christianity and Classical Culture. Comparative Studies in Honor of Abraham J. Malherbe (Novum Testamentum. Supplements 110), J. T. FITZ-GERALD – T. H. OLBRICHT – L. M. WHITE (éds), Leiden – Boston, Brill, 2003, p. 525-551 [14 ; 2003].
    79. NORELLI, E., « The Authority Attributed to the Early Church in the Centuries of Magdebourg and the Ecclesiastical Annals of Caesar Baronius », dans The Reception of the Church Fathers in the West. From the Carolingians to the Maurists, I. BACKUS (éd.), vol., Leiden – New York – Köln 1997, p. 745-774 [8 ; 1997].
    80. NORELLI, E. – MORESCHINI, C., Storia della letteratura cristiana antica greca et latina. I : Da Paolo all’età costantiniana, Brescia, Morcelliana, 1995 [5 ; 1995].
    81. NORELLI, E., « Fin d’un temple, fin d’un Dieu ? Le débat suscité par la destruction du temple de Jérusalem chez les auteurs chrétiens du IIe siècle », dans Le Temple lieu de conflit (Cahiers du CEPOA 7), Ph. BORGEAUD – E. NORELLI (éds), Louvain, Peeters, 1994 [5 ; 1994].
    82. OKUBO, M., « Ivoire : le symbolisme christique et marial de l’éléphant », Reinardus 12 (1999), p. 113-123 [8 ; 1999].
    83. OKUBO, M., « Le château de la Dame : le symbolisme marial du château chez Robert Grosseteste », dans Château et société castrale au Moyen Âge. Actes du colloque des 7-8-9 mars 1997 (Publications de l’Université de Rouen 239), Rouen, 1998, p. ###-### [8 ; 1998].
    84. OKUBO, M., « Encore la licorne », dans Les animaux dans la littérature. Actes du Colloque de Tokyo de la Société internationale Renardienne du 22 au 24 juillet 1996, Tokyo 1997, p. 255-263 [8 ; 1997].
    85. PAUPERT, C., « Un apocryphe sans texte. Le Chemin de Croix » dans Apocryphité. Histoire d’un concept transversal aux religions du livre. En hommage à Pierre Geoltrain (Bibliothèque de l’École des Hautes Études. Section des Sciences religieuses 113), S. C. MIMOUNI (éd.), Turnhout, Brepols, 2002, p. 277-283 [13 ; 2002].
    86. PENNACCHIETTI, F. A., « The Queen of Sheba, the Glass Floor and the Floating Tree-Trunk », Henoch 22 (2000), p. 223-246 [11 ; 2000].
    87. PÉRÈS, J.-N., « Culture et liturgie en Occident à l’époque de la Renaissance carolingienne », dans Liturgie et cultures. Conférences Saint-Serge, XLIIIe semaine d’études liturgiques, Paris, 25-28 juin 1996, A. TIACCA – A. PISTOIA et alii. (éds) (Bibliotheca « Ephemerides liturgicae ». Subsidia 90), Rome, Edizioni liturgiche, 1997, p. 171-180 [8 ; 1997].
    88. PÉRÈS, J.-N., « La culture helléno-syriaque de l’église jacobite des VIIe-VIIIe siècles. Un refuge contre la tentation de l’apologétique », dans Les Apologistes chrétiens et la culture grecque, B. POUDERON. – J. DORÉ (éds) (Théologie historique), Paris 1997, p. 403-411 [8 ; 1997].
    89. PETIT, M., « Kurt Hruby ou le refus de l’exclusion », Sens 45 (1993), p. 90-94 [3 ; 1993].
    90. PETKANOVA, D., « Apokrifnite lecebni molitvi [Apocryphal Curative Prayers] », Palaeobulgarica 25 (2001), p. 61-85 (en bulgare) [12 ; 2001].
    91. PLÁTOVÁ, Jana – HUŠEK, Vít, « Bibliografia patristica recente di area ceca », Adamantius 13 (2007), p. 327-340[17 ; 2007].
    92. POORTHUIS, M. J. H. M., « Rudolph Otto Revisited: Numinosity vis-à-vis Rabbinic, Patristic and Gnostic Interpretations of Scripture », dans Purity and Holiness (JCPS 2), M. J. H. M. POORTHUIS – J. SCHWARTZ (éds), Leiden, Brill, 2000, p. 107-127 [12 ; 2000].
    93. POUDERON, B., « Hélène et Ulysse comme deux âmes en peine : une symbolique gnostique ou pythagoricienne ? », Revue d’études grecques 116 (2003), p. 132-151 [13 ; 2003].
    94. POUDERON, B. (éd.), Les personnages du roman grec : Actes du Colloque de Tours, 18-20 novembre 1999 (Collection de la Maison de l’Orient 29 ; Série littéraire et philosophique 7), Lyon, Maison de l’Orient méditerranéen, 2001 [12 ; 2001].
    95. PRIEUR, J.-M., « La croix vivante dans la littérature chrétienne du IIe siècle », Revue d’Histoire et de Philosophie Religieuses 79 (1999), p. 435-444 [10 ; 1999].
    96. PRIEUR, J.-M., « Le protestantisme réformé », dans En compagnie de beaucoup d’autres, G. de TURCKHEIM et alii (éd.), Paris, Bergers et mages, 1997, p. 40-68 [8 ; 1997].
    97. PROVERBIO, D. V., Compte-rendu de Christianismes orientaux. Introduction à l’étude des langues et des littératures (Initiations aux langues et littératures du Proche-Orient chrétien), Paris 1993, dans Orientalia 65 (1996), p. 187-193 [6 ; 1996].
    98. RAJAK, T., « Dying for the Law : The Martyr’s Portrait in Jewish-Greek Literature » dans The Jewish Dialogue with Greece and Rome. Studies in Cultural and Social Interaction (Arbeiten zur Geschichte des antiken Judentums und des Urchristentums 48), Leiden, Brill, 2001, p. 99-133 [13 ; 2001].
    99. RISCH, Franz Xaver, « Der trunkene Noah », Das Altertum 51 (2006), p. 157-166[17 ; 2006].
    100. ROESSLI, J.-M., « Le martyre de la Légion Thébaine : culte et diffusion de l’Antiquité tardive au Moyen Âge », Kunst und Architektur in der Schweiz / Art et architecture en Suisse / Arte e architettura in Svizzera 54 (2003), p. 6-15 [13 ; 2003].
    101. ROESSLI, J.-M., « Étude critique. L’Introduction à la littérature religieuse judéo-hellénistique d’Albert-Marie Denis et collaborateurs », Apocrypha 13 (2002), p. 257-278 [13 ; 2002].
    102. RORDORF, W., « Bedeutung und Grenze der altkirchlichen ökumenischen Glaubensbekenntnisse (Apostolikum und Nicaeno-Constantinopolitanum) », Theologische Zeitschrift 51 (1995), p. 50-64 [5 ; 1995].
    103. ROSE, Els, « Erant enim sine deo vero. Iconoclash in Apocryphal and Liturgical Apostle Traditions of the Medieval West », dans VAN ASSELT, Willem – VAN GEEST, Paul – MÜLLER, Daniela – SALEMINK, Theo (éds), Iconoclasm and Iconoclash. Struggle for Religious Identity (Jewish and Christian Perspectives Series 14), Leiden / Boston, Brill, 2007, p. 217-233[17 ; 2007].
    104. ROSE, E., « De Paaslofzang vroeger en nu. I. Eigentijdse bewerkingen van het Exultet », Eredienstvaardig 16 (2000), p. 14-17 [12 ; 2000].
    105. ROSE, E., « De Paaslofzang vroeger en nu. II. Eigentijdse bewerkingen van het Exultet », Eredienstvaardig 16 (2000), p. 47-50 [12 ; 2000].
    106. ROSE, E., « De Gallicaanse liturgie », Tijdschrift voor Gregoriaans 23 (1998), p. 46-56 [12 ; 1998].
    107. ROUSSELLE, A., « Miracoli e persecuzione », dans Miracoli. Dai segni alla storia, S. BOESCH GAJANO – M. MODICA (éds), Rome, Viella, 2000, pp. 73-90 [10 ; 2000].
    108. ROUSSELLE, A. – CARRIÉ, J.-M., L’Empire romain en mutation des Sévères à Constantin 192-337 (Nouvelle Historie de l’Antiquité 10), Paris, Le Seuil, 1999 [10 ; 1999].
    109. ROUSSELLE, A., La contamination spirituelle (Science Droit et Religion dans l’Antiquité), Paris, Belles Lettres, 1998 (recueil d’articles) [10 ; 1998].
    110. ROUSSELLE, A., « Christus-fiscus, des mosaïques de Piazza Armerina au sarcophage d’Adelfia à Syracuse », dans La Sicilia nella tarda antichità e nell’alto medioevo. Atti del Convegno di Studi (Catania-Paterno 24-27 settembre 1997), Rubbettino, pp. 87-123 [10 ; 1997].
    111. SHAW, B. D., « Body / Power / Identity. The Passion of the Martyrs », Journal of Early Christian Studies 4 (1996), p. 269-312 [8 ; 1996].
    112. SIMON, L. J., Iberia and the Mediterranean World of the Middle Ages. Studies in Honor of Robert I. Burns S.J., t. 1 : Proceedings from Kalamazoo [Papers presented at the 27th International Congress of Medieval Studies, May 7-10, 1992, at Western Michigan University in Kalamazoo] (The Medieval Mediterranean 4), Leyde – New York, E. J. Brill, 1995 [6 ; 1995].
    113. SIRTSOVA, O., « Mifologija jazycnyts’kych vognepal’nych obrjadiv i obraz gejeny vognenoji u davnjoslov’jans’kych interpretatsijach biblijnych tekstiv », Mediaevalia Ucrainica : mental’nist’ ta istorija idej, Kiev 1995, tome IV, p. 38-51 [7 ; 1995].
    114. SÖLLNER, P., Jerusalem, die hochgebaute Stadt. Eschatologisches und Himmlisches Jerusalem im Frühjudentum und im frühen Christentum (Texte und Arbeiten zum neutestamentlichen Zeitalter 25), Tübingen, Francke Verlag, 1998 [9 ; 1998].
    115. STAROWIEYSKI, M., « Ananias de Sirak, Autobiographie, traduction, commentaire », dans Ars Graeca, ars Latina, FS Prof. A. Rózycka-Bryzek, Cracovie, 2001, p. 67-74 (en polonais) [11 ; 2001].
    116. STRAWN, Brent A., « Why Does the Lion Disappear in Revelation 5? Leonine Imagery in Early Jewish and Christian Literatures », Journal for the Study of the Pseudepigrapha 17 (2007), p. 37-74[17 ; 2007].
    117. VAN DEN HOEK, Annewies – HERRMANN, John J., Jr., « Celsus’ Competing Heroes: Jonah, Daniel, and their Rivals », dans FREY, Albert – GOUNELLE, Rémi (éds), Poussières de christianisme et de judaïsme antiques. Études réunies en l’honneur de Jean-Daniel Kaestli et Éric Junod (Publications de l’Institut romand des sciences bibliques 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2007, p. 307-339, p. 1-19[17 ; 2007].
    118. VAN DER HORST, P. W., « Der Zölibat im Frühjudentum », dans Frühjudentum und Neues Testament (Wissenschaftliche Untersuchungen zum Neuen Testament. 1. Reihe 162), W. KRAUS – K.-W. NIEBUHR (éds), Tübingen, Mohr Siebeck, 2003, p. 3-14 [14 ; 2003].
    119. VAN DER HORST, P. W., « Celibacy in Early Judaism », dans Revue Biblique 109 (2002), p. 390-402 [14 ; 2002].
    120. VANDERKAM, J. C., « Putting Them in their Place: Geography as an Evaluative Tool », dans Pursuing the Text. Studies in Honor of Ben Zion Wacholder on the Occasion of his Seventieth Birthday (Journal for the Study of the Old Testament. Supplement Series 184), J. C. REEVES – J. KAMPEN (éd.), Sheffield, Sheffield Academic Press, 1994, p. 46-69 [6 ; 1994].
    121. VOGEL, M., Das Heil des Bundes. Bundestheologie im Frühjudentum und im frühen Christentum (Texte und Arbeiten zum neutestamentlichen Zeitalter 18), Tübingen, Francke Verlag, 1996 [7 ; 1996].
    122. VOICU, S. J., « Due omelie ‘nestoriane’: In Assumptione Domini (CPG 4739) e In Sanc-tum Stephanum homilia 1 (CPG 4690) », Augustinianum 44 (2004), p. 459-460 [14 ; 2004].
    123. VOICU, S. J., « Index des volumes 1-10 (1990-1999), Apocrypha 11 (2000), p. 325-337 [10 ; 2000].
    124. VOICU, S. J., « La littérature chrétienne ancienne », Cahiers Évangile. Supplément 113 (2000), p. 17-51 [12 ; 2000].
    125. WERLINE, R. A., Penitential Prayer in Second Temple Judaism. The Development of a Religious Institution (Society of Biblical Literature. Early Judaism and Its Literature 13), Atlanta, Scholars Press, 1998 [9 ; 1998].
    126. ZLATANOVA, Rumjana et al. (éds), Bulgarien-Jahrbuch 2007, München, Biblion Verlag, 2007[17 ; 2007].
    127. ZLATANOVA, Rumjana et al. (éds), Projektionen des Sakralen in der Kunst der balkanischen Maler der 20-40-er Jahre des 20. Jahrhunderts, Sofia 2007[17 ; 2007].
    128. ZLATANOVA, Rumjana, Spartak Paskalevski, Die Vita des Heiligen Methodius (Bulgarische Bibliothek 12), München, Biblion Verlag, 2006[17 ; 2006].
    129. ZUMSTEIN, J., « Gnade des Vergessens oder Gnade der Erinnerung? Zum Thema der christlichen Anamnese », Hermeneutische Blätter 1998/1, p. 3-6 [8 ; 1998].
    130. ZUMSTEIN, J., « La première chrétienté fut-elle plurielle? Diversité des situations et quête d’identité », dans Le Milieu du Nouveau Testament. Diversité du judaïsme et des premières communautés chrétiennes au premier siècle, O. FLICHY – G. COMEAU – P. VALLIN (éds), Paris, Médiasèvres, 1998, p. 155-169 [8 ; 1998].
    131. ZUMSTEIN, J., « Un point de vue néotestamentaire », dans Qu’est-ce qu’un pasteur ?, Une dispute œcuménique et interdisciplinaire P. BÜHLER – C. BURKHALTER (éds) (Pratiques 16), Genève 1997, p. 59-65 [8 ; 1997].
    Dosithée
    1. GOULET, R., « Dosithée de Cilicie », Apocrypha 14 (2003), p. 55-72 [13 ; 2003].

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    06.06.2008 af